Je suis un mauvais choix sur la scène des rencontres actuelles, parce que je n’aime pas attendre

Je suis impatiente, ce qui fait que je ne sais absolument pas me la jouer inaccessible. Je ne peux pas passer des heures, encore moins des jours à attendre pour répondre à ton message. Je répondrai dans un intervalle compris entre cinq secondes et cinq minutes. Je peux essayer de me retenir mais je serai incapable de penser à autre chose jusqu’au moment où j’appuierai sur envoyer. Je ne crois pas aux satisfactions différées. Si je veux quelque chose, je le veux dans la seconde !

J’ai la mauvaise habitude de toujours écrire en premier, parce que si nous passons trop de temps sans nous parler, je n’aurai pas la patience d’attendre que tu inities la conversation. Je le ferai moi-même, même si ça me donne l’air d’être collante ou désespérée de recevoir ton attention.

Je n’aurai pas non plus envie d’attendre que tu m’invites à sortir. Je finirai par faire le premier pas, parce que si tu n’es pas intéressé, je préfère le savoir le plus tôt possible, de manière à commencer à t’oublier. Et si je te plais aussi, je ne veux pas perdre de temps. Je veux que notre histoire d’amour démarre le plus vite possible !

Je suis nulle pour les rencontres actuelles, parce que je ne sais pas comment être décontractée. Je ne sais pas comment avoir l’air désintéressée. Si j’ai des sentiments pour toi, il ne te faudra pas longtemps avant de le savoir.

Je suis du genre à t’écrire aussitôt rentrée de chez toi pour te dire que j’ai passé un excellent moment, même si l’on vient juste de se voir.

Si j’ai quelque chose de drôle à te dire, je suis du genre à t’envoyer trois messages d’un coup sans y réfléchir à deux fois.

Je suis du genre à courir après ce que je veux, plutôt que d’attendre que ça me soit servi sur un plateau.

Je ne veux vraiment pas me faire mener en bateau pendant des mois pour finalement apprendre que je ne t’ai jamais plu. Je suis plutôt du genre à « tirer mon coup », puis à voir ce qui se passe. Je préfère me sentir gênée après avoir essayé de t’avoir, plutôt que de regretter de t’avoir laissé filer.

Une fois que je suis en couple, j’aime y aller doucement. Je m’apaise. Je ne rêve pas de mariage au premier rendez-vous. Je préfère prendre le temps de te connaître et d’évoluer à tes côtés. Je ne veux pas me précipiter vers notre « heureux pour toujours ».

Mais avant ce premier rendez-vous, alors que nous en serons encore à l’étape du flirt, je serai impatiente. Au début, je t’écrirai des choses drôles et je n’attendrai pas que nous soyons ensemble pour ça. Je n’attendrai pas pour t’embrasser. Je n’attendrai pas avant de dire que tu es à moi.

Je suis nulle pour les rencontres actuelles, parce que je n’arrive pas à jouer les filles cool. J’ai le cœur sur la main et mes sentiments se lisent sur mon visage. Cela complique encore plus les rencontres, mais ce n’est pas grave puisque cela me permet de rencontrer quelqu’un qui vaille vraiment la peine que je lui accorde mon temps et désire commencer dès que possible.