Skip to Content

Connaissance de soi : voici 10 Méthodes pour mieux se connaître

Connaissance de soi : voici 10 Méthodes pour mieux se connaître

La connaissance de soi est un “talent” que chacun de nous peut apprendre à améliorer avec les bons exercices et les bonnes habitudes.

Y a-t-il des parties de votre vie ou de votre personnalité que vous ne semblez pas pouvoir comprendre ? Certains de vos comportements semblent-ils se reproduire malgré les résultats négatifs que vous obtenez à chaque fois ?

La connaissance de soi est le savoir  d’une personne à propos de ses capacités spirituels et psychologiques. C’est une connaissance qu’on acquiert tout au long de sa vie grâce à nos expériences. 

La connaissance de soi signifie que vous avez l’habitude de prêter attention à la façon dont vous pensez, ressentez les choses et vous comportez. 

Quand vous voulez développer votre connaissance de soi, vous cherchez les modèles de pensées que vous avez créés. Comment percevez-vous le monde ?

Cela signifie également que vous désirez comprendre vos propres émotions et humeurs. Au lieu d’essayer d’éviter ou de “réparer” ce que vous ressentez, vous observez et vous restez curieuse/curieuse à propos de vos émotions, même les plus difficiles et les plus inconfortables.

La connaissance de soi c’est prêter attention à la façon dont vous avez tendance à agir et à vous comporter dans certaines situations.

Quelles sont vos réactions par défaut face à des événements précis ? Quelles sont vos habitudes et vos manies ?

Bref, avoir de la connaissance de soi signifie que vous devez être attentif/attentive à votre propre psychologie pour pouvoir en apprendre davantage sur vous-même.

Développer sa connaissance de soi

Il existe 10 techniques qui vont vous permettre de travailler sur votre connaissance de soi. Le but ici est de faire un développement personnel qui va vous apporter plus de choses positives dans votre vie.

1. Qu’est-ce qui déclenche une réaction émotionnelle chez vous ?

Personne n’aime se sentir triste, anxieux/anxieuse, honteux/honteuse. Ainsi, même si nous reculons tous devant les émotions négatives, chacun d’entre nous a tendance à avoir une émotion négative qu’il ou elle déteste particulièrement et qu’il ou elle essaie d’éviter.

Mais le plus important à comprendre c’est qu’en évitant l’émotion, nous évitons d’écouter ce que l’émotion a à nous dire. Apprendre à tolérer l’inconfort de notre kryptonite émotionnelle est un élément essentiel de la connaissance de soi.

2. Qu’est-ce qui vous dérange chez les autres ?

Souvent, les choses qui nous irritent le plus chez les autres sont le reflet d’une qualité que nous n’aimons pas chez nous.

Donc, chaque fois que quelqu’un fait quelque chose qui semble vous ennuyer ou vous irriter particulièrement, demandez-vous : est-ce un défaut que je possède et qui m’énerve ?

La connaissance de soi est une prise de conscience de vos défauts et de vos limites.

3. Méditez sur votre esprit !

Vous avez probablement entendu parler de la méditation de la conscience. Il s’agit d’une pratique simple qui consiste à maintenir votre attention concentrée sur votre respiration ou sur une autre sensation physique.

Ensuite, si vous remarquez que votre esprit s’égare vers d’autres pensées, vous ramenez doucement votre attention sur votre point de concentration.

La méditation est essentielle pour la connaissance de soi car elle permet d’en savoir plus sur le fonctionnement de vos pensées. 

Trop souvent, nous manquons de connaissance de soi parce que nous pensons trop.

4. Prenez le temps d’identifier clairement vos valeurs.

Voici une question effrayante : Combien de fois prenez-vous le temps d’examiner délibérément et attentivement vos valeurs et aspirations les plus élevées ?

Est-il donc surprenant que nous ayons du mal à atteindre nos objectifs et à trouver de la satisfaction lorsque nous ne prenons pas le temps d’envisager ce à quoi cela ressemblerait pour nous ?

Une forme particulière de connaissance de soi consiste à prendre conscience des choses qui vous importent vraiment et à les clarifier : Pourquoi êtes-vous ici ? Quel est votre but ?

5. Faites une chronologie de votre vie.

En commençant par votre naissance, écrivez les événements marquants de votre vie le long de la ligne du temps. Plus précisément, les événements qui ont eu un grand impact sur vous, positif ou négatif.

Cette technique pour développer votre connaissance de soi peut vous à donner un sens ou une nouvelle perspective à une période particulièrement pénible ou difficile en voyant cette période spécifique dans son contexte.

