Peine d'amourRelation

Tu n’as pas laissé “le bon” t’échapper, il n’était simplement pas destiné à rester

S’il fait le choix de partir, ne regrette rien car ce n’était pas le bon !

On connaît toutes ce sentiment : on rencontre un homme qui nous semble parfait pour nous. On tombe amoureuse et tout paraît idyllique. On croit alors avoir trouvé le bon ! On crée alors un lien spirituel et émotionnel spécial avec lui. Cette connexion semble être si unique qu’on réussit à se convaincre que cette relation amoureuse est faite pour durer.

À ce moment-là, on a l’impression que c’est le grand amour. Cet homme nous offre tout ce dont on a besoin : l’amour, l’attention, l’affection et le respect. Même la communication se passe de manière naturelle et sans peur du jugement. Du moins, c’est ce qu’on croyait à cet instant précis. Malheureusement, les choses ont tourné au vinaigre. Du jour au lendemain, il a changé.

La relation amoureuse s’est peu à peu transformée en une amitié améliorée où le sexe était bien plus présent que les sentiments. La compassion et la tendresse ont été remplacées par l’indifférence émotionnelle et la distance psychologique. Les soirées câlins et les RDV romantiques sont devenus des moments pénibles qui ont peu à peu été changés en soirées solitaires. Clairement, la connexion s’est rompue. D’ailleurs, elle n’existe même plus.

Est-ce que cette situation te paraît familière ? Sûrement. Au fil du temps, tu as pris tes distances par rapport à ton partenaire. Et, même l’amitié a disparu. Vous êtes devenus des inconnus qui n’avaient plus rien en commun. Puis, un jour, il est parti. Il t’a quittée sans explication ni raison valable. Il a pris ses cliques et ses claques et ne s’est pas retourné. Pourtant, malgré tout ça, tu continues à penser à lui comme étant le bon. Cette connexion exceptionnelle que vous partagiez te fait penser que tu ne retrouveras plus jamais un homme comme lui.

Il est parti mais tu penses encore à lui

Si tu es dans ce cas, ne t’inquiète pas ! Tu es loin d’être la seule. La société moderne dans laquelle on vit, nous formate de manière à ce qu’on finit par croire que chaque relation amoureuse que l’on vit doit forcément être parfaite, c’est-à-dire la bonne. Pourquoi ? Le patriarcat de notre monde impose cette idée que la femme ne peut pas “survivre” seule. Elle aurait besoin d’un homme pour être heureuse et accomplie.

Donc, chacune de nous a pris l’habitude de s’investir à fond dans toutes les relations amoureuses que l’on peut connaître car on ne veut pas se démarquer des autres. On nous a appris à avoir peur du célibat. Pourtant, toutes les relations amoureuses ne sont pas destinées à réussir. Tous les hommes ne sont pas bons pour nous. D’ailleurs, nombreux sont ceux qui sont toxiques, manipulateurs ou narcissiques.

Alors, est-ce qu’on devrait se contenter d’une presque relation pour mieux s’intégrer dans la société et éviter la stigmatisation ? N’oublions pas une chose importante : l’amour rend aveugle ! Donc, parfois, même si tous les signes de toxicité sont présents, on a du mal à les voir et à les interpréter comme il se doit car la peur de la solitude est beaucoup plus forte que notre désir de vivre une relation amoureuse saine et équilibrée.

Je me suis un peu éloignée du sujet mais ce que je veux te faire comprendre c’est que si ton ex, celui qui est parti et t’a larguée comme une chaussette sale, était vraiment le bon, il ne serait pas parti. Il serait resté pour se battre pour votre couple quand les choses ont commencé à déraper. Il aurait tout fait pour te rendre heureuse et pour prendre soin de toi. Je ne dis pas, bien entendu, que tous les hommes sont mauvais. Mais, le fait que tu continues à penser à lui est plus le résultat du conditionnement de la société moderne qu’un véritable sentiment de regret.

J’ai également passé de nombreuses nuits à penser à mon ex-partenaire. J’ai rêvé de faire machine arrière afin de faire les choses différemment. Peut-être que si je m’étais investie davantage la relation amoureuse aurait survécu. Peut-être que si j’avais fait plus d’efforts. Peut-être… Peut-être… Je voulais absolument renouer le contact avec lui dans le but de recréer ce qu’on avait mais de façon plus durable. Je me disais qu’ensemble on était parfaits. On formait le couple idéal.

Mais, tu sais quoi ? Je n’ai pas laissé partir le bon. Et, toi non plus d’ailleurs… S’il avait été l’homme idéal pour toi, il serait encore à tes côtés. Tu dois simplement comprendre que votre relation amoureuse n’était pas destinée à fonctionner. Il m’a fallu beaucoup de temps pour en venir à cette conclusion. J’ai passé des heures à pleurer et espérer qu’il revienne. Pourquoi ? Parce que je l’aimais encore ? Au fond, peut-être un peu… Mais, ce désespoir est surtout né de la peur du célibat qu’on inculque aux femmes, dès le plus jeune âge.

Il est difficile d’avancer quand tu as l’impression d’avoir eu une relation incomplète

Comment aller de l’avant qu’on pense que quelque chose qui nous tenait vraiment à cœur a été interrompu sans connaître une véritable fin ? Tu te tortures sûrement en pensant au futur que votre relation amoureuse aurait pu avoir. Comment des sentiments si magiques ont pu disparaître devant tes yeux ? Tu perds du temps à chercher des raisons à votre rupture parce que tu ne veux pas accepter la réalité : votre couple n’était pas fait pour durer.

