Skip to Content

Se sentir vide : quelles sont les implications ?

Se sentir vide : quelles sont les implications ?

Qu’est-ce que cela veut vraiment dire de se sentir vide ?

Si vous vous sentez vide, ne vous inquiétez pas : vous n’êtes pas seule ! Beaucoup d’entre nous partagent ce sentiment, mais de différentes façons.

Par exemple, vous pouvez vous sentir vide, car vous avez l’impression qu’il manque quelque chose dans votre vie : un partenaire, un proche ou un emploi.

Vous pouvez aussi ressentir un vide si vous ne vous sentez pas complète. Par exemple, si vous avez abandonné vos désirs, vos objectifs ou vos passions.

Pour une raison ou une autre, vous avez choisi de mettre la priorité sur autre chose et vous en avez oublié d’écouter votre coeur et votre âme.

Vous vous êtes concentrée sur votre carrière et avez opté pour l’abandon de passe-temps ou vous avez, tout simplement, arrêté de prendre soin de vous. Par exemple, vous ne dormez pas assez ou vous n’allez plus à la salle de sport.

Se sentir vide : comment changer cela ?

Ignorer ses désirs et mettre de côté son bien-être peut avoir des conséquences néfastes. En effet, cela peut donner naissance à de l’anxiété, de la dépression, de la culpabilité et même de la honte.

Ce sentiment de vide s’accompagne souvent de la solitude. Vous trouvez votre travail ennuyant, vous avez l’impression que tout le monde vous ignore et plus rien ne vous excite ou ne vous satisfait.

Même le fait d’être dans une relation amoureuse vous donne la sensation d’être seule.

Se sentir vide ou être déprimée ?

Beaucoup de personnes qui souffrent de dépression se sentent vides, et non tristes. Cela vient du fait que vous n’êtes plus intéressée par rien. Ce vide vient de votre désolation intérieure ; c’est-à-dire d’un manque total de joie, d’espoir et de satisfaction.

Vous avez effectué tout ce que vous deviez faire aujourd’hui : il ne vous reste plus qu’à vous relaxer. Pourtant, une fois assise au calme, une angoisse vous saisit. Vous avez l’impression de suffoquer et ce vide semble durer une éternité.

Ceci n’est pas une dépression, c’est une douleur profonde, une pression exacerbée qui vous donne l’impression de porter le poids du monde sur vos épaules.

La dépression n’est qu’un symptôme du vide intérieur. Vous ne pouvez plus supporter ce sentiment et vous cherchez à tout prix à vous en débarrasser.

Vous vous tournez donc vers de vieux démons qui vont vous permettre de ressentir quelque chose : la cigarette, l’alcool, le frigo, la télécommande ou le sexe.

Tant que cela vous aide, vous ne vous embarrassez pas de savoir ce que c’est. Vous devez échapper à ce vide qui vous contrôle.

Si vous ressentez ces 8 signes, vous ne souffrez pas de dépression, mais de vide intérieur :

1. Vous avez peur de finir seule

2. Votre vie n’a aucun sens pour vous

3. Vous vous sentez vide

4. Vous ne ressentez ni bonheur ni accomplissement

5. Vous avez développé des comportements addictifs

6. Vous ressentez une lassitude émotionnelle

7. Vous vous plongez dans le travail et ne pouvez pas ralentir

8. Vous vous ennuyez royalement

Se sentir vide : quelles sont les raisons ?

Comme évoqué plus haut dans cet article, la dépression n’est qu’un symptôme du vide intérieur et non sa cause. Si vous jetez un oeil sur l’Internet, vous allez voir que cet état est souvent lié à d’autres maladies mentales comme les troubles obsessionnels-compulsifs, les troubles bipolaires, la schizophrénie, l’anxiété, l’alcoolisme ou la dépendance, en général.

Bien sûr, dans certains cas, ce sentiment de vide est causé par un déséquilibre neurologique. Pourtant, pour la plupart des gens cela va bien plus loin que cela.

Beaucoup vont justifier leur état par des fausses raisons : absence de partenaire, d’argent, de succès, d’amour, d’amis ou de sexe.

Ceci n’est que ce que vous voyez à la surface. En réalité, se sentir vide à trois causes majeures :

1. Âme perdue

Cela signifie que vous n’êtes plus connectée à votre âme. Ceci peut être causé par des traumatismes, des abus, des habitudes issues de votre passé ou encore par le matérialisme et une vie centrée autour de votre égo.

Pour cette raison, vous avez toujours l’impression qu’il manque quelque chose à votre vie. Alors, vous vous lancez dans une quête du bonheur qui vous semble éternelle, car vous ne réussissez à avoir que des résultats futiles ou erronés.

En réalité, vos efforts et votre obsession de l’argent, de la célébrité, du pouvoir, de la beauté ou de la relation parfaite ne sont que des excuses pour réussir à retrouver ce qui vous manque réellement : la connexion à votre âme.

