Skip to Content

Avoir de nouveau le coeur brisé ? Non, merci… On ne m’y reprendra plus !

Avoir de nouveau le coeur brisé ? Non, merci… On ne m’y reprendra plus !

Je refuse catégoriquement de me soumettre à ce genre de douleur de nouveau.

C’est marrant, avoir le cœur brisé semble être l’histoire de ma vie.

En effet, malheureusement pour moi, je n’ai pas eu beaucoup de chance en amour.

Jusqu’à présent, j’ai enchaîné les histoires foireuses. Je suis sortie avec des goujats et des joueurs qui étaient prêts à tout pour me mettre dans leur lit.

Ils mentaient pour me faire croire qu’ils m’aimaient alors qu’en réalité, ils ne cherchaient rien de sérieux.

Puis, une fois qu’ils avaient trouvé un nouveau “jouet”, ils me lâchaient comme une grosse m****.

Ensuite, je suis également sortie avec des narcissiques. Leur besoin de contrôle et d’attention constante ont épuisé le peu d’énergie que j’avais encore.

Après ces relations amoureuses géniales, j’étais au fond du gouffre. Je n’étais pas seulement épuisée et émotionnellement vidée.

J’ai perdu confiance en moi et mon moral était au plus bas. Après tout, le seul point commun à toutes ces relations n’était rien d’autre que moi.

Donc, est-ce ma faute si j’ai autant souffert en amour ? Est-ce que je ne mérite pas d’être aimée ?

Ma dernière rupture semble si loin mais si près, en même temps.

Ma dernière rupture en date s’est produite il y a plus de trois mois. Mon ex était un joueur qui excellait dans l’art de la manipulation.

Il avait réussi à me faire croire que j’étais la femme de sa vie et qu’in allait passer le reste de nos jours ensemble.

Inutile de dire que je suis tombée dans le panneau et que je me suis investie à fond dans cette relation amoureuse.

Tout ça pour quoi ? Pour me retrouver une nouvelle fois seule, lessivée et avec le cœur brisé.

Parfois, la douleur, les battements violents de mon cœur et la nervosité que je ressens dans mon estomac semblent si réels que j’ai du mal à croire que des mois sont passés.

Comme si je n’avais pas passé tout ce temps à me dire que tout allait bien et que j’étais enfin passée à autre chose.

D’ailleurs, à ce moment précis de ma vie, je ne sais plus où se trouve la vérité. Est-ce que je suis vraiment guérie ou est-ce que je me mens simplement pour mieux dormir la nuit ?

Que se passe-t-il vraiment au fond de mon cœur ?

Je suis sûre d’une seule chose : mon corps et mon âme me font encore mal. J’essaie de me convaincre que c’est dû au stress causé par mon travail et ma famille.

Mais, au fond, je sais que la raison se trouve ailleurs. En effet, mon ex est parti d’une façon si destructrice que mon cœur a explosé en des millions de morceaux.

Comme s’il était fait de verre sensible et facilement cassable. D’ailleurs, j’ai souvent entendu les gens parler de la beauté d’un cœur brisé.

Et, maintenant, après toutes mes déceptions amoureuses et mes expériences négatives dans le domaine sentimental, je peux clairement dire que je ne comprends pas du tout ce concept.

Il n’y a rien de beau ni de romantique dans le fait d’avoir le cœur brisé. Tous tes proches te fixent du regard avec pitié et incompréhension.

Pourquoi ? Parce que tu brilles d’une énergie nouvelle. Une énergie composée de tristesse, de mélanges d’émotions, de souvenirs et de pensées en tous genres.

Je ne suis plus que l’ombre de moi-même.

Depuis ces derniers mois, je ne suis plus la même personne. J’aimerais pouvoir dire que je suis sortie grandi et plus mûre de cette expérience douloureuse.

Mais, en réalité, j’ai plutôt l’impression de m’être complètement perdue. Qui suis-je ?

Mon corps est parcouru par des centaines d’émotions et de pensées qui me bombardent à mille à l’heure.

Pourtant, au toucher, je suis froide comme la glace. D’ailleurs, je me demande comment c’est possible.

