Skip to Content

Qu’est-ce que le ghosting et que faire si vous avez été ignorée ?

Qu’est-ce que le ghosting et que faire si vous avez été ignorée ?

Le ghosting c’est quand votre partenaire disparaît du jour au lendemain, sans aucune explication et sans vous prévenir. Hier, votre relation semblait parfaitement. Vous étiez amoureux (du moins, vous le croyez) et vous viviez une relation saine et stable.

D’ailleurs, vous faisiez même des projets d’avenir comme des voyages ou une vie commune.

Puis, d’un coup, votre partenaire a disparu. Il n’est pas mort. Il n’est pas tombé malade. Il a simplement pris ses cliques et ses claques et a commencé à vous ignorer, sans raison apparente.

Alors que vous n’avez rien vu venir, la distance et le silence se sont installés entre votre bien aimé et vous. Et, le ghosting c’est exactement ça.

Alors, quel genre d’hommes décident de disparaître du jour au lendemain sans éprouver aucun remord ni besoin de fournir une explication ou de donner un point final à sa relation amoureuse ?

Comment devez-vous réagir face au ghosting ? Pouvez-vous l’éviter dans vos relations futures ?

La personne qui a été la victime du ghosting se sent utilisée et jetée comme un vieil objet qui ne sert plus à rien.

Non seulement elle perd un être cher qu’elle aimait, ce qui la blesse émotionnellement mais elle doit également faire face à la blessure narcissique.

En effet, l’individu qui a décidé de partir du jour au lendemain s’est montré complètement froid vis-à-vis des sentiments de sa partenaire.

Il s’est comporté comme si celle-ci n’était ni sensible, ni intelligente ni attentionnée.

Cela blesse donc son estime de soi. D’ailleurs, le ghosting peut également avoir des répercussions sérieuses sur l’état mental de la personne qui a soudainement été ignorée. En effet, il peut donner naissance à des troubles psychologiques.

Le ghosting, c’est quoi exactement ?

Le ghosting c’est un peu comme faire le mort. Cet art de quitter sa partenaire sans lui donner d’explication est accompagné d’une absence de communication complète : pas d’appels, pas de messages ou  de simples coucous. Cet anglicisme porte parfaitement son nom : faire le fantôme.

Ces dernières années, le ghosting est devenu un phénomène très répandu. La modernisation de la technologie et des modes de communication rend la recherche d’un(e) partenaire beaucoup plus simple.

Donc, beaucoup adoptent le comportement qui consiste à prendre ce qu’ils veulent puis à le jeter. Un simple clic peut construire ou détruire une relation amoureuse.

Comme les gens ont de moins en moins peur du célibat (puisqu’il est très facile de rencontrer de nouvelles personnes grâce aux réseaux sociaux), ils se permettent des comportements égoïstes et superficiels.

Le ou la partenaire n’est plus une personne aimée et aimante mais un objet qui sert à nous mettre en valoir et qui peut être remplacé aussi facilement que des chaussettes sales.

La numérisation de la communication et la facilité d’accès à l’Internet ont rendu les relations amoureuses presque digitales.

Plus besoin de se voir, on peut simplement avoir une conversation sur Skype ou Messenger. Dans ces conditions, le ghosting est donc devenu facile à pratiquer.

À lire aussi : Se remettre d’une rupture : avancer avant tout

Qui sont les ghosteurs et les ghosters ?

 

On ne peut pas parler du ghosting sans évoquer les principaux acteurs de cette nouvelle forme de séparation.

D’un côté, on a les personnes qui quittent, ou plutôt qui disparaissent, c’est-à-dire les ghosteurs.

D’un autre côté, on a les gens qui se sont retrouvés laissés pour compte, les ghosters. Il existe quatre formes principales de ghosteurs :

1. Les séducteurs à la chaîne

Le ghosting est la spécialité de ce type d’hommes. Pour eux, le jeu de la séduction est bien plus important que l’amour ou la relation sérieuse.

Donc, ils enchaînent les conquêtes et pour se débarrasser de leur partenaire précédente, ils l’ignorent.

Ces hommes n’ont pas de temps à perdre avec la rupture car ils ont toujours un coup d’avance.

