26 Manières de reprendre sa vie en main lorsque l’on est brisé

Il existe une expression ancienne et démodée disant que le temps finit par guérir toutes les blessures. Mais je pense que c’est faux. Selon les mots du Dr. Phil : « le temps ne nous change pas. C’est ce que nous faisons de ce temps qui nous change. » Nous sommes tous plus que capables de reprendre notre vie en main après que celle-ci nous ait mis à terre. Il s’agit juste de le vouloir. D’amorcer les changements qui nous permettront d’avancer. De trouver un but vers lequel progresser plutôt que de simplement laisser la vie nous balloter jusqu’au premier venu. Lorsque l’on se sent perdu et démoralisé, voici 26 méthodes simples qui vous permettront de reprendre le dessus.

1. Prenez soin de votre corps.

Un esprit sain dans un corps sain. L’un ne va pas sans l’autre. Oubliez les bénéfices physiques de votre routine sportive pour vous concentrer sur ses bénéfices psychologiques – sur la force et la stabilité que cela apporte à votre état d’esprit. En exploitant votre puissance physique, vous vous rappellerez votre capacité à être bien plus que ce que vous êtes en ce moment. Selon les dires de Jillian Michaels : « dans le fitness, il n’est pas question d’étirements et de flexions mais bien de reprendre le dessus. »

2. Partez en escapade.

Prenez un jour, une semaine ou un mois pour vous échapper de votre environnement quotidien et embrassez le monde qui vous entoure. Parfois, changer de décor suffit à changer d’état d’esprit – et vous éloigner de chez vous est une manière d’avoir l’espace, la liberté et la tranquillité nécessaires pour guérir selon vos propres conditions.

3. Réécrivez votre histoire.

Le passé n’est rien d’autre qu’une histoire que nous nous répétons – et comprendre cela peut être extrêmement libérateur. Prenez rendez-vous chez un psychologue qui pratique la méthode narrative, il pourra vous aider à mettre de nouveaux mots sur vos expériences. Ou, écrivez celles-ci dans un journal jusqu’à ce que vous soyez capable d’en arriver à une compréhension différente des raisons pour lesquelles les choses se sont déroulées comme elles se sont déroulées. Apprenez à tirer des enseignements de votre passé, ils vous aideront à grandir malgré les moments douloureux – puis à avancer en ayant ces enseignements proches de votre cœur.

4. Accueillez de nouvelles personnes dans votre vie.

L’effet positif que les êtres humains peuvent exercer les uns sur les autres est inimaginable. Parfois, la meilleure manière de guérir de la toxicité de certaines relations passées et de permettre à de nouvelles relations de naître. Nous finissons tous par ressembler aux personnes avec lesquelles nous passons le plus de temps – alors choisissez celles qui vous donneront envie d’être au meilleur de vous-même.

5. Racontez votre histoire.

Soyez honnête en ce qui concerne votre passé. Partagez la douleur de ce qui vous est arrivé et permettez à la force qui vous a aidé à vous en sortir d’inspirer d’autres personnes. Ne cachez ou ne minimisez l’importance de rien de ce qui vous semble important. Ne vous excusez jamais de ce que vous avez traversé.

6. Soyez attentif à votre hygiène de vie.

Lorsque nous sommes malades, nous essayons de nous reposer, de nous hydrater et de prendre des médicaments – même si cela entrave momentanément notre productivité. Lorsque nous sommes engagés dans un combat psychologique, nous devons prendre soin de nous de la même manière. En faisant de notre hygiène de vie une priorité, on se prépare pour une convalescence qui sera bien moins douloureuse.

7. Changez d’apparence.

Parfois, on a besoin d’initier un changement extérieur pour refléter les changements qui se jouent intérieurement. En changeant de coiffure, de maquillage ou de style vestimentaire, on embrasse concrètement les changements qui se produisent dans nos vies – et l’on reconnaît qu’ils peuvent être une bonne chose. En fait, ils sont même susceptibles d’arriver selon nos propres conditions.

