AmourRelation

Si tu me laissais faire, c’est comme ça que je t’aimerais

Si tu me laissais faire, j’aimerais chaque partie de toi, même tes défauts et tes angoisses, même les parties qui font mal et les problèmes que tu ne laisses pas voir. Je te ferais savoir chaque jour que tu es parfaite telle que tu es, juste comme ça, et que tu rends le monde meilleur. Même avec tes remparts si hautes, je les briserais, je les démolirais morceau par morceau, peu importe le temps qu’il faudra, parce que je veux pouvoir te tenir la main et voir briller tes yeux quand tu souriras.

Si tu me laissais faire, j’embrasserais tous tes soucis et tes douleurs.

Je te ferais savoir chaque jour combien je te suis reconnaissant d’exister, même si tu as l’impression que le monde t’a tourné le dos, je serai toujours là. Quand tu seras fatiguée, je serai là à regarder tes yeux flotter pendant que tu rêves, et quand les cauchemars arriveront, je serai là pour te serrer dans mes bras et te dire que tout va bien se passer.

Si tu me laissais faire, je chanterais pour toi tous les jours, jusqu’à ce qu’on n’entende que de la musique et qu’on danse tous les soirs.

Je te ferais de la soupe quand tu seras malade, et je te chanterais des berceuses jusqu’à ce que tu t’endormes. Je serais ton ami, j’écouterais tes récits, tes soucis et tes histoires merveilleuses, celles qui font grandir tes yeux avec excitation. Je serais ton amant, je te rappellerais chaque jour que tu es importante et aimée et que j’ai besoin de toi. Je serais toujours émerveillé par toi, même à travers le temps.

Si tu me le permettais, je t’aimerais toute ta vie, je resterais avec toi même en temps de conflit, même si tu as envie d’abandonner. Et même si tu me faisais marcher pendant des heures et que mes pieds me faisaient mal, je continuerais à marcher, et je continuerais à aimer. Parce que les gens partent toujours, mais je serais celui qui restera. C’est effrayant, je t’aime, mais je suis là, et je serai toujours là. Je ne courrai pas dans l’autre sens quand les choses deviendront difficiles, et je ne souhaiterai rien d’autre.

Si tu me le permettais, j’adorerais toutes les souffrances que tu as traversées et je fêterais chaque moment de bonheur avec toi.

Je rirais avec toi tous les jours de notre vie, même dans les moments difficiles, même si personne d’autre ne comprend. Je penserais à toi au milieu de la journée, et avant de fermer les yeux la nuit, je prierais pour toi, je t’enverrais de la lumière et de l’amour. Je te ferais savoir chaque jour combien j’admire ta force et la beauté de ton cœur, que le monde a besoin de beaucoup plus de toi. Je regarderais les fleurs fleurir avec toi, et je te tiendrais la main pendant que les saisons changent.

Je t’aimerais même quand ça fait mal, même quand ça pourrait être difficile.

Je t’aimerais même si nous sommes fatigués, même si nous avons besoin de plus de temps pour guérir. J’aimerais le sol sous tes pieds et l’air au-dessus de ta tête. Je te donnerais tout mon cœur, sans réserve et sans limites, je m’ouvrirais à toi, et je serais d’accord avec la possibilité d’être blessé.

Parce que tu mérites l’amour – l’amour sans condition, sans limites, sans concession ; l’amour sans raison, l’amour qui dure, l’amour qui pardonne toujours. Et si tu me laissais faire, c’est comme ça que je t’aimerais.