Même s’ils sont en couple, ils cherchent déjà leur prochaine proie car ils fuient l’engagement sérieux. Ils consomment l’amour comme certains consomment l’alcool : sans modération !

Le ghosting est leur arme fatale car il les aide à passer plus facilement d’une relation à une autre.

Avec eux, la partenaire ne sait jamais ce qui l’attend et elle se retrouve seule, littéralement du jour au lendemain, sans savoir ce qu’elle a fait de mal pour mériter ce comportement.

2. Les personnes qui souffrent du sentiment d’abandon

La peur de l’abandon contrôle la vie et les relations de ce type d’hommes. Ils ont toujours l’impression d’être mis de côté par leur partenaire donc pour éviter d’être quittés, ils préfèrent partir pour ne pas être blessés.

Ils choisissent de prendre le contrôle de la situation de la manière la plus détestable, par le ghosting. Pourtant, ce comportement n’a pas pour but de détruire l’autre.

Ce type d’hommes choisit de partir de cette façon afin de se protéger de la douleur d’une possible rupture.

En prenant le contrôle de sa relation amoureuse, il pense pouvoir également contrôler son angoisse et sa peur de l’abandon. Cette illusion de pouvoir lui donne une certaine sérénité et sécurité.

3. Les gens qui ont peur de l’engagement

Sans vraiment le savoir, ce genre d’hommes fuient les relations amoureuses car ils étouffent quand ils ont une partenaire.

Ce sont des dépendants qui s’ignorent qui font tout leur possible pour fuir la relation qu’ils ont ou pour ne pas du tout en avoir une. Ils adoptent alors une stratégie de fuite, le ghosting. La peur de la dépendance les pousse à agir de cette façon irrationnelle.

Le risque de s’attacher s’accompagne du risque de l’engagement. Or, c’est quelque chose qu’ils fuient comme la peste.

Choisir le ghosting est une nouvelle fois une manière de contrôler sa relation, quitte à blesser l’autre. Ces hommes ne ressentent aucun remords vis-à-vis des blessures psychologiques qu’ils peuvent infliger à leur partenaire.

4. Les pervers narcissiques

On ne peut pas vraiment parler de ghosting sans prendre en compte les pervers narcissiques. Ces hommes ont besoin de tout contrôler, leur image, leur partenaire et leur relation.

Ils sont obnubilés par leur personne et ne s’intéressent absolument pas aux sentiments de leur partenaire, ni à ses besoins d’ailleurs.

Cette façon typiquement moderne de rompre est comme un coup de grâce qu’ils assènent à leur victime.

La partenaire reste alors sous le choc de la violence de ce comportement et le doute et l’incompréhension la saisissent.

Qu’a-t-elle fait pour mériter ça ?

Rien du tout… Le pervers narcissique ne peut tout simplement pas lâcher du lest et perdre le contrôle, quitte à blesser ou détruire le cœur de la personne qu’il est censée aimer.

Le ghosting est alors une forme de pouvoir sur l’autre : « Je peux faire ce que je veux. Je peux t’ignorer et te manquer de respect. Et, tu ne peux rien faire pour changer cela ! »

De manière générale, n’importe qui peut être la victime du ghosting. La société moderne ne peut protéger personne contre ce phénomène de plus en plus récurrent.

Pourtant, les femmes qui ont des problèmes d’estime de soi ou de dépendance affective sont plus susceptibles d’attirer les hommes qui pratiquent le ghosting.

Ce manque d’amour pour elles-mêmes est souvent le résultat d’un abandon dans l’enfance ou l’adolescence. Alors, je vous laisse imaginer ce que le ghosting leur impose.

Cela les détruit car cela ravive de vieilles blessures d’abandon. Comme les femmes qui souffrent de dépendance affective ne s’aiment pas, elles choisissent de mauvais partenaires comme pour se punir. « Je ne mérite pas mieux que lui ! »

Elles sont attirées par des hommes violents ou toxiques qui vont les maltraiter et/ou les abandonner. D’ailleurs, quand ces hommes choisissent le ghosting comme mode de rupture, elles ne leur en veulent même pas. Pour elles, c’est une punition qu’elles méritent.

