Voici ce qui se produit lorsqu’un homme n’est intéressé que par le sexe

Elle ne voulait pas qu’il s’en aille. Ses yeux se sont emplis de larmes et elle avait envie qu’il les voie parce qu’elle les camouflait depuis bien trop longtemps.

Son âme a été meurtrie et brisée par la douleur qu’il lui a infligée. Je t’aime – ces trois mots qu’il avait l’habitude de lui dire ne sont plus désormais que de douloureux souvenirs.

Elle lui aurait tout donné. Elle aurait fait l’amour avec lui parce qu’elle le désirait plus que tout au monde. Mais il ne voulait pas sentir ses lèvres se presser contre les siennes ou ses mains descendre le long de ses hanches magnifiques qu’elle tient de sa mère.

Tout ce qu’il voulait, c’était se faufiler entre ses cuisses et l’introduire dans un nouveau monde qui n’aurait été bénéfique qu’à lui – pas à elle.

Il voulait la faire s’allonger sur le grand lit qu’ils partageaient en de rares occasions, lorsqu’il daignait rester dormir. Mais les seules fois où il restait dormir étaient celles où il espérait coucher avec elle.

Il voulait se glisser en elle et sentir cette douce chaleur que son corps avait à offrir. Il était accro à elle. Ses baisers agissaient comme une drogue dont son corps avait besoin.

Il soutenait son regard parce que ses yeux n’exprimaient qu’innocence et passion, deux choses dont il était entièrement dépourvu. Il était ensorcelé.

Ses lèvres se mouvaient d’une manière qui faisait palpiter son cœur parce qu’il ne s’était jamais senti comme ça avec qui que ce soit. Elle était sa drogue, celle qui le faisait toujours planer. Il voulait sentir son corps se presser contre le sien et il voulait qu’elle sache quel effet elle avait sur lui.

Pourtant, jamais elle ne se serait donnée à lui aussi facilement parce qu’elle était bien trop futée pour se laisser abuser par ses tactiques. Son âme était abîmée, son cœur malade et son sourire trompeur. Elle n’était pas idiote.

Elle a compris qu’elle craquait pour lui dès le premier jour. Mais elle a été très prudente, elle ne s’ouvrait pas à n’importe qui, parce qu’il était hors de question qu’elle permette à nouveau à un crétin lubrique de la blesser.

Il offrait des sourires desquels personne ne pouvait détourner le regard. Le jour où il a décidé de lui courir après a changé sa vie à tout jamais. Elle n’oubliera jamais la manière dont il l’a embrassée la première fois parce que c’était un baiser empli de chaleur.

Ses proches ne voulaient pas qu’il la blesse ; il était toxique. Son état d’esprit était totalement à l’opposé du sien. Il était comme ce qu’un écrivain est à un mathématicien.

Elle observait, elle remettait tout en question, elle voulait des réponses mais elle n’arrivait pas à s’ouvrir. Elle gardait tout en elle alors que l’on pouvait lire en lui comme dans un livre ouvert. C’est le sexe qu’il aimait et non pas elle.

Il avait été brisé par sa dernière relation, justement parce qu’il ne voulait pas être en couple à ce moment-là. Il voulait juste quelqu’un à berner psychologiquement, physiquement et spirituellement.

Et au moment où il a passé la porte, elle en a eu le souffle coupé. Son corps entier s’est mis a trembler d’une douleur et d’une angoisse qui n’allaient pas tarder à la consumer.

Son corps avait soif de lui comme lui avait soif d’elle.