Skip to Content

Comment annoncer une rupture avec le moins de dégâts possibles ?

Comment annoncer une rupture avec le moins de dégâts possibles ?

Annoncer une rupture n’est facile ni pour la personne qui veut se séparer, ni pour celle qui reçoit cette information inattendue.

Quand on parle de rupture, on se concentre souvent sur la personne qui a été laissée pour compte. On la plaint et on compatit pour elle, car elle a été abandonnée.

Mais on oublie qu’il y a des raisons qui ont poussé le couple au bord du gouffre. Il y a des circonstances qui ont amené la relation amoureuse à une fin certaine.

Et ce n’est pas parce qu’un des partenaires décide d’annoncer une rupture nette à sa moitié que cela est facile pour lui/elle. En effet, on ne rompt pas (surtout quand on a été ensemble pendant des années) sur un coup de tête.

Beaucoup de réflexion et beaucoup de temps ont été consacrés à cette décision. Après tout, même la personne qui décide de rompre a aimé ou aime encore son/sa partenaire.

Se séparer ne signifie pas que l’amour au sein du couple est mort. Simplement, les obstacles et les problèmes ont pris le dessus sur les sentiments.

Et la rupture semble être la meilleure décision pour les deux partenaires, même si l’un d’eux n’en est pas conscient.

La séparation concerne les couples qui vivent ensemble depuis un certain temps ou qui sont mariés. Bien entendu, cela n’a pas les mêmes implications si vous êtes mariés.

En effet, le divorce est définitif. Et il n’y a pas vraiment de retour en arrière possible. Mais la séparation amoureuse au sein d’un couple qui n’a jamais été marié peut être l’occasion parfaite pour raviver la flamme.

Quelles sont les raisons qui peuvent vous pousser à vouloir vous séparer de votre partenaire ?

La décision de se séparer peut être l’une des plus difficiles à prendre pour un couple. Se séparer a des implications pour les deux partenaires.

Peu importe le nombre de ruptures que vous avez vécues ou de « pauses » que vous avez prises avec votre partenaire, rien ne vous prépare vraiment à la séparation.

Mais comment savoir si on doit se séparer ? Voici les signes annonciateurs :

1. Annoncer une rupture est la seule solution que vous ayez si vous n’aimez pas la personne que vous êtes devenue

Vous n’aimez absolument pas la personne que vous êtes dans cette relation. Mais pour que votre partenaire soit heureux/heureuse, vous devez être cette personne. Alors, il/elle est le/la seul(e) à aimer votre vie de couple. 

2. La rupture est inévitable si vous ne faites pas confiance à votre partenaire

Si votre partenaire vous a trompé(e), qu’il/elle a tout essayé pour regagner votre confiance, mais que vous savez dans vos tripes que vous ne lui ferez plus jamais confiance, cette relation ne peut pas continuer. Personne n’est heureux !

3. Votre partenaire est un(e) narcissique

Le narcissisme est un type de personnalité très difficile à côtoyer et, malheureusement, les comportements narcissiques ne font qu’empirer avec l’âge. Votre partenaire pourrait finir par vous tromper, vous voler de l’argent et ne ressentir aucun scrupule moral à ce sujet.

4. Votre partenaire est abusif/abusive

Si vous êtes victime de mauvais traitements, que ce soit sur le plan émotionnel, physique ou mental, il est absolument temps de vous séparer.

5. Il/elle veut que vous fassiez des compromis sur vos valeurs

Si votre partenaire a besoin que vous fassiez des compromis sur vos valeurs – peut-être vous demande-t-il/elle de couvrir le fait qu’il détourne de l’argent pour qu’il/elle soit heureux/heureuse, il est temps de lui dire « au revoir ».

6. Vous êtes amoureux/amoureuse de quelqu’un d’autre

Si vous avez déjà essayé de faire fonctionner les choses avec votre partenaire, mais que vous n’y êtes pas parvenu(e) et que vous êtes maintenant amoureux/amoureuse de quelqu’un d’autre, vous devriez vous séparer.

