Peine d'amourRupture

Aujourd’hui, j’ai enfin le courage de dire stop à notre relation toxique

Je baisse les bras car tu te fiches de moi depuis bien trop longtemps.

J’ai supporté ton comportement irrespectueux pendant trop longtemps. Je t’ai laissé faire ton truc et je t’ai regardé me rabaisser, sans rien dire, car je pensais que tu avais simplement besoin de déstresser et de te détendre. Je croyais vraiment que tu te comportais de la sort parce que tu étais épuisé et préoccupé par des problèmes graves.

Je m’étais mis en tête que tout cela passerait, que ce n’était qu’une mauvaise période et que tu deviendrais à nouveau l’homme que tu étais auparavant.

Aujourd’hui, j’ai honte de l’admettre mais je t’ai donné beaucoup trop de secondes chances. Pourtant, je t’ai prouvé à maintes reprises que je ne pouvais plus supporter ton attitude égocentrique et ton côté égoïste.

Tu ne pensais qu’à tes propres désirs et envies. Je t’ai menacé plusieurs fois de te quitter. Bien sûr, sur le coup, cela marchait. Tu changeais et tu te comportais de manière respectueuse. Malheureusement, cela ne durait jamais bien longtemps.

Puis, d’un coup tu retournais à nouveau à tes vieilles habitudes. Tu ne t’intéressais absolument pas à moi. Mon bonheur et notre relation amoureuse n’étaient pas du tout des priorités pour toi.

Tu étais tellement absorbé par ce qu’il se passait dans ta vie que tu as complètement oublié que j’existais. Je vivais, je respirais et je souffrais à quelques centimètres de toi mais cela ne t’a jamais posé problème.

Mes envies, mes désirs et mes projets d’avenir n’étaient pas du tout importants pour toi. Je n’étais là que pour t’offrir quelques instants de plaisir comme si tu ne voulais que les bons côtés d’une relation amoureuse sans avoir à supporter les mauvais.

Dès que quelque chose tournait mal, tu prenais la fuite. Mon chéri, c’est à cause de tout cela qu’aujourd’hui j’ai enfin pris la décision de baisser les bras. Je te quitte…

Je t’abandonne à cause de ça…

Si tu avais fait un tout petit peu d’efforts et si tu m’avais offert des miettes de ton attention, on aurait pu avoir une vie magnifique ensemble. Mais, tu es bien trop égoïste et centré sur toi-même pour ça ! Au lieu de me rendre heureuse, tu as choisi de me briser le cœur, encore et encore…

À chaque fois que tu te retrouvais devant un choix, qu’est-ce que tu faisais ? Tu choisissais ta petite personne au lieu de choisir la femme qui partageait ta vie.

Je n’ai jamais été une priorité pour toi et c’est pour cette raison, parmi d’autres, que j’ai dû dire stop. Tu m’as forcé la main ! J’ai dû te quitter car tu n’étais jamais présent quand j’avais besoin de toi. Je n’ai pas eu une vie facile.

J’ai perdu beaucoup de proches et j’ai vécu des tragédies. Tu étais au courant de ça. Tu me voyais vulnérable et brisée mais tu as tout de même choisi de faire de ta vie une priorité.

J’ai traversé tout cela seule et je me suis remise sur pied sans ton aide, ta compassion ou même ta compréhension. Après tout, ce n’était pas de ta faute ! Mais, cette expérience m’a ouvert les yeux sur quelque chose : quoi qu’il m’arrive, je devrais toujours faire face à mes problèmes seule.

J’ai donc compris que je n’avais pas du tout besoin de toi. Mais, tu sais ce qui est triste dans cette histoire ? C’est que toi, tu as besoin de moi. Seulement tu ne t’en rends pas encore compte.

J’ai décidé de te quitter car tu ne savais pas comment m’offrir la sécurité dont j’avais tant besoin. Parfois, j’avais réellement besoin de me sentir protégée, que tu me tiennes la main et me dises que tout allait bien se passer.

J’avais besoin de t’entendre dire que j’étais une femme forte et que j’étais capable de tout surmonter. Mais, tu n’as jamais su comment m’offrir cela. Pourtant, je ne pense pas que j’en demandais trop.

Tu me voyais galérer, pleurer et patauger dans la misère mais tu es parti vivre ta petite vie pour me laisser me débrouiller seule. Tu ne m’as jamais offert de soutien.

Tu n’as jamais pris le temps d’écouter ce que je te disais quand je souffrais et tu ne m’as jamais encouragée à me battre et à aller de l’avant. Une fois de plus, tu as mis ta petite personne avant moi. Tu as choisi de t’occuper de toi plutôt que de la femme qui t’aimait plus que tout.

J’ai dû te quitter parce qu’on est devenus deux personnes complètement différentes. On n’aimait plus aller aux mêmes endroits, fréquenter les mêmes locaux et nos goûts, de manière générale, sont devenus entièrement contradictoires.

Tu as changé ou, peut-être, tu as montré ton véritable visage. Qui sait ? Quel que soit le cas, je ne te reconnaissais plus. Tu es devenu un inconnu qui semblait simplement familier, rien de plus… Et, j’ai beaucoup souffert de cela.

