Aller de l'avantRupture & ex

Comment se débarrasser de sa culpabilité post-rupture en 8 Points

Peu importe combien de temps vous vous êtes préparée à la rupture, vous serez toujours confrontée à des sentiments de culpabilité.

Après tout, vous êtes celle qui avez rompu avec quelqu’un que vous aimiez autrefois… et que vous aimez peut-être toujours.

Mais quelles que soient les circonstances de cette séparation, vous devez vous rappeler que la culpabilité vous rongera et détruira votre vie si vous la laissez empirer et grandir en vous.

Votre vie, c’est tout ce que vous avez. Si vous voulez la gaspiller avec vos peurs, soit mais vous ne récupérerez pas ce temps perdu plus tard.

C’est un exercice délicat que d’abandonner la culpabilté d’avoir rompu

Faire face aux sentiments de culpabilité et même de regret après une rupture est un processus qui prend du temps.

Il faut également faire preuve de patience, d’acceptation et de pardon pour apprendre à gérer ce sentiment d’avoir blessé quelqu’un que vous aimiez.

Les conseils qui suivront vous aideront à remplacer la culpabilité par le pardon, le regret par l’acceptation et la douleur par la paix.

Apprendre à gérer la culpabilité de rupture est difficile mais vraiment crucial.

Vous n’avez qu’une seule vie et votre travail est de la vivre aussi pleinement et profondément que possible !

Soyez en bonne santé émotionnellement et spirituellement afin de ne pas laisser les ténèbres submerger la lumière et la vie que l’Univers a placées en vous.

Je sais qu’il est plus facile de dire “vous devez faire face à vos sentiments de culpabilité après la rupture” que de changer ce que vous ressentez.

Tout comme je sais qu’il faut du temps pour changer vos schémas de pensée et vos “routines émotionnelles”, surtout si vous pensez de cette façon depuis des années.

Mais c’est pour un mieux, croyez-moi.

À LIRE AUSSI : Lâcher prise et aller de l’avant quand l’amour n’est plus

8 façons d’arrêter de se sentir coupable d’avoir rompu

La culpabilité implique que vous avez fait quelque chose de mal.

Sauf que vous n’avez rien fait de mal, au contraire, vous avez fait quelque chose de bien POUR VOUS.

Vous ne devriez jamais laisser des sentiments de culpabilité vous empêcher de vous sentir bien.

La tristesse, la colère et les sentiments similaires sont des éléments de rupture normaux et sains mais la culpabilité peut vraiment devenir un problème.

Cela peut vous empêcher de prendre une bonne décision, vous rendre bien plus misérable que nécessaire.

Vous risquez de rester piégée dans la prison des opinions des autres. C’est le pire.

Alors reprenez vos esprits un instant et prenez connaissance de cette liste de choses à faire pour en finir avec la culpabilité d’après rupture.

1. Identifiez la culpabilité “appropriée”

Vous devriez vous sentir coupable de la rupture si vous avez fait quelque chose de mal, comme tromper, mentir, utiliser votre petit ami ou même rompre avec lui sans être honnête ou vraie.

La “vraie” culpabilité est une réponse appropriée et saine aux actes fautifs. Si vous n’étiez pas au meilleur de vous-même dans votre relation, vous devez vous “racheter”.

Cela ne signifie pas nécessairement se remettre avec votre petit ami mais cela pourrait signifier vous excuser pour tout ce que vous avez fait de mal.

Mais même si vous n’avez pas bien agi ou si vous n’avez pas fait les meilleurs choix dans votre relation, vous devez tout de même vous pardonner et passer à autre chose.

Je sais que c’est plus facile à dire qu’à faire.

Si vous ne pouvez pas vous pardonner, vous pourriez envisager d’obtenir l’aide d’un(e) thérapeute qui pourra vous aider à surmonter vos sentiments de culpabilité.

2. Rappelez-vous que vous faisiez probablement de votre mieux

Si vous aviez su à l’époque comment mieux réagir, vous l’auriez fait.

Vous agissiez avec les outils dont vous disposiez et vous n’avez probablement pas saboté intentionnellement ou délibérément la relation ou votre partenaire.

Nous faisons tous de notre mieux dans les circonstances qui sont les nôtres à un moment donné.

Si vous aviez la capacité d’être plus compréhensive, moins critique ou plus indulgente, vous l’auriez été mais ce n’était pas le cas à l’époque et c’est ainsi.

