Skip to Content

Hommage à ma grand-mère décédée : top 53 Des messages touchants

Hommage à ma grand-mère décédée : top 53 Des messages touchants

Comment puis-je rendre hommage à ma grand-mère décédée ?

Une mamie est une deuxième maman.

Quand vos parents travaillent toute la journée, votre grand-mère devient votre nounou.

Et quelle nounou !

Avec vous, elle peut profiter de toutes les expériences qu’elle a ratées avec ses propres enfants.

En effet, elle travaillait sûrement ou ne savait pas à quel point l’enfance passait vite.

Maintenant, elle rattrape le temps perdu avec vous !

Par exemple, ma belle-mère dit souvent qu’elle a l’impression que l’amour qu’elle ressent pour ses petits-enfants est plus intense que celui qu’elle a pour ses enfants.

Personnellement, je pense que c’est parce qu’elle a oublié les moments d’exaltation qu’elle a ressentie quand elle a tenu son bébé pour la première fois.

Maintenant qu’elle compare ses petits-enfants à son fils, elle se dit : « mais ce grand dadais n’est rien en comparaison avec eux ! ».

Malheureusement, une grand-mère ne peut pas vivre éternellement.

Quand j’ai dû rendre hommage à ma grand-mère décédée, j’ai dû affronter le fait que toutes les personnes que j’aime allaient me quitter un jour.

Ces précieux moments disparaissent et deviennent un souvenir doux, mais aussi douloureux.

Le décès d’une grand-mère peut changer votre vie radicalement.

Que vous soyez un(e) enfant ou un(e) adulte, le choc de la séparation est réel et brutal.

Je veux rendre hommage à ma grand-mère décédée, car elle a toujours été un grand soutien pour moi.

Vous perdez votre meilleure, votre confidente et votre pilier.

À lire aussi : 10 Signes qu’un proche décédé essaye de vous transmettre un message

Hommage à ma grand-mère décédée

Vous pouvez rendre hommage à votre grand-mère de plusieurs façons.

Que cela soit un court message, un texte ou un poème, tout est permis.

L’essentiel est que vous vous sentiez à l’aise pour parler de vos sentiments et pour évoquer les beaux souvenirs qui vous unissent encore.

Le décès d’une grand-mère est souvent la première prise de conscience de la mortalité.

Rendre hommage à ma grand-mère décédée m’a appris à profiter de chaque instant de la vie.

En effet, on a souvent tendance à croire que les personnes que nous aimons ne nous quitteront jamais.

On pense que toute notre vie, elles seront là pour nous soutenir, nous encourager et nous aider.

Malheureusement, la conscience de la mortalité fait partie de la vie.

C’est une étape essentielle.

Mais cela peut aussi avoir du positif.

En effet, cela peut vous aider à comprendre que la vie est courte et que vous devez profiter de tous les moments.

Vous devez faire un travail qui vous plaît et vous entourer de gens attentionnés et généreux.

Pour célébrer l’amour qui vous liait à votre mamie, je vous ai préparé ma sélection des plus beaux messages, textes et poèmes.

1. Je veux rendre hommage à ma grand-mère décédée. Cette femme avait une force incroyable. Elle était douce et patiente. Grâce à elle, j’ai réussi à trouver ma voie et à être heureux/heureuse.

2. Mamie, tu étais une femme formidable. Je me rappellerai toujours tes mots d’encouragements. Tu avais le don de toujours donner les bons conseils. Merci pour tout ! Merci pour ta générosité !

3. Aujourd’hui, il m’est difficile de rendre hommage à ma grand-mère décédée. Les mots me manquent… Je n’arrive pas à croire qu’elle ne soit plus parmi nous. Son sourire, sa joie de vivre et sa spontanéité vont me manquer.

4. Cela ne fait que quelques jours, mais tu me manques déjà terriblement. Qui va m’écouter me lamenter et me dire ‘c’est un con fini !’ ? Personne n’a ta sincérité et ta bonne humeur à toutes épreuves. Bon vent !

5. Ma mamie d’amour, Dieu a décidé que tu étais un être trop précieux pour vivre dans ce monde vil et toxique. Alors, Il t’a rappelé à Lui. J’espère que tu me regardes de là-haut et que tu es fière de moi ! Je t’aime…

6. Je pensais que je pourrais rendre hommage à ma grand-mère décédée devant vous tous ! Mais je ne trouve pas le courage, rien qu’en écrivant ce message, je sens les larmes monter ! Je sais que, vous aussi, avez été épatés par son altruisme, sa force et sa générosité. Le monde avait besoin d’une telle personne. Maintenant, il va être vide de sens. 

