Psychologie

À quoi ressemble la vie d’une empathe introvertie ? Voici 10 Exemples…

Si tu es une empathe, tu sais déjà que ta vision du monde est différente de celle des autres. 

D’ailleurs, ta manière de vivre est différente de celle des autres. En effet, en tant qu’empathe, tu as la capacité innée de ressentir les émotions des autres comme si elles étaient les tiennes.

Cela te permet donc de comprendre les gens d’une façon plus intime et profonde. Et, tu peux ainsi les aider à guérir leur douleur émotionnelle.

Mais, tu sais aussi que tout n’est pas rose dans ta bulle d’empathe. En effet, comme tu tiens vraiment aux gens et comme tu es compatissante, les autres t’utilises souvent à leurs propres fins.

D’ailleurs, avancer dans la vie quand tu absorbes constamment les émotions des autres, même celles de parfaits inconnus, peut être handicapant.

Mais, tu n’es pas seule et tu dois savoir qu’il existe des techniques qui peuvent t’aider à gérer tes émotions.

Et, plus particulièrement l’accablement émotionnel que tu ressens parfois.

L’empathe introvertie : une femme hypersensible

Pour faire simple, être empathe c’est être capable de ressentir les émotions de l’autre et de se mettre à sa place.

D’un autre côté, comme tu es également introvertie, tu as tendance à être repliée sur toi-même et renfermée.

Donc, quand on combine les deux, on obtient un cocktail d’hypersensibilité qui te rend parfois la vie difficile.

En effet, cette hypersensibilité te définit en tant qu’individu. Elle te rend à la fois forte et affective.

Tu es certes capable de mieux comprendre les autres et de les aider à résoudre leurs problèmes mais cela à un grand impact sur ton propre état émotionnel.

Et, finalement, sur ta vie. Donc, pour garder la tête froide et le contrôle, tu dois faire part de ton état à tes proches.

Quand tu te retrouves dans un tourbillon émotionnel qui impacte ta vie de manière négative, tu dois être capable de dire “J’ai besoin d’aide”.

En effet, pour une fois dans ta vie, tu dois être la personne qui reçoit la main tendue !

Les 10 traits de caractère inhabituels d’une empathe introvertie.

C’est dans ce but que j’ai décidé de te faire une liste des comportements les plus atypiques d’une empathe introvertie.

Grâce à celle-ci, j’espère te fournir les outils nécessaires afin que tu puisses le plus simplement possible expliquer à tes proches ce que tu vis au quotidien.

Je sais que parfois il peut être difficile de mettre des mots sur ta douleur donc j’espère que cela va te faciliter la tâche.

Voici donc ce qui te rend si unique : 

1. Tu es trop sensible et trop émotionnelle. Du moins, c’est l’étiquette qu’on te colle souvent.

J’imagine que tu as entendu ces termes des centaines de fois. En effet, comme les gens ont du mal à comprendre les empathes, ils ont tendance à les décrire ainsi.

Trop sensible et trop émotionnelle certes mais c’est ce qui représente le mieux ta personnalité. N’en déplaise aux autres…

D’ailleurs, est-ce qu’on peut vraiment être trop sensible ou trop émotionnelle ? Je ne sais pas. En revanche, je sais que tu souffres parfois de ces stéréotypes.

Et, que les émotions des autres te pèsent souvent. Donc, tu dois apprendre à te détacher de ce que les autres ressentent pour te concentrer sur tes propres besoins et sur tes émotions personnelles.

2. Tout ce que tu ressens, tu le ressens puissance 10.

Tu as parfois l’impression que tes émotions sont beaucoup plus prononcées que celles des autres.

Et, ceci peut être une bénédiction et une malédiction. En effet, quand tu es heureuse, calme et joyeuse, tu es extrêmement positif.

Mais, toutes les émotions négatives t’affectent également beaucoup plus. Parfois même, tu aimerais être capable d’être apathique.

Juste pour quelques heures… Le temps de te détendre ! Car, finalement, ça rendrait ta vie beaucoup plus simple.

