AmourMariageVie de couple

15 Conseils à destination de toutes celles qui sont impatientes de se marier

Si le mariage avait perdu en popularité, ces dernières années, il revient en force. Le mariage en blanc et à l’église n’a jamais été aussi à la mode en France.

Les filles se marient de plus en plus tôt et fondent une famille de plus en plus tôt. Face à cet empressement et aussi face à tous les divorces qui s’ensuivent, j’aimerais vous faire profiter de mon expérience.

Au fond, j’ai du mal à ne pas me demander en quoi le mariage est aussi attirant… Parce que croyez-moi, si le mariage peut être la plus belle chose au monde, il peut aussi se transformer en véritable cauchemar.

Bref, il faut comprendre que ce n’est pas une chose que l’on doit prendre à la légère. Tant de mariages échouent, parfois seulement au bout de quelques mois.

Pourquoi se marie-t-on aussi jeune ? Pourquoi aussi rapidement ? À chaque fois que je suis invitée à un mariage, je ne peux m’empêcher de me demander combien de temps il durera…

Après deux mariages ratés, voici les quelques questions que je vous invite à vous poser ou les quelques réflexions que je vous conseille d’engager avant de franchir le pas !

Comme on dit : “un tien vaut mieux que deux tu l’auras”.

1. Pour vivre heureux, pas besoin de se marier…

On peut tout à fait s’aimer, vivre à deux et fonder une famille sans prononcer le célèbre “je le veux”. On peut acheter une maison, ouvrir un compte-joint et payer ses impôts à deux sans se marier.

On peut être heureux en étant célibataire, c’est certain. Mais on peut aussi être heureux en couple, sans nécessairement être obligé de se passer la bague au doigt.

Evidemment, c’est une décision personnelle. Je veux simplement dire que ce n’est pas une décision que l’on doit prendre à la légère.

2. Ne jamais se marier pour les apparences

Même moi, je dois avouer que j’ai beaucoup rêvé de la robe blanche, du solitaire en diamant et surtout, de mon père me menant jusqu’à l’autel. J’ai rêvé de la cérémonie et du prince charmant qui m’emmènerait sur son cheval blanc.

Oui, c’est vrai, c’est un peu le rêve de toutes les petites filles… Mais on ne se marie pas pour réaliser le rêve que l’on nourrissait pendant notre prime enfance. Quand on y réfléchit, c’est un peu stupide !

Le mariage est un véritable engagement, qu’il ne faut jamais prendre pour sauver les apparences ou se fondre dans un quelconque moule.

3. Porter le nom de son mari…

Déjà, je tiens à préciser qu’il s’agit d’une tradition un peu archaïque et qui, en plus, n’a aucun ancrage juridique… C’est-à-dire qu’aucune loi n’a jamais stipulé (ni hier, ni aujourd’hui) qu’une femme était obligée de prendre le nom de son mari. En effet, il s’agit simplement d’une coutume qui a su perdurer jusqu’à nos jours.

Ceci dit, je respecte tout à fait les femmes qui souhaiteraient prendre le nom de leur mari (quelles que soient leurs raisons). Sachez alors qu’il n’y a nul besoin de se marier pour se faire. Vous pouvez prendre le nom de votre homme sans passer par l’église !

4. Attention au contrat de mariage

Si votre futur époux exige que vous signiez un contrat de mariage, méfiez-vous !

Là aussi, je ne juge personne. Il peut avoir de bonnes raison, financières, patrimoniales ou autres. Mais je dis simplement qu’il faut être prudente avant de s’engager dans cette voie-là.

Nombreux sont celles et ceux dont les problèmes ont démarré à la signature de ce fameux contrat prénuptial !

Ce genre de demande peut en effet être le signe d’un manque de confiance et sans cela, difficile pour un couple de durer.

5. Mais… Le contrat de mariage peut être une bonne option

Même si vous n’avez ni vous, ni votre futur mari un gros patrimoine. La signature d’un contrat de mariage, quand elle est décidée à deux peut avoir de nombreux avantages.

Pour des questions de successions, il peut être intéressant. Bref, il n’est pas forcément le symbole d’un manque de confiance.

Il peut être intéressant si vous avez un patrimoine important ou si vous êtes chef d’entreprise. N’hésitez pas à vous renseigner et surtout, à en discuter avec votre partenaire.

6. La vie sous le même toit

Avant de vivre avec quelqu’un, il est impératif d’avoir un peu vécu seul. Je veux dire que passer de la maison de ses parents à celle de son mari sans transition préalable peut être un peu précipité.

En vivant seul, on apprend beaucoup de choses. On apprend à prendre soin de soi. On se découvre sur le plan personnel et on en vient souvent à évoluer.

Bref, c’est une étape indispensable sur la voie de l’indépendance.

7. Le mariage, ce n’est que le début…

Disons, que dans le mariage, la cérémonie est souvent le summum du bonheur… Avant que la vraie vie fasse son entrée.

Se marier, ce n’est souvent que du bonheur. Les amis. La famille. Un bon repas. Une belle soirée. Du Champage. De la musique. Beaucoup d’amour…

Mais c’est après que les choses se gâtent… Il ne faut pas se marier pour la cérémonie. À la place, louez une salle des fêtes !

Le mariage, ce n’est pas que la cérémonie. C’est une chose très sérieuse !

