S’il hésite à vous choisir, vous devez vous choisir vous-même

Vous ne devez pas vous contenter de quelqu’un qui vous force à attendre un message, à attendre une chance de le voir, à attendre qu’une étiquette soit mise sur votre relation.

Vous devez tenir bon jusqu’à rencontrer quelqu’un qui soit impatient d’appeler sa copine, impatient de la présenter à ses parents, impatient de commencer sa vie avec elle.

S’il s’est comporté comme s’il était votre copain mais qu’il n’a rien fait pour officiellement devenir votre copain, il vous fait perdre votre temps. Il vous mène en bateau parce qu’il aime vous avoir à ses côtés lorsqu’il s’ennuie ou lorsqu’il est seul mais il ne veut pas vous avoir avec lui tout le temps.

S’il hésite à vous choisir, vous devez vous choisir vous-même.

S’il vous pousse à attendre un message, choisissez d’éteindre votre téléphone. Choisissez de passer votre temps à quelque chose qui en vaille davantage la peine qu’attendre une réponse qui aurait dû arriver des heures plus tôt. Choisissez de vous concentrer sur vous plutôt que sur lui, parce que s’il ne vous considère pas comme une priorité, vous ne devriez pas non plus le considérer comme une priorité.

Au lieu de libérer votre week-end dans l’espoir qu’il vous invite à venir (en second choix), choisissez de faire des projets avec vos amis. Choisissez de le rembarrer lorsqu’il vous enverra un message à 22 heures alors qu’il aurait dû vous contacter bien avant. Il aurait dû vous inviter à sortir bien avant si vraiment, il avait voulu vous voir.

S’il hésite à vous choisir, vous devez vous choisir vous-même. Vous devez reconnaître que vous méritez davantage. Vous devez avancer parce qu’il ne réalise même pas ce à côté de quoi il est en train de passer.

Lui courir après pour le persuader de mieux vous traiter n’a aucun sens. Il ne changera pas. Il continuera à vous faire du mal, aussi longtemps que vous le lui permettrez.

Plutôt que de lui donner une seconde chance qu’il n’a pas gagnée, plutôt que de vous convaincre qu’au fond, c’est un mec bien et qu’il mérite un autre essai, pensez à ce que vous, vous méritez. Vous méritez quelqu’un qui donne autant qu’il reçoit. Quelqu’un qui vous contacte en plein milieu de la journée et non pas en soirée, lorsqu’il est à moitié ivre.

Vous méritez quelqu’un qui soit impatient de se mettre en couple avec vous et non pas quelqu’un qui ne soit pas sûr d’être prêt à un tel engagement. Pas quelqu’un qui se demande si oui ou non, vous valez la peine qu’il abandonne sa vie de célibataire. Pas quelqu’un qui accorde plus de valeur à sa « liberté » qu’à votre bon cœur.

Ne le choisissez pas alors qu’il ne fait qu’hésiter à vous choisir. Ne vous engagez pas dans une relation à sens unique. Ne vous infligez pas ce genre de douleur quand elle pourrait facilement être évitée.

Plutôt que de choisir d’écouter votre cœur, choisissez d’écouter votre raison. Votre bon sens. Cette voix dans le fond de votre tête qui vous rappelle que vous valez tellement mieux que ça.