Please assign a menu to the primary menu location under menu

Aller de l'avantPeine d'amourRupture

Pour quitter quelqu’un que vous aimez, vous avez besoin de beaucoup de courage

Quand les relations amoureuses ne fonctionnent plus ou lorsque l’un des deux partenaires n’est plus amoureux ou investi dans le couple, les choses finissent inévitablement toujours de la même façon : en rupture ! Certains couples se séparent après une longue période de remise en question durant laquelle les deux personnes ont essayé de faire fonctionner leur relation.

Malheureusement pour elles, elles n’ont pas pu trouver de solution à leur sproblèmes ou elles n’ont pas réussi à faire des compromis. Pour d’autres couples, la rupture est soudaine et complètement inattendue. Un beau jour, un des partenaires se réveille et décide que c’est fini. Il ne veut plus s’investir dans cette relation ou il ne ressent plus la même chose pour sa moitié.

Quelque soit votre cas, la séparation est difficile à accepter et à relativiser. Vous avez l’impression que le monde autour de vous s’écroule et que plus rien n’a de sens. Vous remettez en question la sincérité de votre ex-relation et votre propre personnalité. Vous vous demandez ce que vous avez fait de travers ou ce que vous auriez pu faire différemment afin d’éviter d’en arriver là.

La période de guérison post-rupture peut être très longue surtout si vous avez le sentiment de ne pas avoir vraiment obtenu d’explication sur les raisons qui ont poussé votre partenaire à mettre un terme à votre relation. Vous vous tournez alors vers vos amis ou votre famille pour un peu de soutien.

Vous repassez en long et en large toute votre histoire pour comprendre à quel moment les choses se sont envenimées. Pourtant, malgré toutes ces nuits sans sommeil et malgré toutes les conversations que vous avez eues avec vos proches, les choses ne vous semblent pas plus clairs.

Mais, avec le temps, vous apprenez à relativiser et à gérer vos émotions et pensées négatives. Vous acceptez finalement la rupture pour ce qu’elle est : la fin d’un chapitre de votre vie. Et, non comme la fin de toute votre existence. D’ailleurs, tous les gens qui vous entourent ont été très compréhensifs et ont presque eu pitié de vous.

Le paradoxe

Et, c’est là que se trouve tout le paradoxe de la rupture. De manière générale, quand on parle de séparation, on concentre toute notre attention sur la personne qui a été quittée. Tout le monde se préoccupe d’elle et se demande comment elle se sent et comment elle a pris cette nouvelle. On se dit qu’elle doit sûrement être très blessée et on en oublie que le partenaire qui a pris la décision de partir souffre également.

Les gens pensent que quitter sa moitié est une broutille et que mettre un terme à une relation (courte ou longue) en brisant le coeur de son ou sa partenaire est la chose la plus facile au monde. On pense que la personne qui a pris la décision de rompre ne ressent aucune émotion et qu’elle ne sait pas ce que cela veut dire d’être blessée. Sinon, pourquoi aurait-elle quitté son ou sa partenaire ?

Mais, en réalité, la situation est complètement différente si vous décidez de quitter une personne pour qui vous avez encore des sentiments. Partir ne va pas automatiquement dire qu’on n’est plus amoureux(se) de l’autre. Si on regarde les choses impartialement, on peut se rendre compte d’une évidence qui ne nous saute pas aux yeux quand on pense seulement à la personne qui a été quittée.

Les gens partent, la plupart du temps, même s’ils sont amoureux car ils sont conscients que c’est leur seule option. C’est le seul choix logique qu’ils leur restent à faire s’ils veulent se sauver car, très clairement, ils ne voient pas d’avenir avec leur partenaire actuel(le). Parfois, tout simplement, l’amour n’est pas suffisant !

