Peine d'amourRupture

Pourquoi as-tu soudainement arrêté de m’envoyer des messages ?

Je ne comprends pas pourquoi tu as changé si rapidement et si radicalement.

Notre relation amoureuse paraissait idyllique. On s’aimait, on se respectait et on faisait notre possible pour rendre l’autre heureux. Notre couple était une priorité pour tous les deux. Quand on était ensemble, on passait de super moments.

On rigolait, plaisantait et parlait de notre potentiel futur commun.

Lorsqu’on était physiquement séparés, on continuait à beaucoup communiquer. On échangeait des textos et on parlait beaucoup au téléphone. Mais, tout d’un coup, tout a changé !

Du jour au lendemain, tu as arrêté de m’envoyer des messages et je t’avoue que j’ai du mal à saisir pourquoi. Apparemment, tu ne ressens pas les mêmes sentiments que moi.

Tu n’es pas aussi amoureux de moi que je le suis de toi. Mais, notre connexion émotionnelle est si forte et intense que j’ai du mal à croire que tu aies réussi à me berner pendant tout ce temps. Quand on échangeait des messages, nos conversations pouvaient durer des heures.

Tes sentiments à mon égard semblaient sincères. Tu me faisais des compliments et tu me disais souvent que je te manquais.

Tu me donnais l’impression que je comptais beaucoup pour toi et que tu avais hâte de me revoir, à chaque fois qu’on était physiquement séparés. Tout semblait parfait dans le meilleur des mondes.

Lorsqu’on dormait séparément, tu m’envoyais un petit texto pour me souhaiter une bonne nuit. Quand j’avais un gros projet à présenter au travail, tu m’envoyais un message d’encouragement. Alors, que s’est-il passé ?

Tu es brusquement sorti de ma vie et je n’arrive pas à en saisir la raison

Maintenant que tu ne fais plus partie de ma vie, j’ai l’impression que je n’arrive pas à tirer un trait définitif sur notre ancienne relation amoureuse. Je me pose des dizaines de questions : quand est-ce que les choses ont tourné au vinaigre ?

Pourquoi notre relation amoureuse a échoué ? Qu’est-ce que j’ai fait de travers ?

Et, j’en passe des meilleurs. Je suis déçue, déboussolée et confuse. À ma tristesse, s’ajoute l’incompréhension la plus totale.

On ne se disputait jamais et on n’a jamais eu de désaccords qui puissent mettre en péril notre couple ou l’amour que l’on éprouvait l’un pour l’autre. Je ne pense pas t’avoir poussé à partir. Du moins, si c’est le cas, je n’en suis vraiment pas consciente. Au fond, je me suis peut-être trop investie dans notre couple et je t’ai peut-être effrayé.

Qui sait ? Ou, au contraire, je n’ai pas été assez claire quant à mes sentiments à ton égard et tu as pris ça pour un manque d’intérêt. Je ne suis pas capable de répondre à cela.

Je suis complètement perdue et je ne comprends pas pourquoi tu as arrêté de m’écrire aussi soudainement et sans me donner aucune explication. Un jour, tout allait bien puis, le lendemain, notre relation amoureuse avait disparu.

Alors, j’ai passé des heures entières à lire de nouveau toutes nos conversations par messages interposés. Je voulais vérifier si je n’avais pas dit quelque chose qui aurait pu te faire du mal ou que tu aurais pu interpréter de travers. Mais, je n’ai rien trouvé !

Je n’ai pas su voir où se cachait la tension entre nous. Je n’ai pas repéré les signaux d’alarme ou je n’ai peut-être pas su lire entre les lignes. Ces dernières conversations étaient comme toutes les autres, banales et tendres à la fois. On s’entendait si bien alors pourquoi as-tu voulu mettre un terme à notre relation amoureuse de cette façon ?

Est-ce que je ne méritais pas une explication ? Alors que je croyais sincèrement que notre couple devenait sérieux, tu as disparu de ma vie, sans aucun préavis.

Je pensais que tu me faisais confiance et que tu me considérais au moins comme une véritable amie, quelqu’un que tu voulais continuais à côtoyer même si les sentiments amoureux avaient disparu. Est-ce que je me trompe ?

J’ai longuement réfléchi à mon attitude et à mes paroles et, honnêtement, je ne pense pas avoir fait quelque chose de mal. Je me comportais bien avec toi et je te respectais. Je ne t’ai jamais critiqué pour le fait que tu prennes des lustres pour me répondre.

Je ne t’ai pas étouffé par des dizaines de textos par jour ou des coups de fil inutiles. Je respectais les limites que tu avais posées. D’ailleurs, au départ, je pensais que ta disparition était temporaire.

Je croyais vraiment que tu avais simplement besoin de souffler un peu. Du coup, à chaque fois que mon téléphone sonnait ou vibrait, mon cœur faisait des bonds car j’avais vraiment envie de voir ton prénom s’affichait sur l’écran. Mais, cela n’est jamais arrivé !

Ensuite, comme une idiote, je me suis dit que ton téléphone était peut-être cassé et que tu m’appellerais une fois que tu en aurais acheté un autre. Ou que tu avais eu une urgence familiale et que tu n’avais pas eu le temps de répondre à tes messages. Oui, je sais… C’est ridicule et complètement tiré par les cheveux.

Mais, que veux-tu que je te dise ? J’étais désespérée. Puis, j’ai d^me rendre à l’évidence : après tout ce temps, ces excuses ne pouvaient pas être valables.

