Psychologie

Loi du miroir : attires-tu les mêmes gens et les mêmes problèmes ?

Tout ce que tu dois savoir sur la loi du miroir, ou loi de l’attraction, et son implication karmique.

Parfois appelée la loi de l’attraction (même si elles ne sont pas exactement pareil), la loi du miroir fait partie des douze lois de l’univers.

La loi du miroir fonctionne ainsi : on attire certaines circonstances et certaines personnes à cause de la façon dont on perçoit les autres.

Le cœur serait à l’origine de tout et ce que tu perçois chez les autres est en fait un reflet de ce que tu renfermes au fond de toi.

Donc, quand les gens disent que la vie suit son cours et qu’elle arrive par hasard ou à cause du destin, ce n’est pas tout à fait vrai.

La vie est en fait un reflet de la personne que tu es !

Et, même si cela peut être douloureux, cela nous permet également de savoir quelles sont les blessures que l’on doit guérir.

En revanche quand la situation est heureuse, cela nous montre que les décisions que l’on prend sont en réalité les bonnes.

Le karma, baby !

Il y a une vérité universelle que peu de gens comprennent : tout est une question d’action/réaction.

Dans la vie, tout te revient comme un boomerang ! Quand une succession de choses négatives t’arrivent, tu commences à te demander ce que tu as fait de travers pour mériter ça.

Par exemple, quand tu n’arrives pas à garder un emploi, lorsque les gens se comportent mal avec toi ou quand toutes tes relations se soldent pas un échec, tu as deux choix devant toi.

Soit tu peux te faire passer pour une victime d’injustices car le monde est injuste.

Soit tu finis par comprendre que le monde ne te cherche pas du mal, il répond simplement à tes actions.

Et, c’est cette direction qu’on va étudier aujourd’hui.

Est-ce que tu as déjà entendu dire que tu ne devrais pas voir le monde tel qu’il est mais telle que tu es ?

Ou, est-ce que les phrases “Tu aimes chez les autres ce que tu aimes chez toi-même. Et, tu détestes chez les autres ce que tu détestes chez toi.” te semblent familières ?

Sûrement ! Mais, tu n’as peut-être pas compris ce que cela impliquait.

En fait, ta perception du monde est lié au développement de ton esprit.

Ainsi, on peut voir, par exemple, que certaines personnes ne peuvent pas ressentir de l’empathie pour quelqu’un tant qu’elles ne découvrent pas une sorte de similarité entre elles et cet inconnu.

Ce n’est que lorsqu’elles se trouvent des points communs comme “On est allés à la même université” ou “Elle est maman comme moi” que la compassion et la compréhension se développe.

Ton esprit conscient est limité !

La plupart du travail que fait ton cerveau est réalisé sans que tu t’en rendes compte.

D’un autre côté, tes yeux, tes oreilles et tes autres sens travaillent en tandem pour filtrer tous ce qu’ils perçoivent.

Ils sélectionnent alors seulement les informations les plus pertinentes et les mettent à la disposition de ta conscience.

L’esprit fait une liste des priorités et c’est pour ça qu’il est plus facile de s’inquiéter que d’être reconnaissante.

Mais, cela implique également que les habitudes et les comportements que tu adoptes dans ta vie de tous les jours sont aussi inconscients.

Et, nombreuses sont les personnes qui ne réalisent pas cela. Heureusement, le monde agit comme un miroir.

Et, tu peux devenir consciente de qui tu es en observant comment les gens et les situations répondent à ton comportement.

Ainsi, si tu veux vraiment savoir si ta vie est heureuse et épanouie, regarde autour de toi ! 

Bien évidemment, tu ne peux pas prendre une circonstance et en tirer des conclusions.

Mais, une chose est sûre : les schémas qui se répètent, les relations et les comportements ne sont pas le fruit du hasard.

Si tu te retrouves toujours dans des relations amoureuses douloureuses, par exemple, cela signifie que tu as des blessures au fond de toi.

Et, tu dois faire face à tes douleurs pour pouvoir les guérir adéquatement.

En revanche, si tu te rends compte que tu es toujours excitée et en paix avec toi-même, cela signifie que tu es en alignement.

Ouf ! C’est quoi ce vilain terme ? C’est assez simple : tu te comportes en concordance avec tes valeurs, tes désirs et tes besoins.

Il est plus facile de croire que ce qui t’arrive est le fruit du hasard.

Bien évidemment, croire que le monde est injuste et qu’on reçoit ce qu’on te donne est plus aisé.

Pourquoi ? Parce que ça te permet de te détacher de toutes responsabilités. Bref, tu dis “Je ne contrôle rien !”.

Quand tu te sens comme une victime, tu ne peux pas t’empêcher de le crier sur tous les toits.

Or, ce n’est pas parce que quelque chose n’est pas de ta faute que ce n’est pas ton problème.

D’ailleurs, les gens qui souffrent le plus de ce genre d’attitude (victimisation personnelle) ne cherchent pas seulement l’attention et la sympathie.

En effet, ils pensent également que, comme ils n’ont pas créé le problème, parler de sa difficulté va convaincre quelqu’un d’autre de le résoudre.

Mais, la vie ne fonctionne pas comme ça. Et, c’est pour ça que tu te retrouves toujours dans les mêmes situations.

Encore et encore… Pourtant, tu as plusieurs façons d’interpréter ce qu’il t’arrive. Et, la loi du miroir est l’une d’elle.

