Voici ce que je veux dire quand je te dis que je suis passée à autre chose

Quand je dis que je suis passée à autre chose, je ne veux pas dire que mes sentiments pour toi ont disparu d’un coup de baguette magique. Une part de moi t’aime encore. Je le ressentirai toujours. Une connexion puissante. Tu es important pour moi et c’est pourquoi tu tiendras toujours une place de choix dans mon cœur, peu importe le temps qui s’est écoulé et le nombre de garçons avec qui j’ai pu sortir.

Quand je dis que je suis passée à autre chose, je veux dire que plus jamais je ne m’assiérais en attendant que tu reviennes. Je ne m’accrocherai plus à l’espoir que nous nous retrouvions et fassions en sorte que notre couple fonctionne à nouveau. Je ne vais pas me leurrer en pensant que tu étais la personne parfaite pour moi ou que c’est toi qui m’as quittée. Notre situation fait aujourd’hui sens à mes yeux. Je sais que nous n’allions pas parfaitement ensemble. Je sais que nous sommes mieux loin l’un de l’autre.

Quand je dis que je suis passée à autre chose, je ne dis pas que tu ne fais plus irruption dans ma tête. Il y a encore des chansons qui me font penser à toi. Il y a encore des moments où je souhaite que nous soyons en meilleurs termes de manière à ce que je puisse t’envoyer des messages idiots et blaguer à propos d’une plaisanterie que nous avons en commun. Tu n’es pas complément supprimé de mes souvenirs. T’oublier serait impossible. Tu seras toujours quelque part dans ma tête.

Quand je dis que je suis passée à autre chose, je ne dis pas que je m’endors tous les soirs sans penser à toi et sans me remémorer nos souvenirs. Je n’essaie pas de comprendre pourquoi nous nous sommes séparés. Je ne rêves pas de courir jusque dans tes bras et de te séduire à nouveau. Je ne me réveille pas, ton nom sur mes lèvres. Tu es quelqu’un à qui je pense de temps en temps et rien que pour ça, je te déteste. Me remettre de ce qui nous est arrivé fut loin d’être facile. C’était un enfer.

Quand je dis que je suis passée à autre chose, je veux dire que maintenant, je suis capable de penser à toi et de sourire. Nos bons souvenirs ne me font plus fondre en larmes. Ils me font sourire parce que je suis heureuse du peu de temps que nous avons eu ensemble. Je suis heureuse que nous soyons tombés amoureux l’un de l’autre et que nous ayons appris l’un de l’autre mais je comprends très bien pourquoi nous parler maintenant serait une très mauvaise idée. Peut-être faisions-nous sens avant, mais ce n’est plus le cas aujourd’hui.

Ça m’a pris longtemps mais je comprends enfin aujourd’hui, pourquoi je suis passée à autre chose.