Comment réagir face au ghosting ?

Quand vous êtes la victime du ghosting, il n’y a pas vraiment de remède miracle. Vous ne pouvez pas prendre de traitement pour accepter la douleur et la faire disparaître.

Les médicaments ne pourront jamais effacer l’acte ignoble dont vous avez été la victime. Vous pouvez tenter la thérapie pour comprendre les agissements de votre ex partenaire mais cela ne vous protégera pas contre le ghosting dans le futur.

La seule façon de réagir face au ghosting c’est de changer d’attitude.

D’abord, vous devez guérir vos blessures. Pour cela, vous devez comprendre pourquoi vous avez été aussi blessée par le comportement de cet homme.

C’est durant cette étape que vous pouvez faire appel à un thérapeute qui va vous aider à analyser le ghosting dont vous avez été la victime.

Il est primordial de prendre le temps de guérir complètement avant de passer à autre chose car c’est la seule manière qui existe pour sortir du cercle vicieux qu’est le ghosting.

Ensuite, vous devez être honnête avec vous-même : vous n’obtiendrez jamais la clôture définitive de votre ex relation amoureuse. Et, il peut être difficile de passer à autre chose sans avoir eu d’explications.

Le ghosting dont vous avez souffert vous a poussé à vous remettre en question mais il vous a sûrement aussi appris beaucoup de choses.

Comme, par exemple, le genre de comportement que vous êtes prête à accepter de la part d’un homme et celui que vous ne voulez absolument pas tolérer.

Vous devez tirer un trait définitif sur cette relation et accepter l’idée que vous n’obtiendrez jamais la vérité.

Pour se faire, vous devez suivre cinq étapes clés qui vont vous apprendre à réagir positivement face au ghosting et à l’éviter dans le futur :

1. Apprenez à vous aimer.

La meilleure façon de ne plus se positionner en tant que victime, c’est de s’accepter telle que vous êtes. L’amour de soi est un outil indispensable pour la lutte contre le ghosting.

Reprenez le contrôle de votre vie en prenant soin de vous.

Qu’est-ce que vous aimez faire ?

Qu’est-ce qui vous rend heureuse ?

Construisez votre vie comme si plus jamais aucun homme n’en fera partie.

Cela signifie que vous devez travailler sur votre développement personnel pour devenir une meilleure personne. Concentrez-vous sur vos passions et sur ce qui provoque de la joie et du bonheur chez vous.

Si vous réussissez à établir un sentiment de confiance et de bienveillance vis-à-vis de vous-même, vous pourrez plus facile lutter contre les hommes qui aiment contrôler et qui utilise le ghosting comme mode de rupture.

2. Ne baissez jamais les bras.

Après le ghosting, la souffrance, l’incompréhension, le vide et le sentiment d’abandon s’installent. Mais, tous ces sentiments ne sont pas tellement liés à l’autre.

Ils sont principalement le reflet de ce que vous ressentez vis-à-vis de vous-même. Je m’explique, pendant trop longtemps vous avez cédé le pouvoir du bonheur à votre partenaire.

Pour vous, il était la seule raison de votre amour et de votre joie.

Or, pour ne plus être la victime du ghosting, vous devez arrêter ce cercle vicieux d’autoflagellation en apprenant à vous battre pour vous-même.

Votre bonheur ne doit pas dépendre de quelqu’un d’autre mais de vous. Commencez donc à vous aimer comme personne ne l’a jamais fait pour vous.

C’est la meilleure façon de ne pas sauter les yeux fermés dans n’importe quelle relation. Quand vous êtes heureuse seule, vous devenez plus sélective de vos compagnons.

3. Faites le choix du pardon

Tout le monde fait des erreurs. Qui de nous peut jeter la première pierre ?

Donc, pardonnez-vous vos mauvais choix. Vous avez fait de votre mieux au moment de cette relation et vos décisions ont été faites de manière inconsciente.

Certes, elles vous ont mené au ghosting et aux douleurs psychologiques mais qui aurait pu prévoir ça ?

Vous devez regarder le côté positif de cette situation.