L’âme perdue est une épidémie des temps modernes qui a pris des proportions extraordinaires. Ses symptômes sont : le manque d’amour-propre, la dépression suicidaire, la maladie mentale et physique, la rage, le deuil et parfois même la violence, la cruauté et la dépravation.

2. Manque de signification et d’objectifs

Lorsque vous avez perdu la connexion à votre âme, vous allez inévitablement perdre de vue le sens de la vie. Pourquoi êtes-vous sur cette terre ?

Quel est votre but ? Quel est votre rôle ? Comment réussir à être satisfaite ? Lorsque vous vous sentez vide, toutes ces questions restent sans réponse.

La société moderne nous a façonné et nous pousse à nous comporter d’une certaine façon. Depuis l’enfance, on se doit de suivre les règles de la norme et entrer dans des catégories précises.

Les parents, les enseignants et la société, de manière générale, sont la cause de cela. Se sentir vide est presque devenu une norme !

Une fois adulte, on répète le même scénario, en pensant que cette fois-ci, la décision nous appartient. Mais honnêtement, avez-vous vraiment choisi d’étudier les finances ?

De vous marier jeune ? De prendre un crédit ? Ou de vivre une vie socialement acceptable ?

Peu de personnes ont appris à trouver les réponses au plus profond d’elles. Et c’est pour cela, qu’on vit nos vies de façon extérieure. On écoute ce que les autres nous disent, mais on oublie qui on est réellement.

On essaie de guérir nos blessures intérieures avec des distractions extérieures.

Et on cherche à éviter les situations qui nous mettent mal à l’aise ou les conflits et on préfère rester dans une zone confortable et acceptable (par les autres).

C’est pour cette raison que les gens qui perdent un partenaire ou un emploi ou qui souffrent de maladies se sentent si vides.

Bien sûr, ce genre de perte est douloureuse. Mais, ce qui l’est d’autant plus est le fait qu’une personne a perdu le sens de sa vie et n’a pas eu l’occasion d’accomplir tout ce qu’elle voulait.

Si le fait de vous sentir vide commence à poser un vrai problème pour vous, c’est bon signe ! Cela signifie que votre âme et votre conscience ne veulent plus être ignorées et que vous commencez à être consciente de cela.

3. Émotions supprimées et refoulées

Imaginons que vous soyez connectée à votre âme et que vous connaissez le sens de votre vie (vous savez où vous allez), mais que vous vous sentez quand même vide : cela signifie que vous avez essayé de cacher certaines émotions, voire de les supprimer.

Si vous avez supprimé certaines émotions, vous l’avez fait de façon consciente. En revanche, si vous les avez refoulées, vous l’avez fait de façon inconsciente.

Si vous avez grandi dans un environnement qui exigeait de vous que vous soyez stoïque et qui punissait toute forme d’expression émotionnelle, vous avez sûrement des problèmes avec ceci.

Pourtant, cela peut vite poser problème, car ces émotions se multiplient et stagnent en vous.

Plus vous les cachez, plus vous allez vous sentir déconnectée et donc vide. Pour faire simple : lorsque vous arrêtez de ressentir vos émotions, votre vie devient terne et fade.

Là où vous devriez ressentir de la joie, vous ressentez un peu d’amusement ; là où vous devriez être en colère, vous êtes ennuyée ; et là où vous devriez ressentir de la tristesse, vous voyez l’apathie.

Lorsque vous refoulez vos émotions négatives ; vous les mettez sous silence. Mais, avec le temps, vous allez commencer à supprimer les positives aussi : d’où le sentiment de vide !

Que faire pour se sentir mieux ?

Pour savoir comment corriger cet état, vous devez d’abord prendre le temps de la réflexion : « pour quelle raison me sens-je vide ? »

Une fois que vous avez lu les 3 possibles explications à votre état et que vous avez mis le doigt sur ce qui cause votre sentiment de vide, vous pouvez essayer de trouver des solutions pour améliorer votre santé mentale.

Voici quelques suggestions pour ne plus se sentir vide : 

1. Choisissez un entraînement mental qui vous convienne

Retrouver la sérénité n’est pas facile. C’est un procédé qui va prendre du temps. Vous devez établir une routine quotidienne et vous y tenir ! Vous devez faire des efforts, chaque jour, pour faire une rétrospective intérieure.

Essayez de comprendre quels sont les bénéfices au fait d’être en connexion avec son âme. Cela peut être des petites choses (ne plus porter de bleu, car vous détestez cette couleur) comme des décisions qui peuvent vous changer la vie (déménager, par exemple).

Il existe un grand nombre d’entraînements mentaux que vous pouvez faire. Ceux-ci peuvent être, tout simplement, des exercices spirituels, mais aussi des méthodes ésotériques.

Quel que soit votre choix, vous devez vous concentrer sur une seule chose : la compréhension du terme « connexion de l’âme ».