8. Abandonnez ce qui ne fonctionne pas.

Quand il n’y a plus d’enjeu et que nos vies sont un désastre, nous en sommes paradoxalement récompensés par l’opportunité de repartir à zéro. Utilisez cette « chance » comme une excuse pour faire tout ce dont vous rêviez : quittez votre travail, votre relation toxique ou cet engagement qui vous rend malheureux. Si vous êtes obligé de repartir à zéro, autant le faire correctement et dès maintenant.

9. Autorisez-vous à lâcher prise.

Toutes les choses qui nous arrivent n’ont pas forcément un sens et ne contiennent pas forcément une leçon. Si votre passé vous fait du mal, autorisez-vous à lâcher prise et débarrassez-vous de la douleur qui vous enchaîne. Vous êtes en charge d’écrire votre histoire et vous n’avez pas à insister sur les choses qui vous rabaissent.

10. Rencontrez des gens qui ont vécu les mêmes choses que vous.

Cherchez les mots, la compagnie et le réconfort de ceux qui comprennent ce que vous traversez. Lisez leurs histoires, chérissez la sagesse qu’ils ont acquise et utilisez-la comme une piqure vous rappelant que vous n’êtes pas seule.

11. Débranchez une semaine entière.

Si vous le pouvez, prenez une semaine complète et passez-la en extérieur, sur la route, quelque part où les notifications Facebook ne peuvent pas vous atteindre. Parfois, il faut se déconnecter de sa vie quotidienne pour réaliser que la plupart de nos inquiétudes sont futiles – et que l’on est largement capable d’exister sans elles.

12. Désencombrez – littéralement – votre vie.

Prenez une semaine pour nettoyer votre appartement ou votre maison, comme vous ne l’avez jamais fait avant – débarrassez-vous de toutes les choses que vous n’utilisez plus et organisez votre appartement d’une manière qui soit émotionnellement satisfaisante. Lorsque notre environnement est en ordre, il devient aussi plus facile de désencombrer notre esprit.

13. Renforcez vos relations avec ceux qui vous aiment.

Un ami cher m’a dit un jour : « on ne réalise jamais mieux quelles sont les personnes présentes pour nous que lors de nos moments de déprime. » Quand tout s’écroule, remarquez qui se tient à vos côtés – ce sont ceux-là qui compteront toujours le plus. Et il n’y a pas de meilleur moment pour savoir les apprécier à leur juste valeur.

14. Observez un régime sain pendant un mois.

Même les plus en forme d’entre nous ne se nourrissent pas toujours de la meilleure manière. Alors, tentez d’y arriver pendant un mois. Mangez assez de fruits, de légumes, de céréales, de produits laitiers et de viande (ou produits alternatifs). Soyez à l’écoute des changements au niveau de votre énergie et de votre état d’esprit – puis réessayez un mois supplémentaire.

15. Suivez un cours qui vous apprenne quelque chose de nouveau.

Nos connaissances changent notre perception de nous-mêmes. En gagnant des connaissances, vous élargirez vos horizons et vous rappellerez qu’il reste toujours des choses à apprendre et que votre vision du monde est sans cesse susceptible d’évoluer.

16. Établissez un budget et respectez-le.

Il est difficile d’avoir le contrôle sur notre vie, lorsque nous ne contrôlons pas nos finances. En nous confrontant à vos dépenses, nous nous donnons la chance de les maîtriser efficacement. Il n’y a rien de plus rassurant que de trouver une manière de vivre selon nos moyens.

17. Trouvez une source de validation saine.

Nous sommes des êtres sociaux. Bien que nous rêvions d’être des adultes forts et indépendants dans notre vie quotidienne, nous avons tous besoin d’amour et d’affection. Et trouver un ami ou un amoureux qui nous rappelle chaque jour à quel point nous sommes merveilleux est peut-être ce qui nous permet de garder la tête hors de l’eau dans des mauvais moments. La validation n’est pas toxique si on la recherche au bon endroit.

