Please assign a menu to the primary menu location under menu

Relation

La confiance : règle numéro un dans une relation de couple

On dit souvent que dans un couple, seul l’amour compte. On dit aussi que l’amour peut braver toutes tempêtes, surmonter toutes les épreuves et survivre à n’importe quel péril… Oui, mais seulement si cet amour se fonde sur une relation de confiance.

Car sans confiance, il ne peut y avoir d’amour.

D’ailleurs, la plus belle chose qu’un homme (ou une femme d’ailleurs) puisse vous dire ce n’est pas “je t’aime”, mais bien “j’ai confiance en toi”. Voilà une véritable preuve d’amour, plus significative que n’importe quels autres mots.

L’excitation d’un amour naissant

Rien n’est plus plaisant que la nouveauté. La rencontre, les premiers messages échangés, les picotements au creux du ventre, la peur de mal faire et le plaisir de réaliser que l’on a bien fait, les longues discussions autour d’un verre de vin, etc.

Puis viennent les câlins, les baisers et les premiers instants de vie partagés à deux.

Tout cela est bien beau, mais ne peut durer que si une relation de confiance s’installe. Et la confiance, ça se gagne, souvent au prix de durs efforts et sans même que l’on ait vraiment confiance d’œuvrer en ce sens. C’est le fruit de plein de choses, sans qu’on ne puisse vraiment dire lesquelles.

Mais ce qui est certain, c’est qu’on ne peut pas aimer quelqu’un en qui l’on a pas confiance.

Quand l’excitation est remplacée par les doutes

Parce que c’est ce qui arrive quand une relation avance et se développe sans que ne s’installe une confiance mutuelle. On doute. On remet tout en question, y compris soi-même. On développe des peurs, parfois irrationnelles, etc.

Vous comprendrez donc pourquoi on peut aller jusqu’à dire que la confiance est la chose la plus importante entre deux êtres qui se destinent à passer leur vie ensemble. La confiance est un prérequis à l’amour et à l’épanouissement individuel.

Bien-sûr, cette confiance ne s’acquiert pas facilement, pas plus qu’elle ne se donne. Je pense ici à tous ceux qui ont été trompés et qui ont ainsi beaucoup de mal à redonner leur confiance à quelqu’un. Je pense aussi à tous ceux qui ont eu une histoire famille complexe et ont peut-être manqué d’amour.

Bref, la confiance, ça se travaille !

De même, si la confiance est souvent durement gagnée, elle peut se perdre très vite, en l’espace de quelques secondes. Difficile alors de reconstruire ce qui a été brisé et qui constitue pourtant le fondement de toute relation épanouie et saine.

Qu’est-ce que vraiment la confiance ?

Avoir confiance en quelqu’un, c’est en fait être certain de sa loyauté à notre égard. C’est savoir que notre bonheur est l’une de ses premières priorités. Qu’il ne ferait jamais rien qui puisse nous faire du mal, en tout cas volontairement.

La confiance, c’est un peu une histoire de foi. C’est avoir la foi en quelqu’un. Être certain de ses intentions et de ses sentiments pour nous.

Mais on utilise aussi l’expression “être en confiance”. C’est-à-dire se sentir en sécurité, physiquement et psychologiquement (moralement).

La confiance ne vaut que si elle est partagée. C’est un peu le serpent qui se mord la queue, mais disons que pour pouvoir accorder pleinement sa confiance à quelqu’un, il faut sentir que lui aussi a confiance en nous.

La confiance pourrait se résumer en ces quelques mots : loyauté, intégrité, honnêteté et respect. La confiance suppose aussi d’autres choses, telles que la compréhension et le soutien. Quand on fait confiance à quelqu’un, on s’attend à ce qu’il tienne ses promesses.

Ces dizaines de manières de manifester sa confiance

Parce qu’il ne s’agit pas uniquement de se sentir en confiance, mais aussi de le montrer. D’exprimer la foi que l’on a en son partenaire et que l’on espère qu’il ait aussi envers nous.

Exprimer sa confiance, c’est faire preuve de compassion. C’est comprendre l’autre et être capable de l’écouter et de le valoriser. De le soutenir et de faire preuve de patience. C’est aussi croire en lui et en ses capacités. L’accompagner dans ses réussites et également dans ses échecs.

La confiance, c’est respecter le jardin secret de son amoureux. Ne jamais empiéter sur sa liberté et sur son indépendance, quoi qu’il décide de faire. C’est respecter ses propres limites et celles de l’autre.

C’est prendre ses désirs, ses besoins, ses opinions et sa vision de la vie en considération. C’est discuter des choses à deux et prendre les décisions importantes ensemble. C’est être capable de parler, comme des adultes et de manière constructive.

Surtout, la confiance suppose que l’on se sente en sécurité et que l’on parvienne à apaiser les angoisses de l’autre. Il faut être disponible pour l’autre. Lui faire comprendre qu’en cas de besoin, on est là.