7. Je savais que tu ne vivrais pas éternellement, mais ton décès à quand même été un choc. Tu m’as donné tellement d’amour. Je ne sais pas si je vais de nouveau ressentir autant de soutien et de compréhension. Je t’aime, même au ciel !

8. Je vais rendre hommage à ma grand-mère décédée de la même manière qu’elle a vécu : avec humour ! Mamie toque trois fois si tu veux sortir du cercueil ! Le monde part en c*uilles, ce n’est pas le moment de dormir !

9. Quelle beauté d’âme ! Quelle grandeur ! Et surtout, quelle présence ! Tu illuminais n’importe quel endroit. Tu rendais n’importe quelle conversation intéressante. Mamie, tu m’as appris tellement de choses. Je te dis un grand merci ! Profite de ton repos éternel, tu l’as mérité !

10. Mamie d’amour… Tu resteras toujours jeune et belle dans nos esprits. Tu nous as appris à être forts et à poursuivre nos rêves. Comme cadeau pour toi, on se doit de réaliser tous nos objectifs et de te rendre fière.

11. Aujourd’hui, je souhaite rendre hommage à ma grand-mère décédée. Même si la douleur est encore trop présente, je me dois de vous dire à quel point cette femme était exceptionnelle. Elle avait une âme pure et elle cherchait toujours à aider son prochain. Sans elle, nous aurions été perdus. Sans elle, nous aurions fini nos vies avant même de les avoir commencées. Merci, grand-mère !

12. Grand-mère chérie… Tu étais le soleil de ma vie. Maintenant, tu vas faire rire les anges et leur donner ta chaleur. Tu vas me manquer, mais je sais que tu continues à veiller sur moi de là-haut ! Merci infiniment !

13. Hommage à ma grand-mère décédée : quelle chance ils ont les anges ! Jamais ils n’ont reçu une âme aussi pure et douce dans leur royaume. Je sais que tu vas briller là-haut, autant que tu as brillé parmi nous. Profite de ton voyage, tu mérites la paix éternelle !

14. Sans toi, mamie, je me serais égaré(e) plus d’une fois. Combien de fois m’as-tu rappelé à l’ordre ? Combien de fois m’as-tu sauvé de mes démons ? Merci pour tout ! Ne t’inquiète pas pour moi, tu m’as tout enseigné ! Je vais donc tout faire pour te rendre fière !

15. Rendre hommage à ma grand-mère décédée reviendrait à faire une liste de toutes les qualités qui existent. Ce serait interminable ! Alors, je vais me contenter de dire que cette femme exceptionnelle va me manquer du plus profond du coeur.

16. Que je suis triste ! J’ai perdu ma meilleure amie, ma confidente ! Personne ne pourra jamais te remplacer. Tu as toujours été un être à part. Sache que je prierai chaque jour pour ton âme. 

17. Cela fait un moment que je me suis préparé(e) à ton décès. Mais je n’arrive tout de même pas à y croire. Je comprends que Dieu dans Son infinie sagesse ait choisi une âme comme la tienne pour le rejoindre, mais je suis triste. Mais ne dit-on pas que les meilleurs partent en premier ?

18. Tu es partie trop tôt ! J’ai l’impression que je n’ai pas eu le temps de dire tout ce que j’avais à dire. J’ai l’impression que je n’ai pas assez appris de toi ! Je vais regretter chaque instant manqué avec toi !

19. Aujourd’hui, je voulais rendre hommage à ma grand-mère décédée avec des mots empruntés : « Maintenant, je connais les mystères, les secrets et rien n’est plus pareil. Je sens que tu m’appelles. Je me rappelle en douceur la chaleur, le bonheur de ta voix me berçant éternellement… » (Tu planes sur moi, Native)

20. Certains disent que l’on ne peut pas vivre sans eau ni nourriture. D’autres, que l’on ne peut pas vivre sans amour. J’ai tendance à être d’accord avec ces derniers. En effet, je ne sais pas comment je vais vivre sans toi ! Je t’aime !

21. Quand je rentre dans ta maison, j’ai encore l’impression d’entendre ton rire. Quand je regarde la télévision, j’entends tes pas. Au cours de ma vie, personne n’a fait autant preuve de compréhension et de générosité que toi. Je t’aime, mamie !

