Skip to Content

Vous trouverez l’amour quand vous accepterez ces 4 Leçons

Vous trouverez l’amour quand vous accepterez ces 4 Leçons

Il m’a fallu 15 ans pour réaliser que je méritais d’être aimée pour qui je suis. Et vous le méritez aussi.

Malgré nos erreurs passées, nous méritons en effet toutes de connaître ce bonheur particulier.

Ce n’est pas qu’une question de chance

Avez-vous déjà remarqué que nous, les femmes, avons tendance à parler de chance lorsque quelque chose de bien nous arrive ?

La majorité des hommes semble avoir un sens inné du droit en ce qui concerne les bonnes choses dans leur vie. Ils sont plus enclins à croire qu’ils méritent ce qu’ils ont, qu’ils y aient travaillé dur ou non.

Alors que nous, souvent, nous attribuons notre bonheur à la chance, au hasard ou à une « entité supérieure ». Quelque chose en dehors de nous en tout cas.

Laissez-moi vous poser la question suivante : croyez-vous mériter un amour romantique dans votre vie ? Croyez-vous mériter un homme bon, qui vous aimera et prendra soin de vous ?

Si la réponse est non parce que vous avez eu votre lot d’échecs, continuez à lire.

Si elle est négative parce que vous vous sentez très bien toute seule, c’est tout à fait valable mais n’hésitez pas à lire la suite quand même. Peut-être êtes-vous passée à côté de quelque chose quand vous avez pris cette décision ?

L’erreur majeure que nous commettons souvent

Je me souviens d’une relation qui a changé ma vie. J’ai tout abandonné pour me sentir aimée par cette personne.

Ma vie entière tournait autour d’elle. Je me suis perdue et j’ai abandonné les choses qui comptaient pour moi.

Le réveil après la rupture a été plus que douloureux, vous imaginez bien.

Si vous ne vous sentez pas bien dans votre peau, si vous avez des blessures d’abandon ou êtes dans une relation bancale, vous placez parfois tous vos espoirs et désirs sur un partenaire, dans l’espoir qu’il puisse vous guérir et vous donner l’amour que vous avez toujours voulu.

Malheureusement, cette attente peut devenir un fantasme qui vous aveuglera et vous décevra. Surtout lorsque vos blessures d’abandon sont déclenchées par ce partenaire…

Mettre vos espoirs dans quelqu’un d’autre pour se sentir bien dans sa peau se termine souvent par un chagrin d’amour. Cela vous laisse vous sentir vide lorsque vous avez sacrifié vos besoins pour vous sentir aimée.

Si vous ne vous donnez pas la priorité, personne d’autre ne le fera. Si vous vous sacrifiez pour répondre aux besoins des autres, vos propres besoins ne seront pas satisfaits.

Agir ainsi, c’est différent d’aimer, c’est ce qu’on appelle une dépendance affective.

Un fantasme d’amour qui vous fera plus de mal que de bien

Lorsque vous n’avez pas reçu l’amour dont vous aviez besoin quand vous étiez plus jeune, il se peut que vous ayez comme mécanisme à l’âge adulte de fantasmer sur ce que l’amour des autres vous apportera enfin.

Vous projetez toutes vos attentes et besoins non satisfaits sur un partenaire et vous pouvez finir par voir votre relation comme étant l’unique source de satisfaction de vos besoins. Ce qui vous oblige à abandonner certains aspects de vous-même au passage.

En niant votre moi réel, vous finissez par créer une relation à sens unique où seul le plaisir de l’autre est important.

Vous perdre dans les relations amoureuses vous fait croire que cela vous protégera de ce sentiment d’être rejetée, d’être mal aimée ou sans valeur. Cela devient un amour-mirage : ce n’est pas un vrai amour.

Agir ainsi ne fera que vous aveugler et vous empêcher d’obtenir l’amour que vous méritez vraiment.

Être fidèle à soi-même est la clé pour obtenir cet amour sincère tant convoité.

Première leçon, donc.

Pour trouver la bonne personne, vous devez être la bonne personne

Avant de vous remettre en selle, analysez un peu votre vie.

Qu’est-ce qui n’a pas fonctionné dans vos précédentes relations ? Quels modèles et habitudes avez-vous ? Comprenez vos mécanismes avant de vous lancer dans une nouvelle histoire.

Ensuite, quand vous êtes en couple, n’oubliez jamais ce que cela implique : travailler à deux. Si un partenaire veut changer, évoluer et que l’autre pas, ce n’est plus un couple, c’est juste une relation.

Si vous êtes dans une relation et que vous essayez tous les deux de l’améliorer, vous êtes sur la bonne voie.

À lire aussi : Voici à quoi ressemble l’amour avec la bonne personne

Deuxième leçon : connaissez vos limites

Est-ce qu’une infidélité sera d’office inacceptable ? Qu’est-ce que vous considérez comme point(s) de non-retour : abus de drogue ? Une consommation excessive d’alcool ? La malhonnêteté ? Une instabilité financière ? 

Décidez de cela AVANT toute chose. C’est important. Même si vous ajusterez peut-être en fonction par la suite, vous avez besoin d’une base.

Mais une fois que vous connaissez vos points limites, soyez prête à les respecter.

Il ne s’agit pas de perdre l’autre personne en les respectant mais de ne pas vous perdre vous-même en repoussant vos limites.

Ne faites aucun compromis sur les abus émotionnels, verbaux, physiques ou sexuels. Une personne qui vous traitera comme cela ne changera probablement pas et la situation risque même plutôt d’empirer.

Ce n’est pas votre devoir de résoudre les problèmes des autres au détriment de vous-même, passez à autre chose.

Si vous faites une croix sur l’une de vos limites, vous vous mentez.

Vous serez à nouveau coincée dans une histoire dysfonctionnelle, à devoir négocier pour accepter moins que ce que vous voulez et certainement moins que ce que vous méritez.

Ce qui nous amène à la troisième leçon.

Le véritable amour ne fait pas mal

Les relations amoureuses doivent être cohérentes.

Il y aura toujours des moments de souffrance ou de déception, par accident, même avec ceux qui vous aiment vraiment.

C’est la vie, personne ne peut répondre à tous vos besoins. Un commentaire peut être mal interprété, votre partenaire peut être aux prises avec quelque chose ; bref, il y a une multitude de raisons qui peuvent mener à des disputes. Ce n’est pas toujours facile, mais si vous y travaillez, cela fonctionne.

Mais la nuance est là : le véritable amour vous aide dans la vie, il ne la rend pas plus difficile !

L’amour est une forme de soutien dans un monde difficile et ça n’est certainement pas une succession de désagréments, de larmes, de cris et de questions sans réponses.

Les personnes émotionnellement saines ne vivent pas de cette façon.

À lire aussi : Les 10 Comportements de l’homme fait pour toi, ton véritable amour

Leçon finale : le véritable amour est un acte de vous, envers vous

Agissez et insistez sur ce point.

Chaque jour, que ce soit dans une relation ou non, comprenez que l’amour est ce que vous faites et non ce que vous dites.

Et exigez la même chose en retour ; exigez des actes, pas des promesses.

Vous méritez d’être traitée avec amour et respect, dans toutes vos relations.

Le vrai, le véritable amour, demande un travail continu sur soi. Apprenez à vous respecter et à vous sentir bien dans votre peau.

Cela ne veut pas dire que vous vous sentirez à 100% fabuleuse tout le temps mais ce sera toujours mieux qu’avant !

À lire aussi : L’amour de soi ce n’est pas de l’égoïsme, c’est une nécessité !