7. Vous vous sentez seul(e) dans votre relation

Votre partenaire ne prend pas le temps de s’occuper de vous, il/elle n’est pas affectueux/affectueuse avec vous. D’ailleurs, il fait même des projets de son côté. 

8. Annoncer une rupture est la seule chose à faire si votre partenaire ne veut pas travailler sur votre relation

Il/elle ne veut pas parler de vos problèmes et il/elle ne veut pas reconnaître qu’il y a des problèmes. D’ailleurs, il/elle refuse de suivre une thérapie qui pourrait améliorer les choses.  

9. Une rupture rendrait votre vie meilleure

Vous pouvez sincèrement affirmer que votre vie serait meilleure sans votre partenaire. Vous sentez même que le soulagement serait de l’autre côté d’une séparation.

10. Vous avez essayé la thérapie, mais ça a échoué

Vous avez vu un conseiller, mais cela ne vous a pas aidés. En fait, votre conseiller vous a suggéré de vous séparer. Même votre chef religieux l’a suggéré. Si c’est le cas, la rupture est une évidence.

11. Les enfants sont la seule chose qui vous pousse à rester ensemble

Si les enfants sont la seule chose qui vous empêche d’avancer, cela signifie que vous les soumettez déjà à un foyer malheureux. Il vaut mieux se séparer et les laisser gérer les émotions qui en découlent que de les faire vivre avec des parents qui se disputent et ne veulent pas être ensemble.

Quel est le moment idéal pour annoncer une rupture ?

Honnêtement, il n’y a pas de temps idéal pour annoncer une rupture à son/sa partenaire. Par contre, vous devez vous assurer de ne pas le faire sur un coup de tête.

Vous devez être sûr(e) que vous avez testé toutes les autres options :

  • Est-ce que vous avez essayé de parler directement de vos problèmes ?
  • Avez-vous dit à votre partenaire comment vous vous sentez ?
  • Avez-vous demandé des conseils à votre famille ?
  • Est-ce que vous avez suivi une thérapie ?
  • etc.

Ensuite, vous devez vérifier si la rupture va vous apporter un changement positif ou négatif dans votre vie (voir le paragraphe suivant). Par exemple, si vous avez des enfants, vous devez réfléchir à la façon dont vous allez annoncer une rupture à votre progéniture.

Si vous avez un compte commun, vous devez réfléchir à la séparation de vos finances.

Ou si vous êtes dans une relation amoureuse abusive, vous devez prévoir votre plan de secours. Où est-ce que vous allez vivre une fois la rupture consommée.

Enfin, avant d’annoncer une rupture, vous devez penser à l’endroit où vous allez rompre. En effet, il est important que vous puissiez garder le contrôle de la situation et partir si les choses deviennent trop intenses.

Préparez également votre discours afin de vous assurer de dire tout ce que vous avez sur le cœur, pour ne pas regretter plus tard, car vous avez laissé les choses en suspens.

Bref, il n’y a pas de temps idéal pour annoncer une rupture. Mais vous devez préparer le terrain, choisir un lieu adéquat et éviter de faire une scène devant vos proches ou vos collègues.

Annoncer une rupture ne peut pas se faire sur un coup de tête, il faut préparer le terrain

Comment se séparer ? Ou plutôt comment annoncer une rupture ?

Comme je l’ai dit dans le paragraphe précédent, il est important de réfléchir à quelques points avant d’annoncer une rupture. Ne dites pas à votre partenaire que vous voulez le/la quitter en plein milieu d’une dispute ou lorsque vos émotions sont dans tous leurs états.

Pour une rupture nette et aussi facile que possible, vous devez préparer certaines choses. Avant de confronter votre moitié, répondez à ces quelques questions :

1. Pourquoi est-ce que vous partez ?

Il se peut que vous ayez simplement besoin d’un espace physique et émotionnel pour faire le point sur ce que vous ressentez et ce que vous voulez.

