Skip to Content

Voici comment apprendre à votre enfant à bien se comporter en 7 jours

Voici comment apprendre à votre enfant à bien se comporter en 7 jours

De nos jours, les enfants passent de plus en plus de temps devant leurs écrans. Certains parents pensent que cela va avec l’ère du temps et le développement des méthodes d’éducation.

D’autres pensent que c’est un véritable poison pour leurs enfants et font leur maximum pour lutter contre ces mauvaises habitudes.

Quel que soit votre avis là-dessus, une chose est sûre : aujourd’hui les enfants sont de plus en plus agressifs. On peut également constater que le manque de politesse est omniprésent.

Est-ce dû au temps passé devant l’écran ? En partie… Mais seulement en partie. S’il est vrai que les écrans du téléphone, de l’ordinateur ou de la télévision ne sont pas bons pour le développement cognitif de l’enfant, on ne peut pas tout blâmer sur la technologie.

Après tout, qui a montré à l’enfant ce qu’était un écran ? Qui lui donne l’autorisation de passer tout son temps devant son téléphone ? Hmm… Voilà quelques questions à méditer.

D’un autre côté, on peut clairement dire que les nouvelles générations se différencient beaucoup des anciennes. L’éducation est beaucoup plus laxiste et les enfants sont devenus rois.

C’est comme s’il n’y avait plus de figure autoritaire ou parentale dans la maison. On cherche à être l’ami(e) de nos enfants, en oubliant que ce ne sont pas des amis qu’il leur faut.

Qui est coupable ?

Après tout, ils peuvent se faire des amis à la crèche ou à l’école. Non, ce dont ils ont besoin, c’est d’un père et d’une mère qui leur montrent la voie à suivre.

Malheureusement, si l’éducation est si différente aujourd’hui, c’est tout simplement parce que les parents ont beaucoup moins de temps à consacrer à leurs enfants.

De manière générale, auparavant les femmes restaient à la maison pour s’occuper de leurs enfants alors qu’aujourd’hui les deux partenaires travaillent.

Le train de vie est devenu si cher et si rapide. On enchaîne le travail, les obligations, les devoirs et les repas et on n’a pas beaucoup de temps pour se détendre et parler avec ses enfants.

Tout va très vite. Et on est tellement fatigués qu’on ne voit pas le mal à donner à son enfant, le téléphone pendant 30 minutes pour pouvoir se poser un peu.

Mais ces 30 minutes se transforment souvent en quelques heures. Et quand vient le moment de confisquer les téléphones, le chaos s’installe.

En effet, les cris, les pleurs et les accès de colère remplacent le calme qui régnait il y a encore quelques minutes. Alors, comment pouvez-vous lutter contre l’impolitesse et l’hystérie de vos enfants ?

À part limiter le temps passé devant un écran, que pouvez-vous changer dans vos habitudes ?

Voici sept conseils en or qui vont vous permettre de lutter contre le comportement grossier et violent de vos enfants.

1. Rester positifs

Soutenir les enfants et pointer du doigt les activités dans lesquelles ils excellent est super bon pour leur estime de soi. De plus, il est très important pour eux de se sentir compris et appréciés.

Donc quand votre enfant réussit à faire quelque chose, montrez-lui que vous êtes fiers de lui. Par exemple, quand il écrit pour la première fois son prénom ou débarrasse la table.

Application : si vous avez plusieurs enfants, encouragez la fratrie à travailler ensemble et à se soutenir. Grâce à cela, vous créerez un environnement dans lequel chacun de vos enfants se sentira en sécurité et soutenu. Ainsi, quand vous ne serez pas là pour applaudir les réussites d’un de vos enfants, son frère ou sa sœur le fera. 

2. La première compréhension est la discipline

La mauvaise conduite de vos enfants n’est pas déraisonnable. Les sentiments qui les ont amenés à casser quelque chose ou à frapper leur jeune frère ont été causés par quelque chose avant.

Écoutez pourquoi ils ont eu un tel comportement, comprenez-les et faites remarquer qu’ils ont le droit d’être en colère et tristes.

Cependant, faites-leur savoir qu’un tel comportement n’est pas acceptable, surtout pas la violence, et qu’ils doivent être punis pour cela.