Tu blâmes le mauvais timing, les circonstances inadéquates et ton propre comportement. Ton esprit est rempli de questions et d’hypothèses. Et, si… Et, si… Et, si… Peut-être que les choses se sont développées trop vite entre vous. Peut-être que ta vie était déjà bien trop remplie. Peut-être qu’il n’était pas prêt à ce moment-là pour une relation amoureuse sérieuse. Peut-être que vous vous reverrez plus tard et qu’à cet instant-là, vous serez tous les deux capables de vivre votre amour inconditionnellement.

Il n’est pas peu de le dire : tu te tortures. Tu es remplie de doutes et tu ne peux pas t’empêcher de penser à lui. Est-ce que j’ai fait quelque chose de mal ? Tu as le cœur brisé et tu te sens perdue. Tu es confuse par le tourbillon d’émotions qui ne te laisse pas respirer une seconde. Tu ne peux faire qu’une chose, ou plutôt deux : te lamenter sur ton sort et penser à ce qui aurait pu se passer entre vous. Mais, crois-moi sur parole : tu n’aurais rien pu faire différemment pour le pousser à rester !

J’ai entendu tellement de fois les gens me dire que le moment n’était pas propice ou que les circonstances n’étaient pas les bonnes. Et, franchement, au bout d’un moment ça a commencé à me saouler. Je ne crois pas à toutes ces c********. Après tout, on s’est toutes retrouvées à une période de notre vie où on se disait qu’on n’était pas prêtes pour une relation amoureuse. Puis, on a rencontré un homme si unique que cela nous a poussées à changer d’avis.

À ce moment-là, même si notre vie était chaotique, notre esprit embrouillé ou notre emploi du temps saturé, on a choisi de laisser cette personne se rapprocher de nous. Pourquoi ? Parce que les gens font vraiment des efforts pour les personnes qu’ils veulent sincèrement. Le bon, c’est-à-dire votre partenaire idéal, ne fuit pas lorsque la relation amoureuse devient trop sérieuse. Il ne va pas considérer tes défauts ou tes erreurs comme des raisons valables pour une rupture.

Le bon fait tout son possible pour faire fonctionner votre couple, même s’il n’est pas prêt pour cela ou si ce n’est pas quelque chose qu’il cherchait à ce moment précis. Il est conscient de la chance qu’il a d’avoir trouvé une femme forte, indépendante et unique comme toi. Quand il se rend compte que tu possèdes tout ce dont il a toujours rêvé et donc il reste à tes côtés coûte que coûte. Rien ni personne ne peut le pousser à prendre ses distances par rapport à toi.

Le bon ne baisse jamais les bras

Crois-moi sur parole quand je te dis que si quelqu’un te dit que tu as laissé partir le bon ce n’est qu’une façon plus ou moins subtile de te faire comprendre : il faut que tu te remettes en couple. Ne te laisse pas berner par ces idioties. Tu as simplement rencontré un homme avec qui tu as créé un lien émotionnel fort mais, au final, votre relation n’a pas duré car vous n’étiez pas sur la même longueur d’onde. C’est aussi simplement que ça…

Si tu continues à te demander ce qui aurait pu se passer, tu vas constamment vivre dans le passé et rater de belles occasions de vivre une vie heureuse. Si tu crois que tu ne peux pas trouver un amour plus grand et fort, tu vas mettre des barrières entre ton potentiel partenaire idéal et toi. Laisse le passé là où il appartient… Au passé ! Il n’est pas sain de vivre de la sorte. S’accrocher à quelqu’un qui est parti et a clairement montré ses véritables intentions n’est pas sain.

Le bon c’est l’homme qui t’accepte comme tu es. Celui qui voit tes qualités et tes défauts mais qui choisit de t’aimer entièrement. Le bon c’est un homme qui se bat pour votre avenir commun et qui te pousse à te dépasser pour devenir la femme que tu as toujours rêvé d’être. Quelqu’un qui te soutient dans tous tes projets et rêves et qui est toujours présent pour te tendre la main quand tu as des problèmes ou des coups de blues. C’est un homme qui fait autant d’efforts et de compromis que toi et qui n’a pas peur de s’investir dans votre couple.

Donc, oublie cet ex qui n’a pas voulu rester à tes côtés. Arrête de vivre tes fantasmes imaginaires. Ne gaspille pas ton temps à pleurer pour un homme qui t’a abandonnée dès que votre relation amoureuse est devenue plus sérieuse. Ouvre les yeux et affronte la réalité : il était spécial mais pas assez spécial pour être heureux avec toi. Tu l’as aimé et tu voulais qu’il reste à tes côtés jusqu’à la fin de tes jours mais votre couple avait une date d’expiration.

Cet homme n’était pas destiné à passer sa vie avec toi. Il est peut-être entré dans ton existence simplement pour te faire croire à nouveau à l’amour et à la magie, pour te faire comprendre que tu étais capable d’ouvrir ton cœur et pour te donner une leçon de vie essentielle. Il est parti pour laisser sa place au bon ! Et, c’est ça que tu dois garder à l’esprit.

Tu dois simplement accepter la vérité et être patiente. D’ailleurs, ton destin c’est eut-être de vivre heureuse seule. Tu ne dois laisser personne te convaincre que tu as besoin d’un homme pour être accomplie et épanouie. C’est un choix qui t’appartient. Si tu préfères rester célibataire, fait-le quoi qu’en disent les autres.

Si tu crois au grand amour, alors prend le temps de te reconstruire et de travailler sur ton développement personnel afin de pouvoir l’accueillir et le reconnaître quand il fera son apparition. Et, crois-moi tu ne pourras pas le rater. Quand son chemin croisera le tien, ce sera une évidence. Et, à ce moment-là tu te demanderas pourquoi tu as perdu ton temps à te lamenter sur un homme qui n’était pas fait pour toi.

À lire aussi : Il m’a fait vivre l’enfer mais j’ai quand même appelé ça de l’amour !