RelationRupture

5 Signes qui prouvent qu’il n’est pas l’homme qu’il vous faut

Voici venu le moment de remettre les pendules à l’heure.

Plus d’une femme est effrayée par la solitude et c’est souvent la raison pour laquelle pas mal d’entre elles préfèrent malgré tout être mal accompagnées que seules.

Trop d’entre elles sont prêtes à s’engager sérieusement trop vite. Elles sont aussi trop généreuses de nature, prétextant le “potentiel” vu chez leur moitié pour justifier de s’accrocher à des histoires bancales.

Mais si vous voulez vraiment rencontrer votre âme sœur et pas juste un homme, arrêtez donc de sortir avec le premier venu, juste parce qu’il aura fait battre votre cœur un peu plus vite.

Vous le savez, pourtant, ce qu’il est nécessaire de retrouver dans une vraie relation, saine et sérieuse.

Pourquoi finissez-vous toujours par vous enchevêtrer dans des histoires où l’amour, la confiance, les compromis, la compassion, la joie, le respect et une profonde connexion font défaut ?

Faites-vous confiance.

Ne perdez plus de temps avec un homme qui n’est pas fait pour vous, quoi que vous en pensiez.

Soyez consciente de ce que vous voulez, ne voulez plus, de ce que vous valez et surtout, posez des limites et respectez-les.

On vous donne quand même un coup de pouce pour vous aider à identifier 5 signes qui peuvent suggérer que vous êtes amoureuse de la mauvaise personne.

1. Vous êtes extrêmement dépendante de votre partenaire

Vous vous sentez perdue, frénétique ou vide lorsque vous êtes seule.

L’humeur de votre partenaire dicte votre propre humeur et vous êtes incapable de prendre des décisions par vous-même.

La crainte que votre partenaire ne vous quitte est constante.

Si vous vous reconnaissez dans ces exemples, nous sommes au regret de vous dire que votre partenaire a beaucoup trop d’importance dans votre vie.

C’est normal qu’il soit important, évidemment, mais votre vie ne doit pas reposer uniquement sur votre couple (et donc sur lui/elle, par extension).

Il est très important de passer du temps loin de votre partenaire, avec vos amis et parents par exemple.

Si tout ne tourne qu’autour de votre couple, arrivera fatalement un moment où l’ennui se présentera, avec tous les risques qui y sont liés (baisse de la libido, reproches, tromperies, etc.).

Si vous ne vous sentez pas à l’aise de passer du temps à part dans votre coin, vous devriez vous interroger sur les raisons qui mènent à ce constat. Probablement s’agit-il d’un manque de confiance envers votre moitié ?

La confiance est l’une des parties les plus importantes dans une relation et sans elle, vous limitez vos chances d’être heureuse.

2. Vous ne parlez pas le même langage amoureux

Attendre de votre partenaire qu’il lise dans votre esprit est la recette pour un parfait désastre.

Cela ne veut pas dire qu’il ne devrait pas être capable un minimum de comprendre vos envies ou de vous faire plaisir sans que vous n’ayez à l’exprimer.

Vous et votre partenaire devriez être sur la même longueur d’onde en ce qui concerne la façon dont vous exprimez et recevez l’amour. Ce n’est pas nécessaire de parler la même langue pour réussir cette relation mais par contre, vous devez vous comprendre.

Ce n’est pas facile car cela nécessite non seulement de comprendre la personne et comment elle est différente de vous mais aussi de comprendre que ce qui est important pour elle peut être différent de ce qui est important pour vous.

Peut-être que pour vous, il est plus important de voir des actes d’amour que de recevoir des paroles d’encouragement, ou vous préférez passer du bon temps ensemble plutôt que de recevoir des cadeaux.

S’il n’a aucune intuition en ce qui vous concerne ou s’il ne comprend pas ce qui est important pour vous, c’est un signe flagrant d’incompatibilité.

Être capable de remarquer quand vous êtes de mauvais poil et surtout savoir comment vous apporter du réconfort, c’est vraiment la base.

3. Vous n’avez pas fait le deuil de vos expériences passées

Lorsque vous rencontrez et fréquentez quelqu’un, c’est à peu près certain que cela viendra avec un bagage amoureux, de part et d’autre.

On sait toutes et tous que la meilleure des choses à faire est de laisser le passé dans le passé mais c’est plus facile à dire qu’à faire. Parfois, nous entrons dans de nouvelles relations sans être complètement libérées de nos histoires passées.

C’est l’une des choses les plus difficiles à surmonter quand on entame une nouvelle histoire : découvrir lentement les secrets du passé des deux partenaires.

Il n’est pas aisé de comprendre comment gérer ces bagages émotionnels, surtout si vous êtes au début de la relation.

Après tout, il est beaucoup plus confortable de faire croire à l’autre que vous êtes parfaite ou que vous n’avez jamais fait aucune erreur ou à l’inverse, vous serez effrayée de revivre les mêmes problèmes et vous n’agirez pas naturellement en sa présence.

Vous vous ferez en tout cas beaucoup de bien si vous ne laissez pas vos mauvaises expériences impacter votre relation actuelle.

Pourquoi ne pas abandonner la douleur et les souvenirs blessants et enfin décider d’aller de l’avant ?

