Please assign a menu to the primary menu location under menu

Rupture

Même après une relation abusive, vous réussirez à vous reconstruire !

Ne désespérez pas, vous allez voir le bout du tunnel !

La vie n’est pas toujours rose. Les relations amoureuses ne finissent pas toujours comme dans les contes de fée et elles ne sont pas forcément idéales. Certains ont la chance de rencontrer leur âme soeur, très tôt dans leur vie. Ils trouvent le ou la partenaire idéal(e) et vivent heureux jusqu’à la fin de leur vie.

Ces personnes ne savent pas ce que c’est que d’être dans une relation toxique ni comment on se sent lorsque notre bien-aimé(e) ne nous aime pas, ne nous soutient pas ou lorsque celui-ci (ou celle-ci) se montre agressif(ve) voire violent(e). Elles ne savent pas à quel point cela fait mal d’avoir le coeur brisé.

Mais, pour la plupart des gens, l’amour est un chemin semé d’obstacles. Beaucoup enchaînent les relations amoureuses sans trouver le ou la partenaire qui va rester à leurs côtés dans les bons comme dans les mauvais moments. Ces personnes accumulent les relations toxiques et parfois violentes (physiquement ou mentalement) et cela laisse une trace sur elles.

Lorsqu’on sort d’une mauvaise relation, notre estime de nous est faible. On ne croit plus à nos qualités et on ne voit que nos défauts et nos faiblesses. On se demande si le problème vient de nous. Pourquoi est-ce qu’on est incapable d’avoir une relation amoureuse stable ? Pourquoi est-ce qu’on ne trouve pas la véritable amour ?

Le stress et l’anxiété que les femmes accumulent après une relation abusive les poussent à tout remettre en question. Après avoir mis un terme à ce genre de relation, elles se sentent perdues. Elles ne savent plus qui elles sont et elles se demandent ce qu’elles cherchent vraiment dans un partenaire. Qu’est-ce qu’on attend d’une relation amoureuse ?

Mais, ce n’est pas parce que votre compagnon n’a pas su voir votre potentiel que vous avez le droit de lever les bras au ciel et de vous abandonner au destin. Il ne vous appréciait pas ? Il se montrait désintéressé par vous ? Il se montrait violent ? Ce n’est pas de votre faute, vous méritez d’être heureuse et amoureuse. Vous avez le droit d’être aimée et appréciée.

Comment se passe une relation abusive

Quand vous alliez chez le coiffeur pour vous faire une nouvelle coiffure, il ne le remarquait même pas. Lorsque vous preniez un peu plus de temps pour vous préparer pour être belle à ses yeux, il s’énervait. Si vous lui envoyiez un message pour lui expliquer ce qui n’allait pas, il se plaignait du fait qu’il était trop long et que cela n’avait aucune importance. Et, quand il se fâchait contre vous, il vous frappait.

Alors qu’il dormait profondément, vous passiez vos nuits assise à vous demander : qu’est-ce que j’ai fait ? Ensuite, vous vous disiez que vous auriez pu faire les choses différemment, que vous auriez dû dire autre chose ou faire mieux. Le lendemain, vous vous leviez pour aller travailler mais rien n’y faisait, vous ne pouviez pas trouver le sommeil car des millions de pensées vous envahissaient.

“Il mérité mieux que moi”, “Pourquoi m’a t-il trompée ?”, “Tout est de ma faute. Si j’avais été une meilleure petite amie, il ne serait pas aller voir ailleurs”… Cela vous semble familier ? Et bien, c’est à cela que ressemble une relation abusive. Un homme qui terrorise sa partenaire au point qu’elle en perd toute confiance en elle et qu’elle remet tout en question, ses qualités, ses compétences, son comportement et sa beauté.

Puis le matin est arrivé. Votre alarme a sonné alors que vous n’avez absolument pas dormi : vous avez passé la nuit à vous disputer avec vous-même. Vous vous levez, vous vous changez et vous vous apprêtez à partir au boulot. Quand, tout d’un coup, vous entendez : “Alors, pas de bisou ce matin ?” Vous vous approchez alors de lui pour l’embrasser mais il est en colère parce qu’il a dû vous demander un baiser.

Il tourne le dos et vous murmurez : “Je suis désolée…” Désolée de quoi ? Hmm… La relation abusive a pris une telle ampleur que vous avez peur de la moindre de ses réactions, vous vous excusez alors pour tout et n’importe quoi même si vous n’êtes pas fautive. Il a réussi à créer chez vous, un sentiment d’insécurité.

