Couple

Amitiés avec le sexe opposé quand on est en couple : ne pas se laisser ronger par la jalousie

J’ai toujours entretenu des amitiés avec le sexe opposé alors que j’étais en couple.

Pour certaines personnes, les amis de leur partenaire peuvent créer de belles nouvelles relations.

Puis il y a les autres, qui insistent sur le fait que leur partenaire ne devrait pas avoir d’amitié avec le sexe opposé tout court.

Déterminer ce qui est sain et ce qui est risqué peut aider les couples à se réconcilier avec leurs propres insécurités et à se découvrir de nouvelles forces.

Un vieil adage dit que lorsque vous rencontrez quelqu’un qui est votre meilleur ami, épousez-le

Et pourquoi pas ? Passer dix, vingt ou cinquante ans de notre vie avec quelqu’un est plus un défi que de rester amie avec quelqu’un pendant la même période.

Vous partagez une maison ensemble, avez plus d’occasions d’être en désaccord et avez des responsabilités supplémentaires l’un envers l’autre.

Ainsi, lorsque vous sortez avec quelqu’un dont la meilleure amie se trouve être une concurrente potentielle, le facteur de risque peut monter en flèche immédiatement.

La première chose à considérer est de savoir pourquoi votre partenaire ne sort pas avec cette personne. Ensuite, de savoir pourquoi il se contentera de quelqu’un qu’il ne considère pas comme étant sa “meilleure” amie, c’est-à-dire vous.

Quelques raisons avancées pour justifier d’une amitié de sexe opposé platonique

J’ai pu recueillir quelques raisons, qui fonctionnent autant pour les hommes que pour les femmes :

– ne veulent pas ruiner une amitié ;
– ne sont pas attirés par leur amie de cette façon ;
– sont amis depuis longtemps.

Quelle que soit la raison, vous pouvez vous sentir en insécurité ou même un peu – beaucoup – à la folie jalouse.

Après tout, vous voulez être la personne à qui votre partenaire se confie ! Vous voulez être sa meilleure amie et vous vous demandez peut-être pourquoi vous n’êtes pas à la hauteur.

Différence entre jalousie légitime et jalousie pathologique

Il est normal de se sentir un peu possessive et territoriale à propos de votre couple.

Mais la jalousie pathologique est une toute autre chose.

Avant de lancer des ultimatums ou d’essayer d’interférer avec les amitiés féminines de votre partenaire, familiarisez-vous avec la différence entre la jalousie normale et la jalousie pathologique nuisible, qui peut ruiner les relations.

Une fois que vous reconnaissez la différence, ne vous laissez pas aller aux comportements malsains qui détruisent la confiance et la sécurité dans le couple.

À lire aussi : Top 10 Des tue-l’amour qui détruisent votre relation amoureuse

Jalousie saine contre jalousie pathologique

“Se sentir anxieuse” contre “Se sentir sans valeur ou sans importance” ;
“Négocie des restrictions appropriées” contre “Impose des mesures restrictives et exigeantes qu’une seule personne juge appropriées” ;
“Rappelle à son partenaire à quel point il est formidable” contre “Fait croire à son partenaire qu’il essaie de nous faire du mal ;
“Aide les couples à faire face aux menaces relationnelles” contre “Crée des menaces relationnelles” ;
“Montre son engagement dans la relation” contre “Montre un contrôle dans la relation” ;
“Favorise l’ouverture, la confiance et le lien” contre “Favorise la colère et le ressentiment” ;
“Augmente l’intimité” contre “Blesse l’intimité”.

Trouver un juste équilibre

Pour être une compagne au top, il est important de montrer que vous soutenez les efforts de votre partenaire. Que vous répondez à ses propres besoins émotionnels, à savoir le laisser avoir des amies s’il le souhaite.

Cependant, il est également important d’être bien traitée vous-même, ce qui pourrait être à risque lorsque ces amitiés sont avec des amies de sexe opposé.

Trouvez le point d’équilibre qui montre à votre partenaire que vous vous souciez de lui mais que vous n’accepterez pas tout et n’importe quoi.

Vous devrez éviter d’essayer de le contrôler, vous contrôlez vous-même et enfin, vous devrez rechercher des solutions qui satisfairont les deux parties.

Fixer des limites avec lesquelles vous pouvez vivre

Il est déraisonnable de s’attendre à ce que votre partenaire se coupe de la moitié de la population mondiale rien que parce que vous êtes mal à l’aise.

Lui demander de renoncer complètement à ses amitiés de sexe opposé est injuste, pour toutes les personnes impliquées.

Vous devez adopter un autre point de vue, moins centré sur vous-même.

Une meilleure solution consiste à découvrir quels avantages il retire de son ou ses amitié(s) et à en négocier les limites en conséquence.

S’il dit que c’est une personne amusante à côtoyer

Vous pouvez lui demander de passer du temps ensemble en trio car vous savez qu’il voudrait que vous vous amusiez aussi.

En acceptant de passer du temps en groupe, vous ne vous sentirez pas exclue et vous pourrez développer plus de confiance dans votre relation.

Vous gagnerez probablement aussi une amie précieuce car il y a de fortes chances pour qu’elle et vous soyez similaires.

Après tout, il a développé des liens avec vous deux. 

S’il dit que c’est important pour sa carrière

Ayez confiance en sa perception mais demandez-lui de prendre soin de votre couple en limitant les amitiés liées au travail à un environnement de travail.

Cela signifie qu’il n’y a pas de SMS en dehors des heures normales, pas d’appels téléphoniques personnels ou de discussion sur les problèmes relationnels.

