S’il fait ces 6 choses, il n’est pas l’homme de votre vie – mais un narcissique

Ne vous faites pas avoir.

Attention : je ne suis pas une professionnelle de la santé mentale et ne suis donc pas apte à diagnostiquer un quelconque trouble comme par exemple un Trouble de la Personnalité Narcissique. Cette liste n’est pas exhaustive et ne doit en aucun cas servir de base afin de diagnostiquer ou de soigner quelqu’un. Il s’agit simplement d’un guide faisant état des principaux symptômes que développent les personnes atteintes d’un TPN.

Faire face à un narcissique est très très épuisant. Ils usent de techniques destinées à vous faire vous sentir petite, inutile et indigne. Puis, lorsque vous tentez de vous éloigner, ils jouent la carte de l’amour pour vous amener à croire qu’ils sont sincères et vous attirer de nouveau vers eux.

Parce que de nombreux narcissiques n’arrivent pas à admettre qu’ils le sont, il est difficile de poser un diagnostic professionnel. Tout ce que vous pouvez faire, c’est vous protéger du mal qu’ils sont capables de vous infliger. Que ce soit votre partenaire, un ami ou un membre de votre famille qui soit narcissique, voici six caractéristiques desquelles être à l’affût :

1. Il rejette la faute sur vous

C’est aussi simple que ça : rien n’est jamais la faute d’un narcissique. Jamais. Ils sont blancs comme neige et s’ils commettent une erreur, c’est parce que quelqu’un d’autre à commis une erreur avant eux.

Prenons l’exemple de Jackie, la victime qui a décidé de confronter Nathan, un narcissique. Il y a quelques mois, il a refusé un boulot et depuis, ils croulent sous les factures. Nathan le narcissique refuse d’en assumer la responsabilité. Il dira, « ce n’est pas de ma faute, personne n’embauche ! » même s’il n’a pas soumis un CV depuis plusieurs mois.

Prenons aussi l’exemple d’une dispute entre Nathan et Jackie. Jackie pourrait dire : « ce que tu me dis me fait vraiment du mal ». Ce à quoi Nathan répondrait, « je ne t’aurais pas dit de telles choses si tu ne m’avais pas provoqué. »

2. La projection

La projection est aussi une manière de vous rejeter la faute dessus et c’est un moyen qu’utilisent les narcissiques pour détourner l’attention de leurs défauts et de leurs angoisses vers ceux de quelqu’un d’autre. Les narcissiques usent de ce moyen dès qu’ils se sentent menacés par quelqu’un d’autre, d’une manière ou d’une autre.

C’est une chose à laquelle j’ai dû personnellement faire face … J’ai appris que le narcissique avec lequel j’étais disait aux autres que c’était moi la narcissique. Et il fait cela pour tenter de détourner l’attention de son narcissisme et pour faire en sorte que les autres me voient sous un jour négatif. Et tout ceci parce qu’il me percevait comme une menace puisque je voyais clair en son jeu.

Il était terrifié à l’idée que je puisse ouvrir les yeux à ses victimes et faisait tout ce qui était en son pouvoir pour réécrire l’histoire à sa manière. Mais ce qu’il ne réalisait pas, c’est que je n’étais pas lui ; je n’avais aucunement l’intention de tourner les autres contre lui. Il y parvenait très bien tout seul.

3. Créer des scénarios dans lesquels vous jouez le mauvais rôle

En voici un exemple : Julie, narcissique n’arrive pas à obtenir ce qu’elle veut. Jean, son mari et sa victime l’agace et elle veut le punir. Elle dira intentionnellement à leurs enfants que Jean a prévu de faire quelque chose pour eux, alors qu’elle est bien consciente qu’il ne pourra pas tenir sa promesse. Ainsi, lorsque ce dernier dira aux enfants qu’il est désolé, elle leur dira que Jean se fiche d’eux et qu’il n’est qu’un menteur, incapable de tenir une promesse.

Et c’est un excellent moyen de maintenir les victimes dans leur rôle. Si Julie, narcissique sent qu’elle perd de l’emprise, elle aura le besoin de garder un œil sur ses enfants (ses autres victimes) et de s’assurer qu’ils perçoivent bien Jean sous un mauvais jour. Le but étant que celui-ci soit incapable de retourner ses enfants contre Julie. Il s’agit, pour elle d’une méthode de survie malsaine mais efficace dans la plupart des cas.