2. Cherchez constamment à être accomplie

D’abord, essayez de trouver ce qui va vous donner un sentiment d’accomplissement (émotionnellement, mentalement et spirituellement).

Pour cela, vous allez devoir oublier tout ce que les gens autour de vous, vous ont toujours dit : ignorez les conseils des autres sur ce que vous devriez être !

L’accomplissement personnel est complètement dépendant de vous et seulement de vous. Vous devez explorer votre coeur et votre esprit pour comprendre ce que sont vos passions et vos désirs ; personne d’autre ne peut le faire à votre place.

Une fois que vous aurez trouvé un but, vous serez la seule personne capable de franchir les étapes à son accomplissement.

Vous êtes la seule à pouvoir faire les efforts nécessaires pour réaliser vos objectifs. En cas contraire, vous continuerez à vous sentir vide. Votre destin est entre vos mains et une fois que vous aurez commencé à suivre son chemin, vous vous sentirez beaucoup mieux.

3. Acceptez vos émotions et profitez-en

Ressentir ses émotions et les accepter va directement à l’encontre de ce qu’on a appris en grandissant. En particulier, des émotions comme la colère ou la tristesse qu’on nous a enseigné à cacher, à cause de leur pouvoir.

De manière générale, on les exprime à travers des activités physiques, des dépendances ou des conflits.

La catharsis est une excellente façon de laisser ses émotions s’exprimer. Lorsque vous la pratiquez dans un environnement intime et sûr, cela peut être très libérateur. Cela peut se faire sous forme d’exercices physiques, de cris, de danses, de rires ou de pleurs.

Mais attention ! Nos émotions n’ont pas à être guéries ; elles font partie de nous et on ne peut pas s’en débarrasser pour toujours. On doit, tout simplement, apprendre à les exprimer de façon saine et à ne pas les laisser influencer notre vie.

4. Créez votre propre système de soutien

En tant qu’être humain, on ne peut pas vivre isolé ; on a besoin de contact et de soutien afin d’être émotionnellement et psychologiquement en bonne santé.

La meilleure des choses à faire pour éviter de se sentir vide et de chercher la compagnie des autres. Essayez de trouver des gens qui sont dans la même situation que vous : partager votre souffrance peut être très enrichissant.

Si vous n’avez personne autour de vous à qui vous pouvez vous confier, il existe des groupes de support sur le Net et sûrement des communautés (dans votre ville) créées à cet effet.

Organiser un système de soutien n’a pas besoin d’être parfait ; une ou deux personnes peuvent être suffisantes pour vous aider à vous débarrasser de ce sentiment de vide.

5. Construisez une conscience de soi solide

Cela peut paraître étrange, mais une faible conscience de soi peut être la cause et la conséquence du sentiment de vide que vous ressentez.

Lorsqu’on a un faible égo, on flotte sans sens réel d’existence, de solidité ou de complétude. Sans un égo stable, on ne peut pas fonctionner, dans notre société moderne.

Voici quelques suggestions pour développer une conscience de soi plus forte et stable et donc éviter de se sentir vide :

1. Prenez un cahier et écrivez tout ce qui vous plaît et ce qui vous rend heureuse (pas ce que vous pensez devoir aimer, mais votre volonté réelle).

2. Choisissez-en un et explorez-le. Quels souvenirs cela vous rappelle ? Qu’est-ce que vous aimeriez faire ? Comment aimeriez-vous développer cette idée ?

Ceci est parfait pour trouver le sens de votre vie. Une fois que vous en avez fini avec un, passez à un second, puis à un troisième et ainsi de suite.

3. Essayez d’obtenir toutes les informations possibles sur le ou les sujets que vous avez choisis d’approfondir (films, documentaires, livres, etc.)

4. Écrivez un journal. Chaque jour, essayez de répondre à ces deux questions : « Qu’est-ce que je veux être ? » et « Qui je veux être ? ». Une fois que vous aurez trouvé des réponses satisfaisantes, vous serez au bout du tunnel !

Avoir une faible conscience de soi, et donc ressentir un vide, est souvent dû au fait d’avoir grandi dans un environnement familial toxique et dysfonctionnel.

Si vous avez été élevée par des parents très stricts qui avez des rôles précis et rigides, vous avez sûrement appris qu’être vous-même n’était pas bien.

Se sentir vide n’est pas un sentiment à prendre à la légère, vous devez essayer de découvrir les causes de cette sensation et agir en conséquence. Ne vous laissez pas abattre par cette baisse de moral.

Découvrir comment combattre le sentiment de vide intérieur peut être un procédé long et fatiguant. Lorsqu’on manque d’énergie à cause d’une absence de complétude intérieure ou de but, on manque de motivation.

Vous aurez, donc, peut-être besoin de vous forcer à agir, du moins au début.

À lire aussi : Mon anxiété me donne l’impression que je n’ai aucun ami