Please assign a menu to the primary menu location under menu

Psychologie

Les 3 Outils qu’utilisent les narcissiques pour discréditer leurs victimes

Pourquoi est-ce qu’on a plus de facilités à croire un narcissique plutôt que sa victime ?

C’est une véritable énigme ! Même si vous avez eu l’occasion d’apercevoir la véritable nature d’un narcissique, il peut être très difficile de naviguer les eaux troubles du monde créé pour servir ces manipulateurs. En effet, un narcissique a toujours de son côté, un groupe de personnes qui l’aide à accomplir ses “missions”, qui fait son sale travail à sa place et qui s’assure de cacher sa véritable nature.

Un narcissique est un véritable caméléon qui possède plusieurs visages, chacun plus vicieux que l’autre. Il trouve facilement sa place dans tous les groupes sociaux car il sait adapter son comportement à toutes les situations. Et, la victime préférée de ce genre d’individu c’est une personne qui a des qualités aisément reconnaissables : l’empathie, la compassion et l’intégrité.

Par nature, le narcissique est pathologiquement envieux de tous ceux qui osent essayaient de lui voler la vedette. Il ne peut pas supporter de voir quelqu’un de meilleur que lui ou de plus apprécié. Dès qu’il repère un danger, il fait tout pour le faire disparaître. Il utilise toutes les ruses possibles pour lui faire de l’ombre, ternir sa réputation ou discréditer sa réussite ou sa personnalité. La victime choisie a donc malheureusement l’occasion de découvrir le véritable visage du narcissique.

Pour elle, cette expérience est à la fois terrifiante et révélatrice. Ce genre d’abus intangibles peut prendre place dans une relation amoureuse, professionnelle, familiale et amicale. Le narcissique peut exercer ses talents de manipulation et de contrôle dans n’importe quel contexte quand il repère une personne qui met sa place sur le podium en danger.

On se pose alors la question de savoir pourquoi le narcissique se comporte de la sorte et comment il fait pour toujours sortir son épingle du jeu ? Quelles sont les méthodes qu’ils utilisent qui lui permettent de discréditer sa victime tout en protégeant sa véritable nature ? Même si les gens connaissent son mode opératoire, ils continuent à tomber dans son piège et à stigmatiser la victime, plutôt que le bourreau. Et, voilà comment le narcissique opère pour arriver à ses fins :

Le jeu narcissique

Pour comprendre le comportement d’un narcissique, on doit savoir que celui-ci est un professionnel de la communication et du mensonge. Il peut transformer sa façon de parler et de se présenter à volonté. Il est capable de s’adapter à n’importe quelle situation car il a un grand sens de l’observation qui lui permet d’analyser les gens.

Le narcissique utilise très souvent l’empathie et la gentillesse des autres pour obtenir ce qu’il désire et pour réussir à contrôler les différentes situations et les personnes qui se trouvent dans son entourage. Mais, comment fait-il ça précisément ?

1. Le narcissique possède toujours au moins une qualité qui lui permet de subjuguer les gens qui l’entourent.

De manière générale, il a toujours au moins une qualité qui lui permet de fasciner les foules. Il subjugue son entourage par son charme, son apparence, son intelligence ou son statut social. Pour comprendre ce phénomène, on doit savoir que le cerveau humain a tendance à faire des généralisations. Par exemple, si quelqu’un trouve le narcissique beau, il va tout de suite avoir tendance à étendre cette qualité au caractère général de la personne. Il est beau donc il doit sûrement être gentil !

Pourtant, il ne faut pas oublier que le narcissique a passé sa vie à construire cette fausse image d’homme parfait. Il s’entoure de “fans” et de gens qui le trouvent génial qui vont pouvoir parler de ses qualités et de sa grandeur, à sa place. En effet, il fait attention à ce que ces personnes ne voient jamais sa véritable nature afin de pouvoir être ses “avocats” parfaits. Ainsi, si le narcissique se trouve dans une situation compliquée ou s’il est sur le point d’être dévoilé, elles courent à son secours.

