J’ai de la peine pour la femme qui t’aimera après moi

Tu savais que j’avais tendance à être un peu jalouse. Ce n’est pas quelque chose dont je suis fière, mais j’ai toujours été ainsi. Quand nous étions ensemble, ma plus grande peur, ce n’était pas que tu me quittes, mais que tu rencontres quelqu’un d’autre. Et je me pensais incapable de survivre à cette vision de toi avec une autre femme.

Quand nous nous sommes séparés, je t’ai dit que j’espérais que jamais une autre femme ne t’aime. Et je l’admets, j’étais en colère, blessée et déçue lorsque j’ai prononcé ces mots. Et j’espérais, guidée par la peur et la jalousie, que tu ne rencontres plus jamais une femme qui t’aime autant que je t’avais aimé.

Mais maintenant, je sais que tu finiras par rencontrer quelqu’un d’autre. Quelqu’un qui t’aimera tout autant que je t’ai aimé, même si tu ne mérites rien de tout ça. Quelqu’un qui t’aimera pour le pire et le meilleur, quoi qu’il arrive.

Et bien que cela te choque peut-être, je ne serai pas jalouse de cette femme. Je ne la détesterai pas et je n’aurais pas peur d’elle.

Je la plains.

J’ai de la peine pour cette femme, qui qu’elle soit, parce que je te connais mieux que personne. Je sais que tu ne changeras jamais. Et je sais aussi que tu feras de sa vie un enfer.

Au début, elle te trouvera charmant. Elle se dira que tous ses rêves sont devenus réalité. Elle pensera avoir trouvé son âme sœur, avoir trouvé le bonheur véritable. Tu sauras exactement quoi lui dire et comment te comporter afin de la conquérir. Tu lui diras tout ce qu’elle a envie d’entendre, de manière à l’amadouer. Tu te feras passer pour quelqu’un de loyal, de fiable et digne de confiance.

En avant qu’elle ne puisse dire ouf, elle sera amoureuse de toi. Elle n’aura pas conscience d’aimer un homme brisé. Elle ne comprendra pas ce qui lui arrive, mais elle aura du mal à se maîtriser en ta compagnie. Elle te verra comme l’homme parfait dont elle était à la recherche depuis toujours.

Et dès que tu le ressentiras, dès que tu sauras que tu l’as conquise, tu changeras. Ou du moins, elle se dira que tu as changé. Alors qu’en réalité, tu ne feras que lui dévoiler ta véritable personnalité. Ça n’arrivera pas en une nuit, mais dès que tu sauras qu’elle t’aime plus que tout, tu te transformeras.

D’un coup, elle ne recevra plus de message lui disant bonjour. Tu cesseras de l’appeler pour lui demander comment s’est passée sa journée. D’un coup, tu seras trop occupé pour la voir et tous ses problèmes deviendront inintéressants.

Au début, elle sera ta priorité. Tu feras attendre tout et tous afin d’accourir lorsqu’elle en aura besoin. Mais dès qu’elle s’y sera habituée, tu changeras. D’un coup, elle passera tout en fin de ta liste de priorités. Tout et tous deviendront plus importants qu’elle. D’un coup, elle aura l’impression de devoir te supplier pour que tu lui accordes ton amour et ton attention.

Et quand elle le réalisera, il sera trop tard. Elle sera déjà amoureuse de toi et elle fera tout ce qu’elle peut pour que tu redeviennes comme avant. Elle se demandera si elle a fait quoi que ce soit pour que tu changes en ce sens. Elle s’en voudra de chaque dispute, de chaque autre fille que tu regarderas, de chaque fois où tu l’abandonneras. Elle perdra confiance en elle et elle commencera à croire qu’elle n’est pas assez bien pour toi.

Mais peu à peu, elle comprendra que tu révèles en fait ton vrai visage. Peu à peu, elle comprendra que tu faisais semblant d’être quelqu’un que tu n’es pas, jusqu’à l’obtenir. Et c’est là que tu commenceras à profiter d’elle, que tu commenceras à l’utiliser de toutes les manières possibles et que tu commenceras à la prendre elle et son amour pour acquis. C’est là que tu cesseras de faire tout effort.

Peu à peu, elle comprendra que tu ne l’aimeras jamais comme n’importe quelle femme mériterait d’être aimée. Lors de votre rencontre, elle n’aurait jamais pu imaginer quel monstre tu étais. Elle ne réalisera pourtant pas que tu es incapable de la respecter et incapable de l’apprécier à sa juste valeur. Elle ne réalisera pas que tu es sur le point de faire de sa vie un enfer et qu’elle regrettera bientôt de t’avoir rencontré.

Je le sais, parce que j’ai été à sa place. Et c’est pourquoi je ne suis pas jalouse d’elle – j’ai de la peine pour elle.