Une relation de confiance ne pourra jamais être fondée sur des rapports dominant/dominé. Non, elle doit s’inscrire dans une notion d’égalité. On doit aussi croire que notre partenaire ne nous souhaite que le meilleur.

Bref, la confiance, c’est un équilibre fragile et un peu mystérieux qui n’opère pas si souvent qu’on pourrait le croire.

La confiance : d’où vient-elle ?

Une autre de ces questions à laquelle il est presque impossible de répondre…

Ce qu’il y a de plus beau dans le cadre d’une relation de confiance ? C’est que l’on est libre d’être soi-même. Libre d’être authentique, sans crainte d’être jugé. La confiance se construit avec le temps, à force d’amour surtout. Mais elle ne peut pas être forcée. Elle doit naître doucement et naturellement.

Ce qui est certain, c’est que la confiance vient de la capacité à dévoiler ses vulnérabilités, à ouvrir son âme et son cœur à quelqu’un.

À nouveau, je tiens à préciser qu’il ne peut y avoir d’amour sans confiance. Comment pourrait-on supporter de voir son conjoint s’absenter tous les soirs, si l’on ne lui faisait pas confiance ? Ce serait une situation terrible, dans laquelle prédomineraient les doutes et la peur.

Une relation sans confiance peut se transformer en véritable cauchemar. Elle serait alors malsaine, voire toxique. La recette du désastre !

Bref, ce serait invivable. Douloureux au possible. Alors d’où que la confiance vienne, elle est indispensable et on doit faire tout notre possible pour qu’elle s’installe durablement dans le cadre de nos relations humaines en général.

D’ailleurs, beaucoup de ruptures trouvent leur cause dans une absence de confiance.

La confiance : de nombreux avantages

Déjà, la confiance est une douce sensation. Elle est libératrice et permet même de guérir. Obtenir la confiance de quelqu’un, c’est mettre de côté tout le mal qu’on a pu nous faire par le passé. C’est recommencer à sourire et croire à nouveau en l’amour.

Faire confiance à son partenaire, c’est aussi se débarrasser de ce sentiment d’insécurité et de toutes les angoisses qui l’accompagnent. Et croyez-moi, c’est salvateur. Qu’est-ce qu’on se sent mieux alors !

On peut ainsi se concentrer sur des choses bien plus importantes que sur les activités de notre moitié quand nous ne sommes pas là. On peut se concentrer sur soi, tout simplement et aussi sur notre couple. C’est un moyen de se recentrer sur tout ce qui compte vraiment et de s’épanouir individuellement.

Mais avec la confiance, on se débarrasse aussi du besoin de devoir constamment se justifier. Expliquer ce que l’on fait, où l’on va et qui on rencontre. On s’ouvre à davantage de compréhension et de profondeur dans ses relations humaines.

Le ciment d’une relation amoureuse

Dans un couple, il y a toujours des moments de doute. Des moments où l’on se questionne sur son partenaire et sur ce qu’il ressent pour nous. Et c’est relativement normal, surtout lorsque la routine commence à s’installer et à la vie à devenir moins excitante.

Dans ces moments-là, on se retrouve souvent dans l’incapacité d’exprimer nos sentiments ou de complimenter l’autre. Ce sont des périodes difficiles et la confiance est essentielle afin de les surmonter.

Parce que la confiance permet de solidifier une relation, de faire face aux épreuves que la vie nous impose.  Tout ceci participe donc à resserrer les liens et à s’ouvrir à une toute nouvelle forme d’intimité, bien plus profonde que celle qu’offre par exemple un rapport sexuel.

La confiance permet aussi une meilleure acceptation de l’autre, de ses qualités et surtout de ses défauts. On relativise plus facilement. On arrive aussi plus facilement à comprendre l’autre et le pourquoi de ces comportements. On parvient aussi à mieux s’accepter soi !

Pourtant si l’amour est aveugle, la confiance ne l’est pas. En effet, elle est fragile et une fois perdue, il est bien difficile de la retrouver.

Sans confiance, l’amour ne dure jamais…

Resteriez-vous avec votre partenaire si vous saviez avec certitude qu’il s’apprête à vous tromper ? Non, évidemment. Personne ne souhaite souffrir et ne se jetterait ainsi dans la gueule du loup !

Quoi que nous en disions, les gens sont profondément rationnels et personne de choisirait d’aimer quelqu’un en qui il ne peut pas avoir confiance. C’est un fait scientifiquement prouvé ! Tout simplement, parce que l’amour et la confiance s’inscrivent dans une forme de dialogue continu. L’un dépendant de l’autre et vice-versa.

Annabelle S.
Née et élevée à Gatineau, femme au foyer et heureuse maman de 2 enfants. Je suis une grande passionnée, en tout et par tout. Mais ma grande obsession, c’est l'écriture. J’ai toujours écrit, tenu des blogs, gribouillé des carnets par dizaines et récité des poèmes. Les lettres, la littérature c’est dans le cœur et on n’y peut rien.