Skip to Content

7 Conseils qui vous aideront à garder la tête hors de l’eau quand tout va mal

7 Conseils qui vous aideront à garder la tête hors de l’eau quand tout va mal

La vie est une série de hauts et de bas. Parfois vous êtes debout et d’autres fois, à genoux.

Je crois fermement que c’est la façon dont vous réagissez à ces moments de défaite qui définit le type de personne que vous êtes vraiment.

Si vous améliorez votre capacité à naviguer dans les moments difficiles, vous vivrez une vie plus heureuse. Vous évoluerez également en tant que personne.

Et comme c’est dans les moments difficiles que nous avons besoin d’un peu plus de soutien et de conseils, en voici quelques-uns.

1. Pensez à respirer !

Je ne plaisante pas !

Lorsque nous sommes stressés, nous respirons généralement de manière superficielle, avec le haut de nos poumons uniquement.

Cela revient presque à retenir constamment son souffle. Du coup, cela cause du stress et surtout, cela empêche les toxines de s’évacuer.

Prendre de longues et profondes respirations est utile pour permettre à votre système nerveux de se relaxer. Rien de magique, c’est une question de biologie et de chimie.

Faites-le pendant au moins 5 minutes (le plus longtemps sera le mieux).

Après quelques minutes, vous serez plus détendu(e)s et vous pourriez commencer à ressentir des picotements dans votre corps.

C’est un bon signe, cela veut dire que vous apportez plus d’oxygène dans votre corps.

2. Ne restez pas immobile

Lorsque vous bougez votre corps, vous l’aidez à brûler le cortisol (hormone du stress) présent en excès.

Peu importe le type de mouvement que vous choisissez, cela vous aidera. Vous pouvez faire des promenades, du yoga ou opter pour une séance de fitness à la maison.

Pour moi, le plus bénéfique est de danser sur ma musique préférée.

Alors on peut se sentir un peu bête donc il ne faut pas hésiter à s’enfermer dans une pièce si besoin. [sourire]

Laissez simplement votre corps bouger comme il le souhaite, sachant que vous ne serez ni dérangé(e)s, ni vu(e)s.

C’est vraiment relaxant et amusant de danser sans contrainte et cela vous aidera à vous sentir rapidement mieux.

À lire aussi : Ton corps n’est pas fatigué mais ton âme est épuisée, en voici 10 Preuves

3. Acceptez la situation

Le changement est une partie inévitable de la vie et de nombreux aspects du monde sont hors de votre contrôle.

Vous ne pouvez pas contrôler la propagation d’un virus, par exemple, ni la manière dont la crise est gérée par les différents états ou la reprise de l’économie.

Cela peut être difficile à reconnaître mais vous battre contre des événements ou des circonstances hors de votre contrôle ne fera que vous vider de votre énergie et vous laisser vous sentir anxieux/anxieuse et désespéré(e).

Accepter votre situation, d’autre part, peut vous permettre de consacrer votre énergie aux choses sur lesquelles vous avez vraiment le contrôle.

Concentrez-vous sur ces choses sous votre pouvoir.

Faites une liste de tout ce que vous ne pouvez pas contrôler et donnez-vous la permission d’arrêter de vous en préoccuper.

Concentrez-vous plutôt sur les actions que vous pouvez entreprendre.

Si vous êtes au chômage, vous ne pouvez pas contrôler quand l’emploi idéal apparaîtra dans les petites annonces ou si un employeur vous accordera un entretien.

Mais vous pouvez contrôler le temps et les efforts que vous consacrez à la recherche d’un emploi ou au perfectionnement de vos compétences.

De même, si un être cher est confronté à une maladie potentiellement mortelle, vous devrez peut-être abandonner le contrôle aux experts médicaux.

Mais vous pouvez toujours vous concentrer à fournir à votre proche le plus de soutien émotionnel possible.