Sans avoir été la victime de ghosting, vous ne vous seriez jamais remise en question.

Vous n’auriez jamais eu l’opportunité d’en apprendre davantage sur vous-même. Maintenant, vous vous demandez sûrement pourquoi vous attirez toujours le même type d’hommes.

Et, le simple fait de vous poser cette question prouve que vous êtes en train d’évoluer et de franchir un nouveau cap dans votre vie. Le ghosting vous a finalement rapproché de vous-même. Alors, d’une certaine façon, vous pouvez lui dire merci !

4. Apprenez à mieux choisir vos partenaires.

L’anticipation est l’arme fatale contre le ghosting. Certes, vous ne pouvez pas prévoir ce genre de comportement mais une chose est sûre : vous devez revoir vos critères de sélection quant à vos partenaires.

Avant de vous lancer dans une relation amoureuse, observez son comportement. Comment est-ce que vous vous êtes rencontrés ? Quel type de personnalité a t-il ? Comment communique t-il avec vous ?

Toutes ces questions vont vous permettre de cerner le genre d’homme qu’il est et donc de repérer les signes révélateurs d’un pervers narcissique ou d’un homme toxique.

Vous devez apprendre à ouvrir les yeux et à analyser la situation dans sa globalité sans vous laissez contrôler par l’attirance ou les sentiments que vous ressentez à son égard.

5. Acceptez vos erreurs et votre passé.

Toute expérience est une source d’apprentissage. Ainsi, accepter le fait que vous avez fait un mauvais choix de partenaire est essentiel.

Le but ce n’est pas de culpabiliser mais de prendre le temps d’analyser votre ex relation afin de découvrir quels signes révélateurs vous auriez dû reconnaître afin d’éviter le ghosting. Accepter l’inacceptable peut être extrêmement cathartique.

En ce moment, vous ressentez du vide mais cette période est idéale pour vous concentrer sur vous-même. Faites le point d’où vous en êtes dans votre vie.

Demandez-vous si vous êtes prête pour une nouvelle relation ou si vous avez besoin de plus de temps pour guérir et découvrir qui vous êtes réellement.

Ce vide est donc, quelle que soit la réponse à votre question précédente, toujours l’opportunité d’une nouvelle rencontre. Celle avec un homme bien ou celle avec vous-même.

Conclusion

Vous méritez d’être aimée et heureuse. Le fait d’avoir été la victime de ghosting ne doit pas vous pousser à remettre en question vos qualités ou vos valeurs.

C’est une expérience qui vous a permis d’en apprendre beaucoup sur vous. Dorénavant, vous serez capable de repérer les signes révélateurs à des mètres. Et, vous ne vous laisserez plus berner par le sourire charmeur ou les yeux de tombeur de votre prétendant.

Soyez patiente, la période de guérison peut être longue. Votre confiance en la gent masculine a d’ailleurs sûrement été ébranlée mais si certains hommes pratiquent le ghosting comme si c’était la nouvelle norme de la société, d’autres refusent de se laisser embarquer dans ce comportement lâche.

Il y a des hommes bien qui n’attendent qu’une opportunité pour se rapprocher de vous et vous rendre heureuse.

Mais, avant de vous lancer dans de nouvelles conquêtes amoureuses, vous devez être en paix avec vous-même et avec votre passé. Vous avez souffert du ghosting car vous vous impliquiez trop dans des relations toxiques.

Donc, maintenant, concentrez toute votre énergie et votre temps sur vous-même. Devenez votre priorité et apprenez à vous accepter telle que vous êtes.

N’hésitez pas non plus à parler de votre expérience avec vos proches. Ils vous donneront une nouvelle perspective et ils vous prouveront que vous n’avez bel et bien rien fait de mal pour mériter un tel comportement.

De plus, en parlant du ghosting, vous allez peut-être aider d’autres personnes qui en ont été les victimes ou empêcher vos amies de subir le même sort. Ne vous renfermez pas sur vous-même et n’ayez pas honte de votre passé.

Il a forgé la personne que vous êtes aujourd’hui : une femme forte et indépendante.

À lire aussi : Comment surmonter une rupture quand on aime encore ?