Please assign a menu to the primary menu location under menu

Famille

13 Signes indiquant qu’un parent est toxique et qu’il fait du mal à son enfant sans même le réaliser

Il existe toutes sortes de parents et la parentalité prend de multiples formes.

Certains sont très stricts et contrôlent le moindre aspect de la vie de leurs enfants, d’autres sont plus souples et laissent leurs enfants prendre leurs propres décisions et faire leurs propres erreurs.

Ce qui est certain, c’est que s’il existe des milliers d’approches, tous veulent le meilleur pour leurs enfants.

Malheureusement, certains parents échouent à soutenir leurs enfants et à leur donner l’exemple. Bien-sûr, il arrive à tous de faire des erreurs et il n’existe ni bonne, ni mauvaise manière d’élever un enfant. Mais certaines erreurs pèsent plus que d’autres et peuvent laisser des marques permanentes sur la psychologie de l’enfant.

Découvrez si vos parents faisaient ce genre d’erreurs. Et si vous êtes vous-même parent, essayez d’éviter des 13 comportements, parce qu’ils sont dommageables à votre enfant :

1. Ne pas reussir à créer un environnement de sécurité et de soutien

Certains parents pensent qu’en aimant avec dureté, ils apprennent à leurs enfants à découvrir le monde tel qu’il est vraiment. Bien-sûr, c’est une manière de rendre son enfant plus indépendant mais cela peut aussi donner naissance à des problèmes d’engagement et des difficultés à créer du lien plus tard.

Nous avons tous besoin d’amour et d’affection. On a besoin de cette sécurité, de savoir que quoi que l’on dise ou fasse, nos parents nous aiment inconditionnellement.

C’est ainsi que l’on trouve le courage d’essayer de nouvelles choses et de comprendre qui l’on est réellement (parce que l’on n’apprend que de ses erreurs). L’amour vache n’est pas une mauvaise chose en soi, mais il doit être accompagné d’une autre approche.

2. Critiquer le moindre agissement de ses enfants

Les parents veulent tous ce qu’il y a de meilleur pour leurs enfants, mais leur dire qu’ils ont toujours tort n’est pas sain. Trop de négativité pousse l’enfant à perdre confiance en lui et le démotive. Il est normal qu’un enfant fasse des erreurs et apprenne de celles-ci.

Les parents doivent comprendre cela. Être dans le jugement n’est pas la bonne manière de procéder. Les parents doivent trouver un équilibre entre retours positifs et négatifs. Ils doivent encourager leurs enfants plutôt que de les rabaisser.

3. Exiger toute l’attention

Les parents toxiques pensent souvent que leurs enfants leur doivent quelque chose, en raison de l’énergie et du temps qu’ils leur ont consacrés. Ils ne comprennent pas que leurs enfants ont leur propre vie et ne sont pas disponibles à tout moment.

La meilleure chose qu’un parent puisse faire, c’est offrir à ses enfants leur propre espace. Ainsi, ils auront naturellement envie de conserver un lien avec eux. Aucune relation ne peut être forcée, pas même celle qui unit un parent et son enfant.

4. Faire des plaisanteries blessantes

C’est assez similaire aux relations abusives, où l’un des partenaires rabaisse l’autre, mais avec le sourire. Harceler les enfants et souligner tout ce qu’ils font de travers est néfaste pour leur confiance et estime de soi.

Si vous êtes parent, ne vous moquez jamais de votre enfant en raison d’un comportement ou d’une attitude qu’il aurait adopté. Si vous avez de véritables inquiétudes, isolez-vous avec votre enfant et parlez-lui en privé, en faisant preuve de maturité.

5. Rejeter toutes les fautes sur l’enfant

Certains parents rendent leurs enfants responsables de la manière dont ces premiers les traitent. Si vous parents étaient violents (verbalement ou physiquement), ce n’est aucunement votre faute, même s’ils vous ont poussé à le croire. Parce que nous admirons tous nos parents et croyons tout ce qu’ils disent, ce peut être extrêmement néfaste à l’enfant.

Croire que l’on mérite les insultes ou les coups reçus nous pousse à douter de notre valeur en tant qu’individu. Il est possible que vous vous retrouviez ensuite dans des relations violentes, pensant que ce type de comportement est normal et que vous ne méritez pas mieux.

6. Ne pas leur permettre d’exprimer leurs pensées et leurs émotions

Nous avons tous de bons et de mauvais moments. Il est primordial de pouvoir discuter de tous types de sentiments expérimentés et de ne pas garder ses émotions négatives pour soi. Les conversations de ce genre sont capables de prévenir les pathologies physiques et mentales.