Vous et moi grandissons, nous développons et nous nous améliorons en tant que personnes et partenaires au fil du temps.

Ainsi, la bonne nouvelle est que la partenaire que vous étiez hier n’a pas à être la partenaire que vous serez dans le futur.

Je ne suis pas la personne d’hier et j’en suis reconnaissante.

Vous pouvez être meilleure la prochaine fois !

3. Rappelez-vous les raisons pour lesquelles vous avez rompu avec lui

Une rupture peut être causée par le plus petit des problèmes entre partenaires qui dégénère en un gros problème qui change la vie.

Pensez aux raisons qui vous ont poussée à rompre avec votre compagnon.

Avez-vous rompu parce qu’aucun de vous n’a été incapable d’arrêter d’être jaloux ?

Peut-être avez-vous été obligée de rompre parce qu’aucun de vous ne pouvait envisager un avenir à long terme pour votre relation ?
Votre rupture était-elle le résultat d’un manque d’intimité ? D’une infidélité ?

Lorsque vous commencez à ressentir la douleur et l’inconfort d’être seule après la rupture, rappelez-vous les raisons pour lesquelles vous avez rompu en premier lieu.

Il est facile de penser que les choses “n’étaient pas si mauvaises” ou de se dire que “peut-être que j’avais tort”. Mais avant de reprendre une relation avec la personne que vous venez de larguer ou de vous sentir coupable de la rupture, vous devriez vraiment penser à pourquoi vous êtes partie.

Même si votre relation s’est terminée pour d’autres raisons que celles énoncées ci-dessus ou si ce n’était vraiment la faute de personne en particulier, penser aux défauts de votre ex-partenaire vous aidera aussi à vous remettre sur les rails émotionnellement.

Réexaminez tous les défauts et les mauvaises habitudes de votre ex afin de ne pas vous blâmer d’avoir amené la relation jusqu’au point de rupture.

4. Sachez que votre ex partenaire peut prendre soin de lui-même

Vous n’êtes pas responsable de votre ex, peu importe depuis combien de temps vous étiez ensemble.

Parfois, les relations se terminent et les gens doivent prendre soin d’eux-mêmes.

C’est triste, douloureux et souvent déchirant… mais cela fait partie de l’amour.

Il est également utile d’essayer de comprendre pourquoi vous vous sentez coupable après avoir rompu.

Votre ex était-il dépendant financièrement ou émotionnellement de vous ?

Était-il trop dans le besoin ?

Ou avez-vous affaire à la culpabilité parce que vous avez une “nature coupable” ? (Certaines personnes se sentent coupables de choses qu’elles n’ont pas mal faites).

Votre ex n’est pas un enfant qui a besoin de vous pour prendre soin de lui ; c’est un adulte qui peut se tenir debout sur ses deux pieds.

Se sentir coupable de rompre ne l’aidera pas à passer à autre chose et cela vous empêchera tout les deux de vivre au présent.

Vous devez avoir confiance dans le fait qu’il peut et sera autonome. Laissez-lui du temps.

À LIRE AUSSI : Ces 7 Choses vont manqueront après une rupture et c’est tout à fait normal

5. Considérez la rupture comme une faveur faite à votre ex (et vous-même)

Vous auriez pu fuir la responsabilité de rompre juste et carré.

En voyant quelqu’un d’autre derrière le dos de votre à présent ex partenaire ou alors vous auriez pu lui mentir au sujet de vos sentiments.

Vous auriez pu le manipuler en restant dans la relation, juste pour des avantages matérialistes.

Peut-être même que vous auriez pu faire semblant de l’aimer juste pour pouvoir continuer à coucher ensemble parce que bon, le sexe avec lui, c’était quand même top.

Mais vous n’avez rien fait de tout cela et vous avez décidé de le dire tel quel.

Beaucoup de gens ont peur de quitter une relation parce qu’ils pensent que cela fera d’eux une mauvaise personne.

Ils restent parce qu’ils ont peur d’être critiqués ou étiquetés comme égoïstes ou indifférents.

Vous, vous avez passé ce cap mais rappelez-vous juste que ce n’est pas parce que vous quittez une relation, même avec quelqu’un de bien, que cela fait de vous une horrible personne.

En fait, quitter une relation avec quelqu’un qui, selon vous, n’est pas bon pour vous est une chose très altruiste.

