Skip to Content

Tout ce que j’aurais aimé savoir avant de tomber amoureuse d’un narcissique violent

Tout ce que j’aurais aimé savoir avant de tomber amoureuse d’un narcissique violent

Il était charmant. Contagieux, même. Mais je n’ai toujours été que sa proie.

Langue fourchue. J’avais toujours la langue fourchue. Il me prenait toujours en train de dire des « mensonges ».

Le plus drôle était que je n’ai jamais essayé d’être malhonnête.

Toujours en train de me réprimander avec des questions et des accusations. Ça ne s’est jamais arrêté.

Si cela vous rappelle quelque chose et que vous pensez que cela va s’arrêter – vous vous trompez.

J’ai appris qu’une fois que vous commencez à vous expliquer, vous permettez à quelqu’un de remettre en question qui vous êtes. Vous vous soumettez en fait à leur jugement sans raison valable, vous forçant à consacrer du temps et de l’énergie à faire des efforts pour rien de plus que de flatter l’ego de quelqu’un.

Stop.

Ils détournent votre attention de leurs propres actions et la portent souvent sur quelque chose qui n’a aucun rapport avec ce que vous êtes réellement ou ce que vous faites réellement. Le plus souvent, ils s’attachent à des choses qui ont pu se produire dans le passé – ou peut-être même pas du tout.

Comment est-ce que je sais tout cela ? Je suis sortie avec le diable pendant deux ans.

Dire « le diable » peut sembler dur pour plusieurs d’entre vous, mais pas pour celles qui comprennent ce que j’ai enduré. Après la violence et les dégâts faits, c’est le mot le plus adapté qui vient à l’esprit. Autant dire les choses comme elles sont.

Mais il était charmant. Contagieux pour quelqu’un comme moi. Je crois que je suis peut-être le modèle de la proie du narcissique. Je suis une personne qui plaît aux gens, une perfectionniste, et j’ai besoin, pour quelque raison que ce soit, de l’assentiment de la personne avec qui je suis romantiquement impliquée. Peut-être qu’il pouvait sentir ça, comme un chien sent la peur. Le moment où j’aurais dû savoir, c’est le moment où il a commencé à remettre en question mon caractère, ce qui a été presque immédiat.

S’il vous harcèle constamment pour plus d’informations sur votre vie sexuelle : Stop. Maintenant. Allez-vous-en.

Il n’a pas besoin de savoir avec combien d’hommes vous avez été. Il n’a pas besoin de connaître votre dernier mec. Et il n’a certainement pas besoin de connaître leur groupe sanguin (oui, vraiment).

Il se souvient de chaque petit détail, et si vous dites « 5 » au lieu de « 6 » la prochaine fois qu’il demande, vous serez immédiatement étiquetée comme véritable menteuse, ce qui lui donnera probablement raison de ne jamais croire un mot de ce que vous dites. Il supposera toujours que vous êtes une tricheuse et une menteuse.

Si vous avez toujours l’impression qu’il essaie de vous piéger, il y a de fortes chances qu’il soit en train de le faire.

Peu importe s’il ne vous a pas parlé ces deux dernières nuits d’affilée et que vous avez des raisons d’être en colère contre lui. Vous n’êtes pas autorisée à remettre en question son comportement et vos sentiments ne seront pas validés. Quelles que soient les questions et les suppositions qu’il a faites au sujet de votre caractère pendant qu’il faisait Dieu sait quoi, c’est ce qui compte. Alors asseyez-vous, taisez-vous et préparez-vous à répondre aux questions qu’il pourrait avoir.

Ou bien — s’il vous plaît, s’il vous plaît, allez-vous-en.

N’expliquez pas que la dernière fois que vous avez été libertine était il y a quatre ans.

Ne leur dites pas à quel point vous avez été une bonne petite amie et que, alors qu’il était sorti, vous êtes restée à la maison.

Ne lui dites pas, je le répète, NE lui dites PAS que vous ferez n’importe quoi pour faire vos preuves.

Vous passerez votre vie à vous expliquer. Défendre qui vous êtes sans raison, détourner toutes les questions que vous pouvez avoir pour lui et passer votre temps à chercher les raisons pour lesquelles vous avez pu laisser de l’eau autour de l’évier…

Croyez-moi, il ne sera jamais prêt à faire la même chose. Et s’il devait s’expliquer, et si l’honnêteté était un facteur, vous ne voudriez pas être avec lui de toute façon.

Il n’y a pas d’excuse, pas de justification, pas de raison logique à ses actions. Il est juste comme ça, et vous méritez mieux.

Ne l’oubliez jamais.