RelationVie de couple

13 Obstacles qui se mettent en travers de votre quête de l’amour

Vous craignez n’avoir jamais vraiment été amoureux/se ? Ou peut-être avez-vous décidé que vous n’en aviez pas vraiment besoin ? Qu’il est temps d’abandonner, parce que l’amour, c’est ridicule de toute façon ?

Psychologiquement parlant, nous avons tous besoin d’amour.

Attention, pas cette fausse représentation offerte par les films et les romans, qui nous montre plus un amour dépendant qu’un amour vrai…

Mais l’amour qui se concrétise par connexion sincère, qui nous prodigue un soutien de la part des autres et nous aide à reconnaître notre valeur.

Se fermer à l’amour n’est pas sans risque.

Cela peut conduire non seulement à la solitude mais aussi à la dépression, à l’anxiété et à un système immunitaire affaibli.

Alors avant de décider que vous ne pouvez/voulez pas tomber amoureux/se, considérez les 13 blocages psychologiques suivants.

Peut-être pourraient-ils être la vraie raison de vos difficultés.

1. Vous êtes introverti(e)

Le problème avec les introvertis, c’est que leur esprit est souvent beaucoup plus fort que leur cœur.

Cela ne veut pas dire qu’ils n’ont pas un cœur aimant et attentionné mais simplement qu’il est souvent dominé par leur esprit impitoyable.

Si c’est votre cas, une bataille commence en vous-mêmes à chaque fois que vous tombez amoureux de quelqu’un.

Une bataille sans fin jusqu’à ce que l’un d’entre eux gagne : le cœur ou l’esprit.

Le cœur aspire à l’amour et l’esprit s’efforce de se concentrer sur les priorités… Embêtant n’est-ce pas ?

Mais cela ne veut pas dire que vous ne pouvez pas tomber amoureux/se, juste que vos besoins sont différents.

Essayez de trouver quelqu’un qui respecte votre timidité et qui comprend votre nature profonde car “les contraires s’attirent” n’est peut-être pas le meilleur modèle à suivre si vous êtes introverti(e).

2. Vous manquez d’assurance

Est-ce que des pensées vous viennent parfois à l’esprit, du style “je suis trop difficile à aimer” ou “il y a trop de choses qui ne vont pas chez moi” ? Vous sentez-vous souvent imparfait(e), moche ou inutile ?

Une faible estime de soi vous fait penser que vous n’êtes pas aussi bon(ne) que les autres ou qu’il y a quelque chose qui ne va pas chez vous. Quelque chose qui ne peut pas être corrigé qui plus est.

Bien qu’il soit normal de lutter avec l’estime de soi de temps en temps, si vous vous convainquez vraiment que vous ne valez rien, gare aux dégâts !

Vous risquez d’attirer quelqu’un qui profitera de vous plutôt que de vous aimer ou vous pourriez vous cacher de l’amour, inquiet(e) à l’idée que les autres ne découvrent tous vos si affreux et nombreux défauts, n’est-ce pas ?

L’incertitude sur quoi que ce soit n’est jamais amusante mais apprenez à faire confiance en votre instinct, c’est pourquoi nous en sommes doté.

3. Vous avez déjà été blessé(e)

Lorsque nous entamons une nouvelle relation, nous sommes rarement pleinement conscient(e)s de la façon dont nous avons été modelé(e)s par nos histoires passées.

La manière dont vous avez été blessé(e)s dans vos relations précédentes et même à partir de votre enfance, ont une forte influence sur la façon dont vous percevez les personnes.

Cela joue sur la manière dont vous vous rapprochez des autres ainsi que sur la façon dont vous agissez dans vos relations amoureuses.

D’anciennes dynamiques négatives peuvent vous faire craindre de vous ouvrir à quelqu’un de nouveau.

Vous préférez alors vous éloigner de cette intimité amoureuse car elle attise de vieux sentiments de douleur, de perte, de colère ou de rejet.

4. Vous n’avez pas eu de bons modèles

Vous craignez peut-être d’être voué(e) à une vie de relations insatisfaisantes, malsaines et peut-être toxiques.

Pire encore, vous avez peut-être trouvé quelqu’un qui semble être l’amour de votre vie mais vous ne savez tout simplement pas comment vous connecter à cette personne.

Mais même si vous n’avez jamais eu de bons modèles en amour, même si vous n’avez aucune idée de ce à quoi une relation solide est censée ressembler, j’ai de bonnes nouvelles pour vous :

Vous êtes équipé(e) naturellement pour aimer.

Il n’y a pas de force plus puissante dans le monde que l’amour.

Si vous utilisez cette force comme guide et vous ouvrez à la terreur de l’incertitude et continuez à risquer, vous pourrez récolter les fruits d’un amour riche et significatif.

5. Vous avez des attentes irréalistes

Les films donnent une mauvaise réputation à l’amour.

Ils brossent un tableau de l’amour qui n’est pas réaliste et les femmes finissent par rechercher quelque chose qui n’existe pas.

Vous voulez le gars parfait avec le travail parfait et le corps parfait. Ou peut-être que vous exagérez l’aspect “romantique” de l’homme brisé qui a besoin d’être sauvé.

Quoi qu’il en soit, vous n’avez pas pris en compte le fait que l’amour se présente sous toutes les formes et tailles, avec des teintes variées d’émotions.

Il existe pratiquement autant de manières d’aimer que de personnes ! 

6. Vous êtes émotionnellement détaché(e)

À sa racine, le détachement émotionnel signifie que quelqu’un est physiquement présent dans une interaction ou une relation mais n’est pas émotionnellement présent ou impliqué.