Au lieu de vous accrocher à quelqu’un avec qui vous ne voulez pas être, vous lui laissez une chance de trouver la personne qui sera plus appropriée pour lui.

Vous avez mis fin à cette histoire avant que l’un de vous ne puisse ressentir plus de douleur.

Aussi cru que cela puisse paraître, si vous aviez perdu tout espoir dans votre relation, et bien vous avez fait ce qu’il fallait en rompant.

6. Limitez vos contacts avec votre ex (si vous envisagez de rester amis)

Il est tentant de rester ami avec votre ex mais c’est difficile et déconseillé de le faire directement après la fin de la relation.

Limitez le plus possible les contacts à la suite de votre rupture.

S’il est inévitable de voir votre ex, essayez en tout cas d’avoir le moins de contacts possible le temps que vous guérissiez tout les deux.

Si vous le pouvez, coupez complètement le contact, ne serait-ce que temporairement. Cela vous aidera à avancer. Réseaux sociaux compris ! De cette façon, vous ne spéculez pas sur ce qu’il fait ni s’il voit quelqu’un d’autre.

Vous pouvez aussi décider que vous ne souhaitez pas du tout être amie avec votre ex et c’est tout à fait correct aussi.

Rester proche d’un ex peut être déroutant alors assurez-vous d’avoir bien pesé les pour et contre.

Le nombre de contacts que vous avez avec votre ex peut être influencé par d’autres facteurs, par exemple si vous avez des enfants ensemble ou si vous avez un compte bancaire en commun.

Si tel est le cas, vous devrez trouver un accord ferme et détaillé tout les deux sur la façon dont vous gérerez ces problèmes.

7. Réécrivez votre récit, racontez-vous une nouvelle histoire

Chaque jour et peut-être plusieurs fois par jour, vous devez choisir de vous débarrasser de la culpabilité que vous ressentez.

Vous avancez parce qu’il est temps, parce qu’il est sain et naturel de commencer une nouvelle vie et parce que vous êtes prête.

Quelle histoire vous racontez-vous au sujet de cette rupture ?

C’est important car vous croyez ce que vous vous dites. L’erreur est de croire en tout ce que vous pensez.

Si vous vous dites que vous êtes une mauvaise personne parce que vous voulez passer à autre chose, devinez quoi ? Vous resterez coincée dans le passé.

Mais si vous évaluez ce que vous vous dites (votre récit ou votre histoire) et changez votre point de vue, alors vous apprendrez comment arrêter de vous sentir coupable.

Vous vous dirigerez vers le futur avec une perspective nouvelle et un esprit léger.

8. Vous avez le droit d’être heureuse

Vous êtes littéralement la clé de votre propre bonheur.

Je sais que cela semble ringard mais c’est la vérité.

Et pour dire les choses franchement, si vous avez rompu avec votre mec, c’est que vous n’étiez pas heureuse dans la relation.

Si vous n’êtes pas heureuse, quel est l’intérêt de rester ensemble ?

Lorsque vous êtes dans une relation, vous devriez vous réjouir de passer du temps avec cette personne. Vous devez pouvoir profiter de leur compagnie même quand la passion se tassera.

Mais si vous comptez les minutes jusqu’à ce que vous deviez partir ou que vous vous trouvez à trouver des excuses pour expliquer pourquoi vous n’êtes pas disponible pour sortir alors passer à autre chose était la meilleure chose à faire.

Rester et se rendre misérable est LA mauvaise option.

En vous séparant, vous vous donnez mutuellement l’occasion de trouver quelqu’un qui vous fera sourire, tout les deux.

Vous avez fait le bon choix

Non, vous n’avez pas échoué.

Parfois, vous devez simplement accepter que vous ne pouvez pas réparer une autre personne ou une relation.

Vous ne pouvoez pas permettre aux autres de vous imposer leur vie, leurs choix, leurs problèmes et vous ne devriez pas en faire votre mission non plus.

C’est un sacrifice qui ne donne en général aucun fruit.

Qui empêche les expériences. Expériences qui nous sont nécessaires pour grandir, apprendre, devenir plus adultes, devenir plus riches mentalement.

La souffrance fait partie de la vie alors quoi qu’il en soit, ne laissez pas la culpabilité vous ordonner de retourner avec votre ex, si dans le fond vous savez que ce n’est pas ce que vous souhaitez faire.

Courage !

À LIRE AUSSI : 10 Raisons évidentes qui poussent une femme à quitter un homme qu’elle aime