Comment accepter que l’homme que j’aimais tant était devenu rien de plus qu’un simple mec que j’aurais pu croiser dans la rue ? Le pire de tout ça c’est que tu n’as jamais rien fait pour changer ton comportement ni la situation dans laquelle on se trouvait.

Tu n’as pas cherché à te rapprocher de nouveau de moi. Tu as simplement pris tes distances et tu es resté là, sans bouger…

J’ai baissé les bras sur notre relation amoureuse parce que j’en avais marre de pleurer tout le temps. Le matin, quand je me levais, j’avais le visage tout gonflé et les yeux cernés.

Les gens me demandaient pourquoi je ressemblais à un zombie et j’en ai eu assez. Je ne me reconnaissais même plus dans le miroir. Je ne ressemblais plus à moi mais plutôt à un fantôme de la personne que j’avais été autrefois.

Tu manigançais derrière mon dos et tu me mentais constamment. Mais, je suis encore jeune et j’ai encore de l’espoir. Je sais que j’ai encore le temps de trouver le bonheur et de vivre sincèrement heureuse.

Je mérite un homme qui ne va pas me regarder pleurer sans rien faire. Je sais que je suis digne du grand amour et que je le trouverai un jour. Alors, j’ai dû dire stop ! Stop à ton manque de respect, d’amour et d’attention.

À cause de toi, j’ai oublié ce qu’être heureuse voulait dire

Au lieu de me pousser à devenir meilleure et à m’encourager à poursuivre mes rêves, tu m’as transformée en une personne dépressive et amère. Je n’ai donc pas eu d’autre choix que de mettre un terme à notre relation soi-disant amoureuse.

À cause de toi, j’ai accepté ce que tu m’offrais alors que tu aurais dû me pousser à chercher plus. Ensemble, on aurait dû grandir, mûrir et travailler main dans la main pour réussir tous les deux à avoir une vie épanouie et accomplie.

J’ai toujours été à tes côtés. Quand tu voulais jeter l’éponge ou abandonner, je te poussais à continuer à te battre. Je ne t’ai jamais laissé patauger dans ta propre misère et je t’ai toujours encouragé à aller de l’avant.

J’étais ton plus grand soutien et ta fan la plus assidue. Mais, tu ne m’as jamais rendu la pareille. Pourtant, je ne regrette rien. Je n’aurais pas pu me regarder dans le miroir si je ne t’avais pas aidé quand tu en avais le plus besoin.

Je te quitte parce que l’amour ne devrait pas être à sens unique. On était deux dans cette relation mais j’ai toujours eu l’impression d’être la seule à m’investir et m’engager. Tu ne faisais aucun effort et tu ne te battais pas pour faire fonctionner notre couple.

Tu te reposais entièrement sur moi et cela m’a épuisée. Chaque jour qui passait, tes baisers devenaient de moins en moins intenses et tendres. Et, je ne veux pas à nouveau avoir le cœur brisé, surtout par le même homme.

Aujourd’hui, mon chéri, je t’abandonne parce que tu m’as abandonnée il y a longtemps, seulement tu as toujours eu peur de l’admettre. J’ai décidé de reprendre le contrôle de ma vie.

Je veux à nouveau ressentir des papillons dans le ventre et être heureuse. Je mérite un partenaire qui va me traiter comme une princesse car, en retour, j’en ferai de même pour lui.

Et, en attendant l’arrivée de mon prince charmant, je vais réapprendre à être heureuse seule. Je vais me concentrer sur mes passions, mes amis et mon propre bonheur pour changer.

Cela fait longtemps que je n’ai pas fait de ma vie et de mon bonheur des priorités et aujourd’hui il est temps de modifier tout ça. Je ne dis pas que la rupture va être facile à accepter et que la guérison sera rapide.

Je suis bien consciente qu’il va me falloir du temps pour me remettre sur pied mais je n’ai pas peur. Je ne suis pas effrayée par les batailles qui se trouvent devant moi car j’ai toujours dû tout affronter seule.

Je n’ai pas peur du célibat car c’est une période propice à l’apprentissage et au développement personnel. Mais, je sais une chose : ce n’est pas en restant avec toi, un partenaire toxique, que je trouverai le bonheur.

Alors, merci et au revoir. Je ne me retournerai pas cette fois-ci. Je ne tomberai plus dans les mêmes pièges et je ne te laisserai pas me manipuler avec tes fausses promesses. J’espère sincèrement qu’un jour, quand tu seras prêt, tu trouveras le grand amour.

Malheureusement ou heureusement, cela ne sera pas avec moi. Nos chemins se séparent enfin définitivement. Tu m’as tenue pour acquise et tu n’as jamais su voir ma véritable valeur et mon potentiel. Donc, je vais m’occuper de moi et attendre le bon, l’homme qui m’acceptera telle que je suis et qui aimera mes qualités et mes défauts.

À lire aussi : Tu as perdu un homme qui n’était pas à la hauteur ? Maintenant, tu sais ce que tu mérites…

Annabelle S.
Née et élevée à Gatineau, femme au foyer et heureuse maman de 2 enfants. Je suis une grande passionnée, en tout et par tout. Mais ma grande obsession, c’est l'écriture. J’ai toujours écrit, tenu des blogs, gribouillé des carnets par dizaines et récité des poèmes. Les lettres, la littérature c’est dans le cœur et on n’y peut rien.