Il se peut que ce soit pour faire l’expérience d’être seul(e) ou de se retrouver seul(e). Le fait de connaître votre objectif vous aide à rester concentré(e) sur ce que vous devez accomplir.

2. Quel message voulez-vous faire passer à votre partenaire durant la rupture ?

Le fait de savoir pourquoi vous partez vous aide également à être clair avec votre partenaire. Une fois que vous avez déterminé vous-même l’objectif de la séparation, décidez du message numéro un que vous voulez que votre partenaire comprenne.

Ce n’est pas le moment d’inonder votre partenaire d’explications excessives, d’une histoire détaillée de vos angoisses et de votre détresse. Votre partenaire ne sera probablement pas en mesure, sur le plan émotionnel, de comprendre ce que vous dites.

3. Où allez-vous ?

Oui, si c’est une crise, s’il y a de la violence, vous, et peut-être vos enfants, avez besoin de vous éloigner de cette situation. Montez dans la voiture et allez… quelque part.

Mais si vous avez le temps de vous préparer, demandez à votre famille ou à vos amis s’ils peuvent vous offrir leur aide pendant quelque temps.

4. À qui pouvez-vous demander du soutien ?

C’est probablement l’étape la plus importante. Les familles peuvent vous soutenir ou non. Elles peuvent critiquer votre décision ; elles peuvent se sentir déchirées entre vous et votre partenaire et se sentir prises au milieu et elles aussi s’inquiètent pour les enfants.

Avant la rupture, trouvez donc des membres de votre famille et des amis qui sont vraiment de votre côté et peuvent vous offrir le soutien émotionnel et les conseils dont vous aurez besoin. 

5. Où pouvez-vous obtenir une aide juridique ?

Si vous êtes mariés, cette étape est indispensable ! Le fait de quitter la maison est-il considéré comme un abandon ? Votre départ pourrait-il avoir une incidence sur la garde des enfants ? Si votre partenaire est au chômage parce qu’il/elle est entre deux emplois, devez-vous payer une pension alimentaire ?

Même une brève consultation préalable avec un avocat réduira encore une fois votre stress et vous aidera à élaborer le meilleur plan. 

6. Que devez-vous dire à vos enfants ?

À moins qu’il ne s’agisse d’une crise, préparez ce que vous voulez dire à vos enfants. La règle de base est d’avertir vos enfants environ une semaine à l’avance (jusqu’à deux semaines pour les adolescents) si possible.

En effet, cela atténue le choc du changement, leur donne le temps d’absorber ce que vous dites et de revenir en arrière pour vous poser des questions. Un délai trop long ou trop vague, comme quelques semaines, les rendra anxieux et ils se demanderont si vous avez changé d’avis.

7. Après la rupture, quelles règles devez-vous suivre ?

Quelles sont vos idées sur les enfants et les visites ? Quel type de contact voulez-vous avoir avec votre partenaire – des appels téléphoniques quotidiens concernant les enfants, des rendez-vous hebdomadaires, aucun contact ?

Il s’agit ici d’être proactif/proactive plutôt que réactif/réactive. Commencez par l’idéal, puis décidez de vos limites, de ce que vous êtes prêt(e) à négocier. Établissez un plan afin que, dans votre désir de partir ou par culpabilité, vous n’acceptiez pas simplement ce que votre partenaire vous propose. 

Annoncer une rupture : les étapes à suivre pour une séparation tout en douceur (au possible)

Quand vous êtes arrivé(e) à cette étape de votre processus de séparation, vous avez déjà répondu à quelques questions importantes :

  • Comment savoir si on doit se séparer ?
  • Quand est-il préférable d’annoncer une rupture ?
  • Qu’est-ce qui doit être préparé avant l’annonce de la rupture ?

Et maintenant, ce qu’il vous reste à faire, c’est répondre à la question suivante :

  • Comment annoncer une rupture sans engendrer des conflits ?