22. Hommage à ma grand-mère décédée : tu n’es plus un ange sur terre, maintenant, tu voles parmi les tiens. Ils doivent être heureux de te revoir. Tu vas me regarder pleurer et raconter des anecdotes à ton sujet. Mais sache que tout cela viendra de mon coeur, mon coeur blessé, mais heureux de t’avoir connue.

23. Comment savoir si tu es heureuse maintenant ? Je sais que tu étais heureuse parmi nous, entourée d’amour et de douceur. J’espère que tu as la chance de ressentir la même chose au ciel.

24. Si tu ne m’avais pas aimé de manière inconditionnelle, je n’aurais jamais su à quoi ressemble le véritable amour. J’espère que tu sens toujours ce que je ressens pour toi. Attends-moi là-haut et accueille-moi les bras ouverts !

À lire aussi : Suivez ces 7 étapes du deuil pour enfin vous libérer de la souffrance

25. Quels beaux moments nous avons partagés ensemble sur terre. J’espère que, moi aussi, j’aurais la chance de finir au paradis comme toi. De cette façon, tu pourras continuer à te moquer de mes décisions depuis ton décès.

26. Je n’ai pas été un(e) enfant facile. Quand mes parents ne savaient pas me gérer, tu arrivais toujours sur ton cheval blanc pour nous sauver. Ton incroyable gentillesse et ta générosité sans faille nous ont permis de voir la lumière au bout du tunnel. Merci, mamie !

27. Rendre hommage à ma grand-mère décédée est difficile pour moi. Je suis encore sous le choc… Mais je voulais vous dire que je l’aimais infiniment. Et je sais qu’elle m’aimait aussi. D’ailleurs, c’est la seule personne qui avait la patience de s’asseoir avec moi pour essayer de me comprendre. Je lui dis merci du fond du coeur.

28. Mamie, tu as toujours été une rock star ! Maintenant, tu vas faire danser les anges. Grâce à toi, ils vont enfin s’amuser un peu.

29. Mamie chérie, tu avais une force incroyable. Tu n’as jamais laissé personne te marcher sur les pieds. J’espère qu’un jour, j’aurais la même audace et la même ténacité que toi. Bon vent, mon ange adoré !

30. Apparemment, quand je suis né(e) tu as dit que j’étais un ange envoyé du ciel. Mais c’est toi qui as été l’ange de nos vies. Maintenant, tu es retournée au paradis. Tout ce qu’il nous reste à faire, c’est d’être reconnaissants d’avoir partagé une partie de nos vies avec toi.

31. Hier, je voulais rendre hommage à ma grand-mère décédée, mais les émotions ont été plus fortes que moi. Son départ va laisser une trace indélébile sur moi. Mais je vais faire preuve de force, car je sais que c’est ce qu’elle aurait voulu. Merci, grand-mère !

32. Jamais je n’ai vu une femme aussi courageuse que toi ! Toute ma vie, j’ai essayé de suivre ton exemple, mais je ne t’arrive même pas à la cheville. J’ai encore beaucoup à apprendre et à vivre pour être comme toi. J’espère que j’y arriverai et que tu seras fière de mes accomplissements.

33. Même à ton âge avancé, tu étais une pin-up ! Aucune femme ne pouvait rivaliser avec toi. Je me rappelle les histoires de grand-père quand il racontait comme il avait dû se battre pour que tu le remarques. Cela ne m’étonne pas ! Je suis juste déçu(e) de ne pas avoir hérité ça de toi ! Passe une belle éternité !

34. Tu m’as laissé seul(e). Je suis en lambeaux, mais je ne t’en veux pas. Je sais que tu devais suivre ton chemin, aller vers d’autres cieux. Merci pour tout ce que tu m’as offert.

35. Je t’aime, mamie ! Je sais que tu m’entends là-haut. Après tout, tu as toujours aimé écouter aux portes ! Observe bien tout ce que je fais, ça te permettra de mieux te moquer de moi, une fois que je te rejoindrai.

36. Mon coeur est brisé ! Pour la première fois de ma vie, je comprends ce que cela veut dire. Je sais que le temps guérit les blessures, mais je ne suis pas sûr(e) de vouloir les guérir. Après tout, c’est tout ce qui me reste de toi !

37. Un hommage à ma grand-mère décédée ne serait pas complet sans sa leçon de vie la plus importante : « Chéri(e), s’il/elle te dit que tu as grossi, réponds-lui que c’est parce qu’il/elle ne te donne pas suffisamment d’orgasmes ! ». Voilà une perle que je devais partager avec vous tous ! Je dois me rappeler sa présence avec humour, car sinon je m’effondrerais.

