Please assign a menu to the primary menu location under menu

Aller de l'avantBonheurConfiance en soi

Elles n’abandonnent jamais et c’est pour ça qu’elles sont très heureuses

Le bonheur est un choix que l’on doit faire tous les jours !

Contrairement à ce que vous pourriez penser, même les filles les plus heureuses ne le sont pas constamment. Elles ont aussi des moments de doutes et de remises en question. Elles pleurent également cachées dans la salle de bain ou sous leur oreiller. Elles savent ce que cela fait d’avoir le coeur brisé, d’être perdue et de ne pas être capable de gérer.

Les filles les plus heureuses connaissent également des périodes difficiles où elles ont l’impression d’être coincées ou de couler. Elles ne savent pas dans quelle direction se dirige leur vie et elles n’arrivent pas à gérer leurs problèmes. Elles ont aussi des moments de manque de confiance en elles et des problèmes d’estime de soi.

Pourtant, elles ne laissent pas ces périodes négatives définir qui elles sont ni diriger leur vie. Elles ne laissent pas la misère les contrôler et elles reprennent le dessus très vite. Même quand elles ont l’impression d’avoir atteint le fond, elles trouvent la force de se battre pour se relever. Elles réussissent à atteindre leurs buts et à s’en fixer de nouveaux. Elles n’abandonnent jamais !

C’est ce trait de caractère qui les rend exceptionnelles. Les filles les plus heureuses sont celles qui ne perdent jamais la foi en leur capacité. Elles savent qui elles sont et de quoi elles sont capables. Elles n’admettent jamais la défaite et d’optent jamais pour le retrait. Elles ont confiance en elles et elles savent très bien qu’elles vont réussir, même si cela peut leur prendre des semaines, des mois voire des années.

Bien sûr, comme tout le monde, elles ont des moments où elles remettent en question leur potentiel ou leurs capacités. Pourtant, elles font le choix conscient de ne pas laisser la peur diriger leurs actions. Elles sortent de leur zone de confort, elles se mettent au défi et, de cette manière, elles réussissent à se surprendre elles-mêmes. Et, à surprendre les gens qui les entourent. Les filles les plus heureuses travaillent comme des forcenées.

Pourtant, elles savent également reconnaître les moments où il est temps de faire une pause, de se ressourcer et de recharger leurs batteries. Quand elles ressentent le besoin de prendre du recul pour éviter de s’épuiser, elles partent en vacances (ou du moins, elles prennent un repos bien mérité). Mais, le fait qu’elles fassent une pause ne signifie pas qu’elles aient abandonné leurs objectifs ni qu’elles soient fainéantes. Bien au contraire…

Les filles les plus heureuses sont celles qui sont conscientes de leurs forces et de leurs limites

Elles sont simplement conscientes de leurs limites (physiques et psychologiques) et elles savent qu’elles doivent prendre soin d’elles. Elles prennent le temps de se reposer et de se détendre. Elles choisissent de prendre du recul pour préserver leur santé mentale et physique car elles savent parfaitement que si elles continuent à trop forcer, elles vont se retrouver au bord du gouffre.

Pendant un certain temps, elles passent donc davantage de temps avec leurs amies et leur famille. Elles se concentrent sur les passions qui les rendent heureuses et elles continuent à travailler sur elles-mêmes afin de devenir meilleure. Et, une fois qu’elles se sentent de nouveau bien, elles reprennent les choses là où elles les ont laissées. Elles reprennent du poil de la bête et se sentent de nouveau revigorées.

Les filles les plus heureuses n’attendent pas de reconnaissance ou de récompenses pour ce qu’elles font. Certes, elles travaillent dur mais elles le font de manière discrète. Même si elles optent parfois pour une publication ou deux (sur les réseaux sociaux) pour marquer leurs réussites ou si elles célèbrent, de temps en temps, leurs accomplissements avec leurs amies, elles ne cherchent la validation de personne.

Elles ne ressentent pas le besoin d’impressionner les autres et elles ne cherchent pas à attirer l’attention sur elles. Pourquoi ? Parce qu’elles ne vivent pas pour les autres. Elles font leurs propres choix et elles prennent leurs propres décisions. Et, elles font tout cela pour elles-mêmes. Elles veulent vivre une vie et devenir une personne dont elles peuvent être fières. Pour les filles les plus heureuses, baisser les bras n’est pas une option.

Elles ne veulent pas tirer un trait sur leurs rêves ou abandonner les choses dont elles ont toujours rêvé. Elles ont conscience qu’elles ont parcouru un long chemin pour en arriver là où elles se trouvent aujourd’hui , elles savent donc qu’elles sont capables de continuer sur cette lancée. Chaque jour est une victoire. Donc, elles continuent encore et encore…

Elles savent qu’elles possèdent tout ce qu’il faut pour réussir, elles attendent simplement que le monde s’en rende également compte. Ainsi, même quand elles ont le coeur ou l’esprit brisé, même lorsqu’elles ont perdu la foi, elles continuent d’avancer car elles savent que quelque chose de positif les attend derrière chaque épreuve. Elles espèrent que tout se passera bien pour elles tant qu’elles continuent à faire des efforts.

Les filles les plus heureuses savent qu’elles méritent le bonheur, l’amour et la réussite. Elles méritent d’obtenir tout ce pour quoi elles se sont battues avec tant de force et de persistance. Alors, elles continuent encore et encore. Les filles les plus heureuses sont celles qui croient en elles, celles qui sont conscientes de leurs talents et de leur capacité à tout affronter.

Elles sont des dures à cuir dans tous les sens du terme. Elles n’ont peur de rien et savent qu’elles peuvent affronter toutes les difficultés de la vie seules. Elles n’ont pas besoin du soutien des autres ni de leur approbation. Elles se suffisent à elles-mêmes. Certes, si quelqu’un veut leur tendre une main secourable, elles ne vont pas la refuser. Mais, elles ne vont pas s’attendre à ce que cette personne règle tous leurs problèmes à leurs places. Elles préfèrent faire les choses elles-mêmes.

Elles veulent atteindre leurs objectifs seules car, pour elles, c’est une preuve de leur ténacité. Pourtant, elles ne s’isolent pas et elles ne sont pas égocentriques. Elles savent simplement qu’elles ne peuvent compter que sur elles-mêmes pour réaliser leurs rêves et atteindre leurs buts.

À lire aussi : Le bonheur nous appartient. A nous seuls.