Il n’est pas sain d’élever des enfants dans l’idée que « un garçon, ça ne pleure pas ». Pleurer et exprimer ses sentiments permet à l’enfant de développer son empathie, sa générosité, etc. Réprimer ses sentiments peut conduire à un état dépressif et solitaire.

Alors, si vous êtes parent, encouragez votre enfant à exprimer ses émotions.

7. Être angoissant et effrayant

Imposer un cadre et une forme de discipline est important, mais votre enfant ne doit jamais avoir peur de vous. Si vous les élevez dans un tel environnement, où tout ce qui arrive est leur faute et où ils sont constamment punis, ils pourraient finir par avoir peur de se confier à vous. C’est quelque chose qui les affectera jusque dans leur vie adulte et ils pourraient ne jamais être proches de vous.

Il existe une énorme différence entre le fait de respecter ses parents et d’avoir peur d’eux. Il est important de créer un environnement sécurisant et plein d’amour et de faire savoir à votre enfant que quoi qu’il arrive, il peut toujours se tourner vers vous pour un conseil.

8. Ne penser qu’à soi

Tout parent doit prendre en considération les pensées et les opinions de ses enfants. Bien-sûr, un parent est plus aguerri et sait ce qui est le mieux (la plupart du temps), mais il est important que toute la famille participe au processus de décision.

Qu’il s’agisse de l’endroit où l’on va dîner ou de celui où l’on part en vacances, votre enfant doit aussi avoir son mot à dire. Et si vous choisissez l’option qui va à l’encontre de son désir, il est important de lui expliquer calmement et en des termes simples, le pourquoi de cette décision.

9. Le désir de réaliser ses rêves par le biais de ses enfants

Il est égoïste de faire faire à votre enfant les choses que vous vouliez faire vous, en tant qu’enfant. Par exemple, ne les forcez pas à faire de la danse classique si vous vouliez devenir ballerine. De même, ne les forcez pas à faire des études de droit parce que vous rêviez de devenir un brillant avocat. Votre enfant est un individu à part entière, avec ses propres pensées/idées et son propre univers.

Laissez-les prendre leurs propres décisions, autrement aucun de vous ne sera heureux.

10. Contrôler ses enfants par le biais de l’argent et de la culpabilité

Lorsqu’un parent donne de l’argent à son enfant, il ne devrait pas attendre quelque chose en retour. En tant que parent, il ne faut jamais essayer d’acheter l’amour et le respect de ses enfants. Ce sont des choses qu’il faudra gagner autrement.

De même, n’essayez pas de réparer vos erreurs avec de l’argent ou des cadeaux. Il est important d’admettre vos torts et de vous excuser, parce que les actes en disent souvent plus long que les mots.

ttre vos torts et de vous excuser, parce que les actes en disent souvent plus long que les mots.

11. Leur imposer la loi du silence

Lequel de vous deux est l’enfant ? Il est puéril et stupide de « régler » un problème ou de résoudre une dispute en gardant le silence. Comme dans toute relation, la communication est la clé et il vous faut parler des choses. Cette attitude passive-agressive n’apprend pas à votre enfant à communiquer sainement.

12. Ignorer les limites

Si un parent souhaite que son enfant le respecte, il doit lui donner son respect en échange. Cela signifie que vous devez, vous aussi, respecter les limites que vous imposez à votre enfant. Si vous, parent, n’êtes jamais à l’heure, comment pouvez-vous attendre de votre enfant qu’il en fasse autrement ? Il est également important d’offrir à votre enfant son espace propre, un espace privé.

Par exemple, frappez avant d’entrer dans sa chambre, surtout à l’adolescence !

13. Rendre ses enfants responsables de son propre bonheur

Ne devenez pas l’un de ces parents qui ne parlent que des sacrifices qu’ils ont faits pour leurs enfants et du fait que ces derniers doivent désormais prendre soin d’eux. Devenir parent était votre choix, c’est votre responsabilité. Vous ne pouvez pas espérer de vos enfants qu’ils oublient leur vie, uniquement pour vous soutenir.

Ne devenez pas un fardeau pour vos enfants parce qu’ensuite, ils ne voudront plus du tout passer du temps avec vous. Si vous n’êtes pas heureux, agissez et ne rendez pas vos enfants responsables de la situation. Souvenez-vous, nous sommes chacun responsable de notre propre bonheur.

Certains modes de parentalité peuvent se révéler toxiques et néfastes. Ils peuvent aussi marquer durablement vos enfants et donc impacter négativement leurs relations futures. Soyez le meilleur parent possible, offrez à votre enfant foyer sécurisé, mais aussi un espace personnel.

Parlez-leur des choses importantes et aussi de leurs sentiments, mais que ceux-là ne deviennent pas une obsession. Laissez-les faire leurs propres erreurs et faites-leur comprendre que vous serez toujours là pour les soutenir.