Dans ce genre de cas, très souvent, vous aimez votre partenaire à la folie mais vous vous rendez compte qu’il est grand temps que vous vous aimiez davantage. Vous êtes parfaitement conscient(e) de l’intensité des émotions qui vous lie à cette personne et des sentiments encore présents, pourtant vous pensez que vous devez vous choisir d’abord.

Et, la seule façon de faire cela, c’est de partir car ce ou cette partenaire rend votre vie plus difficile qu’elle ne devrait l’être, malgré tout l’amour que vous avez encore pour elle ou pour lui. Vous avez l’impression d’avoir sacrifié votre santé mentale pour être avec cet individu. Et, vous avez perdu le contrôle de vous-même.

Finalement, vous vous êtes rendu compte que vous vous perdiez dans cette relation et que vous n’étiez plus du tout la personne que vous étiez auparavant. Et, cela ne vous plaît pas ! Vous avez compris que cette relation vous apportez plus de mal que de bien et que vous passiez le plus clair de votre temps à être misérable. D’ailleurs, avec ce ou cette partenaire, vous êtes plus triste qu’heureux(se).

Vous vous êtes vraiment battu(e) pour faire fonctionner cette relation. Vous avez fait des efforts et des compromis. Mais, au final, vous n’êtes tout simplement pas compatibles et en tant que couple, vous ne vous complétez pas. Plus vous avez essayé, plus la réalité vous a sauté aux yeux : votre destin ce n’est pas d’être ensemble.

Après mûre réflexion, vous avez décidé de mettre un terme à cette relation toxique et destructrice avant qu’elle ne mette en péril votre santé mentale et physique. Puis, quand vous avez fait ce choix définitif, la culpabilité vous a envahi(e). Vous vous demandez si vous avez abandonné trop tôt ou s’il existait une manière de sauver votre couple.

Vous vous sentez coupable d’être la personne qui a brisé le coeur de son ou sa partenaire même si le vôtre est aussi complètement en morceaux. Vous vous dites alors que vous êtes faible et égoïste. Tout simplement, vous ne pouviez plus supporter d’être dans une telle relation. Et, à cause de cela, vous pensez que vous n’étiez pas assez fort(e) pour faire face à tous vos problèmes.

Vous avez le sentiment d’avoir perdu un combat. Vous avez choisi de vous rendre heureux(se) plutôt que d’être présent(e) pour la personne que vous aimez. Pour la première fois de votre vie, vous avez mis vos besoins et vos désirs en premier. Et, même si c’était la chose raisonnable à faire, la culpabilité vous ronge.

La force qui se cache derrière la rupture

Pourtant, vous n’êtes pas faible. Quitter une personne que vous aimez encore est la chose la plus courageuse que vous avez jamais faite. Cela signifie que vous étiez assez fort(e) pour mettre de côtés vos propres sentiments et pour prendre la meilleure décision possible pour votre avenir.

Cela veut dire que vous étiez assez fort(e) pour ne pas écouter votre coeur car vous saviez que cela ne vous apporterait rien de bon. Vous avez fait le bon choix pour vos objectifs à long terme même si vous saviez que personne ne comprendrait et que vous auriez le coeur brisé. Vous étiez parfaitement conscient(e) que vos proches et les amis de votre ex ne vous apporterez aucun soutien.

Vous saviez que cette décision allait être difficile à prendre mais vous étiez prêt(e) à briser votre propre coeur pour votre futur bonheur. Vous vous êtes montrer mature pour prendre la décision inévitable et douloureuse qui était nécessaire pour vous sauver. Et, pour ça, vous devez être fier(ère) de vous !

À lire aussi : Comment surmonter une rupture quand on aime encore ?

Annabelle S.
Née et élevée à Gatineau, femme au foyer et heureuse maman de 2 enfants. Je suis une grande passionnée, en tout et par tout. Mais ma grande obsession, c’est l'écriture. J’ai toujours écrit, tenu des blogs, gribouillé des carnets par dizaines et récité des poèmes. Les lettres, la littérature c’est dans le cœur et on n’y peut rien.