Voici les étapes que vous devez respecter pendant l’annonce de la rupture pour faire en sorte que les choses se passent aussi calmement que possible :

1. Oui, toutes les émotions sont permises pendant la rupture.

Vous allez ressentir toute une gamme d’émotions pendant votre séparation et c’est tout à fait naturel. Vous aurez peut-être envie de vous interroger : « Est-ce vraiment la bonne décision ? ».

Quelle est la prochaine étape pour vous ?

Ne soyez pas surpris(e) si vous passez du soulagement à la colère, à la peur, à la tristesse et à la jalousie, parfois le même jour.

Prenez le temps de laisser libre cours à vos sentiments lorsque vous vous séparez de votre partenaire.

Gérez votre colère de manière constructive, par exemple en pratiquant un sport. Acceptez toutes vos émotions, car elles font partie du processus de la rupture.

2. Tenez-vous loin des réseaux sociaux !

Aussi tentant (ou libérateur) que cela puisse être d’ouvrir son cœur au monde entier, le moment de la rupture est un moment de discrétion absolue sur Facebook, Twitter, etc.

Ne parlez pas de votre séparation sur ces plateformes. C’est entre votre partenaire et vous, et cela ne regarde pas le monde entier.

3. Comment se séparer en douceur ? Définissez des limites !

Vous avez passé de bons et de moins bons moments ensemble. Mais gardez à l’esprit que la préparation de la séparation doit être faite correctement pour éviter toute discorde persistante qui pourrait affecter vos vies plus tard.

Les règles de base sont probablement la dernière chose à laquelle vous pensez si vous vous préparez à partir seul(e).

Mais la mise en place de certaines règles de base pendant la rupture peut faire la différence entre obtenir ce dont vous avez besoin et ne pas l’obtenir.

Et il est normal d’avoir des conversations difficiles avec votre partenaire, dans ce genre de situation. 

4. Comment annoncer une rupture ? Ne criez pas et faites passer votre message calmement.

Si vous voulez laisser la porte ouverte à une éventuelle réconciliation après la rupture, ou même si ce n’est pas le cas, mais que vous devez penser aux enfants, il est important de faire preuve de douceur lorsque vous le pouvez. 

Plus vous apportez de colère et d’animosité, moins vous avez de chances d’obtenir ce dont vous avez besoin. Dites simplement et clairement que vous ne pouvez plus être ensemble et ne commencez pas à revenir sur les anciennes discussions.

5. Vous vous sentez soulagé(e) par l’idée de la rupture ? C’est normal !

Si votre relation est devenue suffisamment tendue pour que vous décidiez de rompre, il est tout à fait normal que vous éprouviez un sentiment de soulagement lorsque la séparation a lieu.

Après tout, vous vous êtes trouvé(e) dans une zone de guerre émotionnelle et la quitter revient à pousser un soupir de soulagement.

Ne prenez pas le soulagement pour un signe que vous devez vous séparer définitivement.

6. Le temps passé seul(e) peut être à la fois bon et mauvais

Le temps passé seul(e) est essentiel pour recharger vos batteries et découvrir qui vous êtes en dehors de votre relation amoureuse.

Prévoyez régulièrement des moments de solitude, qu’il s’agisse d’une soirée tranquille ou même d’un week-end après votre rupture. Ne commencez pas à sortir tous les soirs !

Mais attention ! Trop de temps seul(e) peut vous donner l’impression que vous êtes isolé(e) et déprimé(e). Trouvez donc un juste milieu.

7. La rupture est-elle définitive ?

Pas forcément ! Certaines personnes partent, sans jamais se retourner. D’autres ont besoin de s’éloigner pour mieux se rapprocher après quelque temps.

Ainsi, une période de séparation peut être exactement ce dont vous avez tous deux besoin pour déterminer ce que vous attendez vraiment de votre relation amoureuse et de la vie.

À partir de là, si vous êtes tous les deux engagés, vous pouvez tracer une voie à suivre ensemble.

8. Si vous êtes mariés, n’oubliez pas la case obligatoire de la légalisation de la rupture.

Cela peut sembler évident, mais croyez-moi certaines personnes ont besoin d’un rappel ! Si vous avez décidé de vous séparer, divorcez légalement.

