Skip to Content

Qu’est-ce que la torpeur émotionnelle et comment en sortir ?

Qu’est-ce que la torpeur émotionnelle et comment en sortir ?

La torpeur émotionnelle est quelque chose que la plupart des gens ressentiront à un moment donné dans leur vie.

Elle prend souvent la forme d’un sentiment temporaire mais pour certains, elle s’installera à plus long terme, devenant problématique.

Cette torpeur devient alors un “mode de vie”, un automatisme censé nous protéger d’une douleur émotionnelle ou physique supplémentaire.

Pourtant, les émotions sont un élément essentiel dans la vie.

Nous ne pouvons pas fonctionner correctement sans elles mais lorsque vous êtes dépassé(e) ou que vous vous sentez impuissant(e), il n’est pas rare qu’une forme de torpeur s’installe.

Ce mécanisme vous fournit une défense, cependant factice, contre le brouhaha du vivant.

Bien que cela puisse apporter un soulagement temporaire, “faire face” à des sentiments difficiles de cette manière peut avoir des conséquences durables.

L’engourdissement émotionnel, en quelques mots

L’engourdissement émotionnel est le processus mental qui consiste à exclure les sentiments et émotions, quels qu’ils soient.

Il peut être difficile à imaginer si vous ne l’avez jamais vécu vous-même.

Certaines personnes le décrivent comme un sentiment de vide ou de découragement, tandis que d’autres déclarent se sentir perdus, isolés.

Cela peut aussi se manifester par l’impression de ne pas avoir d’avenir ou qu’il n’y a aucun espoir que l’engourdissement disparaisse un jour.

Souvent, cette torpeur entraîne des restrictions temporaires de la capacité de ressentir ou d’exprimer correctement les émotions.

Bien qu’elle bloque ou arrête les expériences et émotions négatives, elle empêche également d’éprouver du plaisir, de s’engager dans des interactions positives et des activités sociales.

En fin de compte, elle devient un outil d’adaptation qui se manifeste par l’évitement, le déni, le détachement.

C’est une condition provoquée par des années à construire des blocages émotionnels envers les autres et à se refuser le droit de ressentir.

Quelles peuvent en être les causes ?

Il y a un certain nombre de choses différentes qui peuvent causer un engourdissement émotionnel.

La dépression et l’anxiété sont deux des causes les plus courantes. Des niveaux sévères et élevés de stress ou de nervosité peuvent également déclencher des sensations d’engourdissement émotionnel.

Un trouble de stress post-traumatique, qui peut être lié à la dépression et à l’anxiété, peut vous engourdir de même.

Certains médicaments, enfin, peuvent aussi provoquer des engourdissements.

Dans certains cas, votre corps peut devenir tellement stressé que vous devenez surchargé(e) émotionnellement et physiquement fatigué(e).

Cet épuisement de l’énergie émotionnelle et physique peut créer cet état de torpeur.

Abordons à présent certaines causes de plus près.

1. Traumatisme infantile

Des traumatismes de différentes natures peuvent contribuer à un engourdissement émotionnel mais les personnes qui ont vécu un traumatisme pendant leur enfance peuvent être particulièrement vulnérables.

Afin de survivre à la maltraitance de l’enfance, de nombreux enfants bloquent leurs réactions émotionnelles parce qu’il est trop douloureux de vivre avec elles jour après jour.

Ceux qui ont grandi en s’engourdissant émotionnellement peuvent avoir, de fait, des difficultés à l’âge adulte avec le traitement normal des émotions.

Par exemple, si vous avez été victime d’abus sexuel, vous pourriez vous dissocier automatiquement dans des situations intimes normales. Vous pouvez être une femme en couple avec une vie intime assez saine et pourtant être séparée émotionnellement de votre compagnon.

La violence physique, verbale, mentale et certainement émotionnelle peut également entraîner des déficits émotionnels.