Comment fonctionne t-elle ? C’est simple : l’existence est plus ou moins une matrice.

Et, celle-ci crée des situations qui reflètent ce qu’on projette au monde. Donc, ce que tu vis n’est absolument pas le fruit du hasard.

C’est, en fait, une manière de faire l’expérience de qui tu es. Ainsi, la loi du miroir sous-entend que l’ultime but de la vie est que la conscience fasse l’expérience de ce qu’elle est vraiment.

Je te le concède : ce n’est pas facile à comprendre.

Mais, je vais essayer de simplifier tout ça. Sans la loi du miroir, tu ne serais pas consciente de ce que tu renfermes dans ton for intérieur.

Tu ne saurais pas quel genre de vibrations tu émets et tu ne pourrais donc ni apprécier ni changer son effet.

Tu as reçu un cadeau exceptionnel : tu peux créer le changement !

Ainsi, tu dois être consciente du reflet que tu envoies au monde afin de pouvoir modifier ton comportement pour vivre la véritable expérience que tu souhaites avoir.

Clairement, savoir que tu es responsable de tout ce qui te met mal à l’aise dans ta vie n’est pas facile à assumer.

Mais, tu dois également comprendre que tu as reçu un don rare, celui de littéralement inventer le changement.

Cette compréhension ou révélation implique une chose importante. Tu as choisi de faire l’expérience de ces situations.

Soit par le développement de schémas ou de comportements inconscients ; soit par tes croyances et tes vibrations conscientes.

Mais, tu dois savoir que tu es toujours libre de faire de nouveaux choix.

Finalement, la qualité de ta vie dépend entièrement de toi. Contrairement à ce qu’on a essayé de te faire croire : tu peux contrôler ce qui t’arrive.

En effet, tu es en mesure de changer ta façon de penser, de ressentir et de te comporter.

Et, ce sont ces changements  qui vont amener du positif dans ta vie. C’est aussi simple que ça, en fait ! 

La rétro-ingénierie ou comment utiliser la loi du miroir à ton avantage ?

C’est simple : prends une décision. Où te vois-tu dans un an ou plus ? Ensuite décide de ce que tu dois faire chaque jour, semaine ou mois pour atteindre ton but.

Ce procédé va beaucoup t’aider. Tu deviendras plus consciente de ce que tu fais chaque jour.

Et, tu comprendras en quoi tes actions contribuent (ou pas) au style de vie que tu souhaites mener.

Il y a une différence entre les gens qui prennent leurs responsabilités et qui sont conscients de leur pouvoir et les autres.

Qui sont ces autres ? Tout simplement les personnes anxieuses qui sont constamment les victimes de leurs circonstances et qui ont l’impression d’être sans espoir.

Chez ces deux types de personnes, le centre de contrôle diffère. Il est soit interne soit externe.

Pour t’expliquer ce qu’est le centre de contrôle, je dois voler les mots de Gillian Fournier :

“C’est le degré de croyance qu’ont les gens par rapport au pouvoir qu’ils ont de contrôler les événements de leur vie”.

Ainsi, ceux qui ont un centre de contrôle interne pensent qu’ils sont responsables de la tournure de leur vie.

Donc, ils se sentent obligés d’agir pour changer ce qui ne leur plaît pas.

En revanche, ceux qui ont un centre de contrôle externe pensent que leur vie échappe à leur contrôle.

Donc, ils croient qu’il est inutile de perdre du temps à essayer de faire des changements.

Est-ce que tu vois la différence ? Je ne pense pas avoir besoin de souligner ceci mais je le fais quand même, au cas où.

De nombreuses études ont prouvé que les gens avec un centre de contrôle interne possèdent un bien-être psychologique bien supérieur aux autres.

La compréhension passe par l’acceptation : tu contrôles tout ! 

Ce qui se passe autour de toi n’est pas le fruit du hasard. Tu dois réaliser que tu as beaucoup plus de pouvoir que tu le crois.

Comment tu communiques avec les gens. Le succès que tu rencontres dans le domaine professionnel.

Combien d’argent tu possèdes. Ta situation financière stable. Les gens avec qui tu passes le plus de temps.

Tout cela est influencé par toi ! Bien évidemment, il y a des facteurs extérieurs qui peuvent bloquer ou soutenir ton progrès.

Mais, au final, tu dois faire tout le travail.

Bref, la loi du miroir et sa compréhension te poussent à t’asseoir sur le siège du conducteur.

Tu n’es pas qu’un simple passager du cours de ta vie. La loi du miroir est un rappel des choses importantes.

Tout ce qui t’inquiète, te perturbe ou te met mal à l’aise est une opportunité pour toi de changer.

Grâce à ça, tu peux grandir, mûrir, te développer, etc… Ce n’est que comme ça que tu vas obtenir la vie que tu as toujours voulu avoir.

Il est donc temps que tu reprennes en mains ta vie. Les rênes de ton existence sont littéralement à ta portée.

Tu dois simplement changer ton centre de contrôle. Arrête de te faire passer pour la victime et oublie l’idée que tout ce qui t’arrive est une coïncidence.

Ce n’est pas un hasard ! Ton centre de contrôle externe te joue des tours. 

Maintenant, il est grand temps de faire des changements. Et, de passer à un centre de contrôle interne qui va te permettre de comprendre que tu diriges ta vie et les événements qui t’arrivent.

À lire aussi : Sentiment d’abandon : causes, symptômes et possibilités de traitement