Mais, voilà… Je suis une contradiction ambulante ! Tous ces événements contradictoires se produisent en même temps.

Et, je me demande comment quelqu’un peut supporter tout ça sans exploser. J’ai tellement envie que cette confusion s’arrête mais elle semble assez persistante.

J’aimerais tellement plus rien ressentir.

Il m’arrive de vouloir tout arrêter ! D’appuyer sur un bouton “Arrêt” afin de ne plus souffrir.

D’ailleurs, j’ai beaucoup plus envie de ne plus avoir mal que de trouver le bonheur et l’espoir.

Ces souvenirs m’envahissent comme des rétrospectives alors que j’aimerais tellement pouvoir oublier leur existence.

En effet, ce chagrin qui me poursuit est beaucoup trop fatigant. Il m’épuise et absorbe toute mon énergie.

Je ne suis plus capable de fonctionner normalement et j’ai même du mal à voir le positif de la vie.

Quelque chose manque à ma vie et je ne peux pas me débarrasser de ce sentiment accablant.

J’ai tellement aimé cet homme. Je me suis investie comme jamais auparavant. En effet, je croyais qu’après toutes mes déceptions amoureuses passées, j’avais enfin trouvé le bon.

Je pensais vraiment que j’avais payé mon droit de passage. Oui, je suis sortie avec des hommes qui ne me méritaient pas et j’avais appris ma leçon.

Donc, je me disais que je pouvais enfin être heureuse. Et, cet homme m’a vendu du rêve.

Je buvais ces paroles comme si elles étaient des vérités prouvées. Pour lui, j’ai changé ma façon de me comporter, mon style vestimentaire et ma manière de penser.

Je suis même allée jusqu’à modifier tous mes plans pour le futur car je voulais vraiment créer un avenir commun avec lui.

En effet, je voulais un futur où il pouvait avoir sa place !

Mes efforts n’ont jamais été récompensés.

En revanche, de son côté, mon ex continuait sa vie comme si nous n’étions pas en couple. Il prenait des décisions seul, sans me consulter ni demander mon avis.

C’est comme ça qu’un jour j’ai appris qu’il avait décidé de quitter son travail pour se consacrer à son art.

En soi, je n’étais pas contre cette idée mais on avait des plans qui demandaient une situation financière stable.

Donc, j’ai été extrêmement surprise d’apprendre qu’il était prêt à tout risquer, sans m’en parler, simplement pour faire ce qu’il voulait.

Du jour au lendemain, tout a changé.

Ainsi, les signaux d’alarme se sont succédé mais, bien entendu, je n’ai rien compris à ce moment-là.

Il a commencé à prendre ses distances et à sortir de plus en plus souvent sans moi. Son implication dans notre couple est devenu simplement physique.

En effet, il a arrêté de faire des efforts et notre communication s’est très vite dégradée.

Il me reprochait le fait d’être trop collante alors que je voulais simplement comprendre ce qu’il se passait.

Puis, un jour, j’ai appris qu’il me trompait. Le choc ! Mais, pour lui, “Ce n’était rien car on n’est pas mariés”.

Il considérait qu’il avait le droit de faire ce qu’il voulait car on n’avait rien rendu d’officiel.

Alors que je croyais fermement qu’on était dans une relation amoureuse monogame et sérieuse, monsieur se permettait d’aller voir ailleurs si l’herbe était plus verte.

Mais, comme une bonne poire, j’ai pardonné son infidélité. Je me suis remise en cause, “Peut-être que je n’ai pas été assez claire !”

Avec le recul, je me rends compte que c’était absolument absurde mais ne dit-on pas que l’amour rend aveugle.

Dans mon cas, il m’a même rendue stupide. Et, je le regrette profondément. Après des mois de hauts et de bas, de disputes irrationnelles et de tourbillons émotionnels, il m’a quittée.

Oui… Monsieur est parti car j’étais “Trop difficile à gérer”. Maintenant, je sais parfaitement qu’il jouait simplement avec mes sentiments.

Mais, au moment de la rupture, j’étais brisée. Je ne comprenais pas comment il pouvait m’abandonner après tous ce que j’avais fait pour lui.

