Choisis-moi ou dis-moi adieu, je ne serai jamais un second choix

Ne vous contentez pas du minimum.

Lorsque l’on commence à parler à quelqu’un, les risques de recevoir des signaux contradictoires sont hyper élevés.

Il est facile de penser que l’on a rencontré « le » bon, de supprimer son profil Tinder, d’appeler ses amis pour fanfaronner et d’épingler son mariage sur Pinterest, pour finalement se rendre compte qu’il n’était intéressé que par une amitié améliorée. Ça arrive.

Seuls ceux étant experts en communication gagnent au jeu des rencontres.

Personne ne peut vous donner ce que vous voulez, si vous ne le demandez pas.

Ceci étant dit, si vous fréquentez quelqu’un et lui avez dit que pour vous, la fin du jeu, c’était une relation sérieuse, vous ne devriez vous contenter de rien de moins.

Alors, si un mec hésite à être avec vous et fait peu d’efforts pour vous témoigner son engagement, il est temps de passer à autre chose. Plus de temps et de chances vous donnerez à quelqu’un – surtout au début – plus il sera susceptible de procrastiner et de ne jamais RIEN faire.

Je ne suis pas fan des ultimatums, mais je pense que quand deux personnes se plaisent, démarrer une relation devrait être relativement facile. Si vous êtes prête à prendre le train de la monogamie, mais qu’il est dans la salle de bain depuis 40 minutes, c’est que quelque chose ne va pas.

Plutôt que de rêver aux « et si » et aux « j’aurais pu faire », trouvez quelqu’un qui ne vous fasse pas patienter.

Même si la relation que vous vouliez avec cette personne aurait pu être géniale, vous ne pouvez pas forcer les choses si elles n’étaient pas censées se produire.

Alors, ne perdez pas votre temps à courir après une idée et ouvrez-vous à quelqu’un qui veut les mêmes choses que vous.

Je vous promets que ça existe !