Lâche prise. Laisse aller.

Laisses partir tes espoirs infondés, ceux qui t’on retenu si longtemps prisonnière.

Laisse couler le long de tes joues.

Oh oui, laisse couler la rivière.

Remet tout au courant de la vie, au flot du temps.

Ne retiens plus ce qui doit partir, ce qui doit s’en aller.

Cesses de remuer cette vieille eau sale et regarde devant toi comme l’horizon est nouveau.

Cesses de pousser les portes qui se referment. Retourne à ta source, cet endroit au fond de toi qui t’appartient, ce courant de rêves, d’espoir.

Soit libre. Libre de créer ton propre courant.

Plonge tête première dans la vie.

Comme si tu n’avais jamais échoué. Lance-toi à l’aventure.

Ne reviens plus en arrière, ne regarde plus tristement derrière.

C’est terminé.

Il y a plus grand pour toi. Ailleurs. Ici et maintenant. Tellement plus beau devant.

Si tu savais…

Tu as assez donné, tu t’es assez soucié.

Il est temps pour toi d’avancer. Il est temps pour toi de vivre.

Par FanieSh Ber