Skip to Content

Fuis-moi, je te suis ; suis-moi, je te fuis : pourquoi cette méthode de drague fonctionne ?

Fuis-moi, je te suis ; suis-moi, je te fuis : pourquoi cette méthode de drague fonctionne ?

Fuis-moi, je te suis ; suis-moi, je te fuis ! Ou, comment jouer au chat et à la souris pour séduire ?

Il n’est pas facile de comprendre le comportement d’un homme qui te fuit dès que tu t’approches un peu de lui.

Comment alors reprendre le contrôle de ta relation amoureuse quand ton partenaire est un adepte du dicton “Fuis-moi, je te suis ; suis-moi, je te fuis” ?

Comment avoir une vie de couple stable quand il est clair que tous les deux, vous jouez au chat et à la souris ?

C’est ce qu’on va essayer de découvrir ensemble. D’abord, un petit récapitulatif de votre histoire d’amour :

Des débuts prometteurs qui ont mal tourné

Tu as rencontré un homme qui te plaît vraiment. Et, tu te vois déjà passer le reste de ta vie à ses côtés.

Au départ, tout semble bien se dérouler. Vous passez pas mal de temps ensemble et les sentiments paraissent réciproques.

Puis, tout d’un coup, tu te rends compte que la situation est plus complexe que tu le pensais.

Tu t’es retrouvée, malgré toi, au cœur d’un jeu presque malsain : “fuis-moi, je te suis ; suis-moi, je te fuis”.

Maintenant, tu as du mal à réagir car tu as laissé tes émotions prendre le dessus. Tu es perdue !

Il te plaît vraiment et tu penses sincèrement que vous avez un bel avenir devant vous mais “fuis-moi, je te suis ; suis-moi, je te fuis” semble avoir pris le contrôle total de votre couple.

À lire aussi : Le nouveau vocabulaire amoureux qui rend les relations modernes si compliquées

“Fuis-moi, je te suis ; suis-moi, je te fuis” est-il un concours de force ?

Dans ta tête, tu rapportes sûrement le dicton “Fuis-moi, je te suis ; suis-moi, je te fuis” à un rapport dominant/dominé.

Et, tu as raison ! Dans la séduction, il y a toujours une personne qui est en demande pendant que l’autre dirige le jeu.

Il est donc très difficile pour toi d’être épanouie et satisfaite du rapport que tu as avec ton partenaire.

Tu fais alors passer les besoins de ton partenaire avant les tiens, ce qui est la preuve d’un manque de confiance en toi.

C’est également un signe de dépendance affective. Et, tu sais aussi bien que moi où cela peut te mener.

Quand cela se produit, tu dois reprendre ton couple et ta vie en mains. Au lieu de te concentrer sur l’homme que tu veux séduire et qui est adepte du “Fuis-moi, je te suis ; suis-moi, je te fuis”, change tes priorités.

Essaie donc de devenir un défi pour lui. Prouve-lui ta valeur en prenant toi-même tes distances. Pourquoi serait-il le seul à jouer à “Fuis-moi, je te suis ; suis-moi, je te fuis” ?

Tu n’es pas seule dans ce cas

Cette situation te fait sûrement souffrir malheureusement tu es loin d’être un cas isolé.

En effet, de nombreux hommes adorent jouer à “Fuis-moi, je te suis ; suis-moi, je te fuis” et je sais que cela ne te réconforte sûrement pas.

Mais, ce que j’essaie de te dire c’est que tu vas rencontrer de nombreux hommes qui ont peur de l’engagement ou qui ne sont pas tentés par les relations sérieuses.

Et, donc, tu dois apprendre à gérer cette situation. Pour l’amour, tu dois faire des efforts mais tu dois aussi savoir quand il est temps de dire stop à “Fuis-moi, je te suis ; suis-moi, je te fuis”.

Fuis-moi, je te suis ; suis-moi, je te fuis : qu’est-ce que ça veut vraiment dire ?

Parfois, certaines personnes pensent que pour éviter de souffrir et pour garder le contrôle de leur couple, elles doivent impérativement adopter une attitude “Fuis-moi, je te suis ; suis-moi, je te fuis”.

