Aimez sans vous prendre la tête ou restez seule – c’est votre choix

Si votre amour l’un pour l’autre n’est pas ainsi alors, vous perdez tous les DEUX votre temps.

Je crois en l’amour sans se prendre la tête.

Je crois en les grandes démonstrations d’affection en public. Même si ça signifie que les jaloux et les envieux vous catégoriserons ou vous conseillerons de prendre une chambre.

Je crois en le flirt, même lorsque l’on se fréquente depuis des années.

Je crois en la découverte de nos limites intimes et en le fait de les surmonter ensemble.

Je crois en le pardon, en l’acceptation et en notre capacité à avancer même quand les autres nous ont fait du mal.

Je crois en le pouvoir de guérison de l’écoute. Et de l’empathie. Et en un « moi aussi » sincère et administré au bon moment.

Je crois en les excuses lorsque l’on a fait quelque chose de mal. En le fait d’assumer ses responsabilités dans sa relation. En le fait d’embrasser nos responsabilités et la responsabilité de nos comportements dans la vie en général.

Je crois en la sensualité de l’autonomie parce que c’est lorsque nous nous occupons de nous-mêmes que nous sommes réellement capables d’être présents pour les autres.

Je crois en la simplicité des rendez-vous, en ceux qui sont extravagants ainsi qu’en ceux qui sont drôles et dont les rires résonnent pour des décennies.

Je crois en les remerciements, beaucoup.

Je crois en les relations simples. En les connexions authentiques. Et en ce genre de coïncidences qui ne peuvent naître que d’une connexion avec notre flamme jumelle.

Je crois en la nécessité de se plonger dans les conversations difficiles. De nous montrer tels que nous sommes. Et de partager notre souffrance avec les autres.
Je crois en l’importance de nous accepter tels que nous sommes aujourd’hui, tout en aspirant à évoluer à un rythme sain.

Je crois en les gratouilles sur la tête et en nos pieds qui se frôlent … En les baisers sur le nez et en nos mains l’une dans l’autre.

Je crois que les personnes qui sont faites pour être ensemble finiront toujours, avec le temps par trouver un moyen d’être ensemble.

Je crois en la transparence, en la vulnérabilité et en l’amour profond de l’honnêteté.

Je crois que les relations amoureuses sont le terrain idéal pour grandir.

Je crois en les rendez-vous réguliers afin de rester connectés ainsi qu’en les gestes romantiques.

Je crois en ce type d’amour enrichissant qui, lorsque nous rentrons à la maison, nous pousse à redevenir ce que nous sommes vraiment.

Je crois que les gens qui travaillent sincèrement sur eux-mêmes sont ceux qui finissent par trouver ce type de relations intimes que la plupart des gens pensent réservées aux contes de fées.

Je crois en les câlins qui durent et en les baisers doux.

Je crois en le fait d’aimer quelqu’un qui ait l’air, qui sente et qui nous rappelle la maison.

Je crois en les jeux sexuels qui durent des heures, en les quickies et en le sexe matinal. Parfois même en une seule journée !

Je crois en la phrase « au feu la société. Je vais faire l’amour et je vais me RÉGALER. »

Je crois en le fait d’embrasser passionnément son conjoint même quand on est malade. Particulièrement quand on est malade.

Je crois en la nécessité de redoubler de cet amour qui nous aide à grandir … à évoluer … à nous ouvrir.

Et tout ceci revient à aimer sans se prendre la tête.

Faire des efforts. Montrer à votre partenaire que vous tenez à lui. Inventer l’amour que vous désirez en pensées, dans vos mots et vos actes, quotidiennement.
CAD … Aimer sans se prendre la tête.

Si vous êtes de ceux qui aiment sans se prendre la tête, je vous salue.