Comment ? Elles discréditent la victime en disant que c’est sûrement elle qui a un problème. Elles la font passer pour quelqu’un de complètement instable et pour une menteuse. Mais, non ! Ce n’est pas possible. Il est si gentil, il ne peut pas avoir fait quelque chose comme ça ! Est-ce que cela vous rappelle quelque chose ou quelqu’un ? Ainsi, même si la victime parle des années d’abus dont elle a souffert et même si elle apporte des preuves, personne ne veut la croire. Au final, c’est elle qui passe pour le bourreau qui essaie de détruire la réputation du narcissique.

2. Le narcissique est un professionnel du contrôle de l’image.

Il sait parfaitement bien gérer la perception qu’ont les gens de lui. En public, il va faire des compliments à sa victime alors qu’en privé, il va la critiquer et la rabaisser. Le narcissique va chercher à provoquer la réaction émotionnelle de sa victime et il va, ensuite, utiliser cette même réaction pour la faire passer pour folle ou ingérable. C’est de cette manière, par exemple, que le narcissique isole sa partenaire et la maltraite quand ils sont seuls.

Sa réputation est ce qui compte le plus pour lui. Donc, quand il rencontre des gens qui ont plus de pouvoir que lui (du moins, à ce moment précis), il va se montrer sucre et miel avec eux afin de rassembler le plus d’informations possibles pour pouvoir les manipuler ensuite. Il observe les forces et les faiblesses de sa cible afin de les utiliser contre elle et la rendre impuissante.

Le narcissique cherche toujours à repérer qui est un danger pour lui et qui peut lui être utile. Il met sa victime sur un piédestal pour pouvoir la détruire plus facilement par la suite car, pour lui, il est très important de la blesser le plus possible. Ainsi, elle passe d’une phase d’idéalisation à une phase de dévaluation puis de rejet, si elle ose exposer le comportement du narcissique.

Les personnes qui sont utiles au narcissique restent constamment sur un piédestal jusqu’à ce que celui-ci en ait marre d’eux. Alors, il s’en débarrasse ! Les seuls gagnants de ce jeu sont les gens qui réussissent à éliminer le narcissique de leur pour pouvoir aller de l’avant.

3. Le narcissique fait appel au sens moral des gens qui les empêche de confronter les personnes qui manquent d’empathie.

Le problème de notre société c’est que les gens ne sont pas mentalement équipés pour faire face au narcissique. Quand quelqu’un souffre d’abus ou de maltraitances, il a tendance à projeter son propre sens de la moralité, sa conscience et son empathie sur le narcissique. On minimise alors les dommages causés et on se dit que ce n’était qu’un malentendu.

Le bourreau, c’est-à-dire le narcissique, a conditionné sa victime à penser qu’elle ne valait rien et que ses droits, ses désirs ou ses besoins étaient moins importants que les siens. Et, comme en plus de cela, on a un besoin instinctif de faire partie d’un groupe social, on évite de parler de nos problèmes. On ne souhaite pas être stigmatisé et on se dit que si cette personne est appréciée par son entourage c’est sûrement parce que c’est quelqu’un de bien.

On ignore alors notre instinct et on refuse l’idée qu’il existe des gens qui ne ressentent aucune empathie. Et, même si on a découvert la véritable nature du narcissique, on ne dit rien car on fait partie d’une minorité de gens et on a peur des conséquences. Pourtant, c’est là que se cache la solution. Tout changement commence par l’implication d’une seule personne. Et, si quelqu’un a le courage d’être le premier à parler, les autres personnes qui voient la vérité vont suivre son exemple.

À lire aussi : Un narcissique s’arrange toujours pour se positionner en victime

Annabelle S.
Née et élevée à Gatineau, femme au foyer et heureuse maman de 2 enfants. Je suis une grande passionnée, en tout et par tout. Mais ma grande obsession, c’est l'écriture. J’ai toujours écrit, tenu des blogs, gribouillé des carnets par dizaines et récité des poèmes. Les lettres, la littérature c’est dans le cœur et on n’y peut rien.