Or, quand tu es épanouie dans ta relation amoureuse, il ne semble ni sain, ni rationnel ni cohérent d’agir ainsi.

Alors, comment peux-tu interpréter le comportement de ton partenaire ? Cette attitude semble complètement irrationnelle, non ?

Certes ! Mais, pas seulement… Ton partenaire a peur de perdre ce qui lui appartient, c’est-à-dire ton amour, mais en même temps il n’est pas prêt à satisfaire tes besoins.

Donc, quand tu prends tes distances et applique le dicton “Fuis-moi, je te suis ; suis-moi, je te fuis”, ton partenaire a tendance à te poursuivre.

Il ne peut pas supporter l’idée de perdre ton amour. Pourtant, cette peur semble le saisir seulement quand tu fuis.

En effet, “Fuis-moi, je te suis ; suis-moi, je te fuis” a pour but de déclencher une réaction de rapprochement en instaurant un rapport de force (comme expliqué ci-dessus).

Mais, attention, ce n’est pas parce qu’il se rapproche de nouveau de toi quand tu prends la fuite que cela signifie qu’il a vraiment envie de s’engager.

Cette manipulation, parfois inconsciente, empêche l’épanouissement personnel.

En effet, tu es alors à l’affût de tout ce que fait ton partenaire et tu interprètes souvent mal les signaux qu’il envoie.

Alors que son comportement est anodin, tu y vois un danger. Ce qui crée chez toi une certaine frustration.

Fuis-moi, je te suis ; suis-moi, je te fuis est un jeu d’égo qui a pour but de se faire désirer.

“Fuis-moi, je te suis ; suis-moi, je te fuis” est un jeu qui correspond parfaitement à l’air du temps, en termes de séduction.

En effet, dans notre société moderne, il semble presque interdit de parler de ses émotions.

Avouer son attirance ou ses sentiments est vu comme une fragilité. Très souvent, ce sont les hommes qui souffrent le plus de ce syndrome.

En effet, on entend régulièrement ces messieurs se plaindre du fait qu’ils sont obligés de donner une image forte aux femmes.

Apparemment, il serait impossible de séduire la personne qui leur plaît s’ils ne se font pas passer pour des tombeurs (!).

Alors, qu’en réalité, ces messieurs cherchent la même chose que nous : une personne avec qui construire un avenir sain et serein.

“Fuis-moi, je te suis ; suis-moi, je te fuis” est un jeu qui empêche de mettre à nu les émotions. Or, cette attitude bloque le dialogue.

Et, ce ne sont plus deux cœurs qui s’ouvrent l’un à l’autre. Ce sont deux égos qui se font face !

La séduction et la drague se font donc complètement à l’envers. Au lieu de baisser sa garde et de détruire ses murs de protection, les deux partenaires sortent les boucliers.

“Fuis-moi, je te suis ; suis-moi, je te fuis” est donc un jeu de domination qui t’empêche de vraiment connaître ton partenaire. Et, donc votre couple est voué à l’échec.

D’un autre côté, si tu aimes jouer à “Fuis-moi, je te suis ; suis-moi, je te fuis”, tu dois te poser deux questions importantes :

Est-ce que tu aimes vraiment cet homme ? Est-ce que tu es sincèrement prête pour une relation amoureuse stable ?

À lire aussi : Ton copain est-il un manipulateur ? Ne te laisse plus berner !

Comment réagir quand un homme te fuit ?

L’adaptation est le mot magique ici ! Quand tu es avec un homme qui a tendance à fuir et qui freine l’engagement, tu ne peux pas instaurer un rapport sain.

Lorsque tu sembles prête à tourner la page, il accourt comme un chien en remuant la queue. 

Si tu le mets devant le fait accompli, il change subitement d’attitude et se montre fou amoureux.

Ce n’est pas une relation sérieuse que tu vis, c’est un véritable tourbillon sentimental engendré par un jeu enfantin.

“Fuis-moi, je te suis ; suis-moi, je te fuis” n’est pas une façon de tester les sentiments de son ou sa partenaire.

C’est bel et bien une méthode qui vise à garder à distance l’autre sans pour autant lâcher sa laisse (excuse mon expression).

Pour être intéressante pour un homme, tu dois représenter un défi pour lui.

