Lettre d’amour à celle qui s’occupe beaucoup trop de tout le monde mais pas d’elle

Celle-ci est pour vous.

Vous, cette fille dont le cœur est rempli d’amour, tant d’amour qu’il n’y a plus assez de place pour le stocker.

Notre génération est complètement aux prises de cet état d’esprit consistant à se ficher de tout et de tout le monde. Je sais que vous avez essayé de faire pareil. Je suis sûre que pendant un bref moment, vous vous êtes pensée capable de vous ficher de tout, surtout depuis que vous avez convaincu tous ceux qui vous entourent que c’était le cas. Mais ce n’est pas le cas, n’est-ce pas ?

N’en ayez pas honte, ne laissez personne vous ridiculiser parce que vous avez des sentiments. Après tout ce que vous avez vécu, vous êtes restée douce. C’est ce qui fait de vous ce que vous êtes. C’est ce qui vous rend belle. Vous vous occupez tellement des autres et aimez avec tant de force : c’est incroyable, ne laissez jamais le monde vous voler cela.

Vous êtes quelqu’un qui donnera, donnera et donnera encore jusqu’à ce que vous n’ayez plus rien. Certains considèrent cela comme de la faiblesse, un inconvénient, un prétexte parfait pour s’éloigner de vous. Je sais que vous avez essayé de trouver un sens à tout ça, pourquoi quelqu’un dont vous vous souciez autant vous traiterait comme il l’a fait ?

Vous leur trouvez des excuses, vous rationalisez et prenez tout à votre compte. Vous vous dites que peut-être, oui peut-être, ils finiront par changer, même si au fond, vous savez que ça n’arrivera pas. Vous leur avez tout donné et avez juste l’impression qu’ils ont tout pris pour ensuite s’en aller.

Quand cela arrivera à nouveau, rappelez-vous simplement que vous n’êtes pas un reflet de ceux incapables de vous aimer. La manière dont les gens vous traitent ne définit pas ce que vous êtes. Dites-vous cela chaque jour, encore et encore jusqu’à ce que cette idée ne vous quitte plus. Rappelez-vous que vous êtes en or ma chère et que parfois, les gens préféreront l’argent et c’est tant pis pour eux.

Je sais que vous vous sentez coupable dès que vous devez dire non. Je sais que ce faisant, vous avez l’impression de laisser tomber les gens que vous aimez. Écoutez-moi, ce n’est pas à vous de constamment veiller aux sentiments des autres. Évidemment, traitez-les avec soin mais souvenez-vous que si vous ne pouvez pas les aider tout de suite, ce n’est pas la fin du monde. Souvenez-vous qu’il n’y a aucun mal à dire non. Vous n’êtes pas obligée de prendre constamment soin de tout le monde.

Il n’y a aucun mal à refuser un déjeuner avec vos amis de temps en temps pour rester à la maison et regarder Netflix, si vous avez besoin de vous octroyer un peu de temps. Je sais que souvent, c’est plus facile à dire qu’à faire parce que vous vous inquiétez de laisser les autres tomber, mais s’il vous plaît, essayez.

Aussi, souvenez-vous que vous comptez. N’ayez pas peur de prendre du recul et de vous concentrer sur vous-même. Vous vous devez le même amour, la même patience et la même gentillesse que vous donnez à tous les autres. Il n’y a aucun mal à penser à vous et à vous faire passer en premier.

Ne vous sentez pas coupable de prendre soin de vous. Vous êtes profondément aimée, même quand vous avez l’impression que ce n’est pas le cas et s’il vous plaît, souvenez-vous-en. Vous ne pouvez pas apporter aux autres, si vous-même êtes vide. Prenez soin de vous.