4. Vous n’arrivez pas à être vous-même avec lui

Il vous critique ou vous juge tout le temps et du coup, qu’est-ce que vous faites ? Vous vous réfugiez dans votre coquille et vous lui cachez qui vous êtes vraiment.

Si vous sentez que vous n’êtes aimée que sous certaines conditions ou que vous devez garder une façade pour plaire à votre partenaire, il y a un problème.

Cela peut nuire à la véritable intimité émotionnelle et vous risquez de vous sentir vide au fil du temps.

Vous ne devriez jamais prétendre. Que cela soit d’être quelqu’un que vous n’êtes pas, en cachant une partie importante de votre personnalité ou de faire semblant de vous intéresser à certains de ses passe-temps ou activités, pour le garder heureux, tout en le laissant crier sur la façon dont vous, vous occupez votre temps.

À l’inverse, peut-être que vous ne portez aucun masque mais vous sentez bien que vous n’êtes pas tellement sur la même longueur d’ondes.

Si vous êtes tout le temps en train de vous excuser auprès de votre partenaire, c’est aussi un signe d’avertissement à prendre au sérieux.

Vous avez l’impression que vous n’êtes jamais assez bien pour lui, ses normes vous paraissent impossibles à respecter. Poussée à l’extrême, on peut parler de relation de contrôle mais même sous ses formes plus douces, cela fera des dégâts.

Avoir l’impression que votre existence même implique de toujours faire les choses de la mauvaise manière est pesant. Peut-être que cela va même dans l’autre sens : vous vous sentez idiote d’avoir de grandes aspirations car elles ne correspondent pas à ce que votre partenaire désire.

Ce type de déconnexion émotionnelle peut conduire à une solitude profonde qui, ironiquement, vous fera sentir encore plus isolée que si vous étiez célibataire.

Désirez-vous la liberté qui viendrait de vivre comme vous voulez vivre, libérée de la critique et de la culpabilité ? Pourquoi devriez-vous investir du temps dans quelqu’un qui ne se soucie pas de vous apprécier et de vous accepter pour qui vous êtes réellement ?

5. Vous avez plein de problèmes non résolus depuis un moment

Les problèmes font partie intégrante de la vie et des relations.

Mais de nombreuses recherches dans le domaine conjugal ont montré que ce n’est pas nécessairement la présence de conflits mais plutôt la façon dont vous vous battez qui prédit à quel point votre relation sera heureuse au fil du temps.

Vos conflits se passent-ils de manière malsaine ? Par exemple, vous utilisez la langue de bois, l’ironie, vous vous ignorez mutuellement ou vous vous engagez dans des attaques personnelles blessantes ?

Dans ce genre de conflit, le ressentiment grandit après chaque dispute : vous n’abordez jamais vraiment les problèmes et vous les résolvez encore moins.

Vos conflits ne ressemblent pas à des opportunités de résoudre des différences d’opinion ni à des moments permettant de comprendre le point de vue de l’autre. Vous vous battez dans l’idée de vous blesser mutuellement et d’évacuer votre frustration.

Les couples mariés depuis plus de 7 décennies insistent sur le fait qu’une communication respectueuse est de la plus grande importance pour bâtir une relation réussie.

De la théorie à la pratique

Bien sûr, la vraie vie n’est pas une expérience scientifique et il n’y a pas de groupe témoin.

Nous ne pourrons jamais savoir avec certitude les résultats potentiels des choix que nous avons évités. Mais quelle que soit la décision que vous prendrez, ce sera en tout cas celle avec laquelle vous devrez vivre.

Cela étant dit, inutile de faire l’autruche : il existe des signes concrets qu’une relation est malsaine et qu’elle vous empêche de réaliser votre plein potentiel.

Nous venons de vous en présenter 5 mais il en existe d’autres.

Pourquoi est-ce si difficile d’y mettre un terme ?

Souvent, vous allez préférer choisir de rester dans la relation. L’inconfort inévitable provoqué par une rupture vous semblera plus grand que l’inconfort de cette relation en elle-même.

Cela semble plus viscéral, cette peur immédiate des conséquences négatives de la rupture. Même si elles sont temporaires et même si vous savez qu’à long terme, vous seriez mieux.

Il est en plus facile de s’en vouloir lorsque les relations échouent ou que vous revenez toujours aux mêmes types de personnes qui ne vous conviennent visiblement pas.

Mais ayez toujours de la compassion pour vous-même.

Vous n’avez rien fait de mal et cela n’a rien à voir avec votre valeur réelle ou votre capacité à attirer quelqu’un de formidable. Cela signifie simplement que vous avez fait des choix qui ne correspondent pas à qui vous êtes vraiment.

Si vous voulez trouver quelqu’un qui vous convient, revenez à la case départ. Je sais que c’est difficile de recommencer, mais croyez-moi, ça vaut le coup.

Lâcher prise sur une situation qui n’est pas si dramatique que ça mais qui n’est pas non plus vraiment ce que vous voulez peut être difficile mais si vous pouvez trouver le courage de le faire, vous vous donnez une chance de rencontrer la vraie bonne personne qui vous aimera telle que vous êtes et que vous aimerez en retour.