Ce comportement malsain devient critique lorsque les émotions commencent à faire surface et que vous les poussez vers le bas, dans un effort pour rester calme et stoïque.

Peut-être pensez-vous que ces émotions sont un signe de faiblesse ou craignez-vous de perdre le contrôle de vous-mêmes ?

Si c’est le cas, vous devriez peut-être demander de l’aide à un professionnel pour essayer de découvrir la racine du problème.

7. Vous êtes trop pessimiste

C’est un peu violent à lire mais il faut bien que quelqu’un vous le dise : vous êtes trop occupé(e) à être malheureux/se pour réellement essayer de changer votre vie et être disponible pour l’amour.

Vous vous êtes tellement habitué(e) à cette personne blasée que vous êtes devenue que vous avez cessé de faire un effort pour retrouver votre joie.

Il est tellement plus facile d’être perpétuellement en colère et d’en vouloir à vous-même et au monde entier pour votre incapacité à trouver ce que vous cherchez. Ça plutôt que de prendre les choses en main et mettre fin à cette misère.

Vous vivez dans votre petite bulle de tristesse et vous ne laissez personne entrer.

Pourquoi ? Parce que vous avez peur qu’ils ne vous poussent à devenir meilleur et à vous ressaisir.

Et vous n’êtes tout simplement pas prêt(e) pour cela car cela demande trop d’énergie et vous effraie de trop pour le moment.

À LIRE AUSSI : L’amour va-t-il être au RDV en septembre ? Découvre ton horoscope perso !

8. Vous ne savez pas ce qu’est l’amour

Lorsque vous vous êtes habitué(e) à être avec un certain type de personne, cela peut devenir une mauvaise habitude qui vous empêche de trouver le véritable amour.

Comment pouvez-vous trouver réellement votre âme sœur si vous continuez à craquer sur le même genre de plans foireux ?

Tout cela se résume au fait que vous croyez que c’est tout ce que vous méritez.

Ce type de personne qui n’est manifestement pas bonne pour vous est tout ce que vous savez de l’amour.

Vous ne pouvez donc pas imaginer mériter quelqu’un de mieux, c’est plus facile ainsi.

Si vous continuez à ignorer les drapeaux rouges et à nier ce que vous savez pourtant déjà au fond de vous, pas étonnant que vous ne trouviez pas l’amour.

Identifiez vos manies d’auto sabotage et court-circuitez moi tout ça, fichtre.

9. Vous ne vous aimez pas

Nous avons toutes et tous des choses que nous aimerions changer. Des insécurités sur lesquelles travailler aussi.

Mais si vous ne pouvez pas vous aimer, comment diable allez-vous aimer quelqu’un d’autre ?

Votre estime de soi (ou manque d’estime de soi) peut avoir un impact majeur sur votre relation. 

Mais comprenez bien que personne n’est parfait.

Si vous voulez travailler sur vous-même, il est probablement préférable de vous concentrer uniquement sur cela.

En tout cas jusqu’à ce que votre confiance soit revenue à un niveau acceptable.

À LIRE AUSSI : Vous vous détestez ? Apprenez à faire l’inverse en 5 Étapes

10. Vous êtes trop concentré(e) sur votre vie

Une multitude de passe-temps, un(e) acharné(e) du travail, …

Quelle que soit la raison, vous ne ressentez pas le besoin (ou n’avez peut-être pas l’énergie) de vous concentrer sur une rencontre amoureuse.

Parfois, nous ignorons ces besoins et entrons de toute façon dans une relation.

Mais si d’autres aspects de votre vie prennent constamment la priorité sur votre moitié, votre couple en souffrira.

11. Vous êtes avec le mauvais ou la mauvaise partenaire

Il est facile de se laisser emporter par ce qui ressemble à de l’amour. Mais ce sentiment n’est pas toujours exact.

Si vous n’êtes pas sûr(e), ne vous précipitez pas.

La meilleure chose que vous puissiez faire est de vous donner du temps.

De nombreuses relations sont des tests ou des expériences qui nous apprennent sur nous-mêmes.

Elles nous disent ce que nous voulons, ce que nous ne voulons pas et comment gérer la vie en couple.

Ne vous sentez donc pas obligé(e) d’aimer la personne avec qui vous êtes.

12. Vous voulez tout contrôler

Le besoin constant de contrôler les relations n’est pas né de l’amour, il est né de la peur.

Cela va de pair avec le fait que vous n’avez probablement pas fait le deuil de votre ou vos relations passées.

Le véritable amour est une expérience extrêmement vulnérable et vouloir le contrôler ne pourra que mener à l’échec.

Si vous ne parvenez pas à vous octroyer un peu de laisser aller, je peux vous assurer que vous lutterez même face au véritable amour.

Il est essentiel de baisser sa garde (mais pas n’importe comment) si vous voulez vraiment ressentir la joie du véritable amour.

13. Vous ne voulez pas être amoureux/se

Cela semble évident, mais parfois nous ignorons nos instincts.

Si vous vous connaissez et savez que vous n’êtes pas prêt(e) ou que vous ne voulez pas être dans une relation, pourquoi forcer ?

Ok, peut-être que vous pourriez être très attaché(e) à une personne mais si vous savez au fond de vous que vous ne pourrez pas vous donner à 100%, mieux vaut éviter les rencontres en effet.

Rester célibataire n’est pas une tare.

Vos raisons de ne pas vouloir être dans une relation, peu importe ce qu’elles sont, sont valables.

Vous pouvez donc les honorer en écoutant votre instinct et en évitant le jeu des rencontres pour le moment.