4. Arrêtez de supposer le pire

Acceptez la situation en regardant dans votre passé.

Le fait de trouver des exemples où vous avez déjà fait face à l’incertitude et au changement peut vous aider à accepter votre situation actuelle.

Peut-être avez-vous subi une rupture douloureuse dans le passé et avez-vous finalement pu reprendre votre vie en main. Ou alors vous avez perdu un emploi et fini par en trouver un meilleur.

Observer vos succès précédents peut également vous aider à voir au-delà de la crise actuelle et à vous assurer que vous serez en mesure de vous en sortir à nouveau.

Vous êtes plus forts que vous ne le pensez.

À lire aussi : 20 Choses que font inconsciemment les gens qui souffrent d’anxiété fonctionnelle

5. Remettez en question vos croyances

J’ai entendu le mot “lutte” à plusieurs reprises au cours de mon enfance. Mes parents l’ont souvent dit. C’était ancré dans leur inconscient et, par conséquent, dans le mien aussi.

Est arrivé un moment où j’ai voulu briser ce cercle vicieux de croyances.

Aussi débile que cela puisse paraître, j’ai imprimé des phrases motivantes et je les ai accrochées dans chaque pièce de mon appart.

J’ai aussi lu des histoires sur des gens normaux, comme moi, qui ont transformé leur vie.

Je me suis inscrite à un programme de coaching de vie et de transformation.

Toutes ces choses m’ont aidée à créer de la confiance en moi, afin de pouvoir commencer à vivre une vie plus inspirante.

Vous n’avez pas à faire les mêmes choses que moi mais je vous invite à trouver vos propres moyens pour vous débarrasser de ces croyances qui vous limitent dans la vie.

6. Arrêtez de vous sentir coupable

Exprimer de la gratitude peut sembler inutile ou compliqué, surtout lorsque vous vivez des moments terribles.

Mais faites-le. Essayez.

Il est possible de trouver une chose pour laquelle vous pouvez être reconnaissant(e).

Cela peut être l’amour d’un animal de compagnie, un beau coucher de soleil, l’odeur de la pluie ou un ami attentionné.

Prendre un moment pour faire preuve de gratitude envers ces petites choses de la vie peut vous offrir du répit face au stress et vraiment améliorer votre humeur.

Soyez gentil(le) avec vous-même.

Nous traversons tous beaucoup de choses en ce moment et chacun s’adapte différemment aux changements et aux bouleversements.

Ne critiquez pas vos capacités d’adaptation et ne vous en faites pas pour chaque erreur que vous faites.

La compassion envers soi est un élément important pour renforcer la résilience, alors allez-y doucement avec vous-même.

7. Apprenez à lâcher du lest

Traitez vos problèmes une étape à la fois.

Si un problème est trop important pour être traité en une seule fois, essayez de le décomposer en étapes plus petites et plus faciles à gérer.

Si votre problème ne semble pas avoir de solution possible, vous pouvez toujours agir. Cherchez à en savoir davantage sur le sujet ou demandez l’avis d’une personne de confiance. Vous pouvez aussi dormir dessus, la nuit porte conseil.

Pensez aussi à célébrer les petites victoires.

Pour rester motivé(e) et positif/positive pendant que vous êtes en pleine tempête, prenez un moment pour savourer vos petits succès.

Si vous recherchez du travail, obtenir un entretien n’a pas autant de sens que de décrocher un emploi mais cela reste un signe de progrès. C’est un pas dans la bonne direction.

Le fait de noter ces petites victoires peut vous donner une pause bienvenue de tout le stress et la négativité auxquels vous êtes confrontés et vous encourager à continuer.

À lire aussi : Pardon pour mon silence mon amie, j’avais un combat à mener… Celui contre la dépression

5 Bonnes et 5 Mauvaises habitudes du Verseau en couple
← Previous
Apprenez à écouter votre intuition, surtout dans ces 8 Situations
Next →
Comments are closed.