Quand tu montres à un homme que tu l’aimes par-dessus tout et que tu te rapproches dangereusement de la dépendance affective, il prend peur.

Alors, il devient impossible pour toi de le convaincre de s’engager sérieusement. Et, il utilise donc le rapport de force !

Tu te souviens ? Je t’ai expliqué qu’en te montrant trop acquise dès le départ, tu lui donnes le pouvoir.

Quelle est alors la solution ? C’est assez simple en fait ! Ne montre jamais à un homme que tu l’apprécies plus qu’il ne t’apprécie.

C’est le seul outil que tu possèdes afin de continuer à représenter un défi pour lui, c’est-à-dire un intérêt amoureux.

Ainsi, pour éviter le jeu “Fuis-moi, je te suis ; suis-moi, je te fuis”, tu dois rester un peu distante toi-même.

S’il se rend compte que tu n’es pas si intéressée que ça par lui, il va te poursuivre comme un fou pour te séduire.

Bien évidemment, le mieux serait d’éviter complètement ce genre de jeux enfantins.

Mais, la situation dans laquelle tu te trouves te force à agir en conséquences afin d’obtenir son attention et de stabiliser votre couple sur la durée.

La confiance en soi est l’arme fatale !

Le développement personnel est l’outil indispensable dans ce genre de situation. En effet, tu dois travailler sur toi et développer ta confiance en soi.

Ainsi, ton partenaire ou prétendant aura envie de te poursuivre, te séduire et de prendre soin de toi.

Plus, tu seras convaincue que tu es une femme forte, indépendante et merveilleuse, plus ton homme aura envie de te séduire.

“Fuis-moi, je te suis ; suis-moi, je te fuis” est en fait qu’un simple jeu d”égo. Si tu te persuades que cet homme est formidable et meilleur que toi, tu vas te dévaloriser.

Tu vas développer des complexes et ton estime de soi va en pâtir. Et, changer cette situation, plus tard, sera très difficile.

Finalement, le rôle de la femme fatale est sûrement le meilleur moyen de contrer l’attitude “Fuis-moi, je te suis ; suis-moi, je te fuis” de ton partenaire ou prétendant.

En effet, en prenant soin de ton physique et de ton esprit, tu te sentiras mieux. Tu t’estimeras davantage et tu ne verras plus cet homme comme un être supérieur inaccessible.

Concentre-toi sur tes rêves et tes ambitions. En te détachant de l’homme que tu veux conquérir, tu vas lui faire comprendre qu’il n’est pas ta seule option.

Tu vas prendre tes distances et il va te poursuivre. Comme dans la cour de récréation quand les garçons tiraient les cheveux des fillettes !

En fait, tu vas mettre en application le dicton “Fuis-moi, je te suis ; suis-moi, je te fuis”. Et, lui rendre la monnaie de sa pièce.

“Fuis-moi, je te suis ; suis-moi, je te fuis” est un jeu où le risque de perdre la personne aimée est élevée.

Très souvent, jouer au chat et à la souris révèle une peur sincère de l’engagement.

Soit les choses vont trop vite entre les deux partenaires, soit l’un des partenaires a eu de trop nombreuses déceptions amoureuses.

Quel que soit le cas, fuir au lieu d’avouer ses réticences est la clé du désastre. Comment veux-tu aller de l’avant dans ces conditions ?

C’est impossible ! D’ailleurs, c’est un risque puisque l’autre peut se lasser. Si tu montres de l’indifférence dès le départ, pourquoi aurait-il envie de rester ?

D’ailleurs, pourquoi restes-tu avec un homme qui joue à “Fuis-moi, je te suis ; suis-moi, je te fuis” ? Est-ce que c’est du masochisme ?

Je ne sais pas ! En tout cas, c’est la preuve que tu n’es peut-être pas toi-même prête à t’engager sérieusement.

Qu’en penses-tu ? La question est ici ambiguë et en entraîne une autre : vaut-il mieux être collante ou distante ?

Honnêtement, aucune de ces deux options n’est adéquate. Tu dois apprendre à rester dans le juste milieu.

Une chose est sûre : “Fuis-moi, je te suis ; suis-moi, je te fuis” est un désastre en devenir. Le ou la partenaire peut très vite se lasser des allers et venues de sa moitié.