Si les réunions en dehors des heures normales de travail font partie de l’atmosphère de travail générale, mettez un point d’honneur à la rencontrer (avec ses amis) de temps en temps.

Cela vous donne l’occasion de désamorcer vos peurs, de parler de sa carrière et des personnes qui l’affectent et de lui fournir le type de soutien qu’il appréciera profondément.

S’il dit qu’il n’est pas attiré de cette façon

Là, c’est une zone grise.

Bien que cela puisse être la vérité, il peut y avoir (et il y a probablement) une attraction de son côté.

Les amitiés de sexe opposé ont souvent une tension sexuelle sous-jacente même si c’est dans une faible mesure, et avec le temps, il peut y avoir des opportunités de se rapprocher et de réévaluer ce niveau d’attraction.

Des limites appropriées peuvent nécessiter la solution ci-dessus : des limites qui garantissent que vous êtes incluse dans leur cercle social.

S’il dit qu’il ne veut pas ruiner leur amitié et que donc ils ne sont jamais sortis ensemble

Cette raison est l’une de celles à tenir le plus à l’oeil. 

Cela annonce une histoire émotionnelle et une prise de conscience de la tension sexuelle.

Cela peut ou non se transformer en un batifolage physique mais c’est quoi qu’il en soit quelque chose qui ne doit pas être ignoré.

Exprimez-lui vos craintes et trouvez ensemble un terrain d’entente.

Les cadeaux, les blagues et puis vous

Lorsque votre partenaire et son amie se connaissent depuis longtemps, vous pouvez assister à des choses qui vous gêneront mais qui sont saines pour lui.

Par exemple, un cadeau peut être un moyen de dire “je t’apprécie” et peut être offert à n’importe qui : un ami, un enfant, un parent ou un amoureux.

Les blagues entre deux personnes quant à elles renforcent les liens d’amitié (et d’amour) mais cela pourrait vous faire sentir exclue.

C’est pour quoi vous ne devez pas perdre de vue que votre objectif est de favoriser le bien-être de votre partenaire.

Si vous vous sentez mal à l’aise, demandez-vous si le cadeau en question convient ou non à une amitié.

Une pièce de lingerie ne sera évidemment pas un cadeau d’anniversaire approprié mais une carte-cadeau pour un spa est un signe commun d’affection entre amis.

Concernant les plaisanteries “secrètes”, demandez une explication si ça vous intéresse.

S’ils acceptent, ce sera une preuve qu’ils vous intègrent mais s’ils vous écartent, soyez attentive au message que ça envoie… Même si vous êtes présente, ils ne vous incluent pas entièrement.

Lorsque ces malaises surviennent, n’hésitez en tout cas pas à en parler à votre partenaire, de manière non conflictuelle.

S’il est vraiment honnête, il cherchera avec vous une solution qui conviendra à tous les deux.

Si pas, vous devrez éventuellement décider d’accepter son point de vue, de lutter pour le contrôle ou d’abandonner la relation.

Les avantages d’une amitié de sexe opposé et les risques

Être amie avec un mec est vraiment différent que d’être amie avec une nana.

Vous pouvez entendre un point de vue différent et c’est rafraîchissant d’avoir des conversations que vous n’auriez probablement pas avec vos copines.

En fin de compte, pour moi, un ami est un ami, quel que soit son sexe, et chaque amitié est unique.

Mais si vous trouvez que vous avez des sentiments plus profonds pour votre «ami», vous devriez examiner votre propre relation et comprendre pourquoi cela se produit.

En d’autres termes, avant que «l’ami» ne se transforme en “et plus si affinités”, prenez du recul et examinez bien votre compagnon et la relation que vous entretenez ensemble.

De plus, si vous avez un ami du sexe opposé qui n’inclut pas vraiment votre partenaire, vous blessez probablement celui-ci et vous pourriez être à la limite de la tromperie, avoir ce qui s’appelle une liaison émotionnelle.

Même si votre conjoint ne le dit pas, croyez-moi, avoir un ami comme ça est un problème.

Si c’est votre partenaire qui est celui qui a cette amie et que vous êtes celle qui se sent en insécurité ou blessée, la meilleure chose que vous puissiez faire est de lui en parler.

Soyez honnête. Soyez vulnérable. Parlez-lui de vos sentiments.

Vous n’avez rien à perdre et tout à gagner car vous saurez immédiatement par sa réponse quelle est vraiment la vérité sur cette amie.

Et s’il choisit “l’amie”, alors au moins vous serez fixée.

Ou, peut-être qu’il vous dira: “Je suis content que tu me le dises” et vous pourriez construire quelque chose d’encore plus stable et sain à partir de là.

Respect et confiance se doivent d’être mutuels

Trouver des limites appropriées peut être difficile, voire impossible.

À tout le moins, assurez-vous d’être tous les deux d’accord d’éviter les rendez-vous dans des situations qui pourraient être considérées comme des rendez-vous galants par d’autres.

Comme indiqué ci-dessus, votre présence ne devrait jamais poser de problème.

Mais si votre partenaire résiste à l’idée, vous devrez lui indiquer clairement que vous ne voulez pas être qu’avec quelqu’un qui ne met pas en priorité son couple.

Si vous n’arrivez pas à vous inclure dans sa vie sociale ou si vous découvrez qu’il se faufile pour maintenir cette amitié, vous pourriez être contrainte de mettre fin à la relation.

Bien sûr, vous pouvez aussi entrer dans toutes les discussions stériles et les actes de contrôle qui accompagnent la jalousie pathologique mais le résultat sera le même : une destruction de la confiance et de l’amour, qui finira ensuite par détruire la relation en elle-même.

À lire aussi : Le besoin de contrôle et l’amour sont-ils compatibles ?