C’est le dernier homme qui me brisera le cœur, c’est une promesse !

Il m’a fallu beaucoup de temps pour apprendre à gérer mes émotions. J’ai dû faire un gros travail de rétrospective pour comprendre ce qu’il s’était passé.

Et, j’ai investi beaucoup de temps dans mon développement personnel afin d’être fière de la femme que je suis.

Aujourd’hui, je peux donc dire que j’ai beaucoup mûri et grandi. Donc, oui… Je sais que je me mens quand je dis que je suis guérie.

Je suis bien consciente que le chemin qui se trouve devant moi est encore long et sinueux.

Mais, au moins, je sais qui je suis. Je sais ce que je vaux et que je mérite d’être aimée et appréciée à ma juste valeur.

Je refuse d’être la proie des joueurs et des narcissiques en mal d’attention.

Il m’a fallu du temps pour en arriver là où je suis maintenant. Mais, je sais enfin ce que j’attends d’une relation amoureuse et d’un homme.

Et, surtout, je sais ce que je ne tolérerai plus jamais dans mon couple. Je ne veux plus être un simple objet sexuel ni une épaule pour pleurer quand un homme se sent seul.

Je veux être respectée, appréciée et aimée. Dorénavant, je ne choisirai plus jamais mes partenaires avec le cœur car il m’a déçue bien trop de fois.

En revanche, j’écouterai mon instinct et je ferai appel à ma raison. Grâce à mes déceptions amoureuses, j’ai appris à repérer les signaux d’alarme.

Maintenant, je peux repérer un narcissique dès qu’il ouvre la bouche ou un joueur grâce à son langage corporel.

Je n’ai plus peur d’être seule.

Non seulement, je suis fière de la femme que je suis. Mais, j’ai aussi appris que je n’avais aucune raison d’avoir peur du célibat.

Et, je pense que le simple fait de ne plus courir après une relation amoureuse seulement pour avoir l’honneur de dire que je suis en couple est un grand pas en avant.

Si, dans le passé, j’avais l’impression que je devais absolument être avec un homme pour être heureuse, ce n’est plus le cas.

En effet, même si je ne suis pas encore guérie, je suis plutôt heureuse. Et, je sais qu’avec le temps, je serai complètement épanouie en tant que femme célibataire.

Donc, je ne cours plus après l’amour. Et dorénavant, quand je me ferai aborder par un homme, j’analyserai la situation de manière rationnelle avant de laisser parler mes émotions.

Ainsi, je prendrai le temps de cerner la personnalité de mon prétendant et, surtout, je ne me précipiterai pas dans une relation si mon instinct me dit que quelque chose cloche.

Plus jamais je ne me ferai avoir par des hommes malintentionnés. Je suis une femme forte et indépendante et je n’ai pas besoin que quelqu’un me rende heureuse.

Je suis tout à fait capable de la faire seule. Donc, la prochaine fois que j’offrirai mon coeur à un homme, ce sera parce que c’est le bon.

Rien de plus, rien de moins…

Conclusion

J’ai beaucoup trop souffert pour retomber dans les mêmes pièges. Maintenant, je sais ce que je mérite et je ne me contenterai plus jamais de moins que ça.

Et, j’espère que toi qui lis ce texte, tu seras assez forte et courageuse pour franchir ce cap. Ne te laisse pas manipuler par les hommes qui ne veulent pas s’investir sérieusement.

Tu es tout à fait capable de vivre seule, épanouie et heureuse, en attendant de rencontrer le bon. Et, même s’il ne se présente pas ou s’il te faut attendre longtemps, ne baisse pas tes standards.

Ne te contente pas d’un amour superficiel ou d’une relation de couple médiocre. Tu mérites bien plus que ça.

En effet, tu mérites le grand amour, celui qui va t’offrir un sentiment de sécurité, de confort et de sérénité.

À lire aussi : Voici pourquoi une femme forte reste avec un homme qui la rabaisse !

Tu mérites un homme qui est à 100 % sûr de vouloir être avec toi
← Previous
Attends un homme avec qui tu vas te sentir comme une déesse
Next →
Comments are closed.