Please assign a menu to the primary menu location under menu

Aller de l'avantBonheurConfiance en soi

De toute expérience négative, on peut apprendre quelque chose

Certaines personnes n’entrent dans nos vies que pour nous apprendre à ne jamais devenir comme elles.

Certains sèment le malheur partout où ils vont ; d’autres, chaque fois qu’ils s’en vont.

Mais tous ont une leçon à nous apprendre, un enseignement à nous transmettre. Aussi triste que ce soit, même ceux qui nous font du mal ont quelque chose à nous apprendre. D’une certaine manière, ils participent à élargir nos horizons et nous permettent de mieux nous connaître.

Et il en va de même avec les relations humaines. Après une relation désastreuse ou nocive, on se dit souvent qu’elle ne nous a rien apporté, si ce n’est de la douleur. Mais c’est faux, il y a toujours une leçon, quelque chose de positif à en tirer.

Nous pourrions dire que toutes nos relations échouées nous permettent de nous découvrir et d’apprendre sur nous. Elles nous permettent de définir ce que l’on veut, ce que l’on considère comme étant important ou encore ce que l’on attend vraiment de la vie.

Nos expériences participent à affirmer nos principes, nos valeurs et nos opinions profondes.

Ce sont en fait les injustices, les moments agréables ou désagréables ou les comportements adoptés par les autres qui nous permettent de faire le point sur nos principes, de renforcer nos croyances et d’affirmer notre ligne morale.

Mais les déceptions, l’égoïsme des autres et leur froideur sont des expériences particulièrement douloureuses. Réaliser que l’on ne connait pas quelqu’un que l’on pensait connaître est tout aussi douloureux. Et pourtant, ça peut être une bonne chose puisque ça nous permet de faire le tri.

Parce qu’une chose est certaine, les gens finissent tous par révéler leur vrai visage. Certains mettront plus de temps que d’autres, mais tous finiront par dévoiler leur nature véritable. Et c’est tant mieux : mieux vaut tard que jamais !

Et quand cela nous arrive, on se trouve obligé de repenser nos priorités et de réfléchir à nos propres comportements. Et c’est exactement cette réaction, cette attitude positive qui nous permet de nous améliorer et surtout, de vivre mieux.

C’est au fil de ces expériences que l’on se découvre et que l’on évolue. On se construit et ce, tout au long de nos vies. Bien-sûr, c’est un travail fastueux et chronophage ! Un travail qui exige beaucoup de force et de connaissance de soi. Il s’agit de savoir passer outre la culpabilité, la faiblesse ou l’insatisfaction.

Mais aussi douloureux que ce soit, se débarrasser des gens nocifs est toujours une bonne chose. Quoi qu’il arrive, c’est un pas en avant. C’est une décision qui est difficile à prendre mais qui ne nous fera que du bien.

S’éloigner des gens qui nous font plus de mal que de bien ne peut être que positif. Parce qu’en apprenant sur nous-mêmes, on apprend aussi sur les autres. Quand on a rencontré une personne mal intentionnée (et même si cette expérience nous a beaucoup couté émotionnellement), il y a peu de chances que l’on se fasse avoir une seconde fois.

Et même si l’on aurait préféré s’épargner cette rencontre, elle nous apporte finalement quelque chose de bon…

Bref, d’une expérience négative, on tire du positif !

Mais pour vraiment sortir gagnant de toutes les difficultés que l’on rencontre, il faut aussi apprendre à ne se concentrer que sur les leçons que l’on peut en tirer. Il faut apprendre à oublier les personnes en question et à ne garder d’elles que ce qu’elles ont pu nous transmettre.

Il faut aussi apprendre à se contenter de peu parce que ceux ayant de grandes espérances finissent toujours déçus.

Il faut d’abord penser à soi avant de penser aux autres. Et surtout, il s’agit de toujours garder une perspective globale des choses et des situations. C’est la seule chose qui nous permettra de nous relever et de ne pas ressasser nos malheurs.

Il faut également apprendre à dissocier ses propres problèmes de ceux des autres. Apprendre à se connaître, que ce soit au fil de nos expériences douloureuses ou réjouissantes, c’est aussi apprendre à exprimer nos pensées et nos sentiments sans avoir peur des conséquences.

En somme, c’est prendre confiance en soi.

Et croyez-moi, c’est une démarche qui vous permettra d’être plus heureux et de prendre vos problèmes avec davantage de distance.

Nous avons tous la force, quelque part en nous, de repousser les gens qui nous veulent du mal et de nous en tenir éloignés. Il suffit d’apprendre à les repérer.

La vie est bien trop courte pour la passer à penser à ce que les autres disent ou font.

Annabelle S.
Née et élevée à Gatineau, femme au foyer et heureuse maman de 2 enfants. Je suis une grande passionnée, en tout et par tout. Mais ma grande obsession, c’est l'écriture. J’ai toujours écrit, tenu des blogs, gribouillé des carnets par dizaines et récité des poèmes. Les lettres, la littérature c’est dans le cœur et on n’y peut rien.