5 Choses à savoir quand on sort avec quelqu’un qui souffre d’anxiété

Sortir avec quelqu’un est déjà assez difficile comme ça, mais sortir avec une personne anxieuse implique des responsabilités supplémentaires.

Maintenir une relation intacte pendant que votre partenaire a du mal à se préserver est une tâche intimidante, peu importe l’âge de votre relation ou le stade auquel elle se trouve. Bien qu’il soit vrai que parfois le choix le plus sage est de s’en aller, si vous voulez vous battre pour votre amant, il y a des choses utiles que tout partenaire d’une personne anxieuse devrait savoir afin d’être là pour elle de la meilleure et la plus sûre façon possible.

Avertissement : ce n’est pas un procès verbal, les amis. Parlant en tant que personne anxieuse et a fréquenté quelqu’un d’anxieux, tout cela est d’une importance capitale.

1. Permettez-lui d’être anxieux devant vous.

Vous ne faisiez que passer du bon temps avec lui. Tout allait bien. Puis, tout d’un coup, votre partenaire vous informe que quelque chose que quelqu’un a dit à la télévision l’entraîne dans une spirale infernale de mauvais souvenirs et de panique. Qu’est-ce que vous faites ?

L’anxiété est souvent un sentiment embarrassant. Une phobie sociale peut parfois provenir ou causer de la honte. Donc, le seul fait que votre partenaire s’ouvre à vous de cette façon est une chose importante pour lui et un signe qu’il vous fait confiance très sincèrement. Si vous voulez aider, la meilleure chose que vous puissiez faire est d’apporter votre soutien et vos oreilles s’il veut parler. En lui faisant savoir que vous acceptez sa panique et son anxiété, vous lui donnez plus de chances de se sentir bien dans sa peau.

2. Faites des recherches.

S’engager aveuglément dans une relation avec de l’anxiété est dangereux pour vous et votre partenaire. Il existe de nombreuses variations et de nombreux types de troubles anxieux et troubles paniques qui peuvent peser sur une relation.

Sachez dans quoi vous vous embarquez et ce que les autres personnes qui vous sont chères endurent au quotidien. Non seulement vous leur ferez une faveur, mais j’espère que vous leur témoignerez du respect une fois que vous comprendrez mieux leur état.

3. Plus d’attentes.

plupart du temps, quand on sort avec quelqu’un qui a de l’anxiété, on dit des choses comme :

Comment peut-on faire ça ? Ça n’a aucun sens ! ou Non, il ne pourrait pas faire ça – ce n’est tellement pas lui.

Eh bien, les personnes qui souffrent d’anxiété sont connues pour agir sous impulsion et se livrer à des actions qui ne ressemblent pas à leur caractère dans leurs moments de faiblesse. Plus vous serez capable de vous endurcir et de résoudre des problèmes, peu importe l’absurdité apparente de la situation dans laquelle il se trouve, moins il sera susceptible de se sentir faible avec vous.

En étant prête à faire face à l’imprévu, vous devenez une partie de la solution à leur anxiété, plutôt qu’une partie du problème. De plus, en faisant cela, vous vous assurez que vous ne projetez pas d’attentes globales sur la relation, ce qui est un énorme soulagement pour lui s’il se fait du souci pour l’avenir.

4. Gardez cette pensée pour vous.

Au milieu d’un épisode, votre partenaire peut dire des choses scandaleuses. Que ce soit des bouts de vérité, qu’elles soient entièrement vraies ou entièrement fausses, elles peuvent remuer les choses en vous et vous inciter à penser que vous devez contre-attaquer. Ne le faites pas.

Oui, vous êtes sans doute plus capable d’avoir une pensée claire que lui à ce moment précis. Bien sûr, vous êtes peut-être la voix de la raison. Cependant, cela n’a aucune valeur dans les moments de panique, quand votre partenaire n’arrive pas à penser clairement et se sent hors de contrôle de ses propres émotions.

Plus tard, lors d’un moment plus calme, vous gagnerez non seulement à dire votre pensée, mais aussi de profiter de ce genre de moment pour discuter de son angoisse en général. Votre partenaire est aussi accablé par son anxiété. Il peut voir ses effets avec le recul, tout comme vous. Après coup, il pourra mieux discuter et mieux comprendre son anxiété.

5. Agissez de façon naturelle.

Et par agir de façon naturelle, je veux dire ne pas trop modifier votre comportement habituel. Faites ce que n’importe quel bon petit ami ou petite amie ferait. Se lier d’amitié avec ses amis, s’impliquer dans ses passe-temps et les choses qu’il aime.

S’il veut sortir avec ses amis, vous savez qu’ils peuvent s’en occuper. Si vous savez qu’il a eu une dure journée de travail, sachez exactement quelle émission de télévision il aimerait regarder ou quel jeu de société il aimerait jouer quand il rentrera à la maison.

Les petites choses font beaucoup dans toute relation, mais une personne qui souffre d’anxiété appréciera énormément d’être traitée normalement.

Et ce n’est que la pointe de l’iceberg, basée sur mon expérience personnelle et sur des recherches. J’encourage tous ceux d’entre vous qui se retrouvent avec quelqu’un d’anxieux à rechercher les meilleures façons de l’aider de manière approfondie.