Application : si vous n’êtes pas sûrs de savoir pourquoi votre enfant se comporte mal, posez-lui des questions. Essayez d’avoir une conversation calme. Et expliquez-lui qu’un mauvais comportement doit être réprimandé et qu’il/elle doit faire des efforts pour ne plus réagir de la sorte.

3. Être cohérents et déterminés

Si vous voulez mettre un terme définitif aux crises de colère de vos enfants, vous devez être déterminés et logiques. En effet, votre propre comportement ne doit pas dépendre de votre humeur ou de votre niveau de fatigue.

Donnez-leur une image claire de la façon dont vous réagirez à leur insatisfaction déraisonnable, afin que vous ne perdiez pas votre sang-froid.

Application : inventez une règle et répétez-la chaque fois qu’ils ne sont pas satisfaits. Avec le temps, les enfants se rendront compte que la situation actuelle, même si elle ne leur convient pas, ne peut pas changer et ils l’accepteront.

4. Ne pas réagir

La plus grande erreur que font tous les parents est de réagir de manière négative (en criant ou en abdiquant devant leurs enfants) face à l’hystérie ou aux accès de colère de leurs enfants.

Mais ce qu’ils ne comprennent pas, c’est que les enfants cherchent leur réaction. Donc, la solution pour lutter contre ce genre de comportement néfaste est de ne rien faire.

Pendant que les enfants sont calmes, expliquez-leur que vous avez pris la décision d’ignorer leurs gémissements, leurs pleurs et leur insatisfaction à partir de maintenant. Et respectez votre décision !

Application : lorsque votre enfant pleure parce que vous lui avez demandé de faire son lit, ne bronchez pas ! Ne répétez pas ce que vous avez déjà dit et ne vous laissez pas avoir par ses crises. En un rien de temps, votre enfant va se calmer et se lever pour accomplir la tâche demandée.

5. Changer les habitudes

Souvent, les parents ne remarquent pas qu’ils ont les mêmes mauvaises habitudes que leurs enfants et veulent simplement les supprimer chez eux. L’une de ces habitudes est la plainte constante.

Ainsi, au lieu de vous plaindre constamment auprès de vos enfants car vous êtes en retard et au lieu de les prier de se dépêcher (comme vous le faites sûrement tous les matins), une seule phrase peut vous aider.

En effet, au lieu de vous plaindre, soyez clairs dans vos intentions : “On doit partir dans 5 minutes.”. Et c’est tout ! Rien de plus !

Application : cette phrase toute simple, vous évite de longs monologues que personne n’écoute mais vous permet d’être directs et concis. Vos enfants vont se dépêcher et, en plus, ils vont se féliciter d’être sortis de la maison à temps (d’une pierre, deux coups).

6. Changer les règles

Est-ce que vous vous rendez compte que finalement c’est vous qui avez accepté les règles de vos enfants ? Ils dictent le temps qu’ils vont passer devant l’écran, ce qu’ils vont manger et comment ils vont se comporter.

Bien entendu, vous avez fait cela pour avoir un moment de paix et pour pouvoir vous consacrer à d’autres tâches qui vous attendaient. Mais il est temps de fixer des limites.

Créez une liste de corvées que vos enfants doivent faire puis de règles à suivre (par exemple, pas de télévision avant le dîner). Ensuite, restez fidèles à ces règles.

Au départ, il va y avoir des protestations et des cris mais quand les enfants se rendront compte que vous n’allez pas céder cette fois-ci, ils suivront les règles.

Application : si vous voulez que vos enfants respectent vos règles, vous devez éviter de réagir quand ils font une crise de colère et restez cohérents, coûte que coûte.

7. Passer du temps avec les enfants et en profiter

Bien que les parents aient également des obligations le dimanche, comme nettoyer la maison, faire la lessive, préparer la nouvelle semaine de travail, vous devez faire de vos enfants une priorité.

Laissez tout de côté pendant un moment et passez au moins une partie de la journée avec vos enfants. Que ce soit pour aller au parc, au cinéma ou simplement pour s’amuser et parler, profitez de ce moment privilégié.

À lire aussi : Ma fille, voilà les 15 Conseils que tu devrais suivre si tu veux être heureuse

Décrassage des couches lavables : le guide complet de A à Z
← Previous
Vérité étrange sur l'amour : l'amour entre deux âmes soeurs est éternel
Next →
Comments are closed.