Ainsi, quand tu es stressée ou lorsque tu as des problèmes, tu souffres d’insomnie et ton humeur change de mal en pis.

Alors, tu te mets à écouter de la musique triste et tu te renfermes. Et, dans ces cas-là, tu peux facilement devenir dépressive

3. Même les petites choses peuvent te faire pleurer.

Pleurer en lisant un livre, en regardant un film ou même en te promenant dans le parc est quelque chose de récurrent pour toi.

D’ailleurs, il t’est presque impossible de regarder le journal télévisé car cela met toutes tes émotions en alerte.

Ainsi, parfois les gens peuvent avoir l’impression que tu pleures pour tout ou pour rien.

Mais, ce n’est pas si simple que ça. Quand ce genre de situation se produit, tu te demandes donc :

Cette émotion m’appartient-elle ou appartient-elle à quelqu’un d’autre ? Et, en tant qu’empathe introvertie sensible, faire la part des choses peut être compliqué.

En effet, parfois tu n’es pas sûre de savoir où se trouve la limite entre tes émotions et celles de ton entourage.

4. Tu es passionnée !

Ta capacité à ressentir la passion est ce qui te caractérise le mieux. En effet, c’est cette capacité qui explique pourquoi tu deviens si émotionnelle.

Ainsi, si tu tiens vraiment à une personne, une cause ou un travail, tu t’investis à 200 %.

En tant qu’introvertie, tu ne cherches pas la lumière ou la reconnaissance. En fait, l’idée d’attirer l’attention sur toi te met mal à l’aise.

Mais, quand tu es persuadée que ce que tu fais va te permettre de faire une différence, tu peux sortir de ta zone de confort.

Et, c’est à ce moment-là que les gens peuvent te dire qu’ils ne te reconnaissent pas.

En effet, tout d’un coup, tu deviens enthousiaste et assertive !

5. Tu aimes aider les autres.

Tu ne peux pas fermer les yeux face à la souffrance de quelqu’un. Que soit ce soit un(e) ami(e) ou un(e) inconnu(e) dans la rue.

Comme tu absorbes les émotions des autres, tu absorbes également leur souffrance. Et, c’est pour ça que tu as tendance à être serviable.

Parfois, un peu trop… Même si tu avais prévu de faire autre chose ou si tu avais un RDV important, si quelqu’un souffre, tu coures à son aide.

Surtout, si tu vois que tu es capable de soulager sa douleur. Bien entendu, cela te met souvent dans des situations inconfortables.

En effet, les gens utilisent ta générosité à leurs propres fins. D’ailleurs, les personnes toxiques, dépendantes ou sociopathes abusent de cette qualité le plus.

Donc, en tant qu’empathe, tu as dû ériger des limites fortes et saines entre toi et les autres.

Tu sais ce que tu peux accepter et ce que tu ne souhaites absolument pas tolérer.

6. Tu es capable de lire la personne qui se trouve en face de toi.

Tu as presque un radar qui te permet de détecter les gens qui ont besoin de toi. D’ailleurs, tu es capable d’interpréter à la perfection le comportement de chacun.

Tu remarques le langage corporel, le ton de la voix, la petite hésitation avant de parler ou le changement soudain de sujet.

En fait, c’est ce qui nourrit en fait ton empathie. Quand tu remarques des signes émotionnels subtils, tu es automatiquement attirée.

Et, tu sais que les gens qui te mentent ne se rendent même pas compte de ce qu’ils font.

S’ils savaient que tu étais presque un détecteur de mensonges ambulants, ils ne le feraient pas.

7. Sans aucun effort, tu peux te mettre à la place d’une autre personne.

En tant qu’empathe, tu n’as aucun problème à comprendre ce que traversent les gens avec qui tu parles.

En fait, tu es capable de te mettre à la place de n’importe quel individu. Tu as alors l’impression de vivre sa vie et de ressentir ce qu’il ressent, même si ça va complètement à l’encontre de qui tu es.

En effet, tu n’as pas besoin d’avoir vécu la même chose ou d’être le même type de personne pour comprendre ce qu’il traverse.