18. Investissez-vous dans le processus de changement et non uniquement dans ses résultats.

Nous investissons trop souvent, tous nos espoirs dans des réalisations futures qui risquent de ne jamais se produire. Plutôt que de nous dire « je serai enfin heureux quand … » Il faut apprendre à trouver du plaisir dans le simple fait de s’améliorer. Soyez fier des changements que vous faites pour vous-même plutôt que de miser sur le bonheur qui naîtra de ces changements.

19. Apprenez une nouvelle langue.

Apprendre une nouvelle langue est peut-être l’une des meilleures manières de vous rappeler que le monde entier vous attend – un monde complètement différent du vôtre. S’engager dans l’apprentissage d’une langue étrangère est la preuve que vous êtes capable de vous adapter à l’une de ces réalités autres, si vous le souhaitez – ce qui, par voie de conséquence devrait vous amener à vous sentir moins abattu en pensant à votre propre réalité.

20. Apprenez à vous en aller.

L’étape la plus importante afin de reprendre le contrôle sur sa vie consiste peut-être à apprendre à s’éloigner des situations qui vous enchaînent. S’émanciper de ce que l’on a toujours connu demande un courage surhumain. Mais cela vous donne aussi l’opportunité de repartir à zéro comme vous l’avez toujours voulu.

21. Autorisez-vous à être heureux.

Trop souvent, nous sabotons notre propre bonheur par peur de le voir s’envoler. Plutôt que de nous autoriser à évoluer vraiment, nous nous en estimons incapables et abandonnons. Nous devons nous débarrasser de cette culpabilité et de ces doutes pour commencer à saisir les opportunités qui se présentent. Même si nous nous sentons un peu perdus.

22. Définissez et renforcez vos limites.

Il y aura toujours des gens souhaitant vous priver de votre joie en échange d’une dose de toxicité. Et l’une des leçons les plus importantes que l’on puisse apprendre est que nous ne pouvons pas sauver ces personnes d’elles-mêmes. Nous devons apprendre à fixer des limites claires si nous ne voulons pas nous noyer avec elles. Même si ce sont des gens que nous aimons.

23. Dites au revoir à l’un de vos vices pendant 100 jours.

L’idée de ne plus boire, de ne plus fumer ou de ne plus mal manger est assez intimidante pour que n’importe lequel d’entre nous l’abandonne avant même d’avoir essayer. Alors, plutôt que de vous résoudre à dire au revoir à tous vos vices éternellement, éliminez en un pendant 100 jours. Ce sera suffisant pour en constater les effets positifs et pas trop difficile d’en voir la fin … Et qui sait – peut-être qu’une fois que vous aurez réalisé à quel point vous êtes bien sans ce vice, cette période de 100 jours se transformera en un changement permanent dans votre manière de vivre.

24. Essayez quelque chose qui vous terrifie réellement.

Il n’y a rien de meilleur pour booster notre confiance en nous que de surpasser nos peurs. Lorsque vous êtes au plus mal, mettez un point d’honneur à relever un défi qui vous a toujours fait mourir de peur – bien que l’idée puisse sembler ridicule, la force et le sens de votre propre efficacité vous conduiront bien plus loin que n’auriez pu l’imaginer.

25. Regardez tout le chemin que vous avez fait.

Regardez l’être perdu que vous étiez puis regardez ce que vous êtes devenu depuis. Vous n’en êtes peut-être pas exactement là ou vous auriez aimé, mais vous avez fait une bonne part du chemin. Et vous êtes bien plus loin que là où vous en étiez avant.

26. Pardonnez aux autres. Pardonnez à l’univers. Pardonnez-vous.

N’autorisez pas la colère et la peur à vous piéger dans votre passé. Autorisez-vous à pardonner ceux que vous ont fait du mal, à pardonner les injustices vécues et à vous pardonner les erreurs commises le long de votre chemin de rédemption. Ne pardonnez pas pour soulager les autres de leurs fautes mais pour vous octroyer la liberté et l’espace nécessaires pour avancer. Et reprenez votre vie en main !