6. Identifiez vos distorsions cognitives.

Les distorsions cognitives sont des pensées et des croyances inexactes qui déforment la façon dont vous voyez les choses, y compris vous-même. 

Si vous pouvez apprendre à identifier ces schémas de pensée inexacts, vous pouvez développer votre connaissance de soi et vous sentir mieux. 

7. Apprenez quelque chose de nouveau.

L’apprentissage de quelque chose de nouveau accroît la connaissance de soi en nous forçant à penser et à agir de manière unique.

Faire toujours la même chose nous apporte un certain confort mais cela favorise également l’étroitesse d’esprit et de pensée. En vous concentrant sur une nouvelle passion ou un centre d’intérêt, vous développez votre connaissance de soi.

8. Voyagez !

De nouveaux endroits nous font sortir de notre routine et nous obligent à être plus conscients de nous-mêmes.

Voyager ce n’est pas forcément partir à l’autre bout du monde. Vous pouvez visiter une ville proche de la vôtre. La connaissance de soi implique une analyse de votre comportement dans un nouvel environnement.

9. Demandez l’avis des autres sur votre personnalité et acceptez leur point de vue.

Voici une question : À quelle fréquence cherchez-vous délibérément à obtenir des informations sur vous-même ?

Si vous êtes comme moi – ou la plupart des gens, je suppose – probablement pas souvent. Ce qui est dommage, car un bon retour d’information est l’un des moyens les plus rapides et les plus efficaces de se développer et de s’améliorer.

La connaissance de soi ne doit pas forcément être un effort isolé, vous pouvez demander de l’aide à vos proches.

10. Lisez des livres de qualité.

On dit souvent que les grands écrivains sont de grands observateurs du monde qui les entoure. Et c’est cette capacité à remarquer les détails subtils et les caractéristiques de la vie qui leur permet de la recréer de façon si émouvante dans leur travail.

Prenez donc le temps de faire une liste des bonnes fictions que vous avez l’intention de lire ou demandez à un ami bien informé de vous recommander quelques-unes de ses fictions préférées.

Les 5 bénéfices de la connaissance de soi

Il est difficile de faire la liste de tous les avantages de la connaissance de soi donc je vais vous dire quels sont les cinq bénéfices principaux.

1. Vous apprendrez à communiquer de façon plus efficace.

En effet, en ayant une idée plus claire de ce à quoi vous croyez et de ce que vous voulez vraiment, il est beaucoup plus facile de communiquer dans tous les aspects de la vie.

Avec une bonne connaissance de soi, il est plus facile de communiquer avec assurance, d’être honnête sur ce que nous aimerions et de respecter les souhaits des autres.

2. Vous penserez plus clairement et prendrez de meilleures décisions.

En fait, une mauvaise prise de décision est souvent le résultat d’une pensée confuse et de fortes réactions émotionnelles.

Lorsque vous développer votre connaissance de soi, vous êtes plus conscient(e) de vos habitudes de pensées et de sentiments. Vous pouvez donc plus facilement distinguer les impulsions ou les désirs à court terme des valeurs et des objectifs à long terme.

3. Vous serez plus efficace.

Ainsi, la cause la plus fréquente de la procrastination et de la faible productivité n’est pas un manque d’effort ou d’engagement mais une interférence de votre part.

Lorsque vous avez du mal à vous mettre au travail, c’est généralement parce qu’à un certain niveau, vos propres pensées, émotions ou habitudes vous en empêchent. Une meilleure connaissance de soi peut aider à éliminer bon nombre de ces obstacles cachés.

4. Vous vous sentirez plus de bonne humeur.

En effet, votre humeur et la façon dont vous avez tendance à vous sentir dépendent largement de la façon dont vous choisissez de penser et de vous comporter.

Quand vous développer votre connaissance de soi, vous avez conscience de la relation entre les pensées, le comportement et les émotions. Il devient donc plus facile de réguler vos sentiments et vos humeurs.

5. Des relations amoureuses et amicales plus significatives.

Ainsi, il est difficile de demander ce que nous voulons et ce dont nous avons besoin dans une relation lorsque nous ne sommes pas nous-mêmes très clairs sur ces choses.

En effet, développer votre connaissance de soi va vous aider à avoir de meilleures relations car cela va vous éviter d’être sur la défensive dans vos interactions avec les gens.

À lire aussi : Vous vous détestez ? Apprenez à faire l’inverse en 5 Étapes

L'art délicat de protéger ton coeur des chagrins d'amour
← Previous
Relation pansement : est-ce vraiment le meilleur moyen d'oublier son ex ?
Next →
Comments are closed.