À celui qui me regarde du ciel, tu me manques plus que tu ne le sauras jamais

Sans toi dans mes bras, je sens un vide dans mon âme. Je me retrouve à fouiller la foule à la recherche de ton visage – je sais que c’est impossible, mais je ne peux m’en empêcher.

Nicholas Sparks

Il ne se passe pas un jour sans que je ne pense à toi. Tu es souvent dans mon esprit et je ne peux m’empêcher de me demander à quel point la vie serait différente si tu étais encore à marcher, respirer, vivre sur cette terre avec nous. Tu me manques tellement.

Je pense à tout ce que nous pourrions faire ensemble, aux moments spéciaux que nous pourrions partager et aux nouveaux souvenirs que nous pourrions créer. Je m’imagine quel chemin notre vie aurait pris si tu étais encore là et cela me brise quand je me rends compte que c’est un rêve.

Mon cœur est encore étranger à l’idée que tu ne sois pas là.

Je me surprends à essayer de t’appeler, une réaction involontaire à mon besoin désespéré de ne pas vouloir accepter que tu es parti. Ça fait mal, ça brûle mon âme et j’essaie de tenir le coup, mais en vérité, j’ai le cœur lourd et je ne sais pas si je vais un jour me rétablir.

Je sais que la vie devrait continuer et qu’avec le temps la douleur va s’atténuer. Je sais que tu ne voudrais pas que je vive ma vie dans le chagrin et la douleur, mais je ne peux m’empêcher de verser des larmes car nos souvenirs semblent encore si récents et si réels. Je ne suis pas prête à continuer ma vie tant que je te porte encore si près de mon cœur.

Peut-être ai-je peur d’oublier chaque seconde passée ensemble, le son de ta voix, ton rire et même la profondeur de tes yeux.

Même si je ne pense pas que ce soit possible, je crains que si jamais j’accepte ton départ, le souvenir de toi s’efface.

Donc, je suis désolée de ne pas pouvoir avancer, je suis désolée de pleurer la nuit et d’espérer l’impossible. Je ne peux pas remonter le temps et te ramener, mais au moins je peux essayer de garder chaque souvenir de toi frais dans mon esprit pour plus longtemps.

Je dois croire que tu me regardes du paradis. J’aime à penser que tu es un ange qui nous protège et nous surveille tous.

Je promets de continuer à vivre ma vie en honorant la tienne. Quoi que je fasse et où que j’aille, je sentirai toujours ton rayonnement dans mon cœur. J’espère que tu seras fier de moi et que, où que tu sois, tu pourras sentir combien je me souviens de toi et combien je t’aime.