Please assign a menu to the primary menu location under menu

Peine d'amourRelation

Lettre ouverte à toutes les filles qui n’arrivent pas à s’en aller

Récemment, plusieurs de mes amies ont dû faire face à la fin de leur relation de couple. Mais ce qui est étrange, c’est que leurs relations s’étaient terminées depuis plusieurs mois et qu’elles n’étaient pourtant pas encore parties. Il y avait sans cesse de nouvelles raisons expliquant qu’elles continuent à discuter et ainsi à tenter de sauver leur couple, ou elles étaient simplement dans l’incertitude. Voici donc pour vous.

Chères amies tenaces et pleines d’espoir,

Je vais choisir mes mots avec soin, parce que la frontière entre l’honnêteté et la grossièreté est très floue. Je n’ai aucunement l’envie de minimiser l’importance de vos relations, mais plutôt de mettre le doigt sur des ‘idées’, des ‘concepts » qui ne sont peut-être pas aussi évidents à saisir qu’ils en ont l’air.

Amour vs. confort

Je comprends bien que vous l’aimez, mais êtes-vous encore amoureuse de lui ? Je pense que ce n’est peut-être plus qu’une question de confort et que vous en êtes consciente. Vous savez que la flamme est éteinte et que quoi que vous ayez fait (tous les deux) pour la ranimer, ça n’a pas marché. On passe des mois, des années et même des décennies avec quelqu’un et puis les choses se terminent.

Alors, la chose la plus mature à faire est de s’en aller, tout en sachant que l’on a fait tout ce que l’on pouvait. Vous reconnaissez tous les deux que quelque chose doit changer et vous faites des efforts, mais est-ce la seule explication ? On peut changer d’habitudes pendant un certain temps, mais on finit toujours par redevenir ce que l’on est.

Vous essayez de changer pour un autre, plutôt que pour vous-même et c’est quelque chose qui fonctionne rarement sur le long terme. On finit toujours par redevenir ce que l’on est, tout en continuant à espérer une issue différente. Ne changez jamais pour quelqu’un d’autre, mais uniquement pour vous-même et soyez avec quelqu’un qui n’a aucune envie de vous voir changer.

Amour vs. respect de soi

Il vous a trompée, il vous a menti et il vous a manipulée. Il n’a de cesse de vous dire qu’il vous aime et il choisit avec soin les moments où il vous le dit, mais vous aurait-il trompée, menti et manipulée s’il vous aimait vraiment ?

Vous, de votre côté continuez à lui dire que vous l’aimez, mais vous ne lui avez rien fait de tout cela. Alors, est-ce que l’on fait du mal aux personnes que l’on aime ?Ne devrait-on pas plutôt avoir assez de respect pour elles et faire preuve d’honnêteté ? Il vous aime peut-être, mais ce n’est pas le genre d’amour dont je rêve et je sais que c’est pareil pour vous.

Si ce n’était pas le cas, vous n’auriez pas pleuré toutes les nuits comme vous l’avez fait. Je sais que ce ne sont que des présomptions, mais il faut accepter les situations telles qu’elles sont et les affronter, parce que la manière dont on autorise les autres à nous traiter en dit long sur ce que nous sommes.

Et il est possible qu’il se soit habitué à vos fausses menaces et à repousser les limites de ce que vous êtes capable d’accepter.

Amour vs. excuses

Il traverse une période difficile, il a des problèmes familiaux, des problèmes financiers ou émotionnels. Il ne pense pas ce qu’il dit et ne se rend pas compte de ce qu’il fait. Il m’aime, mais il n’est pas prêt. J’ai entendu toutes les excuses possibles et j’ai moi-même essayé de trouver toutes les excuses possibles aux autres.

Je ne dis aucunement que, parce que vous et votre épouse avez traversé une période difficile, vous deviez abandonner. Mais d’un autre côté, s’il utilise depuis des lustres ses problèmes comme des excuses pour expliquer pourquoi il vous a déçue et que vous en faites de même pour l’excuser auprès des autres, le moment est peut-être venu de reconsidérer la situation. Vous ne devriez pas être obligée de lui trouver des excuses et il ne devrait pas vous donner l’impression que c’est ce que vous devez faire.

Amour vs. peur

Vous n’aimez pas être seule. Vous êtes habituée à la présence de l’autre depuis tellement de temps que la simple pensée d’être seule à la fin de la journée vous terrifie, mais je vais vous redire quelque chose que l’on vous a très certainement déjà dit : nous serons là. Et par nous, j’entends vos amis. Nous serons là, avec des chocolats, des films, une épaule sur laquelle pleurer ou quoi que ce soit d’autre dont vous aurez besoin.

Vous n’affronterez pas ce changement seule, jamais on ne le permettrait. Mais il ne faut pas rester avec quelqu’un, uniquement par peur de la solitude. On ne peut pas remplacer votre compagnon, mais on peut vous aider à gérer le fait de ne plus l’avoir.

Et c’est peut-être quelque chose dont vous avez plus besoin que vous ne le pensiez, afin de découvrir quel genre de personne vous pourriez être sans lui.

Ce que je dis vous semble peut-être peu crédible, parce que je ne suis pas vous et je ne sais pas tout de votre couple. Je sais que ce sont des mots difficiles à entendre, parce que vous ne voyez peut-être pas les choses ainsi, mais nous oui.

L’amour que vous partagez est probablement sincère, mais pourquoi est-ce que ça ne fonctionne pas ? Si un couple ne survivait que grâce à l’amour, nombreux sont ceux qui ne se seraient jamais séparés. Mais ça ne fait pas tout. Les relations de couple reposent sur l’honnêteté, la loyauté et le respect, parmi tant d’autres choses (comme un bon timing).

Je crois sincèrement que si ça doit arriver, les gens finissent toujours par retrouver leur chemin l’un vers l’autre. Alors, je vous défie de renoncer à lui et je le défie de vous laisser partir. Permettez chacun à l’autre d’évoluer et devenez les personnes que vous voulez être.

Si vous finissez par vous retrouver, c’est que vous étiez faits l’un pour l’autre pendant tout ce temps, mais qu’avant, ce n’était pas le bon moment. Mais plus vous tirerez sur le fil, plus vous en voudrez à l’autre (et vice-versa). Alors, faites cela pour vous et nous serons là, quoi qu’il arrive. Vous devez d’abord penser à vous.

Bien à vous,

Votre meilleure amie tout en honnêteté.

Annabelle S.
Née et élevée à Gatineau, femme au foyer et heureuse maman de 2 enfants. Je suis une grande passionnée, en tout et par tout. Mais ma grande obsession, c’est l'écriture. J’ai toujours écrit, tenu des blogs, gribouillé des carnets par dizaines et récité des poèmes. Les lettres, la littérature c’est dans le cœur et on n’y peut rien.