4. Le gaslighting

Le gaslighting est une forme de manipulation via laquelle le narcissique essaie d’amener sa victime à douter de sa propre santé mentale. Par exemple, imaginons que Monique, narcissique ait une dispute avec Henri, sa victime. Monique dit alors des choses vraiment terribles à Henri. Plus tard, lorsque le calme est revenu, Henri confronte Monique et lui explique à quel point ses mots l’ont blessé. Et elle lui répond quelque chose du genre : « tu m’as juste mal comprise, je n’ai jamais dit ça. »

Et avec le temps, à force d’entendre de telles choses, Henri commencera à se demander s’il ne perd pas la tête. Parce qu’il sait bien ce qu’elle a dit et fait mais elle est tellement convaincante lorsqu’elle lui dit le contraire, qu’il ne sait vraiment plus quoi penser. Et ces doutes participent à augmenter son état de dépendance, ce qui donne a Monique davantage de pouvoir et d’emprise sur lui.

5. Utiliser vos points faibles contre vous

Les narcissiques sont extrêmement doués pour lire en vous et ils choisissent soigneusement leurs victimes. Ils ont besoin de personnes qui soient empathiques et intelligentes émotionnellement parce que celles-là seront plus susceptibles de comprendre leurs sentiments et de vouloir les « aider ». Alors, un narcissique choisit sa victime et apprend très rapidement quels sont ses points faibles (et éventuellement, dévoilent les siens) de manière à pouvoir les utiliser contre elle lorsque ce sera nécessaire.

Prenons l’exemple de Lise, narcissique qui sait que le point faible de Robert est la tristesse. Elle utilisera ceci contre lui dès que nécessaire. C’est-à-dire lorsque Robert ne pourra plus supporter la situation et sera sur le point de la quitter. Elle jouera la carte de la tristesse, simulera des larmes, des sanglots, des moments de dépression et des excuses. Les narcissiques sont des acteurs impressionnants et il savent exactement à quels moments jouer la comédie.

6. Le renforcement par intermittence

Aussi connu sous le nom de « récupération » (hoovering) ou de « bombardement d’amour », le renforcement par intermittence est une ruse psychologique que les narcissiques utilisent pour amener leurs victimes à revenir vers eux. C’est une forme de conditionnement, utilisée dans de nombreux domaines mais, dans le cas d’un narcissique, c’est un moyen de garder sa victime sous sa coupe.

Généralement, un narcissique maltraitera sa victime la plupart du temps mais occasionnellement – et sans que ce ne soit régulier – il lui témoignera quantité d’amour et d’affection. Et la victime craquera jusqu’au prochain « bombardement d’amour » et s’accommodera des violences subies parce qu’elle aura été conditionnée à en faire ainsi.

Je ne dis pas que chaque personne atteinte d’un TPN est une personne horrible ; je sais que nombreux sont ceux qui tentent d’aller mieux. Je leur tire ma révérence et leur souhaite le meilleur.

Mais ceci dit, faire face à un narcissique est l’une des expériences de vie les plus épuisantes psychologiquement, les plus frustrantes et les plus bouleversantes que je n’ai jamais vécues. Et pourtant, cette personne n’était pas mon compagnon. Alors, je ne peux qu’imaginer ce que vivent les victimes d’un narcissique quotidiennement et en étant en couple avec lui.

Si vous faites face à un narcissique, le meilleur conseil que je puisse vous donner est le suivant : préparez-vous pour le combat que vous en aller sera. Un narcissique – à moins qu’il ne soit capable d’admettre son mal et d’accepter de se faire aider – ne changera jamais et les choses ne feront qu’empirer. C’est-à-dire que vous serez de plus en plus malheureux.

Je vous conseille de chercher de l’aide auprès de personnes ayant affronté les mêmes choses et en ayant tiré des enseignements. Beaucoup de groupes de parole autour des violences narcissiques existent et tous sont peuplés de gens ayant de l’expérience et étant de bon conseil.

Si vous venez d’entamer une relation avec quelqu’un et remarquez certains des signes ou des symptômes cités ci-dessus, méfiez-vous et posez-vous les bonnes questions … Voulez-vous réellement vivre avec quelqu’un qui vous maltraitera et profitera de votre gentillesse et de votre empathie ?