Certaines personnes n’en parleront jamais et, pire encore, certaines ne s’en souviennent même pas en raison d’une sorte de dissociation qui s’est développée au moment de l’abus.

À lire aussi : 11 Points qui confirment que vous avez été victime d’abus émotionnels dans votre enfance

2. Consommation de substances addictives

Diverses substances allant de l’alcool aux analgésiques en passant par les drogues illicites peuvent provoquer un engourdissement émotionnel.

En fait, c’est souvent la raison pour laquelle les gens les utilisent, ils veulent se sentir engourdis et atténuer la douleur qu’ils éprouvent.

Cependant, la consommation de drogues ou d’alcool pour faire face aux émotions peut entraîner une dépendance et d’autres résultats négatifs.

3. Maladie mentale telle que l’anxiété ou la dépression

Cela peut provenir d’un traumatisme de l’enfance, de violence domestique, d’un traumatisme chez l’adulte ou de toute autre chose qui modifie de force l’esprit et les émotions.

Vous pouvez aussi naître avec des prédispositions à la dépression, malheureusement.

La dépression provoque des changements dans l’état émotionnel d’une personne.

Prenons par exemple les attaques de panique.

Lors de ces crises, vous avez du mal à respirer, la fréquence cardiaque augmente puis toutes sortes d’anomalies aléatoires se produisent dans votre comportement.

Parfois, vous pourriez avoir l’impression d’être engourdi(e), de devenir émotionnellement insensible.

Vous ne pourrez plus rire ni sourire et vous sentirez comme déconnecté du monde.

Les personnes atteintes de maladie mentale peuvent éprouver ce genre de symptômes, qui les feront glisser vers cet engourdissement.

4. Médicaments

Lorsque vous commencez à prendre des antidépresseurs, vous pourriez soudainement vous rendre compte que vous ne vous sentez plus vous-même.

Bien que vos symptômes de dépression se soient améliorés, des vagues de morosité peuvent parfois être remplacées par une inertie émotionnelle, dans laquelle vous ne pouvez ni pleurer ni partager un vrai rire.

Rien d’anormal à ça, certains médicaments modifient votre façon de penser et même ce que vous ressentez.

Il existe également des médicaments pour les problèmes physiques dont les effets secondaires ne provoquent pas seulement des maux de tête et des nausées mais peuvent également provoquer un engourdissement émotionnel.

Un anti douleur puissant peut provoquer une altération de l’état d’esprit et peut parfois empêcher temporairement de ressentir de la joie ou de la colère.

5. Perte d’un être cher

Bien que de nombreuses personnes associent le chagrin à la douleur et aux larmes, cela ne se manifeste pas de cette manière pour tout le monde.

Chacun vit le deuil et traite la perte différemment et parfois le processus de deuil peut laisser un sentiment d’engourdissement.

Cela peut être dû au déni ou à l’impossibilité de croire en cette perte ou parce que vous ne voulez pas traiter les émotions difficiles qui accompagnent la mort.

Apprendre à vivre sans un de vos proches qui a passé des années, voire des décennies de sa vie dans la vôtre peut avoir un effet dévastateur.

Cela peut être si horrible que vous pourriez oublier comment ressentir du chagrin, de l’amour ou même de la colère.

La perte d’un être cher peut provoquer de nombreux sentiments différents, et cela inclut paradoxalement l’incapacité d’avoir ces sentiments.

À lire aussi : La manière dont les gens vivent un deuil ne regarde qu’eux… et rien qu’eux

Comment la torpeur émotionnelle se manifeste-t-elle ?

Gardez à l’esprit que se détacher de ses émotions dans certaines situations ne signale pas nécessairement un problème.

Par exemple, si vous avez besoin d’affirmer des limites, d’aider dans une situation d’urgence ou de vous retirer d’une conversation ou d’un environnement toxique, vous sentir émotionnellement insensible peut en fait s’avérer bénéfique.

