Please assign a menu to the primary menu location under menu

Famille

N’ayez pas peur de couper les liens avec les membres toxiques de votre famille

Parfois, être une famille ne tient qu’au lien du sang, à ça et à rien d’autre.

Cela n’empêche en rien que se retirer d’une relation toxique avec un membre de sa famille peut souvent se révéler difficile. Personne ne vous donnera un guide sur comment prendre ses distances et de quelle manière laisser une personne toxique dans son coin mais cela ne veut pas dire que vous devriez abandonner l’idée de passer à l’action. C’est un processus long et difficile mais qui mérite que vous vous y attardiez si vous voulez vous donner une réelle chance de guérir, de soigner les blessures internes que cette violence émotionnelle quotidienne a créées.

Ces personnes toxiques aiment en effet vous emmener constamment dans une espèce de manège, de montagnes russes émotionnelles qui aura pour effet de vous laisser avec une gamme de sentiments contradictoires comme la confusion, le sentiment d’obligation, la douleur, la culpabilité, la trahison, la colère et le chagrin. Faire le pas de s’éloigner de ces individus est incroyablement difficile, vous criblera de culpabilité et demandera énormément de persévérance et de courage.

Un membre de la famille profitera du fait que vous soyez justement de la famille – vous savez, ce lien qui est censé être durable, fait d’amour et de respect – pour vous manipuler et vous blesser. Il sait pertinemment que prendre des distances ou s’imposer dans ce genre de relations est compliqué, voire mal perçu.

Rompre le lien et échapper à la violence émotionnelle

Sachez que si vous traversez quelque chose comme ça, je comprends. Ce n’est que récemment que j’ai décidé qu’il était temps de rompre les liens avec quelqu’un qui faisait partie de mon entourage familial. Après avoir traversé toute une enfance faite de violence émotionnelle, j’ai réalisé que mettre fin à tout contact avec ce parent était la meilleure voie à suivre pour que je puisse espérer vivre une vie saine et heureuse.

Certains m’ont dit qu’il était égoïste de ma part de rejeter un être cher, qu’il était impossible de briser ce genre de lien mais la décision de m’éloigner de ce parent a très certainement été l’une des plus difficiles mais aussi l’une des meilleures que j’ai jamais prises. Cette décision n’est intervenue qu’après avoir réalisé le résultat de toutes ces expériences d’abus émotionnel que j’avais subi durant l’enfance. Maintenant, en tant qu’adulte, je peux voir les effets psychologiques négatifs que j’ai développés à cause de ce parent toxique.

Comment le conditionnement nous empêche de rompre ce cercle vicieux

Nous sommes conditionnés à croire que mettre fin à une relation avec un membre de la famille est moralement et intrinsèquement mauvais, que nous sommes «les méchants» de l’histoire et personne ne veut être ou se sentir comme étant nuisible.
Nous comprenons, votre lien avec votre famille est censé être ce lien mythique que personne et rien ne peut rompre ; cependant, il est parfois normal de devoir prendre de la distance, même si cela signifie pour toujours. Vous ne devriez jamais compromettre votre santé mentale, émotionnelle ou physique dans l’optique de tolérer un individu toxique.

S’éloigner pour se recentrer

Il existe certaines techniques que les gens peuvent utiliser pour rendre ces relations plus tolérables. Ces méthodes impliquent en général de vous éloigner dans une certaine mesure de la personne toxique. Dans de nombreux cas, la meilleure solution consiste cependant à sortir complètement l’individu de votre vie. Ce que vous vivrez à ce moment du processus sera émotionnellement conflictuel mais lorsque les situations se détériorent au point de rendre une vie heureuse et libérée impossible, cette façon de procéder est ce qu’il y a de mieux à envisager.

Même si vous ressentez une pulsion innée qui vous dira de garder le membre toxique dans votre vie, il est important de comprendre et de savoir qu’être en contact régulier avec ce genre d’individu aura des effets néfastes sur votre santé mentale.
Vous pourriez aussi être tenté d’essayer de convaincre votre proche que ce qu’il fait est émotionnellement néfaste pour vous mais il est probable que cela ne change rien à la situation.

Pratiquez la pleine conscience, établissez les frontières

Traiter avec un parent toxique est éprouvant et souvent traumatisant. Si vous en avez la possibilité, suivre une thérapie est probablement la meilleure des options et j’aimerais souligner l’importance que c’est de pouvoir parler à quelqu’un qui est impartial, qui pourra vous aider à prendre une décision rationnelle, avec sagesse et compassion.

Mais d’autres méthodes peuvent aussi vous aider et/ou être complémentaires. Des formes de soins personnels tels que le yoga, la méditation ou tenir un journal se révéleront de parfaits compagnons dans la pratique de la pleine conscience et vous permettront de faire l’inventaire mental et émotionnel de vos activités.

« La frontière la plus importante à établir est la frontière mentale » selon une conseillère spécialisée en la matière et je ne peux que valider.

Laisser le temps au temps

Après vous être éloigné de cette personne toxique, il vous faudra encore du temps pour vous remettre de cet abus. La famille est un terme plutôt subjectif au final et vous pouvez donc tout à fait reformer une nouvelle famille à partir de vos amis par exemple. Vous entourer de personnes de soutien vous aidera quoi qu’il en soit à renforcer votre volonté de changement positif.

Soyez conscient que la personne toxique pourrait essayer de vous faire penser que vous êtes en fait l’agresseur. Elle essaiera de se faire passer pour la victime parce que c’est vous qui avez choisi de l’éviter mais gardez en tête que ce n’est rien de moins qu’une autre de ses manipulations, ayant pour simple but de vous culpabiliser afin que vous reveniez sur votre décision. Ce sont les mêmes tactiques abusives utilisées auparavant et vous ne devriez en aucun cas y prêter attention et faire machine arrière.

Soyez brave et prenez soin de vous

Je ne veux pas que vous détestiez les membres toxiques de votre famille, ce n’est pas la raison de cet article. Mais jusqu’à ce qu’ils changent, s’ils changent un jour, vous devriez rester loin d’eux. Si vous ne pouvez pas rester à l’écart, soyez fort et faites ce que vous pouvez pour rester sain d’esprit. Plus important encore, prenez soin de vous.

Bonne chance !