Bien évidemment, tu n’as pas de don surnaturel (tu n’es pas une voyante !) mais tu peux facilement interpréter les signes et les paroles de ton interlocuteur et analyser sa situation.

8. Tu écoutes les autres parce que tu tiens vraiment à eux.

De manière générale, toutes les personnes introverties aiment écouter et sont bonnes dans ce domaine.

Et, quand tu combines cela avec ton côté empathe… Ta-da ! Tu amplifies ta capacité !

En tant qu’empathe, il est complètement contraire à ta nature de ne pas être préoccupée par les autres.

Quand tu ressens les émotions des gens, tu ne peux pas t’empêcher de te préoccuper d’eux.

Et, quoi que tu fasses, tu te retrouves toujours au milieu de leurs problèmes mais aussi de leurs victoires.

Donc, quoi qu’il arrive, tu écoutes toujours avec beaucoup d’intérêt.

9. Parfois, tu comprends mieux les émotions des autres que les tiennes.

Je suis sûre que tu connais cette situation : tu es capable de voir quand quelqu’un a le béguin pour ton amie mais tu ne vois pas l’homme qui te court après depuis des mois.

Est-ce que j’ai tort ? Pour toi, en tant qu’empathe, lire les sentiments des autres est un véritable jeu d’enfants.

Mais, en tant qu’introvertie, comprendre le tourbillon intérieur et complexe de tes émotions est mission presque impossible.

On pourrait penser que la conscience de soi est un trait de caractère que tous les empathes possèdent.

Mais, ce n’est pas le cas. Et, tu as encore du travail à faire dans ce domaine. 

En tant qu’empathe tu ressens et tu comprends tellement les émotions des autres que parfois faire la différence entre celles-ci et les tiennes est une tâche dantesque.

Pourtant, c’est essentiel pour ton propre bien-être et pour ta santé mentale.

10. Toutes tes relations sont fortes et durables.

Quand tu crées un lien avec une personne, c’est presque “Jusqu’à ce que la mort nous sépare”.

Même si tu es séparée par des kilomètres de cette personne, tu continues à penser à elle constamment.

En fait, les gens comptent beaucoup pour toi. Même si en tant qu’introvertie, tu n’es pas très douée pour le montrer.

Et, lorsque tu es enfin réunie avec cet individu, vous reprenez la conversation et votre relation là où vous les avez laissées.

Comme si rien n’avait changé et comme si vous aviez été ensemble pendant tout ce temps.

En tant qu’empathe introvertie les gens te sous-estiment souvent.

Certes, tu es une personne émotionnelle et sensible. Mais, pour toi, ce n’est pas un défaut. Et, tu as raison !

Il n’y a rien de mal à tenir aux gens et à ressentir profondément ses émotions. D’ailleurs, le monde serait un endroit beaucoup plus beau à vivre s’il y avait davantage d’empathes.

En tant qu’empathe introvertie, tu rencontres ces expériences plus souvent qu’un(e) empathe extraverti(e).

En effet, quand tu écoutes attentivement, lorsque tu tiens vraiment aux gens et quand tu ne cherches pas à attirer l’attention sur toi, les personnes sont attirées par toi comme par un aimant.

Ainsi, elles te confient plus facilement leurs problèmes. Et, ce n’est pas surprenant puisque tu es capable de comprendre leur situation avec beaucoup de facilité.

Tu t’inquiètes vraiment du bien-être des autres mais tu dois faire attention aux relations à sens unique.

En effet, tu as parfois tendance à beaucoup offrir pour ne recevoir que très peu.

Mais, sache une chose : ton attitude altruiste est à la fois courageuse et compatissante.

Je te tire mon chapeau !

À lire aussi : Effet miroir de l’empathe : pourquoi rend-il certaines personnes mal à l’aise ?

Annabelle S.
Née et élevée à Gatineau, femme au foyer et heureuse maman de 2 enfants. Je suis une grande passionnée, en tout et par tout. Mais ma grande obsession, c’est l'écriture. J’ai toujours écrit, tenu des blogs, gribouillé des carnets par dizaines et récité des poèmes. Les lettres, la littérature c’est dans le cœur et on n’y peut rien.