Cela devient un problème lorsque l’engourdissement prend toute la place dans votre vie et votre esprit, vous empêchant de ressentir les émotions.

Voici une liste non exhaustive de signes tendants à prouver un engourdissement émotionnel.

1. Le détachement émotionnel

Il est subtilement différent pour tout le monde mais il y a certaines caractéristiques que la plupart des gens ressentiront.

Dans des termes plus simples, il s’agit d’être incapable ou peu disposé(e) à établir des liens émotionnels avec les autres.

Cela s’accompagne souvent de sentiments de vide. Vous pouvez vous sentir plat(e), pessimiste et engourdi(e).

Il y a certains avantages à être détaché(e) de cette manière.

Après tout, si vous ne vous connectez pas aux autres à un niveau profond, ils ne peuvent pas vous blesser à un niveau profond.

De même, vous n’êtes jamais pris dans les drames ou stress de qui que ce soit.

Cependant, les inconvénients l’emportent largement sur les aspects positifs : les humains sont des animaux intrinsèquement sociaux et il est peu probable que vous vous sentiez heureux/se ou entier(e) sans réelle connexion.

2. Manque de participation

Pour une personne qui se sent émotionnellement engourdie, socialiser et aller à des événements ne lui apportera aucune joie.

Elle ne voit pas l’intérêt d’essayer de se connecter avec les autres alors qu’elle ne se sent même pas connectée à elle-même.

Ainsi, au lieu d’utiliser toute cette énergie pour se faire des amis ou assister à des événements, elle préfère rester à la maison et jouer à des jeux, regarder la télévision ou se livrer à d’autres activités relativement abrutissantes.

Une personne qui se dissocie d’elle-même et de la vie peut trouver les activités “normales” trop stimulantes.

Elle préfère passer la plupart de son temps à la maison, loin des stimuli accablants.

Attention à ne pas confondre avec les personnes introverties, qui apprécient également cette routine.

3. Vivre une existence dénuée d’intérêt

Une personne émotionnellement engourdie ne montrera pas beaucoup d’intérêt pour quoi que ce soit. À moins que cela ne soit vraiment passionnant.

La plupart du temps, elle ressemblera presque à un robot, subissant sa vie plus que ne l’expérimentant.

Essayant simplement de rester à flot.

À un certain niveau, nous vivons tous cela.

Cependant, chez quelqu’un qui présente une torpeur émotionnelle, cela devient son système de vie principal.

Il ne sait pas ou plus comment exprimer ses émotions sans se sentir dépassé, alors il fait juste ce qui doit être fait pour survivre.

4. Incapacité à vivre en société

Dans la conversation, ces personnes peuvent sembler ennuyeuses, peu intéressantes.

Elles ne semblent ni heureuses, ni tristes, mais simplement neutres.

De plus, il se peut qu’elles ne parlent pas beaucoup. Elles n’engageront la conversation avec vous que si vous leur adressez la parole en premier.

Ces personnes sont friandes des réponses apathiques (oui, non) et sembleront difficiles à fréquenter.

Elles ne font pas tout cela exprès ou pour être impolies bien sûr : ce n’est qu’un mécanisme de défense naturel.

5. Vide à l’intérieur

C’est le signe ultime.

La sensation de “vide” peut résider dans votre ventre ou votre gorge ou cela peut simplement être la sensation inconfortable que quelque chose manque en vous.

Cette sensation, c’est votre corps qui vous dit que ce qui devrait vous remplir, vous connecter et vous dynamiser – vos émotions,  n’est pas là.

Vous pourriez tenter de combler ce vide de plusieurs façons, en vous livrant souvent à des activités qui ne sont finalement pas satisfaisantes du tout. Par exemple : les achats compulsifs, une mauvaise alimentation ou la consommation de substances.

Comment surmonter la torpeur émotionnelle ?

Lorsque vous vous sentez engourdi(e) émotionnellement, il est difficile de saisir ce que vous ressentez vraiment à l’intérieur.

