Please assign a menu to the primary menu location under menu

Motivation / Inspiration

Découvrez pourquoi les femmes indépendantes choisissent des hommes émotionnellement instables

Je n’ai jamais eu besoin de lui pour quoi que ce soit, financièrement ou matériellement parlant. Je désirais simplement son cœur, ses mots, ses encouragements, mais il ne pouvait même pas me donner ça.

C’est l’histoire bien trop familière d’une femme tombée amoureuse d’un homme qui était en fin de compte incapable ou non désireux de répondre à ses besoins. Il y a deux fins possibles à cette histoire : soit la relation se poursuit, soit elle continue mais sans la proximité inhérente à n’importe quelle relation saine. Dans les deux scénarios, les thèmes du chagrin et de la solitude sont bien présents. Mais pourquoi les femmes indépendantes semblent toujours choisir des hommes émotionnellement instables ?

Pour celles qui parviennent à être indépendantes tout en étant heureuses en amour, accepter si facilement et systématiquement ce type de relations peut sembler un grand mystère. Mais la dure vérité en la matière est que la plupart des femmes indépendantes, choisissent des hommes émotionnellement instables parce qu’elles le veulent bien.

Disons que les femmes indépendantes perçoivent les hommes émotionnellement instables comme les meilleurs pourvoyeurs d’histoires d’amour. Elles voient les hommes émotionnellement instables comme des personnes qui ne feront pas obstacle à leur mode de vie, à leurs prises de décision ou à leur pouvoir. Les femmes indépendantes savent que l’instabilité émotionnelle s’accompagne souvent d’une incapacité à s’engager. Ces hommes-là n’auront donc pas tendance à les étouffer, à les coller ou à attendre d’elles plus que ce qu’elles n’ont à offrir. Les femmes indépendantes pourront ainsi continuer à vivre comme elles l’entendent, sans hégémonie et tout en étant avec quelqu’un qui les réchauffera la nuit si nécessaire.

Les femmes indépendantes ont tellement l’habitude de leur indépendance que l’idée d’abandonner une part d’elles-mêmes les terrifie. Par conséquent, elles gardent tout et tout le monde à distance.

 

Être un mur d’assurance bien gardé est extrêmement sécurisant. Elles ont entendu ces histoires d’horreur de femmes tombées si profondément amoureuses qu’elles s’en sont perdues elles-mêmes, alors afin d’éviter ce type de problématiques, elles se sont jurées de ne jamais laisser cela arriver. Les femmes indépendantes ont fait le serment de ne jamais devenir cette fille accrochée au téléphone, déçue de ne pas avoir reçu d’appel. Leur passé leur a simplement prouvé que la connexion et la proximité avec une autre personne causaient plus de peine qu’autre chose.

Et pourtant, au plus profond d’elles-mêmes, les femmes indépendantes désirent un compagnon et de la stabilité émotionnelle. C’est ce type de mentalité « D. Jekyll et M. Hyde » qui les laisse seules la nuit affrontant le chagrin plus souvent qu’elles ne l’aimeraient. Au plus profond d’elles-mêmes, les femmes indépendantes désirent un compagnon et de la stabilité émotionnelle et pourtant continuent de choisir ces hommes émotionnellement instables. De l’extérieur, elles ont l’air endurcies, trop détachées pour se préoccuper de ces niaiseries, simplement parce que dégager des vibrations disant « je vais bien » est leur seconde nature.

Les femmes indépendantes sont du genre à envoyer des messages « je n’ai besoin de rien » pleins de confiance et tout en gardant leur visage stoïque alors qu’elles sont au bord de la dépression. C’est avec ce type de comportements et de pseudo qualités qu’elles construisent un mur autour de leur cœur et n’invitent que ceux semblant vivre en dehors de leurs frontières à y pénétrer. Les femmes indépendantes craquent pour des hommes émotionnellement instables parce qu’elles savent qu’ils garderont leurs distances, si ce n’est pour une invitation à dîner ou un sourire afin de garder leur relation vivante.

Mais qu’en est-il des hommes désireux d’être leur amour éternel, de réellement vivre avec elles et de s’engager fermement ? Ces hommes-là arrivent rarement à voir au delà de leur mur. Rapidement, ce sont les femmes indépendantes qui s’esquivent et deviennent émotionnellement instables.

L’indépendance à un prix, le prix de la solitude, qu’elles paient jusqu’à être émotionnellement brisées. Il est facile d’entretenir une relation avec un homme émotionnellement instable qui jamais ne sera là pour elles et ne les obligera à sacrifier leur besoin de contrôle. À ces femmes excessivement indépendantes, rien n’est plus terrifiant que d’associer quelqu’un à nos prises de décision, rien ne pourrait être plus effrayant que de laisser quelqu’un entrevoir nos parts d’ombre. Donc au lieu de cela, elles se contentent éternellement, d’hommes émotionnellement instables.

Chez les femmes indépendantes, se livre un combat constant entre l’indépendance et un partenariat véritable. Elles ont l’impression que jamais elles ne trouveront ce délicat équilibre venant de l’amour et de la confiance. Que se passera-t-il si je m’abandonne, si j’accepte l’amour et que cela échoue ? Que se passera-t-il s’il essaie de me contrôler ? Que se passera-t-il s’il gâche tout ? Que se passera-t-il si je ne suis pas douée pour la vie de couple ? Que se passera-t-il si je ne l’aime pas en retour ? À leur yeux, le pari le plus sûr est donc le suivant : choisir des hommes émotionnellement instables.

Elles sont capables de continuer avec les « et si » jusqu’à l’épuisement mais au bout du compte, les femmes indépendantes choisiront silencieusement de ne pas changer. Derrière l’indépendance et l’assurance se tapie la dure vérité : les femmes indépendantes n’ont pas confiance en elles en matière de relations de couple. Elle ne sont pas certaines de pouvoir être un jour la moitié d’une relation saine. Et donc les femmes indépendantes continuent de choisir des hommes émotionnellement instables parce qu’elles le veulent bien.