Ensuite, alors que vous conduisez, vous recevez un texto dans lequel il a écrit que vous ne vous intéressiez pas à lui et que vous ne l’aimiez pas ! Et, ce petit message a réussi à faire de votre journée, un véritable cauchemar. Même si vous aviez prévu quelque chose après le travail, vous devez rentrer chez vous pour vous excuser (une nouvelle fois) et pour régler ce problème.

Votre vie part en lambeaux parce que vous êtes fixée sur l’idée de le rendre heureux. Vous commencez à pleurer, dès que vous vous allongez dans votre lit. Mais, il rentre dans la chambre et vous prend dans ses bras, tout en vous disant que tout va bien se passer. Il sort de la pièce puis, d’un coup, il se met à vous crier dessus car vous n’avez pas fait la vaisselle ou parce que vous n’avez pas repassé sa chemise.

Ce tourbillon d’émotions vous épuise. Ce changement constant d’humeur vous met mal à l’aise et crée beaucoup d’anxiété chez vous. Vous avez peur parce que vous ne savez jamais de quelle humeur il va être. Qu’est-ce qui va déclencher sa colère, cette fois-ci ? Comment vais-je réussir à le calmer ce soir ?

En un instant, vous sentez que ses pas se font lourds. Il a cassé quelque chose au passage… Il est en colère ! D’un coup, vous sentez son poing sur votre visage mais vous n’êtes pas vraiment sûre de savoir ce qu’il se passe. Pourquoi est-ce qu’il est en colère ? Qu’est-ce que j’ai fait cette fois-ci ? Ou, plutôt, qu’est-ce que je n’ai pas fait ?

Puis, vous osez lui poser la question, pendant qu’il jette vos affaires dans la chambre. Après tout, vous n’avez plus rien à perdre. vous êtes déjà anxieuse, déprimée et apeurée. Que peut-il vous faire de plus ?

“Pourquoi es-tu en colère ?” Il s’approche de vous. Et, tout de suite vous regrettez votre question et vous vous dites que vous auriez mieux fait de vous taire. Vous commencez à nouveau à pleurer, en vous recroquevillant dans votre lit. Puis, il vous dit : “Tu agis comme si je te battais. Je vais te montrer ce que c’est qu’un homme violent et une femme battue !”

Vous essayez d’échapper à ses coups mais il est beaucoup plus fort que vous. Dans votre fuite, vous tombez par terre. Il continue donc à vous donner des coups de pieds. De toutes ses forces… Vous n’êtes plus une femme, vous n’êtes plus un être humain… Vous êtes un déchet, une vermine !

Il sort finalement de la chambre alors que vous restez allongée par terre avec du sang tout autour de vous. Vous vous demandez à nouveau ce que vous avez fait. Vous vous dites qu’il est peut-être temps d’appeler la police. Mais, vous restez paralysée par la peur (et par les coups reçus).

Vous réussissez quand même à regrouper un peu de force pour vous lever et vous diriger vers la salle de bain. Vous essayez de vous nettoyer mais vous avez mal. Dès que vous posez la main sur votre visage, vous avez de nouveau envie de pleurer. Vous regardez dans le miroir votre nez ensanglanté et vos yeux tuméfiés : Comment ma vie en est-elle arrivée là ?

Vous sautez dans la douche et vous vous répétez constamment : tu vas bien, tout va bien se passer. Ce n’est pas si grave que ça. Cela n’arrive que de temps en temps. Mais, en y réfléchissant, vous vous rendez compte que cela arrive de plus en plus souvent et qu’il est de plus en plus agressif et violent.

À lire aussi : CHACUNE de ces 10 choses constitue une violence psychologique – Oui, vraiment

Le courage de partir

Vous étiez prête à tout accepter par amour. Il n’était pas parfait mais vous nous plus, après tout. Vous vouliez croire à votre histoire. Vous vouliez qu’il soit votre prince charmant et vous, sa princesse. Vous aviez un désir profond de rester avec lui car, de l’extérieur, il était l’homme parfait : gentil, doux, drôle, intelligent et tellement sexy.

Vous avez supporté son comportement pendant très longtemps (des mois voire des années). Vous vous disiez qu’il allait changer. Vous pensiez qu’il était tout simplement stressé et que cela ne durerait pas. Puis, quand vous avez vu à quel point il était agressif, vous aviez peur de le quitter. Qu’allait-il vous faire ?

Mais, contre toute attente, vous avez finalement réussi à rassembler votre courage : vous êtes parie. Vous l’avez quitté ! Vous avez décidé d’être honnête avec votre famille et avec vos amis. Vous leur avez dit toute la vérité sur votre couple et sur votre relation. Maintenant, tout le monde vous regarde différemment.

