Skip to Content

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur les “presque relations”

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur les “presque relations”

La “presque” relation, la rencontre “sous conditions”, le “à peu près” mon mec…

Si ce type de relation, c’est-à-dire une relation qui est presque une relation mais pas vraiment une relation concrète, vous semble familier, c’est parce que vous avez probablement déjà vécu une situation comme celle-ci ou que vous êtes actuellement en train de vivre cette expérience que je qualifierai de moche.

On tombe facilement dans le piège

Je n’ai jamais pensé que je pourrais m’engager dans une presque relation, une relation qui commence vite et se termine vite. Et je n’ai jamais pensé qu’une “presque relation” pourrait autant me briser le cœur.

Ce dont je me suis rendue compte plus tard, c’est qu’il est facile de tomber dans le piège d’une presque relation car cela ressemble très fort à une vraie relation au début.

Lorsque les choses en sont à leurs débuts, vous vous sentez excitée, de la même manière qu’au début de chaque nouvelle relation. Son nom apparaît sur votre téléphone et vous avez des papillons dans le ventre. Chaque fois qu’il vous parle, vous rougissez. Votre épaule qui frôle la sienne par accident ressemble à un feu d’artifice.

Bref, l’alchimie entre vous est forte, c’est comme une sensation électrique constante.

Et c’est bien ça le problème des presque relations : il y a un potentiel pour une relation réelle.

Peut-être que ça arrivera demain ? Après-demain ? Dans une semaine ? Qui sait ??

Alors, sans même vous en rendre compte, vous continuez à espérer et à prier pour que cela se transforme en quelque chose de plus concret.

Quand les attentes sont différentes

Vous pensiez que vous ne faisiez qu’avancer avec prudence. C’était comme si aucun de vous ne voulait précipiter les choses et que vous aimiez tous les deux passer du temps ensemble.

Mais quelque part entre respecter le rythme de l’autre et admettre réellement vos sentiments, vous vous êtes retrouvée coincée dans cette zone grise dans laquelle vous n’avez plus été capable de sortir.

Tout ce qu’il vous restait, c’était le mirage de toutes ces possibilités. Et aucune ne s’est jamais produites.

Malgré tout, vous espériez que votre presque puisse encore devenir quelque chose de réel. Vous espériez pouvoir vous tenir devant vos amis et le présenter comme votre mec, officialiser votre couple.

Vraiment, vous étiez persuadée que vous vous dirigiez vers une vraie relation, mais soudain, vous avez l’impression qu’il vous envoie des signaux contradictoires.

Vous n’êtes plus si sûre qu’il se soucie de vous autant que vous vous souciez de lui.

Il semble maintenant certain que vous vous êtes trompée en pensant qu’un jour, vous deviendrez un couple.

À lire aussi : 11 Signes qui prouvent que votre presque relation ne sera jamais sérieuse

Le choc est terrible

Même si ce n’était pas une vraie histoire d’amour, ça fait toujours mal. C’est toujours une expérience douloureuse et les séquelles d’une presque relation vous hantent souvent bien plus que celles d’une relation ratée.

Parce qu’il y a tellement de possibilités qui ne se sont pas concrétisées, il y a tellement d’espoir qui s’est figé dans le temps, il y a tellement de rêves qui ne verront jamais le jour, il y a tellement de choses qui auraient dû être…

Ce n’était peut-être pas une vraie relation au sens strict du terme, mais les sentiments, eux, étaient bien réels. Et la douleur est bien vivante aussi.

En plus, quand ça vous arrive, vous pensez que ça doit être de votre faute.

Comment expliquer autrement ce virage à 360 degrés ?

Un jour, il vous embrasse et vous dit que vous êtes belle, et le lendemain, il vous dit au revoir sans remords.

Viennent bien sûr les questions : “Aurais-je pu faire quelque chose pour le faire changer d’avis ?”, “Aurais-je dit quelque chose de mal ?”, “Est-ce que j’ai voulu aller trop vite ?”.

Mais ce n’est généralement pas du tout de votre faute.

À lire aussi : Pourquoi les presque relations sont-elles les plus douloureuses ?

Vous ne saviez pas comment il se comporterait avec vous

Vous avez cru tout ce qu’il a dit et vous avez pensé qu’il vous fournirait ce conte de fées dont il vous parlait. En lui donnant tout ce que vous aviez, vous pensiez qu’il en ferait autant, mais ce n’est jamais arrivé.

Vous avez attendu qu’il se ressaisisse mais il n’a pas changé. Et il n’a jamais eu l’intention de le faire.

Il ne savait tout simplement pas ce qu’il voulait.

Ce n’est donc tout simplement pas de votre faute si vous avez tenté votre chance avec lui, même lorsque vos amis vous ont conseillée de rester à l’écart.

Ce n’était pas de votre faute parce que suivre votre cœur au lieu de votre esprit ne vous rend pas stupide, cela vous rend humain.

Et peut-être que les signes étaient tous là depuis le début, peut-être que vos amis ont parfaitement le droit de vous asséner des “je te l’avais bien dit”, mais vous devez arrêter de vous en vouloir.

Toutes les décisions que vous prenez dans la vie n’ont pas à être les “bonnes”

Vous avez le droit de prendre des risques sur des choses qui n’ont pas nécessairement de sens. Vous avez tout à fait le droit de vous laisser vivre et grandir.

Par contre, vous ne devriez jamais vous attarder sur le passé et repenser vos décisions. Même si, selon vous, certaines auraient pu changer la donne.

Tout ce que vous faites lorsque vous vous perdez dans les “et si”, c’est envoyer vos pensées dans une spirale négative. Vous risquez alors l’épuisement émotionnel.

Les presque relations sont douloureuses. Elles nous font du mal, peuvent nous briser.

Et souvent, cela semble si injuste. Nous nous approchons de si près de quelque chose de si bon, juste pour le voir s’envoler sous nos yeux.

Mais je vous promets qu’il y a toujours une raison.

Vous ne la verrez peut-être pas aujourd’hui. Vous ne la verrez peut-être pas demain. Mais un jour, vous regarderez en arrière et vous comprendrez.

Vous comprendrez pourquoi cette personne devait être une leçon.

Lorsque vous vous libérez d’une presque relation, vous ouvrez à nouveau votre cœur. Vous vous permettez de ressentir.

Vous faites de la place pour des personnes qui pourront VRAIMENT faire partie de votre vie, au lieu de vous accrocher à quelque chose qui ne le pourra jamais.

Dire adieu aux espoirs et aux rêves est difficile.

J’espère que vous en aurez le courage car, promis, cela en vaut la peine.

À lire aussi : Le mirage d’un presque amour et comment passer à autre chose ?