Une fois que vous aurez divorcé, vous pourrez enfin passer à autre chose dans votre vie.

Même si vous n’êtes plus vraiment mariés depuis un certain temps, ne vous contentez pas de la séparation. La rendre légale marque un tournant important dans votre vie.

Il est important de se préparer au déni de votre partenaire après l’annonce de la rupture

Comment se séparer quand l’autre refuse d’accepter la vérité ?

Si votre partenaire n’est pas d’accord avec votre décision, vous allez devoir faire preuve de patience. D’abord, vous allez devoir être très clair(e).

En effet, expliquez (encore une fois) pourquoi vous voulez mettre fin à la relation. Si votre décision est définitive, insistez sur ce point.

Ensuite, laissez du temps à votre partenaire pour digérer l’information. En effet, il se peut qu’il/elle ne soit pas aussi prêt(e) que vous à aller de l’avant.

Par exemple, Il/elle peut préférer consacrer son énergie à essayer d’arranger les choses. Il peut être utile d’essayer de comprendre cela, même si pour vous, c’est trop tard.

Enfin, si vous voyez que votre partenaire a vraiment du mal à digérer tout ça, prenez de petites mesures pratiques afin de faire avancer les choses en douceur.

Par exemple, vous pouvez envisager d’autres conditions de vie. Cela peut aussi aider votre partenaire à voir que vous êtes sérieux/sérieuse.

Et si tout cela ne fonctionne pas, il ne vous reste plus qu’une seule chose à faire avant de lui tourner le dos définitivement : écrire !

Oui, je sais… C’est un peu bizarre comme idée, mais honnêtement quand quelqu’un s’entête, il n’y a pas trente-six solutions. 

  • Faites une liste des raisons qui expliquent pourquoi vous êtes malheureux/malheureuse au sein de votre couple.
  • Listez vos efforts pour améliorer les choses qui ont échoué.
  • Écrivez les points positifs de votre relation amoureuse.
  • Finalement, écrivez votre décision finale.

Est-il possible de raviver la flamme après une rupture ?

Oui !

Si vous avez envie de raviver la flamme avec votre ex, vous devez d’abord vérifier si vous êtes tous les deux sur la même longueur d’onde.

Et si vous êtes tous les deux enthousiastes à l’idée de retenter votre histoire, vous allez devoir d’abord analyser les raisons qui vous ont poussé(e) à la rupture.

Si vous voulez avoir une chance de faire fonctionner les choses, vous devez chacun prendre le temps de découvrir qui vous êtes en dehors de votre relation amoureuse. Vous devez apprendre à vous connaître et vous devez être indépendant(e).

C’est le seul moyen de savoir si vos intentions sont légitimes. En effet, si vous avez envie de vous remettre avec votre ex, simplement parce que vous vous sentez seul(e), votre histoire va finir en drame… Encore une fois !

Prendre goût à votre indépendance et identifier les problèmes liés à la rupture sont les seules façons de faire fonctionner votre couple, au deuxième essai.

En effet, si vous vous remettez ensemble, vous voulez que la relation soit différente cette fois-ci et vous voulez éviter de recréer la même dynamique qu’avant.

Il est donc important que chacun de vous comprenne le rôle qu’il a joué dans le problème qui a conduit à la rupture initiale, et qu’il soit prêt à travailler sur lui-même pour changer son comportement.

Le pardon est alors le mot le plus important de votre nouvelle communication. Chacun de vous droit présenter ses excuses pour sa part de responsabilité dans la rupture.

Et c’est à l’autre de les accepter. Ensuite, vous devez vous mettre d’accord sur les nouveaux objectifs que vous allez vous fixer.

Qu’est-ce que vous allez faire différemment ?

Quelles sont les nouvelles limites ?

Est-ce que chacun de vous a travaillé sur le problème qu’il causait ?