38. Quel bonheur ça a été de te connaître. Je remercie Dieu chaque jour de m’avoir permis de grandir à tes côtés ! Bon vent, mamie !

39. J’essaie de masquer ma douleur, mais au fond de mon coeur, la tristesse est présente. Je n’imagine pas un monde sans toi ! Je suis reconnaissant(e) d’avoir pu faire un bout de chemin avec toi.

40. Mon âme souffre, mon coeur est en pleurs. Mais je me dois de rendre hommage à ma grand-mère décédée, car elle était la personne la plus importante de ma vie. Je sais que vous comprenez tous mon deuil sans fin !

41. L’amour n’a été vrai que parce que tu m’as ouvert ton coeur. Je ne me suis jamais senti(e) autant en sécurité que dans tes bras. Je t’aime, mamie ! Merci pour chaque souvenir que nous avons créé ensemble.

42. Mon amour pour toi ne va pas s’arrêter parce que tu es partie aux cieux. Mamie, je t’aime de tout mon coeur et je penserai à toi chaque jour de ma vie. Merci de m’avoir fait autant rire !

43. Ta générosité n’avait d’égale que ton humour. J’ai toujours pensé que les vieilles personnes étaient ennuyantes, mais tu étais à mourir de rire. Désolé(e) pour le mauvais jeu de mots ! Sache que je suis honoré(e) d’être ton/ta petit-fils/petite-fille.

44. Aujourd’hui, je ressens le besoin profond de rendre hommage à ma grand-mère décédée, car sa vie mérite d’être célébrée. Elle a toujours été un pilier de nos vies. Ses conseils nous ont permis de rester sur le bon chemin, sa générosité nous a nourris et son sens de l’humour nous a appris à ne pas nous prendre au sérieux. Merci, mamie !

45. Je ne suis pas sûr(e) de pouvoir vivre sans toi ! Je sais que je le dois, mais une tristesse profonde m’envahit. La seule chose qui me tient, ce sont tous les bons souvenirs que nous avons partagés.

46. Rendre hommage à ma grand-mère décédée est douloureux pour moi. J’imagine que ça l’est pour vous aussi, car vous l’aimiez tant. Elle me racontait toujours comment son enfance avait été difficile. Pour cette raison, elle voulait m’offrir tout ce qu’elle n’avait pas eu. Et Dieu sait qu’elle m’a gâté(e). Je la remercie du fond du coeur !

47. Il est triste pour moi de prendre la parole pour rendre hommage à ma grand-mère décédée. Voilà pourquoi je choisis ce message. Cette femme incroyable m’a aidé(e) à surmonter mes diffcultés, elle a guidé mes pas et surtout, elle a toujours fait preuve de patience. Et mon coeur est rempli de reconnaissance pour ces raisons. Merci, mamie.

48. Grand-mère chérie… Tu as toujours été fière de tes enfants et de tes petits-enfants. Mais savais-tu que nous étions aussi fiers de toi ? Chacun de nous peut raconter une dizaine d’histoires relatant ta générosité, ton soutien et tes encouragements. De la part de nous tous, merci !

49. Je t’ai toujours vu comme l’histoire ambulante de notre famille. Tu avais une mémoire incroyable et un talent indéniable pour raconter des histoires. Tout cela va me manquer. Que Dieu te bénisse et te protège dans l’au-delà !

À lire aussi : 51 Beaux messages de soutien moral pour faire face à la maladie

50. Texte pour ma grand-mère décédée

Voici mon plus bel hommage à ma grand-mère décédée :

Il restera de toi, ce que tu as donné

au lieu de le garder dans des coffres rouillés.

Il restera de toi, de ton jardin secret,

une fleur oubliée qui ne s’est pas fanée.

Ce que tu as donné, en d’autres fleurira.

Celui qui perd sa vie, un jour la trouvera.

Il restera de toi, une larme tombée,

un sourire germé sur les yeux de ton coeur.

Il restera de toi, ce que tu as semé,

que tu as partagé,

aux mendiants du bonheur.

Ce que tu as semé, en d’autres germera,

celui qui perd sa vie, un jour la trouvera.

(Il restera de toi, Paulette Streel)

51. Beau texte pour sa grand-mère

Aujourd’hui, nous sommes réunis pour rendre hommage à ma grand-mère décédée…

On t’a tellement aimée !

Tu aimais vivre avec nous, autant que l’on aimait vivre avec toi !