8. Pas besoin de se marier pour faire la fête !

Ça rejoint un peu ce que je disais dans le paragraphe précédent. Nul besoin de se faire passer la bague au doigt pour réunir amis et famille autour d’un bon repas et d’une belle soirée.

Pour le dire autrement, le mariage n’est pas une fête. C’est parfois même un combat. La vie à deux n’est pas facile. Elle demande des compromis et parfois même des sacrifices. Il faut être prêt à tout ça et avoir conscience de ce que le mariage implique vraiment.

9. Êtes-vous sur la même longueur d’onde ?

Si je vous invite à vous poser cette question, c’est parce qu’il faut souvent des années pour y répondre ! Pourtant, c’est certainement la question la plus importante de cette liste.

En effet, beaucoup de couples se rencontrent au lycée ou à l’université et vivent donc selon un même rythme. Mais une fois dans la vie active, ils se rendent compte qu’ils n’ont pas du tout les mêmes envies, les mêmes priorités ou les mêmes ambitions… Et ils divorcent !

Bref, ne vous mariez jamais avant d’être sûre que votre partenaire a les mêmes objectifs que les vôtres.

10. Gardez bien en tête que les gens ne changent jamais vraiment

C’est triste, mais c’est bien vrai. Les gens ne changent pas et c’est pour cette raison, que vous devez être certaine d’être sur la même longueur d’onde que votre partenaire.

Il est donc probable que les qualités et les défauts de votre amoureux soient exactement les mêmes dans 10 ou 20 ans, sauf exception.

Il faut donc être certaine de votre choix. Certaine que vous êtes capables de supporter ses défauts et mêmes ses qualités pour le reste de vous jours…

Par exemple, sachez que s’il ne veut pas d’enfants, vous ne pourrez jamais l’y forcer.

11. Attention aux addictions !

S’il a une quelconque addiction, réfléchissez bien avant de l’épouser. Là aussi, il y a peu de chances que ça change.

Je sais, c’est difficile, parce qu’il faut parfois des années avant de prendre conscience de l’addiction en question. Quoi qu’il en soit, si votre amoureux a des problèmes avec le jeu ou la drogue, ne l’épousez pas à la légère et sachez que vous devrez probablement vivre avec cette addiction jusqu’à la fin de votre vie.

Pour mieux comprendre, je vous invite à revenir au point précédent.

12. Le divorce est un vrai cauchemar

Vous trouviez les ruptures compliquées et douloureuses ? Je vous laisse imaginer ce qu’il en est quand on doit faire face à un divorce…

Au-delà des larmes, de la souffrance et des nuits blanches, je vous laisse imaginer les rendez-vous chez les avocats, le partage des biens et les passages répétés au tribunal.

C’est un vrai casse-tête, qui peut parfois durer pendant plusieurs années. C’est déprimant et en plus, très coûteux. Ça peut véritablement foutre une vie en l’air, sans parler de la garde des enfants…

13. Aujourd’hui, le mariage est au centre d’une véritable stratégie marketing

Ne vous méprenez pas, le mariage peut être merveilleux. Notamment pour ceux qui sont croyants et qui ont véritablement besoin de ce passage à l’église.

Mais pour les autres, rappelez-vous que le mariage est avant tout une usine à fric. Il est devenu une véritable industrie, sur laquelle vivent des milliers de personnes en France.

Bref, c’est une autre des questions qu’il vous faut vous poser avant de vous lancer.

14. Il y a d’autres moyens de prouver son amour

En d’autres termes, il ne faut pas envisager le mariage comme une preuve d’amour. Évidemment, s’offrir en mariage est une preuve d’amour en soi… Mais il en existe des millions d’autres.

Prouver à quelqu’un qu’on l’aime, c’est se donner à lui. C’est le soutenir et l’aider à traverser les moments difficiles. C’est se lever tôt pour lui préparer le petit déjeuner. C’est le dorloter quand il est malade, etc.

Le mariage est tout autre chose et il n’est pas nécessaire pour dire à l’autre : “je t’aime”.

15. Le mariage n’est pas une solution à tous les maux

C’est aussi vrai pour les enfants… On ne se marie pas et on ne fait pas un enfant pour guérir une relation qui battrait de l’aile. Parce que ça ne résoudrait rien, bien au contraire.

Le mariage n’est pas un pansement. Il n’est pas non plus une solution miracle. Si ça ne va pas aujourd’hui, ça n’ira pas mieux dans 10 ans et simplement parce que vous êtes unis par les liens du mariage !

Bref, le mariage est l’aboutissement de l’amour et non une manière de le faire naître.

Finalement, le mariage n’est pas un bout de papier. Pas plus qu’il n’est une robe blanche ou une alliance. Un mariage, c’est une métaphore de la vie à deux. Le mariage, c’est un choix de tous les jours. Celui d’aimer la personne qui partage notre vie.

Parce qu’un mariage peut être difficile. Il peut être ennuyeux. Il peut être agaçant et stressant. Il peut coûter cher, dans tous les sens du terme. Il peut être décevant et déprimant.

Mais il peut aussi être beau. Épanoui et romantique. Épanouissant et libérateur. Il peut être amusant et plein de folie.

Le mariage, c’est nous qui choisissons ce que l’on en fait.

Comprenez surtout que si, après avoir lu tout ça et vous être posé les bonnes questions, vous avez toujours l’envie de vous marier… Alors, c’est peut-être le bon. Et je serai extrêmement heureuse. Parce que je vous souhaite tout le bonheur du monde.