Peine d'amourRelation

L’amour à sens unique n’est pas de l’amour

L’amour à sens unique n’est pas de l’amour. C’est de la torture.

C’est attendre quelque chose qui n’arrivera peut-être jamais. C’est regarder quelqu’un qui ne vous voit pas. C’est penser à quelqu’un jour et nuit alors que cette personne ne pense probablement jamais à vous. C’est regarder votre téléphone, dans l’espoir d’un appel ou d’un message pendant qu’il ou elle appelle quelqu’un d’autre. C’est l’attendre avec autant de ferveur que lui ou elle ressent de l’indifférence.

L’amour à sens unique n’est pas de l’amour. C’est un champ de bataille.

Vous combattez vos émotions. Vous combattez vos sentiments. Vous combattez la réalité. Vous combattez tout ce que vous disent les autres et finissez par croire en vos fantasmes. Vous combattez votre propre intuition. Votre instinct. Votre logique. Votre cœur. C’est un combat que vous ne pouvez gagner. Une guerre que vous ne pouvez arrêter. C’est perdu d’avance. C’est vous abandonner à une chose qui finira peut-être par vous détruire.

L’amour à sens unique n’est pas de l’amour. C’est un déchirement.

C’est une personne qui donne et une autre qui prend. C’est une personne qui aime et une autre qui est tout juste émue. C’est une personne espérant constamment quelque chose d’autre et une autre évitant complètement le sujet. C’est une personne désireuse de faire tout ce qu’elle peut pour que ça marche et une autre ne pensant même pas à ces choses-là. C’est une personne qui pleure sans cesse pendant que l’autre rit aux éclats.

L’amour à sens unique n’est pas de l’amour. C’est de l’auto-destruction.

C’est une remise en question quotidienne de votre estime de soi. C’est constamment vous demander pourquoi vous n’êtes pas suffisant, pourquoi l’on ne vous regarde jamais, pourquoi vous n’êtes jamais choisi. C’est faire une montagne du moindre petit défaut. C’est poser les yeux sur vous-même et ne rien aimer de ce que vous voyez. C’est vous allonger sur votre lit pour analyser tout ce que vous avez dit et fait, parce que vous devez avoir dit quelque chose, ça vient forcément de vous. C’est avoir l’impression que jamais vous ne serez aimé parce que personne n’est capable de vous aimer en retour. Aucun de ceux que vous avez désirés ne vous a vraiment voulu.

L’amour à sens unique n’est pas de l’amour. C’est une toquade. C’est un caprice. C’est une obsession.

C’est aimer l’idée que vous vous faites de quelqu’un. L’amour véritable n’est jamais à sens unique. L’amour véritable est réciproque. L’amour véritable est patience. L’amour véritable est compréhension. L’amour véritable, ce sont deux personnes s’étant choisies de leur plein gré. Ce sont deux personnes tentant de s’accepter réciproquement et d’aimer chez l’autre même le pire. C’est deux personnes se promettant d’être présentes, l’une pour l’autre, dans la maladie comme dans la santé.

C’est la loyauté. C’est le réconfort. C’est l’engagement. C’est l’intimité. C’est l’intensité. C’est la force. C’est une raison de vivre davantage. C’est une raison d’avoir foi en la vie. L’amour véritable guérit. L’amour à sens unique brise. L’amour véritable est le seul amour qu’il vous faut rechercher. L’amour à sens unique est tout sauf de l’amour. C’est une manière poétique de nommer le déchirement. Une manière poétique de nommer la souffrance.

Annabelle S.
Née et élevée à Gatineau, femme au foyer et heureuse maman de 2 enfants. Je suis une grande passionnée, en tout et par tout. Mais ma grande obsession, c’est l'écriture. J’ai toujours écrit, tenu des blogs, gribouillé des carnets par dizaines et récité des poèmes. Les lettres, la littérature c’est dans le cœur et on n’y peut rien.