C’est une condition psychologique complexe qui demande du courage et de la volonté pour en sortir mais couche après couche, vous pourrez réussir à décoller ce vernis et récupérer votre vrai vous.

Voici quelques méthodes ou attitudes que vous pouvez utiliser.

1. Lâchez toute culpabilité ou honte liée à votre état

Comme nous l’avons dit précédemment, l’engourdissement émotionnel est une réponse psychologique et non quelque chose que vous avez consciemment choisi.

Votre incapacité à exprimer des sentiments pour les autres a pu blesser et décevoir ceux qui sont les plus proches de vous. Peut-être avez-vous perdu quelques relations amoureuses en cours de route.

Le passé ne peut pas être défait mais cela ne signifie pas que vous devez ressentir de la honte ou de la culpabilité pour le restant de votre vie.

Rappelez-vous, votre engourdissement est né de la douleur et n’était rien d’autre qu’une tentative désespérée de survivre.

Abordez votre engourdissement avec compassion et même gratitude. Aimez-vous, plutôt que de vous condamner.

2. Embrassez la tendresse

Lorsque vous “décongelez” pour la première fois l’armure de glace dans laquelle vous vous étiez réfugié(e), vous pourriez être submergé(e) par un tsunami d’émotions.

N’ayez pas peur, vous revenez simplement à votre état naturel.

Votre corps apprendra lentement qu’il est plus approprié de ressentir des émotions.

Très bientôt, vous apprécierez même le sentiment de vitalité et de connexion que cela vous procurera.

Alors même si c’est une étape mouvementée, croyez-moi, elle en vaut la peine.

3. Personnifiez votre torpeur

Dans un endroit calme, essayez de visualiser votre engourdissement émotionnel comme un mur que vous avez créé, puis posez-vous les questions suivantes :

Quelle est l’épaisseur du mur ?
De quoi est fait le mur ? Est-ce du métal froid ? Plastique ? Ou peut-être du coton ?
Le mur est-il froid ou chaud ? Est-ce que ça bouge ?
Est-il resté statique ou a-t-il grossi avec le temps ?
Voyez-vous que le mur a maintenant des fissures ?
Si votre mur a une personnalité et une voix, que vous dit-il ?
Êtes-vous prêt(e) à laisser tomber ?

4. Psychothérapie

Ce type de thérapie trouve essentiellement la racine de votre problème.

Il reconnaît que votre manque d’émotions n’est pas naturel, bien sûr, et qu’elles doivent avoir un point d’origine.

La psychothérapie fait également remonter les sentiments à la surface, même négatifs, afin que le patient puisse apprendre à les traiter de manière saine.

5. Thérapie cognitivo-comportementale

La TCC vous aide principalement à exprimer vos sentiments.

Elle vous aide également à apprendre à les gérer correctement au lieu d’utiliser l’engourdissement émotionnel comme mécanisme défensif.

La thérapie cognitivo-comportementale s’adresse à vos mécanismes malsains et vous aide à les transformer en mécanismes puissants et positifs.

Rappelez-vous que vous valez une vie bien remplie

Peu importe ce que vous avez prétendu ou défendu pendant ces dernières années, au fond de vous, votre désir d’aimer et de recevoir à nouveau l’amour ne meurt jamais.

Lorsque vous commencerez à reconnaître le sentiment profondément enraciné de peur, de honte, d’abandon ou de rejet, un processus naturel de “décongélation” suivra.

Une fois que le poids des émotions lourdes disparaîtra, pour la première fois depuis longtemps, vous verrez l’incroyable réservoir de passion et de vitalité qui a toujours été là, attendant d’être redécouvert.

À lire aussi : Cessez d’être votre pire ennemi(e) et reprenez-vous en main

Selon son signe du zodiaque, quels sont les mots qu'il a besoin d'entendre ?
← Previous
Reconnaître le bombardement amoureux (love bombing) en 8 Signes
Next →
Comments are closed.