Au bout d’un moment, le jeu perd de son intérêt et l’autre comprend que la situation ne changera jamais. Le couple tourne en rond !

Les deux partenaires n’avancent pas, ils piétinent d’ailleurs ! Alors, pourquoi s’entêter ? Pourquoi continuer à jouer ?

Ne serait-il pas plus simple d’être honnête ? Tôt ou tard, vous allez devoir mettre toutes les cartes sur la table.

“Fuis-moi, je te suis ; suis-moi, je te fuis” n’est pas un jeu auquel des partenaires matures apprécient jouer. C’est un cercle vicieux pour les hommes et les femmes immatures qui ont peur de prendre une décision définitive.

Arrêtez tous les deux de jouer à “Fuis-moi, je te suis ; suis-moi, je te fuis” et devenez des adultes !

 

Pour qu’une relation amoureuse stable et durable puisse subsister, les deux partenaires doivent être sincères et honnêtes.

Tu dois lui poser des questions personnelles et avouer des choses intimes qui te concernent.

Rester superficielle ne te permet pas d’établir une véritable connexion profonde et vraie.

Tu dois clairement dire à ton partenaire ce que tu aimes et ce que tu n’aimes pas.

Et, tu dois être claire par rapport à ce que tu attends de lui et de votre couple. Une relation amoureuse sincère repose sur le fait que les deux partenaires sont matures et francs.

Si tu ressens le besoin de jouer à “Je t’aime, moi non plus !” c’est que vous êtes tous les deux immatures.

Or, est-ce que c’est ce genre d’homme que tu veux dans ta vie ? Est-ce que tu veux perdre ton temps à jouer à des jeux puérils ?

Parce que, finalement, “Fuis-moi, je te suis ; suis-moi, je te fuis” n’est rien d’autre que ça : un jeu puéril.

Deux égos surdimensionnés qui n’en font qu’à leurs têtes ! Les émotions et la sincérité semblent complètement absents de ce type de relation amoureuse.

Il paraît plus important de prouver à l’autre qu’on n’est pas amoureux/amoureuse et qu’on est capable d’être complètement détaché(e).

Mais, l’amour ce n’est pas ça !

Y a-t-il de l’amour dans ce genre de relation ?

C’est la question que tu te poses sûrement et tu n’es pas la seule.

Si ton partenaire joue à “Fuis-moi, je te suis ; suis-moi, je te fuis”, est-ce qu’il t’aime vraiment ? Est-ce que cette attitude du “Je t’aime, moi non plus” ne serait pas simplement une façon de te garder sous le coude ?

Peut-être que ton homme pense que l’herbe est plus verte ailleurs et il attend une meilleure opportunité pour enfin te quitter.

Ou, il refuse peut-être catégoriquement d’avoir une relation amoureuse sérieuse mais comme tu insistes, il te fait languir.

Il te fait croire que cette option est envisageable alors qu’en fait, elle ne l’est pas.

Quel que soit le cas, ce jeu est malsain et il ne te mènera nulle part. Tu n’obtiendras pas ce que tu veux de cet homme.

D’ailleurs, est-ce que tu ne vois pas qu’il t’a poussée à te comporter comme lui ? Alors, que tu voulais éviter ce genre d’attitude, tu as fini par comprendre que ta seule façon d’attirer son attention c’était de jouer également à ‘Fuis-moi, je te suis ; suis-moi, je te fuis”.

Est-ce que cette situation te convient ? Est-ce que tu te sens épanouie ? Je ne pense pas…

Bref, tu dois donc oser être toi-même ! Et, si cet homme ne te trouve pas à son goût, ce n’est pas grave.

Passe simplement ton chemin ! Après tout, il n’est pas le seul homme de la planète !

Reprendre le contrôle

Pour résumer ta situation : tu es avec un homme qui adore souffler le chaud et le froid. Quand tu prends tes distances, il s’accroche.

Mais, quand tu t’accroches, il prend ses distances. Et, ce cercle vicieux ne semble pas avoir de fin.

Votre relation amoureuse est plus un concours d’égo qu’un amour sain. Tu te sens perdue et utilisée. Et, tu ne sais plus quoi faire pour sortir de ce tourbillon émotionnel.

