Please assign a menu to the primary menu location under menu

Aller de l'avantPeine d'amour

Peut-être qu’un jour je deviendrais ce dont tu as besoin mais je ne pense pas être capable d’attendre jusque-là

J’aimerais avoir les arguments pour que tu me penses « suffisante ».

Que tu vois que je suis celle qui sera toujours à tes côtés, que je serai ta plus grande fan, et que je t’accompagnerai dans chacune des belles ou mauvaises choses que t’apportera la vie.

Je veux être celle qui fait des choses pour toi, qui prend soin de toi et te facilite la vie chaque fois que cela sera possible. Je suis la fille qui aurait aimé tes parents, qui aurait voulu de cette relation et qui connaît les valeurs de la famille.

Je ferai en sorte de m’entendre avec tes amis juste en étant moi-même et en les acceptant pour ce qu’ils sont. Je serai toujours honnête avec toi, je respecterai tes voeux et les différents aspects de ta personnalité, y compris tes petites manies.

Je continuerai à me remettre en question et à travailler sur moi parce que je connaît mes failles et je sais que je peux changer. Je serai toujours bienveillante envers toi.

Mais aussi, je m’aimerai et me respecterai. Je respecterai ce que me dit mon instinct.

Je me demande si tu vas rester ou si tu vas décider de me quitter pour de bon. Je me demande aussi, à quel point tu fais des efforts pour que ça marche.

Parce qu’il s’agit de moi. Quand je t’ai dit que j’étais toute à toi, je le pensais vraiment. Et quand je t’ai dit que je connaissais mes sentiments pour toi, c’était la vérité.

Et maintenant, je réalise qu’une partie de la confiance que j’avais en toi s’est évanouie. Je pense que j’avais peur que cela arrive depuis un moment ; que tu décides que tout cela n’est pas bon pour toi, que ce n’est pas ce que tu recherches.

J’avais ce sentiment au plus profond de moi et j’essayais de l’ignorer mais, tu l’as confirmé l’autre nuit.

Tu ne sais pas ce que tu ressens pour moi.

Si je ne t’apporte pas de la sérénité ; si tu ne sens pas ce petit truc quand tu es avec moi ; si je ne suis pas assez bien pour toi, alors ne me donne pas de faux espoirs. Crois-moi, ça ira. Je vais bien.

Je sais ce que je suis et je sais que je suis une personne merveilleuse, incroyable en de multiples manières. Et c’est ainsi que je mérite d’être traitée.

Je voulais être cette fille aux côtés de laquelle tu aurais été fier d’être ; que tu te sentes chanceux et reconnaissant de m’avoir.

Mais voilà … Ce n’est pas le cas.

Donc, avant que je ne me perde complètement, je décide que ça doit se terminer. Avant de tomber amoureuse de toi, je te dis : « stop ».

Je ne peux pas me mépriser plus longtemps en étant avec un homme incapable de s’engager auprès de moi et de tout ce que je suis.

Ce n’est pas une façon de vivre. Te connaître fut formidable et tu me manqueras.

Mais c’est comme ça et je vais bien.

Annabelle S.
Née et élevée à Gatineau, femme au foyer et heureuse maman de 2 enfants. Je suis une grande passionnée, en tout et par tout. Mais ma grande obsession, c’est l'écriture. J’ai toujours écrit, tenu des blogs, gribouillé des carnets par dizaines et récité des poèmes. Les lettres, la littérature c’est dans le cœur et on n’y peut rien.