Ce n’est que lorsque vous aurez une discussion ouverte et sincère que vous verrez si vous pouvez raviver la flamme après votre rupture.

Comment guérir après une rupture soudaine ?

Que vous soyez la personne qui a rompu ou qui a été abandonnée, le processus de guérison après la rupture est assez similaire.

La colère, la culpabilité et le regret vous envahissent. Bien entendu, quand vous êtes la personne qui a été laissée derrière, vous vous remettez beaucoup plus en question.

Vous commencez à douter de vos qualités et de votre capacité à juger le caractère des gens. La guérison est donc surtout un gros travail de développement personnel.

Une fois que vous avez eu le temps de réfléchir à tout ce qu’il s’est passé et que vous avez compris que votre rupture est le point final de votre relation, vous allez devoir vous concentrer sur votre guérison.

Comme je l’ai dit, vous allez tous les deux devoir passer par les étapes suivantes :

Étape 1 : Après la rupture, accepter l’échec est essentiel

Une rupture est une partie parfaitement normale de la plupart des relations de notre vie. Cela nous arrive à tous à un moment ou à un autre, il n’y a rien de honteux à ce que cela vous arrive maintenant.

Étape 2 : Les émotions vont vous envahir et c’est tout à fait normal

Vous allez forcément ressentir une vague d’émotions après une rupture. Ces émotions peuvent être : la colère, la déception, le rejet, la confusion, la trahison, etc. 

Ces sentiments ne se manifestent pas tous en même temps. C’est pourquoi la guérison après une rupture est un processus qui prend du temps. Vous devez passer par toutes ces émotions et comprendre pourquoi vous ressentez chacune d’entre elles.

Étape 3 : Après la rupture, essayez de vous rappeler des bons souvenirs

Très souvent, lorsqu’une relation se termine, nous avons tendance à nous souvenir de toutes les mauvaises choses : comment cette personne nous a fait du mal ou comment elle nous a rendu malheureux/malheureuse.

Mais pour tourner la page de manière saine et éviter les sentiments de rancœur. Ne regrettez pas les moments heureux que vous avez partagés.

Étape 4 : Acceptez le fait que la rupture est le produit d’un manque d’efforts

Pour être heureux, il faut être deux. Cela signifie que, quoi qu’il se soit passé dans votre relation, c’est le résultat et la responsabilité de deux personnes, et non d’une seule.

Ainsi, c’est vous deux qui avez créé la relation et vous deux qui n’avez pas réussi à la faire prospérer.

Étape 5 : Prenez le temps pour passer à autre chose

La guérison prend le temps qu’il faut. Ne vous mettez pas la pression parce que six mois ou un an se sont écoulés et que vous avez l’impression d’être encore aux prises avec des douleurs ou des sentiments résiduels concernant votre ex-partenaire.

Étape 6 : Acceptez que la situation soit douloureuse pour vous deux

Penser que l’autre personne, celle qui est à l’origine de la rupture, ne traverse pas une mauvaise passe en ce moment est un schéma de pensée destructeur. C’est également faux.

Étape 7 : Concentrez-vous sur vous-même

Vous ne devez pas comparer votre parcours post-rupture à celui de votre ex. Il/elle peut s’épanouir, ou pas. Il/elle peut être passé(e) à autre chose et avoir fondé une nouvelle famille, ou pas.

Mais cela ne doit plus affecter votre parcours. Maintenant plus que jamais, il est temps de vous concentrer sur vous-même.

Étape 8 : Reconstruisez votre confiance dans les relations

Il est très fréquent au début, surtout si la rupture vous a fait beaucoup de mal, d’avoir l’impression que vous ne voulez plus être avec personne.

Vous avez l’impression que votre confiance dans les relations a été brisée. Mais en passant par ce processus long et difficile, en vous permettant de faire votre deuil, de vous reconstruire, de recoller les morceaux et de vous reconnecter à vous-même, vous apprendrez à reconstruire votre confiance dans la personne la plus importante : vous.

À lire aussi : Voici 20 Jeux de couple pour rompre la monotonie