Est-ce que j’ai bien cerné le problème ? Si tu en as marre de jouer à “Fuis-moi, je te suis ; suis-moi, je te fuis”, tu n’as qu’une seule solution.

Tout arrêter ! Plus facile à dire qu’à faire, je sais… Mais, à un moment donné, tu dois reprendre le contrôle de ta vie personnelle et sentimentale.

Comment ? Une bonne discussion va tout arranger. Tu dois clairement expliquer à ton partenaire ou ton prétendant ce que tu attends de lui.

Exprime tes sentiments à son égard. Avoue-lui que tu cherches une relation amoureuse stable et sincère et que tu as besoin de savoir où vous en êtes.

Une fois que tu as fini d’expliquer tes désirs, tes attentes et ton ras-le-bol, observe ! Regarde son attitude.

Au départ, il va sûrement penser que c’est une nouvelle phase de votre jeu “Fuis-moi, je te suis, suis-moi, je te fuis”.

Donc, il va te promettre la lune. Il va te dire ce que tu veux entendre ! Et, c’est là que tu dois rester forte.

Accepte ces paroles mais reste sur tes gardes. Prends ton courage à deux mains et gardent tes distances. Et, surtout, ne recommence pas à lui courir après.

La révélation 

S’il est encore dans le jeu du chat et de la souris, il va s’essouffler quand il va se rendre compte que tu ne lui cours pas après comme avant.

Après tout, poursuivre quelqu’un n’est amusant que lorsque tu vois l’autre réagir. Ce n’est donc pas un comportement que tu peux tenir sur la distance si l’objet de ton affection continue de t’ignorer.

Alors, il va reprendre ses distances. Il va oublier ses promesses. Ses mots partiront au vent et il essaiera de te faire réagir en t’ignorant à son tour.

En revanche, s’il tient vraiment à toi, il va comprendre le message et il va continuer à faire des efforts tant qu’il n’aura pas réussi à te convaincre de ses bonnes intentions.

Sortir du cercle vicieux du “Fuis-moi, je te suis ; suis-moi, je te fuis”

C’est donc quand tu arrives à la conclusion de ton observation que tu vas devoir prendre une décision radicale qui va changer ta vie.

Si tu te rends compte que ton partenaire continue à jouer à “Fuis-moi, je te suis ; suis-moi, je te fuis” malgré tes mises en garde, laisse-le définitivement partir.

Cet homme n’est clairement pas digne de toi et tu perds ton temps avec lui. Il ne changera jamais. Même avec tout l’amour du monde et tous les efforts imaginables, tu ne le convaincras pas de changer son attitude.

En revanche, si ton homme fait de vrais efforts pour modifier ses habitudes et si tu vois que même quand tu l’ignores pendant longtemps, il continue à remuer ciel et terre pour te rendre heureuse, tu peux te considérer libérer du jeu “Je t’aime, moi non plus”.

Donc, tu peux enfin envisager un futur serein avec cet homme. Vous pouvez désormais parler de la direction que vous aimeriez prendre en tant que couple.

Conclusion : est-ce que tu es le chat ou la souris ?

Cette question ne devrait même pas se poser. Arrête de jouer à “Fuis-moi, je te suis ; suis-moi, je te fuis” si ton partenaire te plaît vraiment.

Ce jeu enfantin n’est pas digne de toi. Tu dois reprendre ta vie sentimentale en mains.

S’il te plaît et si tu envisages vraiment quelque chose de sérieux avec lui, entame une discussion sincère.

Ouvre-lui ton cœur et avoue-lui que tu souffres dans cette situation. S’il n’est pas réceptif, passe au suivant.

Cet homme n’est vraisemblablement pas digne de toi. 

Et, si ton partenaire ne te plaît pas vraiment, pourquoi est-ce que tu perds ton temps ?

Ton a bien mieux à faire que jouer au chat et à la souris. Prends tes cliques et tes claques et dis Adieu à “Fuis-moi, je te suis ; suis-moi, je te fuis”.

Un homme qui mérite vraiment ton temps t’attend, tu dois simplement être patiente et observatrice.

Courage et bonne chance !

À lire aussi : Tous les hommes ne sont pas les mêmes ! Tu choisis simplement les mauvais…