Chaque jour, tu laissais le soleil entrer dans ton cœur et dans ta maison.

Tu adorais les réunions familiales !

Alors, j’imagine que tu es heureuse de nous voir tous réunis aujourd’hui.

Dieu miséricordieux, accueille-la dans ton royaume.

Même si Tu nous laisses seuls avec notre tristesse,

elle mérite d’être parmi Tes anges.

Nous te prions de nous donner la force de surmonter cette douleur.

Aide-nous à accepter la vie sans elle.

Mamie,

je sais que tu aurais aimé voir tes petits-enfants grandir.

Malheureusement, le destin en a décidé autrement.

Mais ne t’inquiète pas !

Je leur raconterai à quel point tu étais formidable.

Je leur raconterai tes folles expériences.

Et je leur dirai à quel point tu étais forte et courageuse.

Comme dernier cadeau,

nous avons ce chant pour toi :

Nos fautes nous séparent, ta grâce nous unit ;
La joie de ta victoire éclaire notre nuit.

Tu es notre espérance parmi nos divisions ;
Plus haut que nos offenses s’élève ton pardon.

Seigneur, vois la misère des hommes affamés.
Partage à tous nos frères le pain de l’unité.

Heureux le cœur des pauvres qui cherchent l’unité !
Heureux dans ton Royaume les frères retrouvés !

Fais croître en notre attente l’amour de ta maison ;
L’Esprit dans le silence fait notre communion.

Ta croix est la lumière qui nous a rassemblés :
O joie de notre terre, tu nous as rachetés !

La mort est engloutie, nous sommes délivrés,
Qu’éclate en nous ta vie, Seigneur ressuscité !

(Seigneur, Rassemble-nous)

52. Poème pour ma mamie décédée : Je suis juste de l’autre côté du chemin (Henry Scott-Holland)

La mort n’est rien,
je suis seulement passé, dans la pièce à côté.
Je suis moi. Vous êtes vous.
Ce que j’étais pour vous, je le suis toujours.

Donnez-moi le nom que vous m’avez toujours donné,
parlez-moi comme vous l’avez toujours fait.
N’employez pas un ton différent, ne prenez pas un air solennel ou triste.
Continuez à rire de ce qui nous faisait rire ensemble.

Priez, souriez, pensez à moi, priez pour moi.

Que mon nom soit prononcé à la maison
comme il l’a toujours été,
sans emphase d’aucune sorte,
sans une trace d’ombre.

La vie signifie tout ce qu’elle a toujours été.
Le fil n’est pas coupé.
Pourquoi serais-je hors de vos pensées,
simplement parce que je suis hors de votre vue ?
Je ne suis pas loin, juste de l’autre côté du chemin.

Vous voyez, tout est bien.

53. Poème pour ma mamie décédée : Ce n’est que la mort (Victor Hugo)

Voici le plus beau poème que j’ai trouvé pour rendre hommage à ma grand-mère décédée :

Ne dites pas : mourir ; dites : naître. Croyez.
On voit ce que je vois et ce que vous voyez ;
On est l’homme mauvais que je suis, que vous êtes ;
Et on se rue aux plaisirs, aux tourbillons, aux fêtes ;

On tâche d’oublier le bas, la fin, l’écueil,
La sombre égalité du mal et du cercueil ;
Quoique le plus petit vaille le plus prospère ;
Car tous les hommes sont les fils du même père ;

Ils sont la même larme et sortent du même oeil.
On vit, usant ses jours à se remplir d’orgueil ;
On marche, on court, on rêve, on souffre, on penche, on tombe,
Et on monte. Quelle est donc cette aube ? C’est la tombe.

Où suis-je ? Dans la mort. Viens ! Un vent inconnu
Vous jette au seuil des cieux. On tremble ; on se voit nu,
Impur, hideux, noué des mille nœuds funèbres
De ses torts, de ses maux honteux, de ses ténèbres ;

Et soudain on entend quelqu’un dans l’infini
Qui chante, et par quelqu’un on sent qu’on est béni,
Sans voir la main d’où tombe à notre âme méchante
L’amour, et sans savoir quelle est la voix qui chante.

On arrive homme, deuil, glaçon, neige ; on se sent
Fondre et vivre ; et, d’extase et d’azur s’emplissant,
Tout notre être frémit de la défaite étrange
Du monstre qui devient dans la lumière un ange.

À lire aussi : Les 50 Plus belles citations sur le décès d’un proche et le deuil