Mais, vous ne souhaitez qu’une chose : redevenir la personne que vous étiez avant de le rencontrer. Est-ce que tu as besoin de quelque chose ? Pourquoi ne m’as-tu rien dit ? Voilà les questions auxquelles vous devez répondre maintenant. Vous étiez prête à tout pour lui mais lorsqu’il a frappé le mur avec votre tête, vous vous êtes dit : stop !

Vous ne vouliez pas être la personne qui suive une thérapie ou celle qui appelle la police. Vous vous disiez que la vie de quelqu’un d’autre était bien pire que la vôtre. Mais, vous devez comprendre une chose : vous ne pouvez pas comparer vos problèmes à ceux des autres. Chacun a sa croix à porter !

Vous ne voulez pas que les gens autour de vous sachent ce que vous avez enduré parce que vous ne cherchez pas leur sympathie. Mais, vous savez quoi ? Cette amie que vous pensiez être totalement désintéressée par vos problèmes, elle est en train de se bouffer de l’intérieur parce que vous n’avez pas pu être honnête avec elle.

Vos parents pleurent parce qu’ils ont laissé quelqu’un blesser leur enfant. Le fait que vous avez gardé le silence sur vos maltraitances les blesse plus que si vous aviez choisi de dire la vérité. Vous êtes un cadeau pour ce monde. Ne perdez pas espoir car vous méritez bien mieux. Et, maintenant que vos proches savent la vérité, ils vont pouvoir vous aider à vous reconstruire.

Mais, même si des milliers de personnes vous disent qu’elles sont là pour vous et qu’elles veulent vous aider, vous pouvez quand même vous sentir seule. Après une rupture comme celle-ci, vous allez avoir l’impression de vous noyer. Et, la seule chose dont vous avez vraiment besoin c’est que quelqu’un vous jette une bouée de sauvetage.

La vérité c’est que, parfois, vous allez devoir nager seule jusqu’au rivage. Quand vous n’en pouvez plus et que vous avez envie de cirer. Et bien, criez ! Trouvez un coussin et criez aussi fort que possible. Jetez-vous à corps perdu dans le travail, l’exercice physique ou une passion que vous aviez abandonnée. Faites tout ce qui est en votre pouvoir pour ne pas penser à cette relation abusive.

Vous avez tellement de choses à offrir à ce monde. Mais, vous devez constamment vous rappeler que tout ce qui s’est passé n’est pas de votre faute. C’est sa faute à lui s’il n’a pas été capable de voir votre potentiel. Il est coupable de la douleur qu’il vous a causée et du temps que vous avez perdu avec lui. Vous allez vous détester parce que vous l’avez laissé se comporter ainsi avec vous. Mais, ce n’est pas de votre faute.

La guérison d’une rupture prend toujours du temps. Mais, la guérison après une séparation d’avec un homme violent c’est toute une autre affaire. Vous devez vous reconstruire émotionnellement et mentalement. Pourtant, il n’est jamais trop tard pour décider de changer et de s’améliorer. Vous avez fait des erreurs dans le passé mais cela ne détermine pas la personne que vous êtes et ce n’est pas une raison pour les laisser vous poursuivre toutes votre vie.

Vous devez restée forte et déterminée. Planifiez votre futur seule. Demandez-vous comment vous rendre heureuse. Qu’est-ce que vous souhaitez accomplir ? Qui voulez-vous devenir ? Après avoir pris le temps de guérir et de développer votre force mentale, vous pourrez envisager une nouvelle relation.

Mais, pour l’instant, concentrez-vous sur vous. Apprenez à accepter ce qu’il s’est passé et à pardonner. Une fois que vous serez en paix avec votre passé, vous pourrez profiter du présent et planifier votre futur. Vous êtes belle, intelligente, forte et indépendante. Ne laissez plus aucun homme mettre en doutes vos qualités et vos forces.

Vivez votre vie pour vous et organisez-là autour de vos passions. Une fois que vous serez de nouveau à l’aise avec vous-même, vous pourrez vous ouvrir à un nouvel amour. Mais, cette fois-ci vous saurez quels signes révélateurs chercher. Vous saurez que vous avez besoin d’un homme qui vous respecte et vous soutienne, quelqu’un qui vous accepte telle que vous êtes et qui ne va pas freiner vos passions et votre développement personnel.

Vous pouvez aller de l’avant, vous devez juste trouver la force qui se cache dans votre âme.

À lire aussi : La violence narcissique génère des troubles anxieux

Annabelle S.
Née et élevée à Gatineau, femme au foyer et heureuse maman de 2 enfants. Je suis une grande passionnée, en tout et par tout. Mais ma grande obsession, c’est l'écriture. J’ai toujours écrit, tenu des blogs, gribouillé des carnets par dizaines et récité des poèmes. Les lettres, la littérature c’est dans le cœur et on n’y peut rien.