Aller de l'avantMotivation / InspirationPeine d'amourRelation

Ne vous remettez pas avec lui — vous vous en sortirez mieux seule

Vous essayez d’être forte et je sais que vous l’êtes. Mais le soir venu, une fois rentrée chez vous et après avoir affiché auprès de vos amis un sourire de circonstance, vous vous allongez sur votre lit et vos pensées s’attardent sur lui sans que vous n’y puissiez rien. Vous ne pouvez pas vous empêcher de penser à lui et de souhaiter que les choses ne soient pas devenues si compliquées et pénibles. Vous vous demandez comment votre amour en est arrivé là et comment les choses ont pu aussi mal tourner.

Je comprends votre chagrin et ce vide que vous ressentez.

Vous fixez l’écran de votre téléphone, écrivant de longs messages que vous vous empressez d’effacer. Vous espionnez chacun de ses mouvements sur les réseaux sociaux. Vous lui permettez de vous consumer et cela vous tue à petit feu.

Il n’est plus l’homme dont vous êtes tombée amoureuse et vous ne savez pas quand est-ce qu’il est devenu cet inconnu mais vous souhaitez désespérément le retrouver. Vous voulez que les choses redeviennent comme elles étaient avant.

Vous souhaitez qu’il prenne conscience de son comportement et de ses actes, mais ça n’arrivera pas. Il cherche quelqu’un à blâmer, quelqu’un qu’il puisse rendre responsable de sa colère et de ses problèmes et malheureusement, cette personne c’est vous. Vous n’avez rien fait de mal, vous n’êtes pas à l’origine de ses problèmes — il en est le responsable mais est incapable de l’accepter. Il est trop obstiné pour admettre ses torts et trop idiot pour s’en excuser.

Les garçons comme lui ne méritent pas des filles comme vous. Mais vous êtes amoureuse de lui, il vous a montré ses meilleurs côtés et vous n’avez pu y résister. Il était toujours tendre, il s’occupait de vous et avait des gestes d’amour mais du jour au lendemain tout ça a disparu. En un éclair, vous avez réalisé qu’il ne s’occupait plus de vous comme il en avait eu l’habitude.

Votre relation s’est transformée en un amour à sens unique. Il détruisait tout et vous faisiez de votre mieux pour ramasser et recoller les morceaux.

Vous essayiez d’arranger les choses parce que c’est dans votre nature — vous essayez de réparer ce qui est cassé, tentant de vous accrocher parce que vous avez un grand coeur. Mail il s’en fichait. Il n’a fait aucun effort. Il ne vous montrait plus que vous comptiez.

De temps à autre, son côté tendre réapparaissait et c’est d’ailleurs ce qui vous faisait craquer. Ça vous rappelait le bon vieux temps et donc vous restiez. Vous avez accepté de vous remettre avec lui, vous l’avez cru quand il vous promettait que les choses allaient être différentes mais en un rien de temps, il recommençait à vous insulter et à vous humilier. Il est retourné là où vous l’aviez laissé.

Et une fois encore, vous vous retrouvez le coeur blessé, confus et brisé mais il s’en fiche.

Cette fois, vous vous dites que vous allez être forte, que vous ne vous remettrez pas avec lui, vous vous comportez avec lui comme si vous n’en aviez plus rien à faire.

Habituellement, vous vous remettez avec lui parce qu’il est votre faiblesse, vous n’avez connu que lui pendant tant de temps que continuer seule est terrifiant. Mais cette fois, vous ne pouvez pas vous remettre avec lui. C’est devenu dangereux et malsain.

Cette fois, vous devez garder vos positions, vous devez être forte même quand vous avez envie d’abandonner. Vous savez qu’il ne vous mérite pas. Vous savez que vous méritez quelqu’un qui se préoccupe de vous et même si avancer sans lui est terrifiant, vous devez affronter cette peur.

Ne vous remettez pas avec lui ma douce, vous vous en sortirez mieux sans lui. Vous êtes bien plus courageuse, heureuse et pleine d’assurance en étant seule. Vous devez arrêter de revenir sur les progrès réalisés. Vous devez le laisser s’en aller pour de bon et je sais que c’est bien plus facile à dire qu’à faire mais je sais aussi que vous en êtes capable.

Il ne vous mérite pas et ne vous a jamais méritée — ne vous remettez plus avec lui. C’est ici que le cercle vicieux se clôt. Vous en êtes capable.