Tu ne m’écris pas parce que tu ne ressens tout simplement pas la même chose que moi

Après avoir utilisé toutes les excuses et toutes les justifications imaginables, j’ai dû regarder la vérité en face : tu ne t’intéresses pas à moi autant que je m’intéresse à toi. Un point c’est tout ! Maintenant, tout cela me paraît évident même si je ne comprends toujours pas pourquoi on en est arrivés là. Est-ce que tu t’ennuyais avec moi ?

Est-ce que tu as trouvé une autre petite amie, meilleure que moi ? J’aimerais tellement connaître tes raisons car cela me permettrait de passer à autre chose et de faire le deuil de notre relation amoureuse.

Mais, comme tu ne m’as donné aucune explication, je ne peux que faire des spéculations. Est-ce que tu étais avec moi parce que tu t’ennuyais ou parce que tu te sentais seul ? Est-ce que je ressemble au genre de fille assez désespérée pour accepter n’importe quel type d’attention qu’un homme peut et veut lui offrir ? Apparemment, oui !

Il est clair que ce qu’on partageait n’avait pas la même signification pour toi et pour moi. Après tout, j’ai peut-être aussi mal interpréter les signes révélateurs.

J’ai peut-être, inconsciemment, choisi de voir que ce que je voulais et d’ignorer tous les drapeaux rouges qui flottaient au-dessus de ma tête. Dans ma tête, je m’étais fait tout un film de ce que notre vie commune aurait pu être. J’avais déjà imaginé notre avenir : des carrières professionnelles accomplies, des voyages, des dîners romantiques et un amour inégalable. Je pensais que notre couple était fait pour durer.

J’avais vraiment l’impression qu’on avait tout pour être heureux. On se soutenait pendant les périodes difficiles. On ne se disputait presque pas. On avait les mêmes envies et les mêmes projets.

Même nos centres d’intérêts étaient similaires. Alors, aujourd’hui, je me demande si j’ai imaginé tout cela ou si tu as profité de mes vulnérabilités pour me faire croire à tes fausses promesses.

Est-ce que c’est moi qui aie mis la charrue avant les bœufs ou est-ce que c’est toi qui as menti pendant tout ce temps ?

Malheureusement, comme tu as disparu du jour au lendemain sans me donner d’explications, je ne peux pas répondre à ces questions. Suite à notre “rupture”, je me suis remise en question. j’ai pris le temps de découvrir qui j’étais réellement et, surtout, de clarifier ce que j’attendais d’une relation amoureuse.

J’ai investi beaucoup de temps et d’énergie pour comprendre quelles limites je devais imposer dans mes futures relations et quelles sont les choses que je ne suis plus prête à accepter au sein de mon couple. Il m’a fallu du temps pour guérir mes blessures et pour apprendre à nouveau à faire confiance.

Mais, j’y suis arrivé. J’ai appris à lire les signes révélateurs d’une relation amoureuse toxique et d’un homme narcissique ou manipulateur.

J’ai compris comment repérer les personnes qui ne cherchaient qu’une relation amoureuse superficielle, sans attaches, et les distinguer de celles qui étaient sincères et honnêtes.

Certes, encore aujourd’hui, je ne sais pas pourquoi tu as arrêté de m’envoyer des messages et pourquoi tu as mis un terme aussi brutal à notre relation mais j’ai décidé d’accepter ton comportement et ta décision.

Je ne vais plus me remettre en question à cause de toi. Je ne vais pas te courir après pour te supplier de faire partie de ma vie. Je ne vais pas me battre pour te récupérer. Et, surtout, je ne vais plus me rabaisser à tes jeux enfantins.

Tu as fait ton choix, je le respecte et je choisis d’aller de l’avant. Peut-être que tu espérais me voir ramper vers toi, en pleurs. Mais, cela n’arrivera pas !

J’ai beaucoup trop de respect pour moi-même pour me rabaisser à ce genre de choses. Si tu ne veux pas être avec moi, c’est ton choix et je sais parfaitement que je ne peux pas t’obliger à m’aimer ou à rester avec moi, alors pourquoi devrais continuer à gaspiller mon temps et mon énergie pour un homme qui n’en vaut pas la peine ? Oui, tu as bien compris : je mérite bien plus que ce que tu m’offrais.

Je mérite un homme qui a envie de rester à mes côtés, contre vents et marées. Quelqu’un qui ne s’enfuit pas dès que les choses deviennent sérieuses ou difficiles.

Je mérite d’être acceptée et aimée pour ce que je suis réellement. Je mérite d’être respectée et traitée comme une reine. Car, je m’investis toujours à fond. Je fais tout pour rendre mon partenaire heureux et pour faire fonctionner notre couple. Donc, il est normal que j’en attende tout autant de la personne qui partage ma vie.

Donc, merci pour les expériences et les leçons essentielles que tu m’as permis d’apprendre. Merci pour les beaux souvenirs et les moments de doutes.

Tout ce qu’on a traversé ensemble m’a aidée à devenir la femme que je suis aujourd’hui : quelqu’un de fort et indépendant. Je te dis donc sincèrement merci ! Mais, je te dis aussi qu’on ne m’y reprendra pas à deux fois. J’ai retenu la leçon !

À lire aussi : Tu n’as pas laissé “le bon” t’échapper, il n’était simplement pas destiné à rester